? La plateforme Russir avec un marketing responsable a t cre en 2013 dans le but d ... Lespace

  • Published on
    12-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

  • ADEME - ADETEM - ANIA - AUDENCIA - EPE - GREENFLEX - PRODIMARQUES - UDA

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG

    DEUX

    IME

    DITION

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • NOVEMBRE 2016 WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 3

    Notre dmarche 4

    Les 44 bonnes pratiques : synthses et tmoignages 6

    Jeunes initiatives suivre 57

    Lessentiel pour agir 58

    Les partenaires : whos who 60

    Sommaire

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • 4WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORGNOVEMBRE 2016

    NOTRE DMARCHE

    n PARTENAIRES FONDATEURS

    La plateforme Russir avec un marketing responsable a t cre en 2013 dans le but dencourager les marketers intgrer les enjeux de dveloppement durable. Slectionnes la suite dappels candi-datures par un comit runissant les diffrents partenaires de ce projet, les initiatives positives runies dans ce livre blanc ont t soumises une grille danalyse multicritres. Les entreprises dvoilent les tapes de dploiement, les difficults rencontres et les cls de succs. La plateforme valorise des dmarches non exhaustives, mais varies et inspirantes, qui ont su toucher les consommateurs et crer de la valeur pour la marque et lentreprise : conomique, sociale et/ou environnementale.

    David GarbousLorsque le marketing intgre les probl-matiques de la RSE au cur de sa stra-tgie, il ouvre des opportunits de com-prhension de ses publics et dinnovation fantastiques, qui permettent de diminuer limpact de son activit et de renforcer la prfrence de marque. Ce chemin est complexe, il se heurte des doutes et des risques de simplification, mais lorsquon le suit, le succs est fantastique car cette dmarche rpond profondment aux attentes de la socit. Cest pour partager

    ces difficults, les faons de les contourner et diffuser ces succs inspirants que nous avons cr cette plateforme. n

    David Garbous, directeur Marketing stratgique, Fleury Michon

    AdetemVoil dj 4 ans que lAdetem, le premier rseau des professionnels du marketing en France, est partenaire de la plateforme. lAdetem, nous sommes persuads quun marketing responsable permet de rduire limpact environnemental et socital des produits et services tout en crant de la valeur ; et que le mar-keting est un levier majeur de transition de notre socit de consommation. Lorsquon observe anne aprs anne la qualit des dmarches promues sur cette plateforme, nous nous rjouissons de leur caractre innovant, inspirant et disruptif. Et nous pro-longeons tout au long de lanne les dbats et la recherche dans notre Club Marketing Responsable mais aussi lors de lAdetem Factory consacre en 2016 lenjeu majeur des marketers pour fidliser et conqurir : la confiance des clients. Le fondement mme du marketing ! n

    Catherine Bougeois, dlgue gnrale Adetem

    GreenFlexChez GreenFlex nous sommes convaincus que la marque de demain devra traiter ses enjeux majeurs et, au-del, tre por-

    teuse dun rle dans la socit. Cest une question de responsabilit mais aussi de prennit. Les Franais lexpriment dail-leurs clairement ; ils ne sont que 40 % faire confiance aux marques lorsquelles sengagent* Lespace existe donc pour crer un marketing responsable qui soit levier de valeurs ajoutes. Mais par o commencer, quelles tapes suivre ? Cest justement pour rpondre ces questions et crer une dynamique positive pour tous que GreenFlex sest engag ds le dpart

    crer et soutenir cette initiative collective. Lenjeu est le passage lchelle ! Vive les marques ! n

    Stphane Petitjean, directeur associ, GreenFlex

    ADEMEDe nombreuses entreprises apprhendent le dveloppement durable comme une vritable opportunit et cherchent lint-grer dans leur stratgie globale. ce titre, le marketing joue un rle crucial puisque la crativit des quipes et la puissance de leurs outils peut aider transformer loffre en interrogeant les pratiques mme, changer les attitudes des clients et, in fine, amlio-rer ladquation entre loffre et la demande. Cest dans ce contexte que lADEME a souhait sassocier au projet Russir avec

    un marketing responsable. Lobjectif est daccompagner lvolution de ce secteur en favorisant le partage et la valorisation de bonnes pratiques en matire de marketing plus responsable, dmontrant ainsi que le dveloppement durable est une source dinnovation et de cration de valeur. n

    Valrie Martin, chef du service Communication Institutionnelle et Information, ADEME

    * tude Les Franais et la consommation responsable 2016 - GreenFlex. Je crois les marques quand elles sengagent : oui 40 % (somme des rponses tout fait daccord et daccord). noter que la rponse tout fait daccord ne reprsente que 2,6 %.

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.orghttp://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • 5WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORGNOVEMBRE 2016

    NOTRE DMARCHEn PARTENAIRES FONDATEURS

    n PARTENAIRES RELAIS

    n PARTENAIRE ACADMIQUE

    ProdimarquesProdimarques rassemble 75 entreprises qui se reconnaissent en une valeur commune : la Marque, qui symbolise leur souci dexcellence.

    Ces entreprises ont, chacune leur manire, engag des transformations au sein de leurs organisations pour rduire leur impact sur lenvironnement, participer rsoudre des problmes de socit, tout en dveloppant leur activit conomique. Mme si elles ne sont pas parfaites, elles sont conscientes de leurs responsabilits au sein de la socit. Et limplication du marketing dans cette dmarche apparat essentielle pour des entreprises qui investissent dans leurs marques, car il relie les enjeux socitaux aux

    enjeux conomiques, et garantit la prennit de ces transformations nSophie Palauqui, responsable ple Marketing, Prodimarques

    ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires)Ce livre blanc permet de partager quelques pratiques concrtes et inspirantes

    issues dentreprises de diffrents secteurs et de dif-frentes tailles. Deux points communs entre toutes ces initiatives : leur durabilit et leur succs business. Dans le secteur agroalimentaire, qui fait face une monte de la dfiance, le marketing durable nest plus une option mais devient un prrequis, un levier de diffrenciation et de comptitivit. Avec lavne-ment des rseaux sociaux et le renforcement de la capacit dinfluence de chaque consommateur, le marketing de demain sancre irrmdiablement dans la responsabilit. n

    Amaury Bessard, directeur de la Communication et des Partenariats de lANIA

    Audencia Business SchoolPour la chaire RSE dAudencia Business School, sassocier une dmarche de valorisation des bonnes pratiques ntait pas quune vidence, cest au cur de la mission quelle sest donne depuis sa cration. Il est encore ncessaire de montrer que le marketing responsable est une ralit, et quil est crateur de valeurs sociales, envi-ronnementales et financires. Ce livre blanc en est une nouvelle fois la preuve. Sa dmarche de pdagogie par lexemple est sans nul doute la meilleure. Sans navet et toujours avec exigence, poursuivons ensemble lappren-tissage vers de nouveaux modles positifs ! n

    Florence Touz, co-titulaire chaire RSE Audencia

    UDA (Union des annonceurs)La communication responsable est au cur des missions de lUnion des annonceurs et cest donc trs naturellement quelle sest, ds lorigine, associe la plateforme Rus-sir avec un marketing responsable. Visant convaincre les marketers quun marketing plus responsable peut tre source de valeur et les aider semparer du sujet avec suc-cs, cette dmarche est apparue compl-mentaire de celle de lUnion des annonceurs porte, depuis 2007, par la Charte dengagements des annonceurs pour une communication responsable. Cette Charte est dote dou-tils pratiques parmi lesquels une Checklist pour une communication responsable destination des quipes, publie en 2015. n

    Laura Boulet, directrice des Affaires publiques, juridiques et thiques, UDA

    EpE (Entreprises pour lEnvironnement)La transition cologique se fera avec le consommateur ou ne se fera pas. Cest la conviction des membres dEpE, quel que soit leur secteur. Le monde du marketing la compris, et de premires expriences montrent que le consommateur est sen-sible certains de ces nouveaux messages. Cest la vocation dEpE de mieux comprendre et dvelopper ces logiques, et cest

    pourquoi nous nous sommes associs cette plate-forme. suivre ! n

    Claire Tutenuit, dlgue gnrale, EPE

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 6NOVEMBRE 2016

    LES 44 BONNES PRATIQUES : synthses et tmoignages

    n Offres co et/ou socio-conues 8Avne : Cosmtique strile, gamme sans conservateurs 8

    Bb Confort : Biberon co-conu Natural Comfort 9

    G7 : G7 Green, flotte de taxis hybrides et lectriques 10

    Klorane : Gamme capillaire Dattier du dsert 11

    Le Chat : Lessive co-labellise Le Chat Eco-Efficacit 12

    Mille et un repas : Dmarche Zro Gaspil 13

    Nexity : Ywood Business, bureaux co-conus en bois 14

    Rainett : Produits dentretien cologiques 15

    Serge Ferrari : Matriaux composites pour des constructions durables 16

    UCPA : Un bus pour un campus, sjours sportifs accessibles 17

    Yves Rocher : Soins Elixir 7.9 18

    Interview de Valrie Hecht, chef de Groupe Klorane Hair Care, et de Florence Guillaume, directrice de lInstitut Klorane 19

    n conomie circulaire 20BIC : Recyclage des instruments dcriture avec Terracycle 20

    bilum : Sacs et accessoires issus de lupcycling 21

    Coca-Cola : Dveloppement de la filire Bottle to Bottle 22

    DODO et Vittel : EauDODO, bouteilles transformes en couettes et oreillers 23

    FFIL (Deux filles en fil) : Sacs et accessoires conus avec des chutes de production 24

    IKEA : Gamme de produits pour la maison issus du tri en magasin 25

    Afin de partager avec vous les enseignements des dmarches runies sur notre plateforme, nous avons rsum chaque bonne pratique sur la base des dossiers en ligne :l description succincte l principaux bnfices de la dmarche l principales difficults rencontres et moyens mis en uvre pour les lever l cls de succs identifies

    Pour en savoir plus sur chacune des pratiques, consultez directement les dossiers remplis par les entreprises sur notre plateforme en ligne. Bonne lecture !

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.orghttp://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORGNOVEMBRE 2016

    IKEA : Opration seconde vie des meubles 26

    Nespresso : Cration dune filire de recyclage du petit aluminium 27

    Orange : Offre Orange Reprise 28

    Pilot et Volvic : B2P, stylos issus de bouteilles recycles 29

    Tefal : Collecte et recyclage des articles culinaires 30

    Interview de Arnaud Rolland, directeur RSE/dveloppement durable chez Coca-Cola Entreprise 31

    n Filire/approvisionnement responsable 32Ben & Jerrys : Filire glace plus responsable 32

    Charles & Alice : Desserts aux fruits bio et franais 33

    Ekyog : Filire textile plus responsable 34

    Findus : Dmarche Respect des ressources marines 35

    Fleury Michon : Filire surimi plus responsable 36

    Lesieur : Dveloppement dune filire Fleur de Colza 37

    LU : Programme LUHarmony 38

    Nescaf : Nescaf Plan 39

    Interview dAnne-Laure Jardin, directrice marketing de Charles & Alice 40

    n Implication des consommateurs 41CAMIF : Le tour du Made in France 41

    Ikea : Programme et solutions pour un mode de vie plus durable 42

    Volvic : Promotion en faveur de laccs leau potable 43

    Interview dAnne Laurence, directrice RSE/dveloppement durable chez CAMIF 44

    n Optimisation de loffre 45Bonduelle : Dveloppement de conserves Vapeur 45

    Dove, Rexona et Monsavon, Axe et Williams : Dveloppement de formats de dodorants compresss 46

    Ducray : Reformulation du shampooing extra-doux 47

    Ecover : Innovations packagings pour un impact rduit 48

    Evian : Optimisation de la bouteille evian 1,5 l 49

    Generali : Diagnostic Generali Performance Globale 50

    Heineken et Desperados : Dmarche dco-conception des bouteilles 51

    Les Vignerons de Buzet : Dmarche dco-conception des emballages 52

    PagesJaunes : Optimisation des annuaires et de leur distribution 53

    Ricor : Dveloppement dune co-recharge Ricor 54

    Skip, Omo et Persil : Dveloppement de lessives super-concentres 55

    Interview de Franois Garreau, responsable mission RSE auprs de la direction gnrale chez Generali 56

    7

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 8NOVEMBRE 2016

    COSMTIQUE STRILEGamme sans conservateurs

    AVNE (PIERRE FABRE DERMO-COSMTIQUE)

    Bnfices

    CLS DE SUCCS IDENTIFIESRponse aux attentes des consommateurs - Transparence - Pdagogie

    DIFFICULTS SURMONTES

    Dfi technique

    20 annes de R&D pour atteindre le dploiement maximum

    Reconnaissance de laspect stratgique du projet et investissements financiers de long-terme

    Rvolution des mthodes de travail

    Formation et implication forte de tous les acteurs du dveloppement

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Rponse aux enjeux dallergies : en dehors des parfums,

    58 % des cas dallergies rencontrs en cosmtique sont lis aux conservateurs

    > Alternative aux emballages unidoses (seule solution strile auparavant) : rduction de 50 % de limpact environnemental (CO2 et consommation deau)

    > Efficacit du produit pendant toute la dure dutilisation

    POUR LENTREPRISE> Succs commercial : commercialis dans plus de 100 pays,

    reprsente 9 % du chiffre daffaires de la marque en seulement 6 ans (objectif 13 % en 2020)

    > Bnfices reconnus par les consommateurs

    > Afin de rpondre aux polmiques autour de lutili-sation de conservateurs dans les produits cosm-tiques, source dirritation et dintolrance sur certaines peaux, le groupe PierreFabre a travaill ds 2000 au dveloppement dune technique de Cosmtique Strile non unidose permettant de supprimer les conservateurs officiels ou assimils des crmes.

    > Lance en 2009, cette technologie indite est aujourdhui dploye sur 4 gammes Avne. Les soins Cosmtique Strile garantissent :l Une slection rigoureuse et limite aux ingrdients

    actifs essentiels.l La strilisation tout au long du processus de fabrication.l Un systme de fermeture hermtique garantissant la

    strilit tout au long de lutilisation du produit.> Le produit est avant tout adress aux peaux les plus sensibles.

    Le premier vecteur de communication est le packa-ging : un logo et une charte permettent aux consommateurs de comprendre rapidement le procd. Il est galement sou-tenu auprs des pharmaciens, etc. Enfin, depuis 2016, Avne a initi lopration Lets be clear, permettant aux consom-mateurs de poser toutes leurs questions en ligne.

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • 9

    Bnfices

    CLS DE SUCCS IDENTIFIESFormation des quipes marketing lco-conception - Communication modre qui nocculte pas les fonctions du produit - Prise en compte des attentes des consommateurs

    DIFFICULTS SURMONTES

    Dfinition des termes dveloppement durable et co-conception pour la marque et le biberon

    Accompagnement par des experts externes

    Positionnement de la gamme parmi des gammes classiques

    Conservation de la charte graphique classique en intgrant les informations environnementales

    Dfinition du bon niveau dinformation destination des parents

    Tests consommateurs

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Rduction des impacts environnementaux *

    (hors usage) l 22 % en moyenne pour le biberon en plastique l 10 % pour la version en verre

    > Production majoritairement rapatrie en Europe (Autriche et France), lexception des ttines

    POUR LENTREPRISE> Diffrenciation sur un march concurrentiel> Augmentation de 7 % du chiffre daffaires

    des biberons grce cette gamme en 2013> Reconqute du rseau des magasins spcialistes> Retombes mdiatiques grce lobtention

    du Prix Entreprises et Environnement dcern par le ministre de lEnvironnement

    * selon une ACV sur 5 indicateurs

    > Lance en 2013, la gamme Natural Comfort est un ensemble de biberons col large en plastique (PP) ou en verre. La forme physiologique de leur ttine simule lallaite-ment naturel pour un meilleur confort du bb (facilit dac-ceptation), do son nom. Lquipe sest appuye sur une ana-lyse du cycle de vie (ACV) pour co-concevoir cette gamme:l la version plastique contient 20 % de plastique en

    moins par rapport un lot moyen et la version en verre 16 % de matire en moins,

    l le carton de lemballage est issu de forts co- gres (FSC) et la fabrication du biberon (hors ttine) a t relocalise en Europe,

    l des conseils sont donns aux parents (notice, internet) pour un usage durable.

