«Альманах української сучасної літератури»

  • Published on
    28-Mar-2016

  • View
    220

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

: , , , , , , , , , , , , , , . 9 . , , ,

Transcript

  • Table des maTires

    denysenko, larysadnistrovy, anatoliHavryliv, TymophiyKojelianko, VassylKononenko, YevheniaKononovytch, lonidKouchnir, antonlousina, ladalykovytch, irysiamatios, mariaPolojiy, ievhnriabtchi, ivanrozdoboudko, irnesniadanko, NatalkaTchystiak, dmytroZaboujko, Oksana

    3111519253339434755596569737781

  • 3larysa deNYseNKO

    Sa carrire littraire a dbut en 2002 aprs lobtention de la distinction Le couronnement du Verbe. Larysa Denysenko a crit 7 livres pour adultes et 3 livres pour enfants. La Sarabande de la bande de Sarah a t reconnu livre de lanne 2009 par le journal

    Korrespondent.Ne en 1973, auteur, journaliste, avocate, ses livres sont rgulirement en tte des ventes.

    Elle a remport plusieurs prix littraires et fait souvent partie des short-lists des prix littraires annuels. Aprs avoir termin ses tudes la facult de Droit de lUniversit Taras Chevtchenko de Kyiv, elle les a poursuivi LUniversit de lEurope Centrale Prague et a galement effectu un stage de droit au Dpartement de la Justice aux Pays Bas. Elle est lune des avocats qui reprsentent les droits des citoyens la Cour Europenne des Droits de lHomme Strasbourg. Elle a galement travaill comme consultant scientifique pour le Dpartement de la Justice dUkraine dans le cadre des comits parlementaires et a dirig le dpartement ukrainien du Centre contre la corruption Transparency International.

    Elle crit de la prose qui possde, mes yeux, trois vertus indniables. Primo, ses textes sont visuels. la lecture de ses livres on imagine sans peine ce qui se produit sur son cran. Secundo, ses textes ont une vertu psychologique : les hros de Larysa fonctionnent daprs leur logique interne, ce qui ne caractrise pas en gnral la prose ukrainienne contemporaine : les auteurs y jouent le rle des marionnettistes imprvisibles au pouvoir infini. Enfin, les situations dcrites par lauteur sont dynamiques et on sy reconnat sans peine: la plupart dentre nous a prouv les sensations qui manent de ses textes et sest trouv dans les mmes situations. Le lecteur na dautre issue que de partager les motions du livre.

    Sergue Semionov,la revue Expert

  • 4les jours de grande inspiration, de me faire un uf au plat et de le manger.

    Souvent, jallume la tlvision dans lintention dentendre quelque chose dintressant ou dutile, mais cela arrive rarement. Cest dire que jallume la tlvision presque tous les matins, mais cela fait dj trois mois que je nai rien entendu dintressant ni dutile, comme en tmoigne lautocollant sur mon rfrigrateur. Je note tout ce qui me frappe. Ce jour l, les nouvelles parlaient des gens qui ont lev un baleineau. Jaime les baleines. Je les aime tellement, que je naurais probablement pas refus de garder un baleineau chez moi. Mais, comme ce nest pas possible, je nai pas danimal domestique. Vraisemblablement, je les aime parce quils me rappellent les fontaines, que jaime beaucoup aussi. Il fut un temps, jai mme collectionn leurs images, puis il sest pass quelque chose et jai arrt.

    Ma cuisine nest pas une cuisine cest du moins lavis de maman, eu gard la cuisine de lappartement o a pass mon enfance, et o vit maintenant, la vieillesse de mes parents. Dans ma cuisine, on peut runir une bonne dizaine de personnes, cest une cuisine salon. Outre les classiques meubles de cuisine, il y a aussi un divan, deux grands fauteuils confortables, une table, et mme un vieux piano allemand R. Yors & Kallmann. Noir, luisant, orn de deux chandeliers,

    Premire dition: Nora-Druk, 2007 240 p.ISBN: 978-966-2961-28-7Droits de traduction: Nora-Druk

    Chapitre iPour le moins au sujet dune matine idale,

    des mariages loin de lidal, danciennes copines tudiantes et dun caveau familial R. Yors & Kallman

    Lorsque je regarde le matin ma cafetire, je me prends pour un magnat du ptrole. Le voil mon or noir, qui coule dabord lentement, puis remplit rapidement le rcipient de verre. Je me demande si les nouveaux magnats essayent leur ptrole? Est ce quils en apprcient le got compte tenu de son cot? Moi, je savoure.

