Tendances 2009 / 2010 Marketing, Communication, Media, Creation, design, web 2.0. Version complet avec les stratgies relationnelles innovantes.

  • Published on
    11-Jan-2017

  • View
    29.208

  • Download
    4

Transcript

  • TENDANCES 2009Marketing, communication, mdias, crationCrdit photo : Vincent Debanne

    *

  • www.pourquoitucours.fr23 mars 2009

  • Les tendances 2009 que vous allez dcouvrir au cours de cette prsentation sont issues de COURTS CIRCUITS : Le cercle de rflexion et d'innovation transversal (marketing, cration, media, communication).

    www.courtscircuits.fr

  • Crdit photo : Vincent DebanneCourts Circuits est un cercle dinnovation compos de 600 professionnels des mdias, de la communication, du marketing et de la crativit qui font avancer un thme de rflexion : nous croisons nos expertises et nos diffrents secteurs d'activit nous innovons de manire transversale et en interaction avec l'environnement.

    *

  • Crdit photo : Vincent DebanneLes planneurs stratgiques de pourquoi tu cours (l'agence des ides) conseillent en direct les responsables de marque en :- relevant les dfits que posent la nouvelle gnration interactive intgrant leurs stratgies marketing, communication, mdia, cration en amont des briefs leurs agences favorisant un maximum d'interconnexions libres autour d'une ide centrale

    pour plus de crativit et de pertinence

    *

  • Notre planning stratgique permet de faire merger une ide centrale et favorise les interactions autour de cette ide. Les actions en marketing, communication, mdia de la marque passent en mode interactif.

    *

  • Nos planneurs stratgiques se mettent du cot des ides pour qua chaque tape du processus de dveloppement lide reste centrale et que chacun puisse y contribuer.

    *

  • 3- ENTRE LES MARQUES ET LES GENS2- DU CTE DES MARQUES 1 - DU CTE DES GENS.

    *

  • 1- DU CTE DES GENS.

    4 phnomnes majeursLaccomplissement de soiLidentit interactiveLes rseauxLautonomisation

    *

  • Recentrage sur soi en connexion avec les autres - Besoin de faireet de partager son exprience- Lveil de la conscience et la reconnexion aux autres

    1er phnomne Laccomplissement de soi connect

    *

  • lheure de limplosion des rfrents traditionnels: la famille, lcole, la religion, la politique, lentreprise la socit franaise est la recherche dun nouveaumodle qui permette de bien vivre en socit.

    Si la socit franaise est une mosaque, le sens merge de chacun. Les nouvelles valeurs thiques sont bel et bien en cours dintgration et chacun les intgre sa faon : celle qui fait sens pour lui, ses proches et les autres.Les nouvelles valeurs thiques sont en cours dintgration

    *

  • Recentrage sur soi mais connect aux autres La recherche dun quilibre personnel holistique: qualit de vie, ETRE singulier, le moi / nous

    Lle hiving : la yourte

    *

  • Besoin de faireFaire pour se rapprocher des choses vraies, apprendre, redevenir un petit peu plus matre de son existence et autonome, et partager son exprience

    Un diner presque parfait :savoir, vouloir, pouvoir

    *

  • Yann Arthus-Bertrand : 6 milliards d'AutresLveil de la conscience Prise de conscience de linterdpendanceet de la spcificit du vivant : lpanouissement responsable et spirituel

    *

  • Lidentit ouverte- Lidentit co construite- Lidentit active- Lidentit augmente

    2ime phnomne Lidentit interactive

    *

  • - Un nouveau rapport soiEmpowerment : je nai jamais t aussi libre de choisir QUI je veux tre et de faire ce que je veux de MA vie.avec mes proches.- Un nouveau rapport aux autresOuverture et multiplication des canaux dchange.- Un nouveau rapport au tempsInstantanit :Je suis dans linstant, de fait, dans laction engage.- Un nouveau rapport lespaceHypermobilit = l'espace se dterritorialise au profit d'une tendue non borne, il se dmatrialise au profit de sa mentalisation. Perte de contexte (et de sens). Les nouveaux moyens de communication permettent chacun dtre acteur de sa vie : du consomacteur lidentit active

    *

  • Lidentit ouverte Se raconter en mots et en images visage dcouvert et permettre lchange.