    > Lobjectif de Natural Comfort tait avant tout de renou-veler loffre en augmentant la qualit et lexpertise. La dmarche dco-conception a t ajoute au brief initial.

    > La communication environnementale, teste au pralable auprs dun panel de mamans, a t divise en trois niveaux: simplifi (on pack), dtaill (QR code) et expert (rapport en ligne). Cette dmarche dco-conception reprsentait un pre-mier test sur un produit phare : depuis, elle a t diffuse dautres produits et a lanc une rflexion plus globale.

    Biberon co-conu NATURAL COMFORT

    BB CONFORT (DOREL FRANCE)

    OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    Facteurs de russite

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORGNOVEMBRE 2016

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 10NOVEMBRE 2016

    G7 GREEN : flotte de taxis hybrides et lectriques

    G7 (S.N.G.T)

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Baisse annuelle de 25 % des rejets de CO2 et rduction des missions de particules > Bnfices pour les chauffeurs affilis : rduction

    considrable de la facture dessence, confort de conduite

    POUR LENTREPRISE> Succs commercial : le volume de courses G7 Green

    a t multipli par 5 depuis 2013 (plus de 3 millions de courses en 2015)

    > Satisfaction client : 80 % sensibles loffre et 99 % de jugements positifs sur la qualit du vhicule

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Intgration du projet dans la stratgie dentreprise - Bnfice clair pour lenvironnement ET pour lentreprise - Caractre volutif du projet (adaptation aux mutations technologiques) - Communication double pour une adhsion externe (clients) ET interne (employs)

    DIFFICULTS SURMONTES

    Incitation des chauffeurs squiper Tarifs ngocis avec les constructeurs

    et incitations financires Pdagogie pour lever les doutes

    (fiabilit de la technologie, etc.)

    Capacit de rpondre la demande

    Dploiement dune flotte consquente

    Bnfices

    Facteurs de russite

    > Face aux problmes de pollution de Paris et sa ban-lieue, G7 (8 000 taxis affilis Paris) a lanc ds 2007 une flotte de vhicules hybrides/lectriques : G7 Green. Lentreprise stait alors dote de 28 Toyota Prius hybrides. Aujourdhui, la flotte reprsente 1 taxi G7 sur 3 (soit 3000), dont quelques modles premium tels que la Tesla S.

    > Les clients peuvent directement choisir un G7 Green lors de leur rservation. Les entreprises peuvent par ailleurs choisir la prfrence G7 Green : dans une zone dfi-nie, lorsque plusieurs taxis sont libres, un taxi hybride sera alors envoy en priorit aux salaris. 135 socits, dont 7 du CAC40, ont dj opt pour ce service.

    > Diffrents canaux sont rgulirement activs pour diffuser le service : adhsifs sur les vhicules, site web et application G7, rseaux sociaux, affiches publicitaires, communiqus de presse, bilan de lempreinte carbone des clients B-to-B

    > En complment de cette action, G7 a form lensemble de ses chauffeurs aux techniques dco-conduite, et sest associ la Fondation Yann Arthus-Bertrand pour compenser les missions de gaz effet de serre lies aux courses en G7 Green (206 tonnes en 2014 et 310 tonnes en 2015).

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 11NOVEMBRE 2016

    Facteurs de russite

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Linnovation - La reconnaissance par un organisme tiers reconnu - La modification de lorganisation pour intgrer une approche globale - Laccent mis sur lefficacit et lesthtique pour rester attractif

    DIFFICULTS SURMONTES

    Difficults techniques (extraction avec un procd de chimie verte, esthtique avec du PET recycl)

    Appui sur les structures des Laboratoires Pierre Fabre

    Ampleur du projet de Grande muraille verte

    Recherche et appui sur des partenaires locaux

    Besoin de mobiliser toute lentreprise

    Modification de lorganisationBnficesENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Incitation au tri dans la salle de bain> Diffusion progressive des efforts sur Klorane :

    l - 440 tonnes dmissions CO2 lies lco-conception des emballagesl meilleure dgradabilit des formules

    > La Grande muraille verte contribue la restauration cologique et, terme, un meilleur niveau de vie dans le Sahel

    POUR LENTREPRISE> Grand Prix Avantages pour le shampooing Dattier

    du dsert en 2013> La gamme occupe en 2016 la 3e place sur le march des

    cheveux sec en pharmacie> Un modle pour la marque : mise en place dun cahier des

    charges pour le dveloppement des autres gammes> Retombes presses lies la slection du projet de Grande muraille

    verte dans le programme UNESCO GREEN CITIZENS

    > Les laboratoires Klorane ont lanc en 2012 une gamme de produits capillaires qui se veut avant tout efficace, mais aussi co-conue et solidaire : la gamme Dattier du dsert pour cheveux secs.l Les flacons contiennent 50 % de PET recycl, les tubes ont t allgs (+25 % de produit dans un emballage allg de 25 %) et un partenariat avec Eco-Emballages a t mis en place pour sen-sibiliser au tri dans la salle de bain.l Les formules sont biodgradables et lactif, issu du com-merce quitable, est extrait selon un procd de chimie verte, dans une usine certifie ISO 14001 et OSHAS 18001.l 80 % de la valeur est Made in France et la marque a sollicit des entreprises adaptes embauchant des travailleurs handicaps pour les objets promotionnels.l En partenariat avec le CNRS, lInstitut Klorane soutient le projet de la Grande muraille verte visant lutter contre la dsertification et la pauvret au Sahel, notamment travers la plantation de 60 000 dattiers du dsert et leur valorisation scientifique. Les consommateurs ont t impliqus via des op-rations en point de vente et digitales (ex. clic thique).l La gamme a t value Ecocert 26000 avec le niveau Excellence.

    > La communication sest dabord concentre sur lactif et son efficacit avant daborder lco-conception.

    OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    Gamme capillaire DATTIER DU DSERT

    KLORANE (PIERRE FABRE DERMO-COSMTIQUE)

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 12NOVEMBRE 2016

    OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    Lessive co-labellise LE CHAT CO-EFFICACIT

    LE CHAT (HENKEL)

    > La lessive Le Chat Eco-efficacit est une lessive certifie par lEcolabel europen, qui garantit la rduction des impacts environnementaux du produit sur lensemble de son cycle de vie. Elle a t classe parmi les sept plus efficaces du march par 60 Millions de consommateurs en 2014.

    > Lusage et la fin de vie reprsentant une part prpondrante de limpact envirowwnnemental des lessives, la marque sest par ailleurs dote, depuis avril 2014, dun programme de formation des consommateurs aux co-gestes de lavage: Lavons mieux . Bas sur une tude terrain auprs des consommateurs (identification des habitudes) et co-construit avec plusieurs parties prenantes, il se dcline en un site web, des vidos ludiques (les Brves de hublot ), une page Facebook et des animations en magasins.

    > Une campagne de communication mdias ainsi quun balisage en rayon ont permis de mettre en avant lEco-label, et une campagne presse les co-gestes.

    > La marque se donne pour objectif dlargir la cible des consommateurs cologiques, de faire doubler le seg-ment cologique dici 2020 et de dmontrer en interne et en externe que la RSE est un levier de performance conomique. Elle continue galement optimiser son offre, par exemple avec le lancement dune co-recharge compose 100 % de PET recycl.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> LEcolabel signifie que la lessive a un moindre impact

    sur lenvironnement, notamment :

    l incidence rduite sur les cosystmes aquatiques l usage limit de substances dangereuses

    > Le programme dducation aux co-gestes agit sur la phase la plus impactante

    POUR LENTREPRISE> Depuis 2013, part de march double sur le segment ;

    inversion de la tendance de la catgorie, de - 7,5 % en 2013 + 5,3 % en 2014

    > Prix de lco-conception Choisir cest agir en 2014 et Prix Grandes Entreprises de la 3e nuit de la RSE en 2015

    > Projet mobilisateur et formateur sur la RSE qui fait cole au sein du groupe

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Formation des quipes la RSE et au marketing responsable - Accompagnement par des experts - Implication des parties prenantes tout au long du process - Accepter de travailler sur le long terme

    DIFFICULTS SURMONTES

    Convaincre en interne de lopportunit de lEcolabel europen, malgr les contraintes sur les formules

    Ouvrir la collaboration avec les parties prenantes (changement culturel)

    Lever les prjugs des consommateurs

    Temps et apport dexpertises extrieures

    Bnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • 13WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORGNOVEMBRE 2016

    OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    MILLE ET UN REPAS

    > Mille et un repas, entreprise de la restauration col-lective qui privilgie la cuisine sur place, a lanc en 2009 la dmarche Zro Gaspil . Elle permet de limiter le gaspillage alimentaire en proposant une cuisine qualitative, en remplaant le self par des ples de dis-tribution dans la salle et en utilisant une mme assiette pour lentre et le plat. Des outils de mesure permettent par ailleurs de consulter les rsultats des peses de dchets de la veille. Largent conomis grce la rduc-tion du gaspillage est rinvesti dans la formation des chefs et lachat de produits frais, locaux et de saison.

    > Lorsquun restaurant scolaire passe en Zro Gaspil, la dmarche est prsente au personnel de ltablissement, aux lves et aux parents dlves. Les spcificits de la dmarche sont galement relayes au moment du service.

    > ce jour, on compte 41 tablissements scolaires et 3 restaurants dentreprise Zro Gaspil travers la France parmi les 120 grs par Mille et un Repas. La dmarche a t inscrite dans un rfrentiel valid par un organisme de contrle indpendant (Bureau Veritas Certification), ce qui permet progressivement, aprs audit, de labelliser les restaurants qui lappliquent. Le rfrentiel contient 60 critres de conformit rfrencs dans 4 volets : environnemental et conomique, social, alimentaire/sant/bien-tre, relation clients/convives.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Rduction des dchets : de 167 g par personne et par

    repas (moyenne franaise) moins de 10 g -> baisse des frais de collecte de dchets pour les clients

    > Optimisation des ressources nergtiques et fluides via la rduction des assiettes utilises

    > Rduction de la pnibilit pour les quipes (50 % de vaisselle en moins transporter)

    POUR LENTREPRISE> Nouveau modle conomique qui permet

    de limiter les hausses de prix > Gain de clients> Gain de notorit : plus dun article par semaine en 2013,

    BFM Green Business Award en 2012, Prix coup de cur de lEconomie circulaire sur Pollutec en 2013. Au total, 9 prix et trophes entre 2012 et 2015.

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Dmarche porte par tous - Sensibilisation de toutes les parties prenantes aux enjeux - Visibilit des rsultats

    DIFFICULTS SURMONTES

    Convaincre les clients de supprimer le self traditionnel

    Dialogue

    Bnfices

    Facteurs de russite

    Dmarche ZRO GASPIL

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 14NOVEMBRE 2016

    YWOD BUSINESS,bureaux co-conus en bois

    NEXITY

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Bilan carbone de lopration divis par 2 par rapport aux

    constructions bton classiques. En tout : 5 000 t.eqCO2 conomises sur lensemble des ralisations grce au mode constructif

    POUR LENTREPRISE> Satisfaction client : apporte une rponse aux attentes

    (investissement durable, cadre de travail confortable)> Succs commercial : 35 000 m2 livrs entre 2010 et 2015 via

    Ywood et Trno (Nexity a pris une participation majoritaire dans le capital de ce promoteur de bureaux cologiques)

    > Reconnaissance des parties prenantes : de nombreuses rcompenses pour Aix lEnsoleille et Les Docks libres

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Co-construction interne et externe -Prise en compte des attentes clients ds lamont - Conviction forte - Diffusion du produit via des ambassadeurs

    DIFFICULTS SURMONTES

    Mise en place et acceptation interne de linnovation de rupture

    Implication du top management ds le dbut

    Apport de preuve par lexprimentation et la satisfaction client

    Bnfices

    Facteurs de russite

    > Lance en 2009, Ywood business est une offre dim-meubles de bureaux co-conus qui repose sur un prin-cipe de construction en bois massif structurel : le Cross-Laminated Timber.

    > Les bureaux Ywood respectent plusieurs principes :l Performance nergtique et rsilience clima-

    tique : VMC double flux, luminaires LED gradables dtecteur de prsence, brise soleil orientable lectrique, toiture vgtalise, panneaux photovol-taques

    l Critres de construction cologiques : bois euro-pen issu de forts PEFC, chantier propre (filires sches, pr-industrialisation des panneaux)

    l Bien-tre des salaris : recherche de matriaux exemplaires en matire de COV, confort thermique et acoustique

    l Fonctionnalit : construction rapide (6 mois), flexibi-lit et modularit des espaces

    > La premire opration a t livre en 2011 Toulouse. Ywood Business sest depuis dvelopp sur le territoire franais : loffre reprsente aujourdhui 1/3 des sur-faces de bureau livres en rgion. Dans la continuit de cette gamme, la premire rsidence tudiants Ywood Campus verra bientt le jour Villejuif.

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 15NOVEMBRE 2016

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Transports : - 1 500 camions sur les routes et 570 tonnes de

    CO2 conomises par an> Energie : en 10 ans, - 25 % de consommation dlectricit,

    - 55 % de consommation de ptrole, - 66 % dmission de CO2 (par kg/produit)

    > Sige social : 100 % dnergies renouvelables, 160 tonnes de CO2 conomises par an, 20 % dexcdent nergtique revers la municipalit

    POUR LENTREPRISE> Culture dentreprise assise sur la valeur, lengagement> Matrise des risques grce au suivi de tableaux de bord

    environnementaux> Nouveau business model fonctionnant partout en Europe > Des certifications en management environnemental : ISO

    14001, EMAS> Des ventes qui progressent plus vite que le march

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Une conviction partage - Des objectifs clairement identifis et valids par tous - Mesure des impacts pour viter les fausses bonnes ides - Honntet et transparence - Tnacit et persvrance - Accompagnement par un expert au dmarrage - Un service ddi au management environnemental

    DIFFICULTS SURMONTES

    Temps ncessaire lavancement des projets

    Expertise dveloppe au fil du temps par les ressources internes limites

    Manque de moyens financiers

    Au dpart, limitation de la communication pour investir dans la R&D et les outils de production

    Eco-scepticisme

    Vrification de chaque message

    Prservation de la solidit et de lesthtique des emballages retravaills

    Technicit

    Bnfices

    Facteurs de russite

    > Cre en 1990, la marque Rainett svertue dmocratiser les produits dentretien cologiques, afin de respecter lenvironnement et prserver la sant, tout en tant efficace. Une charte interne di-te ds son lancement dfinit les orientations principales: conception de formules et emballages plus respectueux de lenvironnement, prsence en GMS prix cur de mar-ch pour toucher le plus grand nombre, connexion entre lamont et laval pour favoriser des boucles positives, etc.

