Vaccins et diagnostics - Brochure

  • View
    360

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Portrait de l'industrie biopharmaceutique de la rgion de Qubec. Produit par Qubec International. http://quebecinternational.ca/industries-cles/

Transcript

  • 1. VACCINSET DIAGNOSTICS Qubeclavant-gardedelindustrie Desexpertisesdepointe, unsavoir-fairedistinctif
  • 2. lA rGION DE QubEC: uNE CEllulE ACTIVE pOur lA DCOuVErTE DE NOuVEAux TrAITEMENTS, DE VACCINS ET DOuTIlS DIAGNOSTIC DE lA rECHErCHE fONDAMENTAlE Au TrAITEMENT Du pATIENT terna Zentaris AllergiLab PharmaNet Canada Asmacure BD Diagnostics - GeneOhm Chlorion Pharma DiagnoCure EndoCeutics Feldan Bio Folia Biotech GenePOC GlaxoSmithKline Biologicals (GSK Bio) GRMO Infectio Recherche Medicago Nordic Life Science Pipeline
  • 3. Le Qubec occupe la 4e place en Amrique du Nord en ce qui a trait au nombre de socits de biotechnologie la ville de Qubec est le 2e ple en importance. Vaccins candidats: VIH/SIDA, grippe H5N1 et H1N1, vre typhode, hpatite, leishmaniose. Les 10 plus grandes socits pharmaceutiques mondiales exercent des activits au Qubec. Parmi celles-ci, AstraZeneca, Merck Frosst, GlaxoSmithKline, Pzer et Sano-aventis poursuivent des travaux de recherche Qubec. Tranferts technologiques russis: terna Zentaris, PharmaNet Canada, Asmacure, BD Diagnostics GeneOhm, DiagnoCure, Folia Biotech, GenePOC, GlaxoSmithKline Biologicals, Medicago, EndoCeutics, Chlorion Pharma. Sources: Investissement Qubec, CRIQ, CRI, Qubec International et Recensement, Statistique Canada (2006) DIAGNOSTIC DE lINDuSTrIE bIOpHArMACEuTIQuE 23entreprises 300millions$CAen chiffre daffaires 2165emplois en entreprises dont 1700emplois en r-D 7centres de recherche hospitaliers universitaires7centres de recherche hospitaliers universitaires7 9 12 millions$uS 1 56200 chaires de recherche totalisant des budgets de chane de valeur complte de la recherche la commercialisation diplms en lien avec les sciences de la vie
  • 4. Une industrie la fine pointe Lieu de convergence dun grand nombre de sommits mondiales de la recherche, la rgion de Qubec est un incubateur de nouvelles techniques qui rvolutionnent la mdecine daujourdhui, pour le diagnostic et le traitement de nombreuses maladies: SIDA, ITSS, SARM, VIH, fivre typhode et hpatite C. Ple de comptence reconnu, la rgion est lavant-garde de lindustrie pourle dveloppement de tests dADN sur support informatique; la mise au point et la commercialisation de tests molculaires pour la dtection et la gestion du cancer; les vaccins contre linfluenza, les vaccins du futur et la biofabrication de protines thrapeutiques. La rgion de Qubec est un terreau fertile pour les chefs de file et les entreprises innovantes qui se taillent une place enviable dans un march en forte croissance. lui seul, le march mondial des vaccins devrait atteindre 30 milliards $ US en 2013 et celui des diagnostics in vitro (IVD) atteindrait 60 milliards $ US en 2014.
  • 5. un heureux quilibre entre leaders mondiaux et petites et moyennes entreprises 7 centres de recherche de pointe qui servent de moteurs et de partenaires technologiques lindustrie des infrastructures technologiques davant-garde une main-duvre qualifie, stable, disponible et dvoue des tablissements denseignement spcialis des cots dimplantation et dexploitation concurrentiels des incitatifs fiscaux stimulants un partenariat solide avec les diffrents niveaux de gouvernement une localisation gographique stratgique en amrique du nord DVElOppEr DES OuTIlS DIAGNOSTIC ET DES VACCINS DANS lA rGION DE QubEC: combiner science et savoir-faire pour faire de linnovation un puissant moteur de croissance
  • 6. UN CENTRE DE FABRICATION DE ClASSE MONDIAlE Qubec occupe une place de choix dans le domaine de linfectiologie, grce notamment ses trois usines de fabrication: deux pour des vaccins et une pour des trousses diagnostiques pour la dtection de maladies infectieuses. bD DIAGNOSTIC GENEOHM emploie 325 personnes Qubec dans le domaine du diagnostic molculaire. Filiale de bd (becton, dickinson and company), la socit y fabrique les produits bd geneOhmMc de diagnostic par Pcr in vitro (Mrsa, staphsr, strep b, vanr et c-diff) permettant de dtecter et didentifier en un temps record une varit dagents infectieux et de variations gntiques. grce des investissements de 60 M$, la socit dispose maintenant dun centre de r-d la fine pointe pour tous ses produits de diagnostics molculaires rapides contre les infections nosocomiales et dun centre de fabrication rpondant aux plus hauts standards de qualit de sant canada, de la Food and drug administration (Fda) et au marquage ce (europe). au