    Le blog est un espace de storytelling

    *

  • Lidentit co construite Lidentit sdite en temps rel sur la toile avec la participation des autres .

    La page personnelle sur facebook, un espace partag avec mes proches

    *

  • Lidentit active Pouvoir dire ce quon fait a lensemble des personnes autour de soi : le signal social

    Twitter. Le micro blogging qui permet de tenir inform ceux qui souhaitent suivre mes activits.

    *

  • Lidentit augmenteLe matriel et limmatriel se superposent. Plus de rel, plus de virtuelIls se rejoignent, se synchronisent. Il ny a plus de frontire entre les deux.

    LIphone synchronise DEEZER quand on veut, l o lon veut.

    *

  • Les gens comme moi - Les liens dactivation- Les liens interpersonnels- Les nuds dinfluence

    3ime phnomne Les rseaux

    *

  • 3ime phnomne Les rseaux : de nouveaux rapports de proximit distanceSource: semio factory

    *

  • Lintrt fondamental dinternet est de favoriser les relations de proximit distance, cest dire des relations humaines utiles et efficaces :Proximits qui ne tiennent pas la distance

    gographique mais qui tiennent dune communion de sensdun partage de sens et de valeurs. distance ce qui permet une ouverture sur le

    monde ingale sans avoir se dplacer et permettant des modes relationnels et des rassemblements nouveaux.

    Sur internet se dveloppe des rationalits conomiques trangres aux usages calculateurs et spculatifs. La gratuit. Services aboutissant faire grandir la matrise des uns et des autres. Les rseaux : de nouveaux rapports de proximit a distance

    *

  • Les gens comme moiUne nouvelle catgorie de personnes considres commetant proches.

    Le groupe contre lco-blanchiment sur ning rassemble une communaut dintrts au croisement du professionnel et du personnel.

    *

  • Les liens dactivationPouvoir activer les gens en identifiant ceux qui peuvent tre utiles un moment donn : partir de leurs tags

    Une nouvelle application fav mapper permet de faire merger des liens entre nous et les autres gens en fonction des centres dintrts.

    *

  • Les liens interpersonnelsEn fonction des changes sur internet on peut tracer des liens entrants ou sortants vers les gens (et leurs contenus). Ils seront plus ou moins distants en fonction de limportance de leurs changes.

    Evolution des relations entre les membres dun rseau sur twitter au fil des semaines. Source:mp6

    *

  • Les nuds dinfluenceOn peut analyser qui est au croisement desrseaux et qui facilite la diffusion de linformation

    Les rseaux de diffusion de linformation des deux candidats la prsidence amricaine. Source:mp6

    *

  • - Les espaces dactivit partage- Les communauts daction- La golocalisation - Laccs aux moyens de ralisation- Lautomatisation par la technologie 4ime phnomne Lautomatisation collective :Veronika Spierenburg

    *

  • On cible aujourdhui des groupes de gens semblables : mme age, rgion, valeursmais qui nentretiennent pas ncessairement de relations frquentes entre eux.Do la notion de communaut daction puisque cestune communaut engage dans la mme direction, dans la mme action, une communaut qui interagit.Lenjeu pour ces communauts cest de sapproprier leur dveloppement et de devenir autonomes. 4ime phnomneLautonomisation collective : des groupes de personnes semblables aux communauts daction.

    *

  • Les espaces dactivit partageUn espace dactivit est le champ des relations dun groupe ou communaut virtuelle dans lequel sont partags des enjeux ou des activits communes avec les rles et les accessoires qui vont avec (information, communication, images, fonctions, etc...). La cantine du silicon sentier est un espace dactivit en libre accs.