    Je fais ainsi tous les matins. Je respire dabord larme du caf, puis aprs la premire gorge, je repose la tasse sur la table. Jentrouvre lnorme?, du sol au plafond fentre, allume la cigarette, pour revenir ensuite au caf. Il nest plus si chaud. Ce nest quaprs que je peux me faire quelques canaps. Si ma journe commence diffremment, cela ne peut signifier quune chose: ma vie connat de srieux changements ou bien des problmes.

    Je passe dans ma cuisine tous les matins prs dune heure, parfois plus. Jai le temps de boire quelques tasses de caf, de lire le journal ou le chapitre dun livre, de prendre un verre de jus lorsque je noublie pas den acheter, de manger quelques canaps au fromage et,

    Sarabande de la bande de Sarah

  • 5Larysa Denysenko

    il me rappelait un caveau familial. On dirait que l, ont trouv lasile ternel, son honneur le juge R.York et le clbre compositeur doprette Kallmann. Ce caveau a mme un blason familial qui rappelle, au choix, un lphant, un radja indien qui scrute le ciel, un OVNI, un satellite sovitique. Le piano est lhritage de mon ex pouse. Ni elle, ni moi, ne savions jouer. Le plus souvent, il servait jouer (habituellement la valse) lun de nos amis communs. Mais surtout, pratiquement tout le monde se perdait en conjectures sur la troisime pdale. Je ne participais jamais ces disputes, car je ne savais pas quoi servent la premire et la deuxime pdale du piano, sans parler de la troisime.

    Le pre de ma femme me transmit le piano pour ainsi dire en mains propres. Il neut pas les mmes gards pour ma femme, peut tre parce quelle tait plus jeune que le piano et moins chre. Au moment du divorce, ma femme a demand si je ne voyais pas dobjection ce que le piano reste un peu chez moi. Jai refus net, mais il est tout de mme rest. Ma femme tait avocate, et comme chacun sait, les avocats nont pas peur des protestations.

    Javais vingt et un ans lorsque nous nous sommes maris. Nous avions le mme ge et tions dans la mme classe. Entre tre assis au mme bureau et sendormir dans le mme lit, la diffrence nest pas grande. Cest ce qui me semblait. Je crois que je ny pensais mme pas, prfrant la personne dont jai senti la chaleur tout au long de dix ans dtudes cte cte. La chaleur physique est plus importante pour un enfant que la proximit spirituelle. Le besoin du spirituel se fait sentir plus tard.

    A lcole, jtais meilleur lve quelle. Jaurais du mal citer la matire qui me posait problme. Elle tait une lve mdiocre mais trs active. Dj en seconde on lui confiait les cours sur la Paix. Il lui tait donn de prendre la parole toutes les runions de reprsentations scolaires et parascolaires et de diriger les autres. Je la revoie sur scne une blonde dtermine, sre delle, cheveux lisss en arrire, aucun kilo en trop, aucun doute. Une jupe grise droite, un chemisier crme, des collants couleur chair, des ballerines noires et une range de perles de culture au cou.

    Ce qui est drle, cest que dj lcole jai compris quInna car elle se prnommait Inna pourrait tout fait tre le guide de ma vie. Il mtait toujours difficile de choisir. Je narrivais pas me dterminer mme concernant les choses les plus simples jhsitais, mpuisais en tergiversations. Souvent, je mendormais et je me rveillais avec le mme signal au cerveau qui rendait moites mon ventre, mes mains et mes yeux: Et si a ne marche pas? Inna savait toujours ce quil fallait faire et dans quel ordre. A chacune de mes questions du style Et si a ne marche pas? elle rpondait avec une telle candeur Et pourquoi cela? que je me calmais instantanment. Avec cette capacit, elle envotait mme mes parents, des gens relativement solitaires et infantiles.