    > Depuis, Rainett a franchi plusieurs tapes et fait voluer la chane de valeur de lentreprise : installation du four-nisseur de bouteilles sur le site de production, apposition de lEcolabel europen sur les produits, certification ISO 14001 et EMAS des sites de production, intgration de 100% de plastique recycl dans les bouteilles en PET (30 millions de bouteilles vendues dans le monde), certification Cradle to Cradle dun produit, substitution de lhuile de palme par des huiles vgtales cultives en France et Europe

    > Rainett mne galement un travail de sensibilisation autour de lefficacit des produits dentretien colo-giques et labels et, avec lASEF, autour de la pollution intrieure et de la consommation responsable.

    PRODUITS DENTRETIEN cologiques

    RAINETT (WERNER & MERTZ)

    OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 16NOVEMBRE 2016

    Facteurs de russite

    OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    MATERIAUX COMPOSITES pour des constructions durables

    SERGE FERRARI

    > Crateur, depuis 1998, de matriaux composites innovants pour le btiment (absorbants acoustiques, faades micro-cli-matiques), lindustrie (tentes et structures dmontables) et loutdoor, Serge Ferrari a choisi dinscrire son offre dans une dmarche de construction durable.

    > Pour cela, la marque respecte plusieurs principes : co-conception (matriaux souples et lgers), co-nomie de fonctionnalit (solutions de construction modulaires et dmontables), recyclage des com-posites en fin de vie (dveloppement de Texyloop, technologie qui permet de recycler les matriaux com-posites souples polyester - PVC), conomie circulaire (intgration de ces matires recycles dans de nouvelles applications) et quantification du bnfice environ-nemental (analyses du cycle de vie, certifications).

    > Chaque matriau Serge Ferrari est valu via un outil interne (R+) sur 5 critres : prcaution sanitaire, qualit de lair intrieur, empreinte environnementale, conomie circulaire et contenus renouvelables.

    > Pour aider ses clients mieux intgrer ces sujets, Serge Ferrari ralise pour eux des analyses environne-mentales et pilote des tudes dalter-consommation. Enfin, la marque initie des partenariats avec eux pour dvelopper la collecte des matriaux en fin de vie.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> 768 tonnes de matriaux recycles en 2015> 66 % des produits du groupe ont fait lobjet dune analyse

    du cycle de vie et 100 % des produits disposent dun profil R+ (outil dvaluation de performance sanitaire)

    POUR LENTREPRISE> Positionnement du groupe comme

    un fournisseur responsable > Grce ces engagements, les matriaux Serge Ferrari ont

    t slectionns pour des infrastructures emblmatiques (ex. stade et piscine de Londres 2012)

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Communication exacte, vrifiable, pertinente et non trompeuse

    DIFFICULTS SURMONTES

    Difficult technique du recyclage des composites

    Industrialisation du procd aprs 10 ans de recherche

    Complexit logistique

    Dploiement de toute la filire de collecte

    Lutte contre les ides reues Dveloppement dun discours fiable, vrifiable

    Bnfices

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 17NOVEMBRE 2016

    UN BUS POUR UN CAMPUS : sjours sportifs accessibles

    UCPA

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> 1 850 jeunes partis via Un bus pour un campus depuis

    2011 (750 en 2015), avec taux de satisfaction de 97 %> 77 % ont tiss des liens durables avec dautres tudiants

    rencontrs lors du sjour> Une rponse laccs de plus en plus difficile des tudiants

    aux vacances, qui sont un marqueur social fort> Un projet qui favorise la mixit : les tudiants boursiers ont

    accs aux mmes sjours que les autres

    POUR LENTREPRISE> Reconnaissance : preuve concrte de lengagement de

    lorganisation auprs des jeunes> Contribution au positionnement global de lUCPA, comme

    acteur de lconomie sociale et solidaire

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Volont politique interne - Mobilisation dacteurs cohrents avec le projet - Ecoute, communication et collaboration avec les parties prenantes

    DIFFICULTS SURMONTES

    Financement Dveloppement de plusieurs partenariats

    Coordination de lorganisation avec une multiplicit dacteurs Evolution du process organisationnel au fil

    des ditions (outils de partage, formulaire de pr-inscription en ligne) Bnfices

    Facteurs de russite

    > Depuis 2011, lUCPA sest associe aux Centres rgio-naux des uvres universitaires et scolaires (Crous), puis au Centre national (Cnous) pour proposer des sjours sportifs bons plans aux tudiants boursiers. La dmarche, appele Un bus pour un campus, concerne la fois des ditions t et des ditions hiver.

    > LAncv (Association nationale des chques vacances) et le ministre en charge des Sports soutiennent finan-cirement le projet, ne restant la charge des tudiants que le prix cotant des sjours. LUCPA investit du temps humain pour rencontrer les partenaires, laborer le concept et les outils de communication, tandis que le Cnous et les Crous font le relais auprs des tudiants et grent les inscriptions.

    > Les jeunes sont informs de la dmarche via des sup-ports relis par les Crous partenaires, un emailing aux tudiants boursiers, des communications sur les rseaux sociaux ainsi quun site web ddi.

    > LUCPA compte continuer faire voluer ce dispositif en rflchissant de nouveaux modles de financements et partenariats. En 2017, lambition est datteindre 2000dparts par an.

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 18NOVEMBRE 2016

    Soins ELIXIR 7.9> Lance en 2013, cette gamme se veut une illustration des

    engagements de la marque.> Compose 90 % dingrdients dorigine natu-

    relle, elle ne contient ni parabnes, ni huile minrale, ni colorants et sappuie sur un approvisionnement res-pectueux. Des audits rguliers assurent la traabilit, la qualit et la gestion responsable des filires vgtales. La Charte Plantes de la marque garantit par ailleurs le res-pect de la biodiversit (protection des espces en danger, refus des OGM, dveloppement de filires dagriculture biologique).

    > Elle est produite dans une usine certifie ISO 14001, ISO9001 et OHSAS 18001, et le packaging a t revu dans une optique dco-conception. Le carton utilis est certifi PEFC ou FSC. Les notices ont t rempla-ces par limpression lintrieur des emballages. Les consommateurs sont par ailleurs incits lachat de recharges-soins pour recharger les pots (offre systma-tique de recharges).

    > Enfin, la gamme est partenaire du programme Plantons pour la plante de la Fondation Yves Rocher Institut de France avec un programme Un produit achet = 1arbre plant .

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Chaque recharge achete la place dun pot permet

    dconomiser 89 % de plastique et 82 % de CO2 sur lensemble du cycle de vie du produit

    > Gestion plus respectueuse des filires vgtales> 1,2 million darbres plants dans le monde entre

    octobre 2013 et avril 2014

    POUR LENTREPRISE> 1,2 million dunits vendues entre octobre 2013 et

    avril 2014, soit un CA de 20,4 millions deuros> Economies de 11 tonnes de plastique et 1,3 tonne de

    carton grce la vente de plus de 130 000 co-recharges

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Sappuyer sur la transparence et sur des relations de confiance - Sengager sur un projet socital et environnemental impliquant toutes les parties prenantes

    DIFFICULTS SURMONTES

    La dmarche dco-conception ncessite dimpliquer de nombreux acteurs et est complique intgrer dans les contraintes temps classiques du dveloppement

    Mise en place dun groupe de travail ddi lco-conception packaging pour la marque, qui tudie des innovations en dehors des process habituels, puis dfinition de guidelines dco-conception auxquelles 145 personnes ont t formes

    Bnfices

    Facteurs de russite

    YVES ROCHER (GROUPE ROCHER)

    OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORGNOVEMBRE 2016

    OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    19

    Cette dmarche est devenue une rfrence pour nos lancements.

    POURQUOI CETTE DMARCHE ?La gamme Dattier du dsert rpond avant tout un besoin des consommateurs, qui recherchaient un actif efficace pour les cheveux secs. Nous avons ensuite dcid, dans son dveloppement, den faire une dmarche exem-plaire : la gamme nous a permis dobtenir la certification Ecocert 26000 au titre de son effort dco-conception et dtre partenaires du projet environnemental et social de Grande muraille verte au Sngal intgrant des dattiers du dsert. Nous avons ainsi pu crer un exemple en interne et prendre la parole propos dactions sur lesquelles nous restions jusquici assez discrets.

    QUELLES DIFFICULTS AVEZ-VOUS RENCONTRES ET COMMENT LES AVEZ-VOUS LEVES ?En interne, la premire diff icult a t de convaincre certaines parties prenantes de lintrt de la dmarche, mais cest souvent en travaillant concrtement sur le projet que les gens ont t conquis. En externe, lenjeu tait de ne pas brouiller les messages . Nous avons fait le choix de concentrer la communication dabord sur la nou-velle plante, puis en anne 2 sur la dmarche dveloppement durable (oprations on pack, plan presse).

    QUA APPORT CETTE DMARCHE LENTREPRISE ?Elle a t loccasion dapprofondir lengagement de Klorane. Cette dmarche est mme devenue une rf-rence de lancement puisque chaque nouvelle gamme se veut toujours plus efficace, co-conue et solidaire. Lexceptionnel est devenu un standard. La dmarche a par ailleurs augment la cote damour de la marque, surtout en interne.

    QUE VOUS A APPORT CETTE DMARCHE SUR LE PLAN PERSONNEL ?Nous sommes fires de cette dmarche qui a t reconnue (prix Entreprises et Environnement et laurat du Trophe du mcnat dentreprise du MEDDE) et qui a amen les quipes acqurir des rflexes en termes de dveloppement durable.

    QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS AUX MARKETERS QUI VEULENT SE LANCER ?Pour lancer une dmarche sincre, il faut dabord tre convaincu de la ncessit dagir, mais aussi tre conscient et courageux face la complexit. Il est important de bien mesurer les impacts (environnemen-taux, financiers) pour que les actions choisies naient pas dimpacts ngatifs non anticips. Enfin, mme si lon na pas lopportunit de faire plus, il ne faut pas ngliger le premier petit pas . n

    Dveloppement dune GAMME CAPILLAIRE efficace, co-conue et solidaire

    INTERVIEW de Valrie Hecht, chef de Groupe Klorane Hair Care, et de Florence Guillaume, directrice de lInstitut Klorane

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 20NOVEMBRE 2016

    CONOMIE CIRCULAIRE

    RECYCLAGE DES INTRUMENTS DCRITURE avec TerraCycle

    BIC (GROUPE BIC)

    > En 2011, BIC a lanc, en partenariat avec TerraCycle, lorganisation de collectes dinstruments dcriture de toutes marques (stylos, marqueurs, surligneurs, feutres, etc.) sur les lieux de consommation, pour les transformer en produits dusage courant (bancs, tables de pique-nique, etc.). Cela apporte une solution des produits qui navaient pas de filire de recyclage.

    > La dmarche repose sur des brigades de collecte, qui se forment sur la base du volontariat travers un site web. Elles ont pour mission lorganisation des collectes et leur envoi (gratuit grce une tiquette). 1 cen-timedeuro par instrument collect est revers lassociation caritative du choix de lquipe.

    > Le programme a t lanc dans 7 pays et environ 1mil-lion de personnes collectent actuellement des instru-ments. Il a t relay par des communiqus de presse, des publicits dans les magazines, mais aussi beaucoup par des relais informels travers les rseaux sociaux, la presse locale, le bouche oreille.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> 124 077 verss des associations caritatives et

    6 855 120 instruments dcriture collects au 31 mai 2016 > Cration de lien social : fdration dquipes

    autour dun objectif commun> Sensibilisation et responsabilisation sur la thmatique

    des dchets> Incitation des entreprises et coles sengager

    dans le dveloppement durable

    POUR LENTREPRISE> Cration dun relais avec le consommateur final,

    permettant une meilleure comprhension de lutilisation des produits de la marque

    > Positionnement de la marque sur des sujets innovants sinscrivant dans la ligne de sa politique de responsabilit environnementale

    > Augmentation de la visibilit de BIC et valorisation de son image

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Pragmatisme : la dmarche doit sintgrer dans la vie quotidienne des citoyens sans changer radicalement leurs habitudes - Simplicit (inscription et moyens mis disposition) - Co-construction - Rcompense - Inscription du projet dans la dure

    DIFFICULTS SURMONTES

    Transformer lintrt du consommateur en action et faire en sorte que les collecteurs mnent le projet terme

    Terracycle : suivi des quipes, mise disposition de kits et dastuces, lancement rgulier de concours et promotions pour animer la collecte

    BIC : relais du programme chez les distributeurs via la force de venteBnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • 21WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORGNOVEMBRE 2016

    Bnfices

    Facteurs de russite

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    La transparence et le bon sens dans la mise en place de la dmarche et dans la communication

    DIFFICULTS SURMONTES

    Un cot de production lev qui impacte le prix de vente (travail des matires chronophage, fabrication en France plus coteuse)

    Une rigueur particulire sur la qualit finale des pices confectionnes (slection pointue des ateliers partenaires, choix des matires premires travailles) qui permet de justifier le prix

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Environ 35 000 m de matires rcupres et transformes

    au lieu dtre dtruites/incinres fin 2015> Une valorisation du savoir-faire des personnes

    handicapes auprs du grand public et des entreprises> 4 salaris et 3 free lance travaillent via bilum, ainsi quune

    quarantaine de personnes dans les ateliers

    POUR LENTREPRISE> Plus d1,6 million deuros

    de valeur cre en 10 ans partir de matires qui auraient normalement t dtruites

    > Lance en 2005, bilum propose des sacs, accessoires de mode, pices de mobilier sur mesure, carnets et autres objets conus partir de matriaux jets ou inutiliss (bches publicitaires gantes, ceintures de scurit de voiture, airbags, voiles de bateaux, tissus de dcoration, drapeaux, gilets de sauvetage, etc.).

    > Toutes les matires travailles taient voues au rebut. Le circuit de production est local : la rcupration comme la confection se font en France. Les ateliers de prparation et confection partenaires sont des ateliers privs, mais aussi des entreprises dinsertion et des ESAT et EA accueillant du personnel handicap.

    > La dmarche sadresse aux particuliers, travers des magasins distributeurs et une boutique de vente en ligne qui proposent les collections, mais galement aux entreprises, qui confient leurs matires pour quelles deviennent des produits quelles peuvent ensuite revendre ou offrir (dotation VIP, presse, interne).

    SACS ET ACCESSOIRESissus de lupcycling

    BILUM

    CONOMIE CIRCULAIRE

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OFFRES CO ET/OU SOCIO-CONUES

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 22NOVEMBRE 2016NOVEMBRE 2016

    CONOMIE CIRCULAIRE

    Bnfices

    Facteurs de russite

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Inscription du projet sur le long-terme - Lien direct avec le cur dactivit - Pdagogie forte autour de la dmarche - Co-construction avec les parties prenantes - Communication porteuse de sens vers les clients

    DIFFICULTS SURMONTES

    Insuffisance du gisement de bouteilles collectes en France :

    Sensibilisation des consommateurs franais

    Scurisation des approvisionnements via les marchs voisins

    Fluctuation du cours de la matire recycle : Investissements sur le long terme et collaboration sur un plan stratgique avec notre partenaire

    Dfi technique R&D pour amliorer les techniques de recyclage

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Prennisation de la filire du recyclage plastique en

    France (le site reprsente 1/3 des bouteilles plastique recycles)

    > Augmentation de lutilisation de plastique recycl dans lagro-alimentaire

    > Rduction des missions de CO2 : le plastique recycl reprsente 75 % de CO2 de moins que le plastique vierge

    > Cration demplois dans les territoires

    POUR LENTREPRISE> Rduction de lintensit carbone des bouteilles (- 24 % depuis

    2007), en ligne avec les objectifs lhorizon 2020> Rduction de la dpendance aux ressources fossiles> Rayonnement et cration de liens avec les parties prenantes

    > Les emballages reprsentent 52 % de limpact carbone des boissons Coca-Cola. Afin de rduire cette empreinte, Coca-Cola Entreprise a commenc par allger ses emballages de 15 % en moyenne depuis 10 ans. Le groupe sest par ailleurs donn lobjectif datteindre 40 % de plastique recycl dans ses bouteilles de Coca-cola en 2020. Pour ce faire, il a cr en 2012 la co-entreprise Infineo avec le recy-cleur Plastipak. Lobjectif : dvelopper la filire bottle to bottle en faisant passer sa capacit de production de plastique recycl apte au contact alimentaire de 28 000 48 000 tonnes.