    *

  • Les nouvelles communauts dactionPrendre sa vie en main de faon responsable et collaborative plusieurs.

    Sur qype, les membres de la communaut partagent leurs avis pour sentraider.

    *

  • Laccs aux moyens de ralisation facilitLes communauts sorganisent autour des moyens de ralisation : argent, information,

    Linformation maitrise par ceux qui lutilisentsur cozop by agoravox : un systme coopratif.

    *

  • La golocalisation situe dans le rel.Linteraction dans le rel facilite par lesmoyens de golocalisation

    Peuplade, un des premiers sites favoriser le passage au rel grce la golocalisation.

    *

  • Des moyens techniques qui automatisentAutomatiser un systme une plus grande chelle.

    Lautopartage facilit grande chelle par mobizen.

    *

  • 2- DU CTE DES MARQUES4 postures principalesDu sensDes histoiresDu lienDu service

    *

  • 1ere postureFaire sens : la socio performance

    *

  • Les entreprises qui voient leur puissance financire, conomique, industrielle fondre comme neige au soleil, ralisent soudain que leur seul capital durable, dynamique, ractif se trouve du ct des hommes et des femmes lintrieur et lextrieur de leurs murs: ils contribuent leur dveloppement et leur niveau de contribution dpend du sens commun quils peroivent.La socio-performance rsulte de lar-alliance des parties prenantes de lentreprise autour dune vision aspirationnelle, dun projet commun, de valeurs partages et de rgles plus justes. Elle permet lentreprise de souvrir des communauts dintrts proches de son champs dactivit, mais plus ou moins loignes de ses considrations propres. Les entreprises qui sortiront le plus vite de la crise seront celles qui russiront redonner du sens leur marque.

    *

  • Sincarner pour mieux souvrir aux autres.

    Jean Michel Aphatie tient un blog, ce qui lui rester en contact avec ses auditeurs de RTL et les gens en gnral. Un peu comme Michel Edouart Leclerc avec de quoi j me mel.

    *

  • Savoir remettre en cause les anciens modles.

    Serge Papin Prsident de Super U"Comme il y avait autrefois les objecteurs de conscience, vous avez aujourd'hui les objecteurs de croissance ou de consommation. Ils veulent consommer mieux, de faon plus raisonnable".

    *

  • La re-invention thique.

    Le groupe casino engag dans une dmarche thique

    *

  • Mriter la confiance en rendant des comptes : la marque transparente

    La Socit financire de la Nef est une cooprative de finances solidaires

    *

  • Devenir une entreprise ouverte.

    Les orange labs captent lintelligence collective.

    *

  • Permettre la participation, dj en interne, si possible a lexterne.

    Google donne la possibilit ses employs de passer 20% de leur temps de travail dvelopper des projets personnels.

    *

  • Souvrir lexterne en sengageant dans des dmarches porte sociale ou cologique.

    Psychologies magazine La Fondation d'entreprise Veolia soutient Les Bls du Dsert dans le projet de crer des emplois par la collecte de cartouches usages.

    *

  • Librer les initiatives individuelles.Psychologies magazine Boursorama banque donne les moyens aux gens de grer leur portefeuille dactions de faon autonome. Elle a dvelopp sur une plateforme les infomrations ncessaires au choix et en permet la customisation.

    *

  • Lentreprise sengage dans une dmarche plus globale

    Psychologies magazine danone.communities est n de la rencontre de Franck Riboud PDGde Danone, avec Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix 2006.

    *

  • Lentreprise sengage, et nous engage dans une dmarche plus globale

    Psychologies magazine Avec un geste pour lenvironnement la caisse dpargne mobilise ses socitaires dans une dmarche collective.