    Bien sr, aprs lcole, javais commenc ma vie sans Inna. Non pas que je le recherchasse, mais parce quelle ntait plus assise prs de moi. Elle tait alle tudier la fac de droit, et moi celle de gographie, lUniversit. Il arrivait que nous nous rveillions dans le mme lit, ctait comme elle voulait. Mais cela diffrait peu du processus de pompage des devoirs domicile. La mme aide scolaire. Je donnais et elle recevait comme il se doit. Plus tard, un de mes amis dira quainsi javais dvelopp une psychologie typique de nana. Du reste, ce ntait quune illusion que mon existence aprs lcole tait une vie sans Inna. En vrit, aucune des collisions srieuses ntait rgle sans lavoir consulte. Et un jour elle demanda pourquoi ne pas nous marier, puisque nous nous entendions si bien et tions ensemble depuis si longtemps? Jai pris sa question comme une dcision irrvocable.

    Notre union tait sans enfant. Inna voulait un enfant mais ne tombait pas enceinte. Tant que nous navions pas de rsultats danalyses, elle rejetait toute la faute sur moi. Les spermatozodes actifs se lancent la rencontre des ovules comme les chiens pleins de vie remuent leurs queues! Alors que tes spermatozodes, tels des chiens somnambules ne remuent pas leurs queues; ils sont malades. Aprs une pareille remarque, je narrivais pas conclure. Je narrivais pas lcher dehors une bande affame de chiens chtifs. Puis, il sest avr que je ntais pour rien dans cette strilit. Sans doute, cest l que notre mariage commena dcliner. Elle ne russit pas me pardonner mes chiens pleins de vie remuant leurs queues.

    Vous auriez de toutes les manires divorc, car tu as enfin commenc vouloir timposer, me dit mon ami. Il avait raison. Je suis devenu un analyste et un commentateur succs. Je travaillais lpoque pour le compte dune clbre firme touristique, prparait le matriel pour le site, les brochures, les notices analytiques concernant les lieux de villgiature et de tourisme actif. Jai commenc tre publi dans les titres de presse majeurs qui avaient besoin darticles sur les voyages de dcouverte, les coutumes des pays lointains, le comportement des animaux. Je trouvais le moyen de dpeindre tout cela en couleurs clatantes.

    A la diffrence des succs scolaires et universitaires qui ne contribuaient en rien lestime de soi, les succs de carrire crative ajoutrent ma pte un ingrdient inconnu. Un autre homme a commenc son apparition. Sans men rendre compte, jai commenc prendre des dcisions. Jai vendu mon studio au centre ville que javais reu de ma grand mre. Jai pris un crdit et achet un trois pices moderne. Jai probablement beaucoup tonn le pre dInna. Il me regardait comme un Achille, qui fait de son talon un bouclier et un glaive ou bien a march avec, la gorge de son ennemi. Inna en tait irrite. Elle devait sans doute ressentir ce que ressent une personne qui a toute sa vie men un vhicule, et qui voit un jour sortir du carrosse et semparer des rnes, un

  • 6Larysa Denysenko

    monsieur qui se prlassait jusque l sur les coussins. Ah, le sclrat! Je comprenais tout, mais ne pouvais rien faire son insistante activit et son excessive pression commenaient mirriter. Remarque que la double consonne dans le prnom rend son propritaire dtermin. Cest comme lacharnement dun pivert, tant quil na pas tu le pauvre insecte, il ne sarrtera pas. Tu avais trs peu de chances avec elle. Cest ce que dit au sujet dInna mon ami Tymofiy. Il ntait pas psychologue, mais sexprimait toujours en connaissance de cause.