    > Aujourdhui, lusine Plastipak fournit tous les acteurs embouteilleurs du march des soft drinks, eaux min-rales et jus de fruits, et a permis Coca-Cola dintgrer 34 % de plastique recycl dans ses bouteilles en France.

    > Les 2 partenaires ont galement cr le centre pdago-gique Infineo, ddi lconomie circulaire, greff lusine. Il permet de sensibiliser les parties prenantes et les citoyens : 5 500 visiteurs depuis fin 2013.

    > Enfin, afin de sensibiliser ses propres consomma-teurs au recyclage, la marque a dploy des communi-cations simples sur ses bouteilles, et mis en place des oprations de sensibilisation ludiques lors de festivals et en magasin. Une version mobile dInfineo, utilisable sur le lieu de vente, a galement t dveloppe.

    Dveloppement de la filire BOTTLE TO BOTTLE

    COCA-COLA (COCA-COLA ENTREPRISE)

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 23NOVEMBRE 2016

    EAUDODO : bouteilles transformes en couettes et oreillers

    DODO ET VITTEL (NESTL WATERS)

    CONOMIE CIRCULAIRE

    Facteurs de russite

    > En 2013, VITTEL stait associ BIC pour recycler des bouteilles en stylos. Un an plus tard, cest avec DODO et un recycleur local que Nestl Waters sassocie pour transformer les bouteilles en PET VITTEL en fin de vie en garnissage pour couettes et oreillers DODO. Le partenariat est local puisque les 3 entreprises sont bases en Lorraine.

    > Ensemble, ils crent la gamme EAUDODO, qui regroupe des couettes et oreillers garnis de fibres issues des bouteilles. Les produits ont dabord fait lobjet doprations promotionnelles (jeux concours, parte-nariats avec les distributeurs, clients hors domicile, etc.), puis ont t mis en vente sur le site de DODO.

    > La pdagogie est au cur du projet. Il sagit de dmontrer que les dchets peuvent devenir des res-sources : en parallle, des actions de sensibilisation au geste de tri sont menes. Le partenariat a par ail-leurs t annonc aux journalistes, blogueurs et influen-ceurs via un FabLab visant dtourner la bouteille VIT-TEL pour lui donner une seconde vie.

    > Au-del de ce projet, VITTEL soutient des dispositifs pilotes pour augmenter le tri de bouteilles et DODO a dvelopp des filires de recyclage pour ses produits.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> 199 000 bouteilles PET VITTEL 1,5 l ont permis la production

    et distribution de 1 500 couettes doubles, 4 000 oreillers et 8 000 coussins de voyage en 2014

    > La fibre recycle permet de rduire de 70 % les missions de CO2 et besoins en nergie vs. la fibre classique

    > De nombreux consommateurs sensibiliss au geste de tri et au recyclage

    POUR LENTREPRISE> Nombreuses retombes mdia (60 au lancement)

    et impact positif sur les images de marque

    Bnfices

    DIFFICULTS SURMONTES

    Limiter leffet bleut de la fibre de garnissage issue des bouteilles PET VITTEL

    Essai et dveloppement de nouveaux procds de fabrication

    Isoler les rebuts de bouteilles VITTEL Systme de traabilit mis en place

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Engagement de long terme sur le sujet du recyclage - Implication de nombreuses parties prenantes pour le dploiement de linitiative

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 24NOVEMBRE 2016

    Facteurs de russite

    CONOMIE CIRCULAIRE

    SACS ET ACCESSOIRESconus avec des chutes de production

    FFIL (DEUX FILLES EN FIL)

    > Lance en 2007, FFIL propose des sacs et accessoires de maroquinerie confectionns en France, conus et vendus plat, fabriqus en partie grce des chutes de cuir/tissu de lindustrie du luxe.

    > Les sacs doivent tre monts par les consommateurs grce un systme de pressions et de scratchs qui leur confrent un aspect pratique : modularit, facilit de ran-gement, dentretien.

    > Lensemble de la production se fait en France, dans un rayon de 55 km (dans les Pays-de-la-Loire) : la marque travaille avec des sous-traitants locaux.

    > Les sacs et accessoires, produits en petites sries, se vendent dans des boutiques et sur internet. La communication, principalement via les rseaux sociaux (BtoC) et les salons professionnels, porte avant tout sur la qualit des produits et leur aspect local.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Rutilisation de chutes de production (cuir, tissu) et

    rduction de lutilisation de matire premire> Transports rduits (sous-traitants locaux)> Entretien du savoir-faire et des emplois locaux

    POUR LENTREPRISE> La proximit avec les sous-traitants apporte :

    l des relations rgulires et de confiance qui garantissent la qualit des produits

    l la possibilit de sassurer des conditions de travailCLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Rpondre avant tout aux attentes des clients : qualit, concept innovant, prix

    Bnfices

    DIFFICULTS SURMONTES

    Dveloppement de la notorit

    Recours croissant aux rseaux sociaux et prsence sur des salons professionnels

    Gestion des stocks lie lutilisation des excdents de cuir

    Production en petite srie ncessitant un suivi constant

    Recherche permanente de nouveaux fournisseurs

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 25NOVEMBRE 2016

    Gamme de PRODUITS POUR LA MAISON issus du tri en magasin

    IKEA (MEUBLES IKEA FRANCE)

    CONOMIE CIRCULAIRE

    Facteurs de russite

    > En cohrence avec la stratgie RSE du groupe, qui encou-rage lintgration de lconomie circulaire dans les modes de production, Ika a lanc en 2014 une initiative origi-nale : des produits intgrant des matires recycles directement issues du tri slectif des magasins.

    > Aprs le sous-main SKRUTT lanc en 2014 dans plu-sieurs pays europens, le paillasson YDBY (qui intgre 30 % de plastique recycl), a t mis en vente en France en 2015. Ce dernier produit est fabriqu partir du film tirable qui emballe la visserie des meubles. Rcupr grce au tri slectif des collaborateurs, le film est compact sur place puis transform par des recycleurs en matire premire ensuite intgre dans le paillasson.

    > Ces produits sont valoriss sur les supports mdias du groupe (Twitter, Youtube, plateforme Durable & Vous), et via des publicits sur le lieu de vente qui valorisent les efforts de tri des collaborateurs et veillent la conscience sur le fait que les dchets sont des ressources.

    > La marque prvoit de collecter dautres matires en magasin pour dvelopper de nouveaux produits, et de travailler sur la fin de vie et la recyclabilit. Un nouveau vaporisateur, TOMAT, compos 50 % de plastique recycl issu des magasins verra le jour en fvrier 2017.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Rduction des missions de CO2 lies au produit : la

    production du produit SKRUTT est 80 % moins mettrice en CO2 que son quivalent en plastique vierge

    POUR LENTREPRISE> Fiert des collaborateurs (contribution directe)> Indpendance vis--vis de matires premires qui se

    rarfient et dont le cot augmente> Optimisation de la chane de valeur> Maintien de prix de ventes abordables

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Pdagogie vis--vis des clients - Collaboration entre les magasins et les partenaires industriels - Engagements de nombreux acteurs en interne

    Bnfices

    DIFFICULTS SURMONTES

    Difficults technologiques (intgration de plastique recycl dans les process)

    Investissement dans la recherche

    Obtention de volume suffisant de dchets

    Intgration dun nombre croissant de magasins dans la dmarche travers lEurope

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 26

    CONOMIE CIRCULAIRE

    NOVEMBRE 2016

    Opration SECONDE VIE DES MEUBLES

    IKEA (MEUBLES IKEA FRANCE)

    > En avril 2011, le magasin IKEA de Strasbourg a lanc un service destin la reprise et la revente de meubles doccasion IKEA. Aprs cette premire exprimentation, lopration temporaire a t dcline dans tous les maga-sins IKEA en France en avril 2013 lors de la Semaine du Dveloppement Durable. Depuis 2014, elle a t tablie de manire permanente dans 33 magasins.

    > Le fonctionnement actuel: le client se prsente directe-ment en magasin avec son meuble, les quipes du service Bonne trouvaille font alors une estimation du bien et remettent une carte cadeau aprs accord du client sur le prix. Le magasin ne fait aucune marge sur lobjet qui est ensuite revendu dans la zone Bonne trouvaille.

    > Linitiative a t relaye auprs des clients via une com-munication Web, des bandeaux publicitaires sur les parkings des magasins et le magazine IKEA LIVE, ainsi que la presse locale. Une sensibilisation a gale-ment t prvue pour les collaborateurs, travers les outils de communication interne, mais galement dans les espaces communs.

    > Ce service permet aujourdhui de donner une seconde vie prs de 20 000 meubles par an.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Limitation de la production de dchets en allongeant

    la dure de vie de biens dutilit quotidienne> Inscription dans une logique sociale dconomie du

    partage en mettant disposition des meubles doccasion prix rduit

    POUR LENTREPRISE> Concrtisation de lengagement du groupe en termes

    dconomie circulaire auprs des parties prenantes> Relation consommateurs : positionnement comme

    une entreprise offrant des services innovants et adapts aux attentes

    > Bnfices financiers : trafic gnr en magasin et fidlisation

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Rponse une attente et implication des consommateurs - Offre de service fiable - Tonalit ludique pour faire du dveloppement durable un axe damlioration engageant, et non une contrainte

    DIFFICULTS SURMONTES

    Conservation du dynamisme du service sur la dure

    Activits commerciales en magasin pour rappeler son existence et son intrt

    Complexit technique de la plateforme web initiale

    Achats en magasin privilgis (espace Bonne trouvaille)

    Bnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 27NOVEMBRE 2016

    Cration dune filire de RECYCLAGE DU PETIT ALUMINIUM

    NESPRESSO (GROUPE NESTL)

    CONOMIE CIRCULAIRE

    > En 2009, afin de rpondre un de ses plus gros dfis environnementaux (le packaging reprsente 20 % de son empreinte carbone), Nespresso sest lanc dans llabora-tion dune filire ddie au recyclage du petit aluminium.

    > Pour cela, la marque sest associe de nombreuses parties prenantes (institutions, industriels), regroupes dans le Club du recyclage de lEmballage Lger en Aluminium et en Acier (CELAA). Aprs 4 exprimen-tations pilotes russies dans 4 centres de tri de 2010 2013, le CELAA a conclu en 2014 un partenariat avec Eco- Emballage et lAMF pour dployer le projet sur le terri-toire national. Lobjectif est dquiper 15 centres de tri dici 2017 pour toucher 15 millions de consommateurs.

    > Pour informer les consommateurs concerns par le dispo-sitif, Nespresso a diffus des mails pdagogiques, lanc une campagne multimarques dans les supermar-chs des zones impliques, et cr un site web ddi.

    > Si les gisements collects sont suffisants, le CELAA espre contribuer la cration dune usine de pyrolyse, procd qui rendra encore plus efficace le recyclage du petit aluminium. En parallle, Nes-presso travaille avec lUICN sur llaboration dun stan-dard de laluminium durable.

    Facteurs de russite

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Augmentation de la valorisation des emballages :

    en 2015, 500 communes, soit 3 millions dhabitants bnficiaient du tri du petit aluminium. En 2016, 10 centres de tri devraient tre quips

    > Simplification des consignes de tri pour les consommateurs

    > Retour sur investissement pour les collectivits : revenus lis la revente des matriaux, conomie de lenfouissement

    POUR LENTREPRISE> Rponse aux attentes des parties prenantes :

    meilleure rputation et rduction du frein lachat> Fiert dappartenance des collaborateurs> terme : rduction du cot de collecte

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Rpondre aux attentes relles des clients - Travail collectif pour aboutir une solution optimale - Persvrance et exprimentation

    Bnfices

    DIFFICULTS SURMONTES

    Complexit du tri des petits emballages

    Innovation technique

    Modification des consignes de tri

    Dcentralisation des dcisions et multiplicit des acteurs

    Cration du CELAA, cl pour le dialogue et la co-construction des solutions

    Dsormais, dposer vos capsules Nespresso dans le bac de recyclage, cest possible !

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 28NOVEMBRE 2016

    CONOMIE CIRCULAIRE

    Offre ORANGE REPRISE

    ORANGE (ORANGE FRANCE)

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Limitation de la mise sur le march dquipements neufs :

    rduction des missions de CO2> Grce au financement dOrange Reprise et Orange

    Recycle : 5 ateliers de collecte crs, soit 30 emplois et 200T de dchets collects en 6 ans

    > Partenariat avec une jeune PME havraise, charge du recyclage des dchets et notamment des cartes lectroniques

    POUR LENTREPRISE> Ancrage dOrange dans sa posture doprateur engag> Fidlisation des clients> Les Journes Orange Reprise sur 3 jours :

    l 514 salaris se sont ports volontaires en boutique, prs de 40 000 mobiles collects en 2013

    l 93 % des salaris et 92 % des responsables de boutiques ont dclar tre satisfaits et trs satisfaits de lopration

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Inscription dans un projet dentreprise global, insuffl par la direction - Evaluation de toutes les dimensions du dveloppement durable et identification de solutions concrtes pour diminuer limpact environnemental - Communication vraie

    DIFFICULTS SURMONTES

    Gnrer lappropriation de loffre Orange Reprise par les forces de vente et la transformer en rflexe

    Formation et sensibilisation des vendeursBnfices

    Facteurs de russite

    > Lance en 2013, la dmarche Orange Reprise offre la possibilit aux clients de rendre leurs mobiles pour quils soient remis sur le march, en change dune remise immdiate ou dun bon dachat. 2 sont par ailleurs reverss Emmas International pour chaque reprise. Si le tlphone nest pas ligible la reprise, Orange pro-pose de le collecter dans sa filire solidaire de traitement des mobiles usags (Orange Recycle) : ils seront alors grs par une entreprise dinsertion dEmmas, les bn-fices tant reverss Emmas International.

    > Les fonds reverss permettent ainsi EMMAS INTER-NATIONAL de financer la cration dateliers de col-lecte de dchets mobiles en Afrique, qui sont rapatris en France pour y tre recycls.

    > La dmarche a dabord t dploye sur un pilote avant dtre largie dans toutes les boutiques. Elle est perma-nente. Elle a t communique la radio, en boutique et dans la communication commerciale dOrange, mais aussi via une opration vnementielle ddie avec prime exceptionnelle de 10 , les Journes Orange Reprise.