    *

  • Lentreprise sengage auprs dun groupe de gens et tisse des liens avec des partenaires

    Psychologies magazine La SNCF, la banque postale et Universal musiques sadressent aux jeunes via des oprations de co-branding. Une carte bleue facilitant lachat de musique en ligne+ des rductions sur les voyages en train.

    *

  • Lentreprise cre des liens entre les gens.

    Psychologies magazine Nouvelles frontires met laccent sur les rencontres qui ont lieu entre les gens pendantles voyages.

    *

  • GoodAction est la rgie publicitaire responsable au service du dveloppement durable.

    *

  • Lambition du concept archidurable tel que lexprimente au quotidien la socit, consiste mener une dmarche sociale, conomique, environnementale et architecturale qui met pleinement lHomme au cur de lentreprise associant ainsi HQE (Haute qualit environnementale) et HQH (Haute qualit humaine).

    tre socio performant

    *

  • Ou simplement : dire ce quon fait et faire ce quon dit

    La marque de cosmtiques Yves Rocher ouvre son premier co-htel spa en Bretagne.

    *

  • 2ime postureImpliquer personnellement en racontant une histoire : le storytelling.

    *

  • Dans un contexte de surinformation o la somme des connaissances double tous les sept ans, les individus, constamment sollicits par un nombre croissant dmetteurs de message, ont du mal dcoder les informations. Or, face aux donnes plthoriques de la socit hyper-communicationnelle, les rcits et histoires, contrairement aux chiffres et aux analyses quantitatives, se prsentent comme un mode privilgi de cration de sens, auprs des tres humains dont le cerveau a une capacit prodigieuse de perception de linformation quand celle-ci lui est prsente sous une forme narrative (Bruner, 1996). Des histoires qui nous parlent et qui nous touchentintimement.

    *

  • Raconter une histoire lgendairequi porte une vrit suprme.qui ait la porte dun mythe.

    Nike = triomphe

    *

  • De la capacit de raconter une histoire qui nous intresse.et pas seulement que sa propre histoire.

    Le tour de force d'Apple est d'avoir russi imposer un couple insparable la Laurel et Hardy, sans vraiment de gagnant ni de perdant, l'un ne pouvant exister ni briller sans l'autre, et vice-versa

    *

  • Une histoire crite ensemble

    Axa rinvente le mtier dassureur dans cette campagne tlvisesur les bases de ce que les clients pensent et fuient.

    *

  • Engager dans un projet collectif.

    Refaire de la nature le milieu naturel de l'homme Aigle rveille nos instincts premiers nous reconnecter la nature.

    *

  • Une histoire proche des gens (et pas dautres)

    Niva a fait des choix, et se rapproche des gens qui partagent son point de vue : la beaut est gnrosit.

    *

  • Replacer le consommateur au centre : user centric.

    Mc Donalds joue sur le cot "proximit avec sa nouvelle stratgie de communication : venez comme vous tes

    *

  • Raconter leur histoire : une histoire crite pour eux (et par eux)

    NewBalance propose de challenger ses amis la course pieds sur Facebook.

    *

  • Raconter leur histoire : une histoire qui volue avec eux.

    Le Crdit agricole fait vivre sa signature le lien durable en recontextualisant son offre de service en fonction des moments de vie de ses clients.

    *

  • Raconter des histoires quils auront envie de se raconter

    La dmolition party du Royal Monceau, un trs gros buzz.

    *

  • Faire vivre des expriences pour passer au LIVE.

    Concerts gratuits au studio SFR

    *

  • Faire vivre des expriencesnouvellespour se projeter ensemble.

    Hotel EVERLAND au palais de tokyo, une exprience vraiment nouvelle, qui dure encore.

    *

  • Raconter une belle histoire qui ai du sens.

    Certains voyages se transforment en lgendes. Bahamas 10 :07

    *

  • Raconter des histoires fortes en motion

    Michel et augustin, cest eux, cest leur histoire, elle donne envie de suivre leur exemple.