    Sept ans de mariage. Je narrivais pas croire que nous ayons vcu tant dannes ensemble. Combien de fois lui ai je dis bonjour, combien de fois ma t elle souhait bonne nuit, combien il y a eu de bonjours, pardons, je ne te comprends pas, dsol, ce nest pas ce que je voulais dire, arrte avec a, attends, jen ai marre, ne te fche pas pour des broutilles, o est mon chargeur, quoi a sert, ce nest pas ma faute, qui doit sen occuper, a fait trois jours quil ny a pas de dsodorisant dans les cabinets, ta gueule, o va t on pour les vacances, qui va finir le borchtch, as tu invit Tania, cest cause de toi et je tavais prvenu, il fallait couter les parents, pourquoi las tu fait, tu ne le comprendras jamais, es tu la maison, th ou caf, omelette ou salade des milliers, des dizaines de milliers ou peut tre des centainesde fois? Et combien il y avait de baisers, de spermatozodes, ceux qui remuaient la queue et ceux qui ne le faisaient pas? Combien de consonnes et de voyelles de notre communication de couple? Des milliers. Sans nous. Peut tre parce que nous navons jamais vcu ensemble. La sparation est douloureuse lorsque elle et toi ont eu le temps de se transformer en nous, au moins en partie. Ce ne fut pas notre cas. Il me semble que notre mariage cest elle. Et lorsque je naquit, comme tout enfant qui grandit, jeus envie dindpendance. Et je lai obtenue. Aujourdhui, jai 32 ans. Je me suis habitu vivre comme moi et cela me plait beaucoup de vivre comme moi. Nonobstant le fait que, de temps en temps, elle faisait son apparition, ma vie ne se transformait pas ennous. Jusqu ce que je rencontre Sarah.

    Je me suis approch de mon armoire, je lai ouverte et jai contempl longuement sa robe bretelle. Jai attach le tissu et plong mon visage dedans. Un bout de soie bleue. Ctait Sarah. Sarah tait dans la cuisine. En cuisine, elle tait une tasse de th avec un arc en ciel dessus, mais aussi quatre tasses caf marron, une assiette orange aux chrysanthmes violets, une bouteille de martini entame. Elle tait l bas, un plat en cramique avec des fruits secs. Elle tait un pack de lait et une bote de crales avoine fruits Start. Sarah riait lorsque je grignotais Start comme des gteaux, en buvant mon caf. Elle ne le faisait jamais.

    Sarah tait dans la salle de bain. L bas, elle tait une lotion de soin pour les cheveux friss. Une brosse dents. Une huile damande douce. Une brosse et un

    sche cheveux. Jai ouvert lhuile damande douce, mis mon nez dedans et jai souri. Cest lodeur de mon bonheur. Dans ma chambre coucher, Sarah tait une chemise de nuit de soie, laisse sur la chaise prs du lit; un cadre en argent avec une photo de famille sur le rebord de la fentre en compagnie des azales, semblables la runion des Amricaines sudistes dans les chapeaux multicolores; un panier en osier o habitaient dsormais des chaussettes propres, les miennes et les siennes, nos shorts de sport, ses collants, des maillots de corps. Un serre tte fin avec des pierres dores qui transformait Sarah en princesse orientale et qui, pos sur la table de nuit, souriait de tous ses dents en or. Le cur de Sarah habitait mon estomac, je le sentais chaque instant.

    Lorsque jai vu Sarah (cela sest produit Prague lors dun voyage de groupe de managers de tourisme et de reporters de voyage), je ne lai pas reconnue. A vrai dire, je nai eu le temps de rien penser au sujet de la femme svelte aux beaux cheveux et au buste gnreux, alors que Sarah Polonska ma reconnu. Salut, Haut le cul, me salua t elle. Et sourit de son effroyable sourire. Je naurais jamais pens te rencontrer sur presque tous les sites go touristiques. Toi, le cul choy et douillet, tu as tout de mme russi occuper plusieurs siges! Salut, vieux, a fait combien de temps quon ne sest pas vus!? Seul haut le cul ma aid comprendre qui tait cette inconnue. Car il ny avait quun tre perfide qui me gratifiait de ce nom Sarah...

Recommended

View more >