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 29NOVEMBRE 2016

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Avoir une vision globale de son impact environnemental afin dtre certain de limpact positif des actions menes - Adopter un discours simple, concret et transparent quand la problmatique est en ralit complexe et technique

    DIFFICULTS SURMONTES

    Difficult dappliquer les techniques de moulage classiques au PET recycl

    Implication de la R&D et de la production pour trouver des solutions techniques

    Crdibilit du message environnemental pour les consommateurs

    Apport de preuves tout en restant dans une communication ludique et attractive non moralisatrice

    Facteurs de russite

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Rduction de moiti de limpact sur la consommation

    de ressources grce lutilisation de matire recycle plutt que vierge

    POUR LENTREPRISE> Gains de rfrencement auprs des entreprises privilgiant

    les aspects environnementaux dans leurs achats> Renforcement de limage de marque> Fdrateur pour les quipes> Donne du sens laction de lentreprise

    Bnfices

    > Pilot a lanc en 2010 une gamme de stylos-billes fabriqus partir de plastique PET provenant de bouteilles recycles. Cette dmarche permet de sen-sibiliser les consommateurs au tri en leur donnant un exemple concret de seconde vie, mais aussi de rduire limpact environnemental des stylos pro-duits, lutilisation de plastique vierge reprsentant une part importante de limpact environnemental.

    > Depuis 2014, Pilot et Danone ont sign un partena-riat tablissant que tous les stylos B2P sont exclusive-ment fabriqus partir de bouteilles deau Volvic et evian recycles.

    > La communication vers les consommateurs sest voulue ludique et attractive et non moralisatrice. Les stylos ont donc volontairement une forme qui rappelle celle des bouteilles pour que lhistoire se raconte delle-mme.

    CONOMIE CIRCULAIRE

    B2P : stylos issus de bouteilles recycles

    PILOT (PILOT PEN FRANCE) ET VOLVIC (DANONE)

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 30NOVEMBRE 2016

    Collecte et RECYCLAGE DES ARTICLES CULINAIRES

    TEFAL (GROUPE SEB)

    CONOMIE CIRCULAIRE

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Bnfices pour chaque partenaire -Implication de parties prenantes - expertes - Ancrage dans le long-termeIdentification des attentes consommateurs et des bons leviers dimplication - Simplicit et attractivit du message

    DIFFICULTS SURMONTES

    Prservation dune qualit daluminium leve

    Collaboration avec lensemble de la chane de recyclage

    Intgration du projet aux processus de collecte et aux installations de recyclage existants

    Adhsion des premiers distributeurs

    change sur la valeur ajoute de la dmarche

    Facteurs de russite

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> 70 tonnes daluminium recycles en 2013 et 2014, soit :

    l 250 tonnes de bauxite extraite en moins (controverse pour des raisons environnementales et sociales)

    l 950 000 kWh dnergie lectrique non consomms pour la production

    > Le recyclage de laluminium est 20 fois moins nergivore que sa production

    POUR LENTREPRISE> Consolidation du lien avec les distributeurs via des

    oprations commerciales originales et russies> Succs commercial et satisfaction des consommateurs,

    qui apprcient et attendent ces oprations> Reconnaissance externe : prix ESSEC 2015 dans

    la catgorie Gestion des ressources

    Bnfices

    > Depuis 2012, Tefal organise de faon rcurrente des campagnes de collecte en magasin darticles culi-naires mtalliques usags. Les produits rapports par les consommateurs sont revaloriss en France, puis rutiliss dans la production de nouveaux articles culinaires, en boucle ferme.

    > Le projet a t lanc suite une analyse environnemen-tale qui pointait limpact moindre des produits en alumi-nium recycl. Lide tait daller plus loin en crant une filire permettant de diminuer limpact en fin de vie de la catgorie grce au recyclage. date, 580 000 produits ont t collects dans plus de 1 600 hypermar-chs et recycls.

    > Pour chaque produit usag rapport, le consommateur obtient un bon de rduction sur lachat de nouveaux articles Tefal pour se rquiper. Lopration est gale-ment loccasion dune vraie sensibilisation en point de vente sur les enjeux environnementaux lis lalumi-nium et sur les bienfaits du recyclage.

    > La marque se donne pour objectif de lancer une nou-velle gamme ddie en aluminium recycle grce ces oprations, et rflchit avec ses partenaires la prennisation de la filire. Le projet commence par ailleurs tre dploy dans les filiales internationales.

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 31NOVEMBRE 2016NOVEMBRE 2016

    CONOMIE CIRCULAIRE

    Le projet Infineo nous a apport la matrise des bouteilles de bout en bout.

    POURQUOI CETTE DMARCHE ?Suite une analyse du cycle de vie de nos produits ra-lise en 2007, nous avons constat que 52 % de nos missions de GES provenaient de lemballage. Dans lobjectif de rduire nos missions de carbone dun tiers lhorizon 2020, nous avons donc identifi deux leviers : lco-conception pour utiliser le moins de matire possible la source, et lconomie circulaire afin de rutiliser la matire dj produite. Cest ce deuxime axe qui nous a pousss investir dans la filire du recyclage du plastique bottle to bottle en France.

    QUELLES DIFFICULTS AVEZ-VOUS RENCONTRES ET COMMENT LES AVEZ-VOUS LEVES ?Le frein majeur a t technique, avec des enjeux de scurit alimentaire et dapprovisionnement notamment. Aprs tude de march, nous avons choisi de crer la co-entreprise Infineo avec un recycleur, Plastipak. Cela nous permettait de nous associer un partenaire expert, mais aussi de rester local, critre majeur pour nous. Lutilisation de plas-tique recycl dans notre chane industrielle a toutefois exig une volution de nos mtiers, et donc un tra-vail de pdagogie et de formation en interne.

    QUA APPORT CETTE DMARCHE LENTREPRISE ?Infineo nous a apport la matrise des bouteilles de bout en bout. Le centre pdagogique associest galement important car il permet dexpliquer et concrtiser nos engagements, auprs des collabora-teurs, clients et fournisseurs. Cest une vitrine forte, qui nous positionne dans le dbat sur lconomie circulaire.

    QUE VOUS A APPORT CETTE DMARCHE SUR LE PLAN PERSONNEL ?Le centre pdagogique ma apport beaucoup dou-verture sur les parties prenantes : cest un lieu de rencontre, dchange. La visite permet de changer de regard sur le recyclage, cest une source de fiert.

    QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS AUX MARKETERS QUI VEULENT SE LANCER ?Il est essentiel de prendre en compte tous les enjeux lis au produit, et davoir une vision transversale en collaborant avec les acteurs de la chane. Un tel projet ncessite galement une logique de long-terme ainsi quun appui du top management. Enfin, la formation et la pdagogie auprs des quipes sont primordiales pour introduire des modles davenir comme lcono-mie circulaire. n

    Infineo : dveloppement dune FILIRE BOTTLE TO BOTTLE

    INTERVIEW de Arnaud Rolland, directeur RSE/dveloppement durable chez Coca-Cola Entreprise

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • FILIRE/APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 32NOVEMBRE 2016

    Dveloppement dune FILIRE GLACE PLUS RESPONSABLE

    BEN & JERRYS (UNILEVER FRANCE)

    > En 2003, Ben & Jerrys a cr le programme Caring Dairy en Europe pour valuer et accompagner les producteurs de lait dans ladoption de pratiques agricoles plus respec-tueuses des travailleurs, de lenvironnement (gestion des sols, biodiversit, consommations), du btail et de lco-nomie locale: 11 indicateurs sont suivis annuellement.

    > Depuis 2008, les glaces vendues en Europe sont compo-ses uniquement dufs de poules leves en plein air. Depuis 2010, elles sont labellises Fairtrade/Max Havelaar (ingrdients hors produits frais: cacao, vanille, sucre, caf, banane, noix) : lobjectif 2020 est de labelliser toutes les glaces de la marque vendues dans le monde, travers le dveloppement de nouvelles filires dapprovisionnement quitable.

    > Le carton des pots est galement certifi FSC, et Ben & Jerrys remplace progressivement ses armoires rfri-grantes par des armoires consommant 10% dnergie en moins.

    > Lensemble de ces engagements sont communiqus on-pack, avec un lien vers des renseignements plus dtaills sur le site web, le tout avec une posture pdagogique et ludique.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Labellisation Fairtrade :

    l intgration de petits exploitants agricoles dans la chane de valeur, amlioration de leurs conditions de vie et de leurs pratiques agricoles

    l prime de dveloppement verse aux coopratives et investie dans lducation, la sant et lamlioration des conditions de vie de la communaut

    POUR LENTREPRISE> Croissance : les glaces Ben & Jerrys sont prsentes dans

    8 % des foyers franais, la pntration a doubl en 2 ans> Prennit de lactivit long terme grce un

    approvisionnement durable> Contribution au Plan Unilever pour un mode de vie

    durable (approvisionnement de 100 % des matires premires agricoles de sources durables et responsables dici 2020)

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Pour russir un projet durable, il faut quil sinsre dans les valeurs de la marque

    DIFFICULTS SURMONTES

    Absence de filires de commerce quitable correspondant aux critres de qualit requis

    Lorsquun ingrdient ne peut tre certifi Fairtrade, la marque reverse lquivalent de la prime de dveloppement prvue par le commerce quitable la cration dun fonds de dveloppement pour les producteurs afin de dvelopper rapidement la filire manquante

    Bnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 33NOVEMBRE 2016

    DIFFICULTS SURMONTES ET MOYENS MIS EN UVRE

    Texte Texte bold

    Texte Texte bold

    Texte Texte bold

    Texte Texte bold

    FILIRE/APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE

    DESSERTS AUX FRUITS bio et franais

    CHARLES & ALICE

    > En 2010, Charles & Alice a lanc une gamme de des-serts bio aux fruits 100% France.

    > Dans un contexte de pnurie de fruits bio en France et pour pouvoir dvelopper la gamme, la marque a accompagn ds 2008 trois arboriculteurs de PACA la plantation de parcelles bio ddies (pommiers), avec un engagement acheter une part majoritaire des parcelles un prix contractuel. Pour les aider dans cette conversion, elle leur a galement fourni un soutien technique grce la mise en relation avec dautres agriculteurs bio qui ont transfr leur expertise. La marque a ensuite renouvel cette opration sur la rhubarbe, travers laccompagnement de deux nouveaux agriculteurs.

    > Linformation des consommateurs se fait principa-lement on et in pack et sur internet: label AB, label origine France et pictogramme fruits 100% France, et informations sur les vergers bio. La marque a galement organis une opration RP (blogueurs et journalistes) sur le terrain avec les agriculteurs, qui a fait connatre la dmarche pour la gamme.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Moins de distances parcourues : diminution des

    missions de CO2> Participation au dveloppement de lagriculture

    biologique franaise (+ 300 tonnes de pommes bio sur le march)

    > Contribution au dveloppement conomique local> Incitation une alimentation plus saine

    POUR LENTREPRISE> 66 % de PDM valeur sur les compotes bio en 2013> Retombes positives de la part de blogueurs et

    journalistes> Contrat MDD dans les magasins Biocoop> Rduction des cots de transport vs un

    approvisionnement hors France (50 %)> Matrise de la qualit et de la varit de ses produits

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Tous les acteurs doivent tre gagnants - Sincrit et conviction - Patience : mettre en uvre et convaincre demande du temps mais il y a un vritable gain la fin

    DIFFICULTS SURMONTES

    Complexit de la conversion au bio

    Soutien technique apport par leurs homologues en bio

    Mfiance vis--vis de lengagement des industriels

    Rle de rassurance de lacheteur(se) vis--vis des agriculteurs, ncessit dune relation de confianceBnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • FILIRE/APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 34NOVEMBRE 2016

    FILIRE TEXTILE plus responsable EKYOG

    > Ekyog est une marque de prt--porter qui a intgr, dans son processus de cration, des engagements envi-ronnementaux et sociaux.

    > Pour cela, elle a mis en place une charte thique des-tination de ses partenaires, qui sengagent respecter des principes et rfrentiels par tape de production et par matire: respect des conditions sociales (principes pour un environnement de travail sain et sr, anticipation des risques); respect de lenvironnement (par exemple, les matires utilises doivent respecter au maximum les certifications biologiques et cologiques existantes - GOTS, Oeko Tex, Reach PEFC, FSC -, rgles pour le traitement des dchets...); respect de la sant des consomma-teurs (attention spcifique porte aux substances nocives).

    > Ces engagements sont garantis par des audits sociaux et environnementaux mens par une auditrice ind-pendante qualifie SA8000 et par la responsable dve-loppement durable.

    > La marque, en dmarche de progrs continu, rflchit chaque saison avec ses partenaires aux moyens dop-timiser davantage les filires.

    > La communication porte avant tout sur le style, mais lopration Green Chic & plus si affinits en 2013 a par exemple permis aux clientes, via un flash code, de connatre lhistoire de chaque vtement et les engagements. La marque est galement linstigatrice du Fashion Revolution Day, mouvement qui veille les consciences quant aux dessous de lindustrie textile.

    > Enfin, la marque reverse 10% de ses bnfices lassociation Terre dEkyog.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Dmonstration de la possibilit de matriser sa chane

    dapprovisionnement textile> Garantie de conditions de travail dcentes > Limitation de limpact environnemental en limitant les

    produits chimiques utiliss et en matrisant les conditions de production

    > Respect de la sant des clientes grce des vtements sans substance toxique

    POUR LENTREPRISE> Fiert des quipes > Trs bonne image de marque et fidlit des clientes> + 8,6 % de ventes sur un march en ngatif aprs

    lopration Green Chic & plus si affinits en 2013

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Etre sincre dans sa dmarche - Donner envie dadopter des pratiques plus responsables en montrant lexemple - Proposer avant tout des modles dsirables - Lengagement thique est un plus

    DIFFICULTS SURMONTES

    Raret des engagements sur les matires utilises

    Cration de filires compltes de la culture la confection

    Garantir le respect des principes de la charte

    Audits rguliers

    Bnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • FILIRE/APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 35NOVEMBRE 2016

    FINDUS (FINDUS FRANCE)

    > Cet engagement face aux problmes lis la surexploi-tation des espces marines a dmarr en 2002 et a t lanc publiquement en 2007 (pack, site web ddi, campagnes presse nationales).

    > Il repose sur 10 principes pour un approvision-nement responsable en poisson sauvage et en poisson dlevage, et la promotion du respect des res-sources marines:

    l respect de la lgalit; valuation des risques; transparence de ltiquetage;

    l promotion dune pche durable (la marque favorise lutilisation despces certifies par des organismes indpendants type MSC);

    l amlioration permanente ; dialogue avec len-semble des acteurs;

    l interdictions (condamnation de la vente despces sur la liste rouge de lUICN et des pratiques impliquant des prises accessoires inacceptables/vitables des-pces non cibles);

    l soutien de la recherche scientifique; traabilit (soutien et participation aux nouveaux dveloppe-ments dans ce domaine);

    l thique et environnement (soutien du code de conduite ETI et de la norme SA 8000).