    *

  • Des histoires qui permettent linter-activit

    The target : chasse a lhomme

    *

  • Des histoires a commencer et finir quand on veut

    The cell : une experience asynchrone et multi canal avec ZAOZAon demand

    *

  • Raconter des histoires vraies

    La boutique de la Maison Fabre - Artisan Gantier depuis 1924

    *

  • 3ime posture Crer des liens: la marque communautaire

    *

  • Une communaut existe dans des faits, des usages, des outils, des procds, des faons de faire, des productions, des moyens de se nourrir, de sabriter, de se transporter, de soccuper des affaires quotidiennes.

    Il faut une attention particulire pour bien voir que tout est diffrent dune communaut lautre, mme sil peut y avoir de trs grandes ressemblances..

    Une communaut existe dans ses reprsentations delle-mme, des autres, de son monde, de lunivers, etc. Elle existe aussi dans ses sensibilits, ses faons de vivre les choses de la vie, dprouver des affects communs.Un besoin de tisser des liens entre nous

    *

  • Donner la parole tous : ouvrir les canaux dchange entre les gens et organisr la synthse de ces changes.

    My Starbucks Idea, un site qui permet aux internautes de proposer des ides pour amliorer loffre & les services de la marque aux US. Les gens votent. Les meilleures ides sont retenues.

    *

  • Reconnatre les communauts : permettre a chacun de runir sa communaut.

    Bouygues reconnat les communauts de chacun travers sa campagne le rpertoire de mathieu

    *

  • Favoriser les liens intra communautaires : permettre a chacun de crer ses groupes et ses forums de conversation.

    Doctissimo permet aux communauts de se former et dchanger sur sa plateforme. Ici la communaut des fans de mohair dans la section sexualit du site.

    *

  • Donner les moyens dinter-agir : donner des outils qui permettent a chacun de rentrer en relation a sa faon.

    La carte AGIR permet chacun de reverser les sommes quil souhaite qui il le souhaite partir dun espace de pilotage ddi.

    *

  • Favoriser les liens et les transactions conomiques intra communautaires entre des gens partageant les mme valeurs.

    Psychologies magazine Reshape met en relation les artistes et les internautes partageant les mmes valeurs, celles du dveloppement durable sur sa plateforme.

    *

  • SE FAIRE LE RELAI DES PROJETS QUE LES CONSOMMATEURS ONT EN COMMUN

    Psychologies magazine

    Le site open forum met en relation les jeunes entrepreneurs de American Express.

    *

  • Devenir un espace pour sa communaut : la marque comme lieu

    Yahoo! Link @ Sheraton

    *

  • Animer la communaut : en proposant un agenda de RDVs

    Les forums de LibrationLibration organise des forums pour favoriser la rencontre et le dbat.

    *

  • Animer la communaut : organiser des rencontres.

    Opration vnementielle exceptionnelle et trs fdratrice, The HUMAN RACE est un vnement sportif dont le principe est simple : le 31 Aot 2008, des milliers de runners se sont retrouvs simultanment dans 25 villes travers le monde pour participer une course exceptionnelle de 10 km.

    *

  • Le nec plus ultra tre financ par sa communaut

    Lappel au don de wikipedia

    *

  • 4ime posture La capacit accompagner : le service.

    *

  • Les marques dveloppent des services pour se donner un avantage concurrentiel.

    La logique de service dpend du rapport entretenu avec le problme ou les attentes de quelquun, mais aussi de son propre rapport avec ce problme.

    Le service facilite lusage et permet la transmission dun savoir, le passage de culture

    Dailleurs toute activit ne se justifie telle pas parce quelle sert et en cela elle concourre au bien dautrui. Tout mtier ne vaut il pas par le service quil rend.Le service devient la rgle des relations et des changes. Le service rendu souvent gratuitement

    *

  • La marque informe gratuitement : elle devient productrice de contenu et media

    Donner des informations sur ses produits ce nest plus assez, il sagit de devenir un magazine quon feuillette, ou de donner linformationa la bonne personne au bon moment comme Danone et vous.