total, bd a investi plus de 700M$ dans le domaine molculaire depuis 2006. investissement qui profite grandement la rgion. bd est un leader mondial en technologie mdicale qui compte 28 000 employs dans 50 pays. GlAxOSMITHKlINE bIOlOGICAlS (GSK bIO), deuxime socit pharmaceutique en importance au monde et plus grand fabricant de vaccins antigrippaux au canada, possde dans la rgion un centre de fabrication de pointe ddi la production de vaccins dots dune capacit de 75 millions de doses par an. cest Qubec que sont produits les vaccins saisonniers FluviralMc et FlulavalMc . depuis 2007, gsK bio a effectu des investissements de 300M$ dans ses installations de Qubec. grce ceux-ci, lentreprise doublera sa capacit de production mensuelle de vaccins pandmiques 33 millions de doses. dj lie au gouvernement canadien pour la production des vaccins contre la grippe saisonnire, gsK bio pourra ainsi assurer lautosuffisance domestique du canada et un approvisionnement rapide en cas de pandmie. gsK bio figure dailleurs parmi les 15 entreprises qui investissent le plus en r-d au canada, y ayant consacr plus de 144M$ en 2009 seulement. MEDICAGO dveloppe des vaccins efficaces cot abordable reposant sur ses technologies de fabrication exclusives base de plantes (ProficiaMc ) et de particules pseudovirales (PPv). lentreprise, qui emploie une centaine de personnes Qubec, peut produire un vaccin prt pour des essais en un mois aprs lidentification et la rception des squences gntiques de la souche pandmique comparativement 6 mois avec les autres mthodes. en 2008, la multinationale Philip Morris international devenait un actionnaire important de Medicago en investissant prs de 16 M$. en 2010, Medicago a reu une subvention de 21 M$ du dpartement de la dfense amricaine pour la construction dune nouvelle usine de production dans le research triangle Park en caroline du nord. Medicago collabore galement avec linfectious disease research institute dans le cadre dun programme de production de vaccins visant prmunir les tats-unis contre une pandmie de grippe.
  • 7. Cration de Infectio Diagnostic inc. (aujourdhui BD Diagnostics-GeneOhm) qui a investi, Qubec, 60 M$ CA dans une usine de fabrication et un centre de recherche. Il fabrique et commercialise 3 dcouvertes du centre (Strep B, MRSA, VanR). Cration de folia biotech inc. qui, avec le Dr Denis leclerc, nous dvoile une approche fonde sur lutilisation dun nouvel adjuvant pour le dveloppement de vaccins efcaces et moins coteux contre lhpatite C, la vre typhode et la grippe. La technologie PAL, une plateforme de vaccination versatile permettant le dveloppement de vaccins innovateurs contre les maladies infectieuses pourrait galement trouver des applications en immu- nothrapie contre le cancer. Le Dr Guy boivin a fait des perces importantes dans le diagnostic, la pathoge- nse et le traitement des infections virales. Reconnu mondialement pour ces travaux, il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les virus en mergence et la rsistance aux antiviraux et respon- sable du Centre de surveil- lance de linuenza et du Centre de surveillance du virus inuenza pandmique. Cration dInfectio recherche inc. qui dveloppe le Condom Invisible , un microbicide vaginal en phase 3 visant protger les femmes contre le VIH/SIDA et les autres infections trans- mises sexuellement. Sachant que prs de la moiti des 373 millions de nouveaux cas dcels annuellement sont des femmes, ce mode de protection pourrait savrer un outil de prvention trs efcace. Le Dr paul H. roy a dcouvert les intgrons qui permettent de mieux comprendre la rsistance des bactries aux anti- biotiques, un problme majeur pour la thrapie des maladies infectieuses. Le Dr Marc Ouellette a mieux dni les mcanismes intimes de la rsistance des parasites aux antifolates et autres mdicaments antiparasitaires, en combinant ltude de virus de plante et de lhpatite C. Il est aujourdhui directeur scientique de lInstitut des maladies infectieuses et immunitaires (IMII) des Instituts de recherche en sant du Canada. La Dre barbara papadopoulou dveloppe les vaccins du futur contre le VIH/SIDA et la leishmaniose bass sur des technologies de gnie gntique. lA rECHErCHE EN INfECTIOlOGIE: un succs viral! lE CENTrE DE rECHErCHE EN INfECTIOlOGIE de luniversit laval (cri), affili au centre de recherche du cHuQ, a t fond en 1974 par le dr Michel g. bergeron. vritable phare en infectiologie, le centre est reconnu pour sa productivit et pour la priorit quil accorde aux applications et aux transferts technologiques. les chercheurs du cri ont dailleurs leurs actifs 40 brevets accords ou demands. lexpertise du cri rayonne depuis longtemps