    > Une personne en interne est exclusivement charge de la dmarche. Depuis 2016, le programme est audit et reconnu par un organisme indpendant. 100% des poissons Findus respectent la dmarche, qui devrait stendre aux crustacs et mollusques.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Amlioration de la gestion des stocks et rduction

    de limpact sur les stocks de poisson> Engagement des fournisseurs de Findus

    vers une meilleure exploitation des ressources

    POUR LENTREPRISE> Un business model unique

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Mobilisation de toute lentreprise - Force de conviction de lquipe dirigeante - Conception et utilisation doutils dvaluation - Capacit faire adhrer tous les maillons de la chane : fournisseurs, clients, consommateurs

    DIFFICULTS SURMONTES

    Rvision de toute la stratgie dachat du poisson

    Temps et mobilisation

    Cration doutils dvaluation des pcheries et des fermes daquaculture

    Intgration de connaissances techniques

    Bnfices

    Facteurs de russite

    Dmarche RESPECT DES RESSOURCES MARINES

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • FILIRE/APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 36NOVEMBRE 2016

    FILIRE SURIMI plus responsable

    FLEURY MICHON

    > Depuis 2010, Fleury Michon a progressivement mis en place une dmarche plus responsable autour de ses btonnets surimi.

    l Respect des hommes: en labsence de consensus scientifique sur ces conservateurs, suppression entre 2010 et 2011 des polyphosphates, du sorbitol et du glutamate chaque fois que cela est possible ; par-tenariats de long terme avec les fournisseurs ; tests de traabilit; transparence totale sur la liste dingr-dients (par exemple: deux espces de poissons utili-ses, pas darme ni de colorant artificiels).

    l Respect des ressources marines et des milieux marins : interdiction de pcher des espces vuln-rables ou en danger (listes IUCN), quota maximum de 2,5% de prises accessoires, certification MSC.

    > La marque a galement travaill la mise en place dune Charte de pche responsable certifie regroupant ses engagements.

    > En 2014, elle a lanc une opration de transparence, Venez vrifier, qui invite chacun constater comment les btonnets sont raliss, de la pche la fabrication: infographie, vidos preuves et voyage sur place pour des blogueurs et consommateurs gagnants dun jeu-concours.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Incitation dautres marques nationales ou distributeurs

    supprimer les polyphosphates, le sorbitol et le glutamate de leurs produits

    > Meilleur respect des ressources marines

    POUR LENTREPRISE> + 11 pts de notorit entre 2013 et 2014 > Augmentation PDM valeur entre 2010 et 2015

    (23,7 % en 2010 ; 28,4 % en 2014 ; 30,5 % en 2015 selon donnes panels IRI)

    > Fort relais de la campagne Venez vrifier > Fiert des quipes> Renforcement de la relation de confiance

    avec les fournisseurs

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Avoir une vision long terme - Impliquer toutes les parties prenantes internes et externes - Rpondre une attente des consommateurs

    DIFFICULTS SURMONTES

    Obligation de crer une filire spcifique pour fabriquer un surimi sans polyphosphates ni sorbitol

    Collaboration avec les fournisseurs les plus anciens et motivs pendant 2 ans

    Dveloppement dune pche plus responsable

    Choix de fournisseurs rpondant au rfrentiel MSC, contrles et audits rguliers, dmarche daccompagnement pour amliorer leurs processus

    Bnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • FILIRE/APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 37NOVEMBRE 2016

    Dveloppement dune FILIRE FLEUR DE COLZA

    LESIEUR (GROUPE AVRIL)

    > Depuis 2005, Lesieur a dvelopp, pour son huile Fleur de colza, une approche filire en France. Celle-ci sest construite autour dune charte qui engage les agri-culteurs et coopratives de colza sur plusieurs dimen-sions: traabilit complte, slection de semences riches en omga 3, pratiques plus respectueuses (choix de graines rsistantes, outils de dosage dengrais, traitements hors priodes de floraison pour prserver les abeilles)

    > Au-del de la filire, les usines de fabrication, franaises, rpondent aux exigences de certification ISO 22000 (scurit alimentaire) et ISO 14001 (management environnemental). Depuis 2013, la bouteille est par ailleurs compose 100% de plastique recycl et a rduit son poids de 6%.

    > Plusieurs campagnes (presse, TV, digital) ont valoris la dmarche dont, en 2015 et 2016, lexprience digitale Aux sources de Fleur de Colza, axe sur la traabilit, qui permet de suivre sa bouteille en remontant le temps de son domicile jusqu la graine dans le champ de lagriculteur.

    > Pour aller plus loin, la marque va animer un rseau de fermes pilotes pour diffuser des pratiques vertueuses innovantes, travailler avec hommes et territoires sur la bio-diversit, et enrichir la base de donnes permettant de calculer les indicateurs agro-environnementaux.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> missions de CO2 infrieures de 25 % pour les graines

    issues de la production Fleur de Colza vs le colza standard> Amlioration de limage du mtier dagriculteur > Teneur importante en omga 3 du produit> Une prime la tonne qui permet un partage de valeur

    avec les agriculteurs

    POUR LENTREPRISE> Croissance de la marque : progression volume de 7,3 %

    entre 2010 et 2013, de 5 % en 2014 et de 9,1 % entre 2014 et 2016

    > Atteinte de 29 % de part de march (volume)> conomies lies la rduction du poids des bouteilles> Reconnaissance externe : Grand Prix 2013 Essec Industries

    consommation responsable

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Mixit des comptences mobilises - Cohrence avec le champ dactivit - Inscription dans la dure - Communication prcise, simple et ambitieuse (moyens) - Mesure (rentabilit et impact)

    DIFFICULTS SURMONTES

    Projet de grande envergure

    Mobilisation de lensemble des quipes ds le dpart

    Mise en place dune dmarche de progrs

    Discussions permanentes avec les agriculteurs et coopratives, compromis entre ambition et pragmatisme

    Bnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • FILIRE/APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 38NOVEMBRE 2016

    Programme LUHARMONYLU (MONDELEZ INTERNATIONAL)

    > Lanc en 2007, LUHarmony est un partenariat avec les acteurs de la filire pour cultiver le bl selon des pratiques agricoles plus respectueuses de lenvi-ronnement (ex. outils daide la dcision pour optimiser les conditions de culture et limiter les traitements...), de la biodiversit locale (ex. 3% de parcelles alloues une zone fleurie attractive et nourricire pour les pollinisa-teurs) et au service de la qualit des biscuits.

    > La charte sur laquelle ce programme sappuie a t co-construite avec des experts (recherche, agri-culture, ONG...) et des acteurs de la filire, qui contribuent la faire voluer chaque anne. Elle couvre lensemble des tapes du cycle de vie du bl.

    > En 2008, 68 agriculteurs partenaires respectaient la charte. En 2016, ils sont plus de 1900 en France et prs de 98% du volume des produits de LU sont fabriqus avec du bl cultiv selon la charte (les sous-marques sont int-gres progressivement). Dautres pays europens ont rejoint la dmarche (Espagne, Pologne, Rpublique Tchque). Lobjectif est de maintenir la couverture atteinte en 2015 de 75% des volumes biscuits Mondelez vendus en Europe.

    > La dmarche est principalement communique laide dun encart sur les emballages et de publi-communiqus qui donnent du contenu concret. LU a attendu davoir des indicateurs dmontrant limpact environnemental sur le terrain avant de communiquer.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIALRsultats 2015 :> - 22 % de produits phytosanitaires vs la moyennenationale bl *> 776 hectares despaces fleuris sems> 70 % des agriculteurs partenaires renouvellent leurengagement

    POUR LENTREPRISE> Motivation et fdration des quipes> Intgration de nouvelles expertises mtiers> Rsultats conomiques :

    l Petit LU : passage dune marque en dcroissance (- 7 %) en 2009 + 9 % en 2010 l Croissance des ventes valeur standard sur les marques intgres entre + 1 % et + 2 %

    * Source : moyenne de lIFT (Indice de Frquence de Traitement) des campagnes LUHarmony 2009 2015 vs la moyenne nationale du bl 2008 (ministre de lAgriculture)

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Co-construction - Intgration au cur du business - Approche globale cohrente - Suivi laide dindicateurs - Dmarche de progrs continu - Engagement de toute lentreprise

    DIFFICULTS SURMONTES

    Convaincre les publics internes et les cibles

    Pilote de petite chelle pour mesurer les rsultats environnementaux et conomiques, indicateurs de suivi

    Conserver le lien entre les acteurs au sein dune filire qui grandit

    Outils et vnements cls : visites dusines, newsletters, rendez-vous trimestriels

    Adapter la dmarche dans dautres pays

    Adaptation aux filires, au climat, la rglementation

    Bnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • FILIRE/APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 39NOVEMBRE 2016

    Nescaf PLAN

    NESCAF (NESTL FRANCE)

    > En 2010, Nescaf a consolid ses engagements travers le Nescaf Plan. Celui-ci vient rpondre des enjeux varis: risque de pnurie du caf de qualit, rarfaction des res-sources en eau et des nergies fossiles, gnration de dchets lie aux activits, attentes des consommateurs

    > Le plan fixe des objectifs prcis pour 2020 et repose sur 3piliers:

    l agriculture responsable: formation des caficulteurs des pratiques durables avec Rainforest Alliance et SAN, distribution de plants de qualit, standards dapprovision-nement 4C

    l production responsable: rduction des consommations deau et dnergie, dveloppement des nergies renouve-lables, rduction zro des dchets non valoriss.

    l consommation responsable: information des consom-mateurs sur limpact environnemental des produits, pro-position dun format recharge, sensibilisation au tri

    > Les consommateurs sont informs et sensibiliss via le pro-duit (QR code), des oprations dchantillonnage, un site ddi et la diffusion de posts spcifiques sur les rseaux sociaux.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> 76 000 producteurs forms (rsultats 2014)> Usine de Dieppe (rsultats 2014) : - 47 % deau et 12 %

    dnergie consommes depuis 2006, - 35 % de dchets non valoriss depuis 2010, 100 % du marc de caf valoris en nergie renouvelable (32 600 tonnes de CO2 vites par an)

    POUR LENTREPRISE> Renforcement de limage de marque > Innovation (produit, communication)> Renforcement de lexpertise caf

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Implication des quipes marketing, commerciales, et de lensemble des parties prenantes - Identification des bnfices consommateurs et clients - Formation des fonctions cls lies au dveloppement et la commercialisation du produit

    DIFFICULTS SURMONTES

    Complexit du dploiement (morclement des terres et disparits des pratiques)

    laboration dune stratgie long terme sur 10 ans (300 agronomes mobiliss)

    Intgration des quipes marketing et commerciales

    Formations internes

    Cot

    Investissements sur le long terme (ROI long terme)

    Bnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • FILIRE/APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 40NOVEMBRE 2016

    Dveloppement dune gamme de DESSERTS BIO ET FRANAIS

    POURQUOI CETTE DMARCHE ? Nous voulions lancer une gamme biologique aux fruits 100% franais pour renforcer notre engagement local, mais il y avait une pnurie de fruits bio en France. Pour scuriser notre approvisionnement, nous avons donc dcid daccompagner des agriculteurs de PACA dans la cration de parcelles de pommes bio ddies.

    QUELLES DIFFICULTS AVEZ-VOUS RENCONTRES ET COMMENT LES AVEZ-VOUS LEVES ?La principale difficult tait de trouver des arbori-culteurs prts se lancer dans le bio malgr les contraintes. Nous avons finalement rencontr trois arboriculteurs tents par lexprience et, pour lancer la dmarche, nous avons organis des changes avec dautres agriculteurs en bio. La russite du projet repose sur le fait quon ait propos un schma scurisant (achat prix fixe + ou 5%, sur 5 ans renouvelables), mais aussi sur la relation humaine et le climat de confiance qui sest cr entre les agriculteurs et les quipes achats de Charles & Alice.

    QUA APPORT CETTE DMARCHE LENTREPRISE ?Cette dmarche inscrit Charles & Alice dans le bio et prennise notre gamme 100% France. En interne,

    ce projet a t trs fdrateur pour les dpartements marketing et achats, il a transform notre faon de tra-vailler ensemble.

    QUE VOUS A APPORT CETTE DMARCHE SUR LE PLAN PERSONNEL ?Je suis fire davoir pu contribuer au dveloppe-ment du bio en France. Ce projet ma aussi permis de voir lenvers du dcor, de prendre davantage conscience des contraintes des agriculteurs et de celles du dpartement achats. Cest une formidable aven-ture humaine.

    QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS AUX MARKETERS QUI VEULENT SE LANCER ? Pour convaincre, le projet doit rpondre un vritable objectif de fond, et non un simple objectif de commu-nication. Dailleurs, il ny a pas besoin de beaucoup mdiatiser la dmarche quand cest le cas: si elle est porte avec conviction et sincrit, elle sera relaye par les journalistes. Il vaut mieux par ailleurs laisser la parole aux experts (ici larboriculteur) quaux marketers qui manquent de crdibilit sur ces sujets. Il faut bien sr que le projet soit valorisable en interne. Enfin, il faut tre patient: ce genre de projet prend du temps ! n

    INTERVIEW dAnne-Laure Jardin, directrice marketing de Charles & Alice

    Cest une formidable aventure humaine

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • IMPLICATION DES CONSOMMATEURS

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 41NOVEMBRE 2016

    Le Tour du MADE IN FRANCE> Depuis 2014, Camif organise chaque anne 5 semaines

    de rencontres entre ses collaborateurs, clients et fabricants au cur des usines. Cette opration vise faire dcouvrir la fabrication des produits, ainsi qu imaginer le Made in France de demain grce des ateliers cratifs. Elle sinscrit dans la stratgie de la marque, qui place le Made in France, la traabilit, la qualit et la durabilit de ses produits au cur de ses objectifs et souhaite pour cela engager ses parties prenantes.

    > Au fil des ditions, les ateliers collaboratifs ont permis de gnrer de nombreuses ides. Un premier produit ima-gin puis test par les participants (qui en ont aussi fix le prix) a t commercialis: le bureau connect CINLOU. Il reprsente lune des meilleures ventes de Camif. Fabriqu en France par Parisot, celui-ci est en bois PEFC, peu missif en COV et dot de fonctionnalits innovantes (recharge induction, lumire LED rglable par smartphone, etc.).

    > Les consommateurs sont informs par diffrents canaux digitaux (site, rseaux sociaux, newsletter), mais aussi par des partenaires locaux (CCI, Office de Tourisme..)

    > Camif se donne lambition de sortir 3 innovations produits en 2017 ainsi que des innovations dusage, et compte continuer augmenter le nombre de partici-pants.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Dveloppement de dmarches co-responsables chez

    les fabricants grce lanimation dateliers cratifs sur des thmes tels que la 2nde vie des meubles

    > Augmentation des ventes de made in France (+ 4 % du CA pendant le tour)

    POUR LENTREPRISE> Renforcement de linnovation produit > Succs commercial (CINLOU est la 1re vente bureau) > Motivation des collaborateurs : mobilisation forte

    (70 % des collaborateurs) et enthousiasme> Participation croissante des consommateurs

    (+ 51 % en 2016) et satisfaction> Visibilit externe : 24 parutions presse en 2016

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Rponse des proccupations citoyennes relles - Participation de toutes les parties prenantes au projet - Dmarche de rupture et dinnovation collaborative - Sincrit et authenticit

    DIFFICULTS SURMONTES

    Participation des clients

    Communication en amont et relais locaux

    Coordination logistique

    Implication de collaborateurs au-del de lquipe projet

    Visibilit externe

    Community manager ddi lvnement et implication des collaborateurs participants pour la cration de contenuBnfices

    Facteurs de russite

    CAMIF

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • IMPLICATION DES CONSOMMATEURS

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 42NOVEMBRE 2016

    Programme et solutions pour un MODE DE VIE DURABLE

    IKEA (MEUBLES IKEA FRANCE)

    > Depuis plusieurs annes, afin daccompagner ses consom-mateurs vers des modes de vie plus durables la maison, IKEA a initi une double dmarche:

    l le dveloppement progressif dune gamme de solu-tions durables abordables et fonctionnelles : robi-nets avec arateurs (100% de loffre), luminaires LED (100% de loffre), solutions de tri adaptes tous les mnages et intrieurs, produits biologiques

    l des actions spcifiques de sensibilisation. En 2015 notamment, le programme Durable & Vous a fait bnficier 230 foyers de coachs experts en efficacit nergtique et de produits IKEA adapts un mode de vie durable. Ces derniers ont partag leurs rsultats et trucs et astuces, travers une plateforme en ligne, une web-srie et un guide.