    *

  • La marque devient coach de vie : elle essaye de dlivrer la bonne information a la bonne personneelle conseille en fonction des spcificits de chacun.

    La marque accompagne et conseille comme le montre cet exemple pour NIKE

    *

  • La marque devient un capital immatriel en investissant un centre dinteret commun.

    Psychologies magazine

    La marque peut investir un centre dintret comme avec Pepsi World et prendre une forme ectoplasmique et nouvelle loin de son produit.

    *

  • La marque propose un service gratuit en plus, pour attirer les clients.elle devient mediatrice.

    Psychologies magazine Ikea a dvelopp une plateforme de covoiturage : conomique, cologique, participative, conviviale permettant aux clients de sentre aider

    *

  • La marque runit plusieurs services en bundle : la plateforme de services

    Psychologies magazine TGV a dveloppe sa gamme de services en ligne pour permettre de tout trouver en un seul endroit

    *

  • Psychologies magazine Nokia a runit sur sa plateforme OVI plusieurs acteurs pouvant rendre service aux clients Nokia. Nokia fait plus que fournir un accs, il tisse des liens entre plusieurs fournisseurs de services. La marque runit plusieurs partenaires en bundle : la plateforme de services intgre autour delle

    *

  • La marque propose des services intgrs (via internet)

    Psychologies magazine La free box permet de connecter tous les devices ensemble.

    *

  • La marque propose des services intgrs (via ses cartes)

    Psychologies magazine Le crdit agricole propose une carte de paiement double : paiement + extention de garantie.

    *

  • La marque facilite le parcours vers le produit en dveloppant des forums dchange

    Leroy Merlin facilite la crativit de chacun pour encourager les gens a dcorer leur intrieur.

    *

  • La marque rend service a une communaut

    Credit mutuel de bretagne permet aux jeunes de poster leurs petites annonces.

    *

  • La marque peut devenir cratrice dopportunits.

    Psychologies magazine Les axe boat permettent aux gens de se rencontrer, un peu comme dans tous les vnements de marque, mais la le but est plus pratique.

    *

  • Le service ultime le produit sur mesure

    Psychologies magazine Time magazine met en ligne et envoie par courrier le magazine que les gens se composent a partir de 8 titres.

    *

  • 3- ENTRE LES MARQUES ET LES GENSPostures relationnelles La proximit a distance.Les changes inter personnelsExpriences collectives

    *

  • Les postures relationnelles permettant de clarifier la nature des liens commerciaux en fonction des valeurs partages

    *

  • Postures relationnelles permettant de clarifier la nature des liens commerciaux en fonction des valeurs partagesPOSTURE ECONOMIQUE ADAPTEEEtre un acteur de lconomie en assurant la JUSTE connexion entre loffre et la demande dans le respect de valeurs communes entre la marque et les clients. Il sagit de prendre en compte la valeur du produit chang dans sa globalit : utilit, usage, thique, exprience.POSTURE COMMUNAUTAIRE APPROPRIEESinscrire dans une communaut dchange et en favoriser le dveloppement pour assurer la prennit de ses changes avec celle ci. Il sagit de favoriser le dveloppement appropri dune communaut dchange, de constituer un cosystme en inter action permanente dont on est acteur, de servir cette communaut au mieux de ses intrets propres et favoriser son autonomie.POSTURE COMMERCANTE TRADITIONELLEEntrer en relation particulire avec les acteurs pour tisser des liens commerciaux durables par exemple en dfendant les intrets collectifs : ceux de la profession ou des consommateurs.POSTURE ECONOMIQUE TRADITIONNELLEVendre des produits pour en tirer un profit et entretenir des relations avec ses clients centres sur la qualit et le prix des biens changs. Linteret est ici purement et simplement conomique et chacun dfend ses intrets.COMMERCE DE LIENSCOMMERCE DE BIENSCOMMERCE DE VALEURSCOMMERCE DES VOLEURS1234

    *

  • 1- La posture conomique traditionnelle : lintret conomique de chacun

    Psychologies magazine Leclerc dfend le pouvoir dachat et le prouve avec cette plateforme internetpermettant aux clients de comparer les prix des produits.

    *

  • 2- La posture commercante traditionnelle : lintret commun au del des biens changs.

    Psychologies magazine Dans le caf ING direct, les gens se rencontrent autour de lassurance.

    *

  • 3- La posture conomique adapte : les changes permettent de moduler loffre en fonction des valeurs communes qui mergent

    Psychologies magazine Idtgv permet aux gens de voyager dans un mme train en fonction de ce qui a de la valeur pour eux en proposant trois ambiances : ZEN, ZAP, NIGHT.

    *

  • 4- La posture communautaire approprie : loffre et la demande autonomiss pour tre appropris collectivement

    Psychologies magazine La ferme du SART, a Lille, cest des producteurs responsables et des consommateurs responsables et autonomes. Tout le monde est actif et en interaction directe dans le magasin : sur le parking, dans les rayons, a la caisse

    *

  • Les rapports de proximit a distance avec les clients en fonction de la frquence des relations.

    *

  • Les rapports de proximit a distance entre la marque et ses clients en fonction de la frquence des relations. PROXIMITE HUMAINEPROXIMITE A DISTANCERELATION DURABLETRANSACTION PONCTUELLELE CONTACT HUMAIN on lineEntretenir une vraie relation humaine de proximit sur internet.LACCOMPAGNEMENT HUMAIN via internet.Entretenir une relation humaine dans le temps, de proximit, et ceci alors que ses besoins et ses envies voluent, via internet.LINTERMEDIATION as a facilityFournir des services la carte pour que les clients se mettent en relation directe afin de grer au mieux leurs affaires. Desintermdiation de la marque.LES TRANSACTIONS AUTOMATISEES on demand Constituer un systme permettant a chacun de se prendre en charge de faon systmatique et adapte, distance et sans avoir recours a une tierce personne.1234

    *

  • 1- LE CONTACT HUMAIN on line : quand les gens se parlent pour saider (pas de robots conversationnels).Psychologies magazine La fourmilire, cest le site de gestion aprs vente de Cdiscount. Il met en relation les acheteurs avec ceux qui ont acht plusieurs fois et sont capables daider dautres personnes.

    *

  • 2- LACCOMPAGNEMENT HUMAIN via internet : lorsque le client permet quon le suive dans le temps pour intgrer au mieux ses particularits, sans perdre le lien direct humain.

    Psychologies magazine Service conu pour mettre la disposition de chacun un dossier mdical lectronique scuris accessible par Internet. Il contiendra en permanence les informations mdicales pertinentes ncessaires sa prise en charge. Il aura pour vocation premire damliorer la qualit des soins en facilitant la coordination et les changes dinformation entre les professionnels de sant.

    *

  • 3- LES TRANSACTIONS AUTOMATISEES on demand : des systmes automatiques qui permettent a chacun de faire ses choix et dexecuter sa commande a sa faon, a son rythmePsychologies magazine Sur allocin les gens peuvent tlcharger les films de leur choix sans attendre, en se fiant aux avis de la presse ou des internautes.

    *

  • 4- Lintermediation as a facility : la marque donne les moyens a chacun de rentrer en relation directePsychologies magazine Pay2You est un nouveau mode de paiement du crdit mutuel qui simplifie et scurise les changes dargent de petits montants entre particuliers (jusqu 150 ).

    *

  • Moyens pour favoriser les changes inter personnels en fonction du degr dautonomie laiss par la marque.