    > Cet accompagnement passe par une communication positive, voire humoristique, oriente sur les bn-fices consommateurs. Les supports sont varis : pan-neaux en magasin, animations (ex. cours de cuisine co-nome), spots TV, e-mailings aux membres IKEA family

    > Afin de continuer dmocratiser les modes de vie durables, IKEA France prvoit dtendre la gamme, dou-vrir une co-boutique, de crer de nouveaux temps forts en magasin...

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> 50 millions de visiteurs annuels : limpact peut tre majeur> 12 % dnergie, 4 % deau et 150 conomiss par an et par

    foyer pour les participants au programme Durable & Vous

    POUR LENTREPRISE> Anticipation des besoins des clients : dici 2020, IKEA espre

    multiplier par 4 le CA li aux produits durables > Sens donn au travail des collaborateurs, sentiment de fiert

    et dappartenance lentreprise

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Dialogue avec les consommateurs - Double bnfice client (environnemental, mais aussi conomique, fonctionnel, financier, motionnel ou social)

    DIFFICULTS SURMONTES

    Sensibiliser un public large

    Cration dun fil rouge tout au long du magasin

    Communication axe sur les bnfices et la simplicit

    Bnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • IMPLICATION DES CONSOMMATEURS

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 43NOVEMBRE 2016

    Promotion en faveur de lACCS LEAU POTABLE

    VOLVIC (DANONE)

    > Depuis 2006, Volvic, en partenariat avec lUNICEF, soutient un programme daccs leau pour les popula-tions du Sahel, travers la cration, la rhabilitation et lentretien pendant 15 ans des puits de forage.

    > Afin dintgrer lensemble des enjeux (manque de struc-ture dassainissement et non-vacuation de 80% des ordures mnagres et eaux domestiques), le programme sarticule aussi autour de lassainissement et de lhygine : cration de sanitaires pour les familles, de clubs scolaires dhygine, et accompagnement de la gestion de leau par les populations locales, notamment en proposant des formations la gestion et lentretien des points deau.

    > La dmarche a pris la forme dune opration promo-tionnelle relaye on pack: 1 l de Volvic achet = 10 l deau puiss au Sahel. Une opration Facebook, 1like = 10l puiss au Sahel, a galement t lance.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> 130 000 personnes ont bnfici du programme,

    dans 200 villages> construction et rhabilitation de 265 points deau> 3,7 milliards de litres deau potable financs> plus de 400 sanitaires crs pour les familles> 29 clubs scolaires dhygine crs> 60 membres de la communaut forms la gestion et

    lentretien des points deau

    POUR LENTREPRISE> Image de marque> Augmentation des parts de march de 0,5 point

    pendant lopration

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Un projet gagnant-gagnant, associant bnfice environnemental/socital et conomique - Un engagement sur la dure, rpondant un rel enjeu socital

    DIFFICULTS SURMONTES

    Apprendre travailler avec une association qui na pas les mmes modes de fonctionnement

    Posture de dialogue, de proximit et dempathie de part et dautre

    Problmes politiques au Niger qui compliquent le dploiement du programme et sa communication auprs du grand public

    Communication pdagogique vers les consommateurs pour expliquer laspect crucial de continuer rpondre aux problmatiques daccs leau dans ce pays

    Bnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • IMPLICATION DES CONSOMMATEURS

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 44NOVEMBRE 2016

    Le Tour duMADE IN FRANCE

    POURQUOI CETTE DMARCHE ? La dmarche est partie de la volont de crer plus de lien entre nos clients, collaborateurs et fabri-cants. En effet, notre entreprise tant 100% digitale, nous avons peu dopportunits de rencontres en direct. Le Tour tait par ailleurs lopportunit de faire vivre le Made in France dansla vie relle, et de soutenir notre dmarche on-line de transparence sur lorigine de fabrication et les vidos les cou-lisses de la fabrication.

    QUELLES DIFFICULTS AVEZ-VOUS RENCONTRES ET COMMENT LES AVEZ-VOUS LEVES ?Lors de la premire dition, en 2013, les fabricants craignaient lorganisation de ces journes, puisque la plupart dentre eux navait jamais ouvert les portes de leur usine au public. Nous avons pris en charge len-semble de la logistique, ce qui a permis de rapidement lever ces craintes. Lautre contrainte majeure intgrer tait le temps et la mobilisation ncessaires pour concrtiser un tel projet: il faut lanticiper.

    QUA APPORT CETTE DMARCHE LENTREPRISE ?La dmarche est une vraie source de fiert pour toutes nos parties prenantes : les fabricants, les ouvriers des usines sont trs fiers dchanger avec les clients et les collaborateurs Camif. En interne, cela

    donne encore plus de sens au travail des collabo-rateurs et cela soude les quipes. Dernier bnfice, et non des moindres, grce aux ateliers collabo-ratifs entre clients, fabricants et collaborateurs, la dmarche du Tour a initi une vraie dynamique de partenariat et dinnovation produits.

    QUE VOUS A APPORT CETTE DMARCHE SUR LE PLAN PERSONNEL ?Les 5 semaines du Tour sont trs enrichissantes dun point de vue humain. Elles me permettent de faire de trs belles rencontres, dchanger avec des personnes trs diverses et de dcouvrir des talents incroyables. Les ouvriers ont un savoir-faire impres-sionnant et sont chaque fois trs fiers de le partager avec le public. Par ailleurs, jai dcouvert dans la vie relle le milieu du handicap au travail, notamment avec la visite dun ESAT (Etablissement et Service dAide par le Travail) qui travaille avec nous.

    QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS AUX MARKETERS QUI VEULENT SE LANCER ?Utilisez le mode collaboratif ! La mixit de points de vue et de parcours permet davoir de meilleures ides et de sortir des chemins tracs. Par ailleurs, cela favorise ladhsion de tous et facilite donc lavance du projetpar la suite! n

    INTERVIEW de Anne Laurence, directrice RSE et dveloppement durable chez Camif

    La dmarche du Tour a initi une vraie dynamique de partenariat et dinnovation produits.

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OPTIMISATION DE LOFFRE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 45NOVEMBRE 2016

    Bnfices

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Soutien des quipes recherche & dveloppement - Adaptation des process de production - Processus de progrs continu au niveau des indicateurs RSE

    Facteurs de russiteDIFFICULTS SURMONTES

    Une gamme qui a ncessit des adaptations

    Adaptation du process de production

    Intensification et adaptation des contrles qualit

    Investissement financier dans de nouvelles lignes

    Slection varitale rigoureuse

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Rduction des missions de gaz effet de serre

    et des consommations deau> Dveloppement du bassin de lemploi en France,

    notamment dans la filire agricole

    POUR LENTREPRISE> Diffrenciation stratgique vis--vis des concurrents> 14,1 millions deuros de chiffre daffaires par an> + de 2 680 000 foyers touchs (Kantar CAM2T16)> Rassurance des consommateurs sur la provenance

    (mention Origine France )

    > Lance en janvier 2009, Bonduelle Vapeur est une gamme de lgumes mis en bote dans moins de jus que les conserves classiques (trois fois moins pour le haricot vert par exemple). Lors de la strilisation, grce la monte rapide en temprature, les lgumes cuisent la vapeur comme dans un auto-cuiseur.

    > Ce procd vapeur permet de conserver les qualits des lgumes (got, odeur, tex-ture, nutriments) mais aussi de rduire la consommation deau et le poids de la bote, et donc les missions de C02 lors du transport (les botes de haricots sont par exemple 22% moins lourdes).

    > La gamme sest agrandie (14 rfrences, 10 lgumes) et, depuis 2013, 90 % des volumes contiennent la mention Origine France . Elle est galement dploye linternational, plus particuli-rement en Europe (Benelux, Espagne et Italie).

    Dveloppement de CONSERVES VAPEUR

    BONDUELLE (GROUPE BONDUELLE)

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OPTIMISATION DE LOFFRE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 46NOVEMBRE 2016

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Empreinte carbone des produits rduite de 25 % :

    l 25 % daluminium en moyennel 50 % de gaz contenu dans larosoll rduction de 17 % du transport

    POUR LENTREPRISE> Une grande partie de la croissance du march

    des dodorants est tire par les dodorants compresss dUnilever

    > 11 millions dacheteurs ont adopt les formats compresss en 2 ans

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Dploiement simultan de la dmarche sur toutes les marques de dodorants femme du groupe - Communication simple et massive - Aucun changement de comportement requis de la part du consommateur

    DIFFICULTS SURMONTES

    Innovation technique

    Rvision de toutes les formules de dodorants pour quelles sadaptent au flacon compress et sa nouvelle valve

    Changement des mthodes de production

    Conserver la visibilit en rayon malgr un emballage plus petit

    Dodorants compresss surlevs et placs ct du format classique (200 ml) pour faciliter la comparaison par le consommateur, avec affichage du message cl

    Bnfices

    Facteurs de russite> Lancs en 2014 en France sur les marques femmes, les dodorants compresss sont deux fois plus petits (100 ml) que les emballages classiques, pour un mme nombre dutilisations. Cette innovation permet de rduire de 25% lempreinte carbone totale de ces produits. En 2015, la mme dmarche a t entre-prise pour les trois marques de dodorants hommes.

    > Dans un premier temps, les deux formats darosols ont t conservs pour permettre aux consommateurs de tester, comparer et comprendre lquivalence (offre satisfait ou rembours). Le lancement sest accompa-gn dune opration commerciale et dun site ddi aux dodorants compresss et repose sur un message cl Autant dutilisations avec moins demballages.

    > Lobjectif est, terme, de faire du petit flacon la nou-velle rfrence du march. Pour cela, linnovation na pas t brevete.

    Dveloppement de formats de DODORANTS COMPRESSS

    DOVE, REXONA, MONSAVON, AXE ET WILLIAMS

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OPTIMISATION DE LOFFRE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 47NOVEMBRE 2016

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Meilleure dgradabilit : diminution des charges

    polluantes envoyes aux stations dpuration> Projet Zanbal (612 arbres plants en 2015

    et 2087 depuis 2012) : l squestration de CO2l augmentation de la valeur ajoute des parcelles des agriculteurs (fertilit accrue grce aux acacias) entre 25 et 30 %

    > Affichage environnemental : meilleure information du public sur lempreinte environnementale des produits

    POUR LENTREPRISE> Dfense de sa place de leader en pharmacie> Bonne notation dans le contexte de laffichage

    environnemental en France > Image trs scurisante auprs des consommateurs

    Bnfices

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Concilier croissance et engagement responsable - Innover, apprhender le march autrement - Tisser une relation de confiance avec ses consommateurs en tant transparent - Lefficacit est primordiale

    DIFFICULTS SURMONTES

    Risque commercial important : un produit phare, existant depuis 40 ans, avec un fort taux de fidlit, sur un march trs concurrentiel

    Reformulation qui garantit la mme efficacit (tudes lappui)

    Prix qui reste comptitif pour un shampooing usage frquent

    Facteurs de russite

    > Les laboratoires Ducray ont reformul en 2011 leur sham-pooing Extra-Doux pour dcliner la politique RSE corpo-rate de faon trs oprationnelle sur un produit.l Cycle de vie: cycle court, production sur un site en

    dmarche exprimentale HQE, augmentation du seuil de biodgradabilit de la formule.

    l Hommes et territoires: flacon et formule raliss dans le Tarn (Pierre Fabre est install dans le Sud-Ouest).

    l Solidarit : participation au projet de solidarit Zanbal qui allie compensation carbone et amlioration du quotidien des agriculteurs au travers dactions de plantation dacacias au Mali.

    l Innovation: travail sur les ingrdients pour obtenir une biodgradabilit suprieure sans perdre en efficacit.

    l Ethique: tudes cliniques defficacit pralables aux allgations et validation des communications par lARPP.

    > Le produit a particip lexprimentation nationale daf-fichage environnemental (communication en point de vente), a t not sur Ecocompare. Le projet Zanbal est communiqu on pack et en point de vente.

    Reformulation du SHAMPOOING EXTRA-DOUX

    DUCRAY (PIERRE FABRE DERMO-COSMTIQUE)

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OPTIMISATION DE LOFFRE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 48NOVEMBRE 2016

    Facteurs de russite

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> conomie de 2 500 tonnes de CO2 par an sur les

    1 000 tonnes demballages Ecover grce lutilisation de plastique Plantastique plutt que du PET classique

    POUR LENTREPRISE> Diffrenciation de la marque> Les concurrents sont intresss par la dmarche

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Rsoudre lquation conomique du produit et des contraintes environnementales fixes au dpart - Faire preuve dun vritable engagement de la part de lentreprise

    DIFFICULTS SURMONTES

    Utilisation dun nouveau matriau qui ncessite de revoir la technique de soufflage des bouteilles

    Apprentissage de la part du souffleur

    Manque de moyens pour la communication

    Communication sur internet et prix abordable

    Bnfices

    > la suite dune tude dimpact et dans le cadre de la rflexion continue de la marque sur ses produits, Eco-ver a dcid, en 2010, de faire voluer ses packagings, jusqualors conventionnels. l En 2011, la marque a remplac ses bouteilles base

    de ptrole par des bouteilles en plastique vgtal ( base dthanol de canne sucre), Plantas-tique. Ces dernires ont un bilan carbone infrieur de deux tiers celui dune bouteille en PET classique. Aujourdhui, 75% des emballages Ecover sont en Plantastique et 25% en plastique recycl.

    l Pour aller plus loin, la marque travaille actuellement lintgration dans ses bouteilles de plastique flottant provenant des ocans, des canaux, etc. Elle a cr plusieurs ditions limites contenant du plastique issu de la mer du Nord (2014), des canaux de Hollande (2015/2016), et cherche mettre en place de nouveaux partenariats avec des organisations locales qui col-lectent le plastique travers lEurope pour augmenter lchelle du projet.

    l Pour rduire la consommation demballages, Eco-ver prne enfin lutilisation de ses fontaines dtergents, qui permettent de rutiliser les bouteilles 10 12 fois.

    > La dmarche est communique laide de pictogrammes et de vidos sur internet.

    INNOVATIONS PACKAGINGS pour un impact rduit

    ECOVER

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OPTIMISATION DE LOFFRE

    49NOVEMBRE 2016 WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG

    DIFFICULTS SURMONTES

    Conserver une qualit premium tout en rduisant la quantit de matire dans la bouteille

    Prise en compte des remarques de plusieurs clients, qui trouvaient la nouvelle bouteille trop molle : dveloppement dune bouteille au design encore mieux adapt la rduction de matire

    Contact de chacun des consommateurs qui avaient approch le service client pour les informer sur le redesign de la bouteille

    Facteurs de russite

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Rduction de lempreinte carbone de la bouteille 1,5 l de

    32 % entre 2008 et 2011> Le format a largement contribu la rduction de 40 % des

    missions de CO2 devian entre 2008 et 2011> Economie de 4 000 tonnes de PET par an entre 2008 et

    2012 chez Evian Volvic World grce la rduction de PET sur plusieurs formats

    POUR LENTREPRISE> Gain financier pour Evian Volvic World grce la rduction

    de PET (- 4 000 tonnes de PET par an entre 2008 et 2012)> Image de marque

    Bnfices

    > Entre 2008 et 2011, la bouteille evian 1,5 l a t allge de 11% et a intgr 50% de PET recycl (RPET). Ces volutions se sont faites progressivement et en deux temps, avec lintgration de 25% de RPET en 2009 et lallgement et lintgration de 50% de RPET en 2011.