    *

  • Moyens pour favoriser les changes inter personnels en fonction du degr dautonomie laiss par la marque.MEDIATION DE LA MARQUEDESINTERMEDIATION DE LA MARQUEECHANGES DE SERVICES AUTOUR DU PRODUITECHANGES CENTRE SUR LES PRODUITSLE MARKETING COLLABORATIF Faire interagir les clients dans une zone relationnelle plus large que le produit afin de favoriser lentre aide.LE MARKETING PARTICIPATIFPermettre aux consommateurs de donner leur feedback a la marque. LE MARKETINGPERSONNALISEPermettre aux consommateurs de se constituer une offre correspondant a leurs attentes personnelles.LE MARKETING COLLECTIVISEAppropriation collective de loffre permettant a un groupe de gens de rendre les biens changs appropris aux besoins et aux ralits de la communaut.1234

    *

  • 1- LE MARKETING PARTICIPATIF : les changes autour du produit favorisent les choix des futurs clients de la marque.Psychologies magazine Sur FNAC Live les clients changent leurs opinions sur les produits proposs a la vente.

    *

  • 2- LE MARKETING COLLABORATIF : les changes entre les consommateurs dbouchent sur un service annexe valorisable en supplment du produit par la marque.Psychologies magazine Thalys et Viadeo proposent une plateforme permettant aux voyageurs de rentabiliser le temps de leur dplacement en rencontrant des ventuels collaborateurs et en dveloppant leurs contacts bord du train.

    *

  • 3- LE MARKETING PERSONNALISE : les gens simpliquent dans la constitution de leur offre, sur mesure, sans pour autant sorganiser entre eux.Psychologies magazine Les artistes peuvent proposer leur album et les internautes peuvent devenir producteurs. Le rsultat de leur change nest pas maitris de faon collective. La major prend en compte les choix de tous.

    *

  • 4- LE MARKETING COLLECTIVISE : loffre et la demande sont grs par des communauts de gensPsychologies magazine Sur Kiva on peut crer un groupe daction afin de favoriser un projet a financer collectivement.

    *

  • Les expriences collectives de marque en fonction du degr douverture aux autres

    *

  • Les expriences collectives de marque en fonction du degr douverture aux autres1234EXPERIENCES DE DIVERTISSEMENTPartager le plaisir de consommer.EXPERIENCES AGREABLES VOIRE ESTHETIQUESAccs facilit aux produits et aux informations sur les produits.

    EXPERIENCES DE CULTURE OU DEDUCATIONPartage dexpriences culturelles.Qutes daccomplissement collective.

    Ne pas entrer en relationEntrer en relationAttentes MatriellesAttentes ExprientiellesEXPERIENCES INTIMES OU DEVASIONPermettre aux gens de vivre des moments de calme et dintimit.Qute de ralisation personnelle.

    *

  • 1- EXPERIENCES AGREABLES VOIRE ESTHETIQUES : laccs au produit est simplifi et plaisant.Psychologies magazine Uniqlo a soign laccs aux produits et leur mise en scne sur un site web vitrine trs esthtisant avec photos et vidos.

    *

  • 2- EXPERIENCES DE DIVERTISSEMENT : laccs au produit est ludique et devient une exprience partage.Psychologies magazine Advergame sur tlphone portable par Sony, loccasion de la sortie du nouveau James Bond.

    *

  • 3- EXPERIENCES INTIMES OU DEVASION : un moment de plaisir dans un univers plus proche des gens ... en toute intimit.Psychologies magazine Street marketing Kenzo Flower : une fleur a ceuillir dans la rue en passant a cot dun champ de fleurs plant a loccasion.

    *

  • 4- EXPERIENCES DE CULTURE OU DEDUCATION : une exprience favorisant lchange dexprience intra communautairePsychologies magazine Suave a dvelopp une mini srie in the motherhood pour les femmes enceintes diffuse sur ABC aux US.

    *

  • www.pourquoitucours.fr23 mars 2009

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

    *

Recommended

View more >