    > Le nouveau format de 2011 a aussi t conu pour faciliter le compactage par les consommateurs afin de favoriser le geste de tri et par consquent le recyclage des bouteilles. La campagne de publicit TV associe a dailleurs mis en avant ce geste de faon ludique et pdagogique, et lemballage intgre un mes-sage de sensibilisation.

    > Un travail de rduction de matire a galement t ra-lis sur dautres formats de la marque, qui cherche par ailleurs augmenter le taux de PET recycl dans lensemble de ses bouteilles.

    Optimisation de la BOUTEILLE 1,5 L

    EVIAN (DANONE)

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Projet win-win (environnement et entreprise) - Engagement sur la dure intgr au cur du business

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OPTIMISATION DE LOFFRE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 50NOVEMBRE 2016

    Diagnostic Generali PERFORMANCE GLOBALE

    GENERALI

    > Afin daider les PME mieux intgrer les critres extra-financiers dans leur gestion des risques, Generali a test, ds 2006, puis industrialis en 2015 la dmarche Generali Performance Globale.

    > Ce service, offert et facultatif, est propos aux dirigeants de PME en amont de la souscription une assurance. Lentreprise est diagnostique sur 60 critres, dont 50% extra-financiers (ex. scurit, relation aux parties prenantes, motivation des salaris, dchets, ressources naturelles, positionnement). lissue du diagnostic, co-construit avec lAFNOR, lentreprise obtient une note sur 20 et un plan damlioration. Une rvaluation est pos-sible tous les 12 mois. Les entreprises les plus performantes (>15/20) reoivent le label Generali Performance Glo-bale, qui leur permet de valoriser leur bonne gestion et de bnficier de rductions de primes.

    > Generali a dabord communiqu la dmarche des commu-nauts de PME cibles et la propose aujourdhui syst-matiquement dans la relation commerciale et via les rseaux sociaux.

    > 200 PME ont t values. La dmarche est en cours de dploiement auprs des franchises et commerces organiss. Generali travaille galement la cration dune plateforme de services associs et la mesure des impacts du projet.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIALPour les PME values :> Meilleure gestion des impacts environnementaux

    et sociaux : ex. lancement de programmes dconomie circulaire, meilleure performance nergtique

    > Taux de sinistralit 3 fois infrieur la moyenne et meilleure rsilience

    > Meilleure performance

    POUR LENTREPRISE> Cration dune relation de proximit avec les clients> Succs commercial : 70 % des PME diagnostiques

    signent un programme dassurance> Diminution des risques via un taux rduit de sinistralit

    chez les clients

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Intgration du projet la stratgie dentreprise - Implication des dirigeants - Prise en compte des impacts matriels ET immatriels - Adhsion de tiers de confiance - Communication directe avec les parties prenantes

    DIFFICULTS SURMONTES

    Transition ncessaire des mtiers de lassurance

    Travail de long terme

    Obtention de la confiance des PME Mise en avant de notre expertise en

    gestion de risque

    Dploiement ncessaire de supports digitaux pour industrialiser la dmarche

    Investissement

    Bnfices

    Facteurs de russite

    Entreprises

    GeneraliPerformance Globale PMEUne dmarche innovante pour scuriser votre entreprise

    Processus

    Programme

    Progrs

    Comptitivit

    Analyse

    Qualit

    GA

    1200

    A -

    RA

    C -

    Avr

    il 20

    15 -

    Cr

    dit

    pho

    tos

    : Th

    inks

    tock

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OPTIMISATION DE LOFFRE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 51NOVEMBRE 2016

    Dmarche dco-conception DES BOUTEILLES

    HEINEKEN ET DESPERADOS (HEINEKEN FRANCE)

    > Lemballage reprsente la principale source dmis-sion de gaz effets de serre du groupe Heineken (59% du bilan carbone 2014). Dans le cadre de sa politique de rduction de son empreinte environnementale, le groupe sest donc notamment intress aux bouteilles en verre.

    > Entre 2011 et 2015, un travail ambitieux dallgement des diffrents formats en verre Heineken et Desperados a t ralis. Les bouteilles Heineken ont perdu en moyenne 10% de leur poids, contre 20% pour la bouteille 33cl Desperados et 8% pour la 25cl. Ce travail a galement t loccasion de rendre les bouteilles plus qualitatives pour les consommateurs via des gravures et motifs en relief.

    > En parallle, un travail damlioration des tiquettes adhsives en plastique a permis de garantir une meilleure recyclabilit des bouteilles: ltiquette se dcollant plus facilement, le verre est plus facilement recyclable et le cal-cin (verre concass) de qualit.

    > La France a t un march pilote pour lopration, et le dploiement linternational est aujourdhui ltude. Le travail sur les emballage stend par ailleurs mainte-nant aux emballages secondaires et tertiaires (travail dallgement et dapprovisionnement responsable: objectif de 100% de packs PECF/FSC).

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> 50 000 tonnes de verre conomises entre 2011 et 2015> 40 000 tonnes de CO2 vites en 2011 et 2015 > 400 tonnes de carton conomises en 2015

    POUR LENTREPRISE> Amlioration de la qualit perue des bouteilles

    (premiumisation) et de limage de marque> Rduction des cots grce lallgement des emballages

    (aprs amortissement des investissements ncessaires ladaptation des lignes de conditionnement)

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Bnfices pour lensemble des parties prenantes - Pdagogie en interne pour faire comprendre les bnfices aux diffrents horizons temporels - Implication et coordination de lensemble des parties prenantes pour intgrer laspect conomique du projet

    DIFFICULTS SURMONTES

    Prserver la rsistance de la bouteille et de ltiquette sans surcot

    R&D conjointe avec les quipes internes, des experts externes, les fournisseurs

    Tester sans perturber la ligne de production Travail sur le planning prvisionnel

    Bnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OPTIMISATION DE LOFFRE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 52NOVEMBRE 2016

    Dmarche dco-conception DES EMBALLAGES

    LES VIGNERONS DE BUZET

    > Les Vignerons de Buzet, engags dans une agriculture rai-sonne, produisent prs de 12 millions de bouteilles par an. Dans le cadre de leur stratgie de dveloppement, ils dcident ds 2010 de travailler sur leurs emballages.

    > La marque a donc ralis une analyse dimpact puis ren-contr diffrents partenaires et organis une journe de travail avec les fournisseurs de matire sche. Elle a ainsi identifi des solutions progressivement tendues la gamme: utilisation de matriaux recyclables dans les process de fabrication, allgement des bouteilles en verre, impression numrique, bouchons en polymres vgtaux, retrait des bches plastiques lors des livraisons

    > Une initiative innovante permet dimpliquer les consomma-teurs: des caisses transformables en nichoir, cave vin, plateau de service pour leur donner une seconde vie. Les engagements sont galement communiqus sur le pack, les rseaux sociaux

    > Les Vignerons de Buzet souhaitent continuer limiter les emballages et rechercher des solutions de recy-clage : ils travaillent par exemple en ce moment sur le recyclage de la glassine des tiquettes. Pour ce faire, ils veulent impliquer les fournisseurs locaux et crer une vritable dynamique locale. Ils souhaitent galement impliquer encore plus les consommateurs.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Valorisation de 88 % des dchets industriels > Rduction de la consommation dnergie utilise pour

    la production et le traitement des dchets> Prennisation des relations avec les partenaires

    commerciaux porteurs de projets responsables (garantie pour eux dun gros volume)

    > Sensibilisation : consommateurs, acteurs du march

    POUR LENTREPRISE> Intrt des consommateurs pour la dmarche> Diffrenciation et meilleure visibilit sur le march> Obtention du niveau Exemplaire sur lchelle Afnor ISO

    26000 et de plusieurs prix dveloppement durable > Projet fdrateur pour les salaris et les viticulteurs

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Implication des collaborateurs - Ouverture sur lextrieur - Prise en compte des ralits du march : attentes clients, stratgie de sophistication sans surcots

    DIFFICULTS SURMONTES

    Adaptation des fournisseurs aux contraintes techniques

    Relation dchange et de rflexion au-del du strict commercial

    Complexit de dploiement du projet

    Cration dun service supply chain et implication des responsables achats

    Bnfices

    Facteurs de russite

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OPTIMISATION DE LOFFRE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 53NOVEMBRE 2016

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Pdagogie - Explication du projet en amont lensemble des collaborateurs mais aussi au grand public et aux relais dopinion - Apport de bnfices aux consommateurs (ici, possibilit de choisir comment on veut accder au service PagesJaunes)

    OPTIMISATION DES ANNUAIRES et de leur distribution> Dans un contexte de digitalisation du march de linfo-

    mdiation et dusages htrognes en fonction des zones gographiques (lannuaire imprim, port gratui-tement domicile, est encore utilis par de nombreuses personnes), PagesJaunes a lanc un dispositif pour mieux cibler la distribution des annuaires imprims.l En 2008 : le site www.recevoirmesannuaires.

    fr est lanc pour recueillir les besoins dannuaire (opt-in et opt-out), accessible des plateformes web et mobile.

    l Depuis 2011 : des campagnes de phoning per-mettent de mieux connatre les besoins des foyers: 13 millions de foyers ont t interrogs en 4 ans.

    l Paralllement, un travail de nettoyage des listes de portage pour complter les adresses permet une bonne distribution des ouvrages.

    > Un travail dco-conception des annuaires a gale-ment t ralis: contribution Ecofolio, certification ISO 9001 et 14001 des processus, allgement de lencrage des pages, optimisation des formats, utilisation de papier PEFC

    > La dmarche est relaye par un dispositif cross-canal qui intgre les RP.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Baisse de la consommation de papier annuaire :

    - 41 % entre 2013 et 2015> Rduction de lempreinte carbone :

    - 73 % entre 2009 et 2014

    POUR LENTREPRISE> Satisfaction des utilisateurs> Maintien de la rentabilit de lactivit annuaires imprims> Preuve de la capacit dadaptation du groupe

    DIFFICULTS SURMONTES

    Faire comprendre lintrt de la diminution de la distribution des annuaires au rseau commercial de lentreprise, qui utilisait la diffusion massive de lannuaire comme faire-valoir auprs des annonceurs

    Pdagogie pour expliquer limpact dun meilleur ciblage, transparence avec une prsentation rgulire des rsultats des campagnes dappels

    Bnfices

    Facteurs de russite

    PAGESJAUNES (SOLOCAL GROUP)

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OPTIMISATION DE LOFFRE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 54NOVEMBRE 2016

    Dveloppement dune RECHARGE RICOR > En 2013, la marque Ricor a lanc, en complment de sa

    clbre bote acier, une recharge de 180 g en matriau lamin. Le projet fait suite la ralisation dune Ana-lyse du Cycle de Vie (ACV) du produit, qui a fait appa-ratre lemballage comme un axe majeur pour rduire limpact environnemental du produit

    > Beaucoup plus lgre que la bote, la recharge nces-site moins de matire premire pour sa fabrication et moins dnergie pour son transport. Elle ncessite galement moins deau la production. Le format bnficie par ailleurs dune ouverture facile pour rem-plir aisment la bote en acier.

    > La communication vers le consommateur sest axe sur les bnfices directs: lgret, facilit de transport et de stockage, mais galement sur limpact environne-mental. Le format tant vendu au ct de la bote, lin-formation sest faite directement via le packaging (texte explicatif et QR code renvoyant vers un site web).

    > Le produit a t un vritable succs en linaire. La marque compte augmenter encore plus sa diffusion en grande distribution afin de continuer la valoriser auprs des consommateurs.

    ENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL> Diminution de limpact environnemental dun bol de Ricor

    (par rapport la bote acier) : - 12 % dmissions de gaz effet de serre - 25 % de consommation deau relative

    POUR LENTREPRISE> Succs en linaire :

    - demande pour la recharge multiplie par 2 entre 2014 et 2015 avec 500 000 foyers acheteurs en 2015 - taux de rachat suprieur aux autres produits base de chicore et caf

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Bnfices clairs pour le consommateur - Mesure dimpacts via une mthodologie scientifiquement reconnue

    DIFFICULTS SURMONTES

    Intgration dun nouvel emballage dans la production

    Investissement dans une nouvelle ligne de conditionnement

    Formation des quipes limpact environnemental et lACV

    Modules de-learning

    Bnfices

    Facteurs de russite

    RICOR (NESTL FRANCE)

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OPTIMISATION DE LOFFRE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 55NOVEMBRE 2016

    Facteurs de russite

    CLS DE SUCCS IDENTIFIES

    Education des consommateurs grce une communication simple et concrte pour tirer le meilleur des bnfices environnementaux du produit

    DIFFICULTS SURMONTES

    Nouveau dosage qui suppose un changement dhabitudes

    Campagne de publicit TV, indications sur lemballage et sur le site internet des marques, boule doseuse intgre

    Incitation lachat des lessives super-concentres

    Renforcement de la visibilit en magasin et de lattractivit du produit grce une restructuration des linaires et un nouveau designENVIRONNEMENTAL ET/OU SOCIAL

    > Format Petit et Puissant vs classique : l 40 % de dchets demballages l 50 % deau de fabrication consomme l 40 % de besoins en camions pour transporter le mme nombre de lavages

    > Depuis 2007 : 2 083 tonnes de CO2 conomises (vs format standard de 2007), conomies de plastique quivalentes 622 millions de sacs plastique

    POUR LENTREPRISE> Groupe Unilever leader sur la catgorie des lessives super-

    concentres (qui reprsente aujourdhui 3,2 % du march lessive France) : 65 millions de bouteilles vendues depuis 2007

    > Renforcement des relations avec ses distributeurs via un accompagnement la restructuration du linaire pour augmenter la visibilit des lessives concentres

    Bnfices

    Dveloppement de LESSIVES SUPER-CONCENTRES

    SKIP, OMO ET PERSIL (UNILEVER FRANCE)

    > En 2007, Unilever lance la premire lessive super-concen-tre Petit & Puissant pour ses marques Skip, Omo et Persil: une formule concentre dans une bouteille plus petite, qui permet plus de lavages pour une efficacit qui-valente. Une bouteille de 970ml permet alors dsormais de faire autant de lavages (26) quune bouteille de 2l, la dose de lessive recommande par machine passant de 75ml 35ml.

    > Ces produits, efficaces basses tempratures, sont accompagns de messages pour inciter privilgier un lavage 30, en cycle court. Le lancement a par ailleurs t accompagn dune grande publicit TV qui explique les bnfices.

    > Au-del de cette dmarche, ds mars 2011, Unilever a rem-plac toutes ses formulations de liquides standards de 3l par des formulations semi-concentres de 2l, la dose passant alors de 110ml 75ml.

    > Ces initiatives ont entran une volution de lensemble du march et fait changer les standards. Les lessives super-concentres sont dailleurs dornavant appeles concentres.

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • OPTIMISATION DE LOFFRE

    WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 56NOVEMBRE 2016

    Diagnostic Generali Performance Globale POUR LES PME

    POURQUOI CETTE DMARCHE ? Il y a 10 ans, nous avons constat que les PME engages dans des politiques RSE avaient de meilleures performances et taient plus rsilientes que les autres, mais que cela reposait largement sur des dcisions intuitives. Nous avons donc entrepris dallier critres classiques et extra-financiers dans la logique de matrise des risques et damlioration de la performance. Cette volont a donn naissance au diagnostic Generali Performance Globale, propos gratuitement aux dirigeants de PME en amont de la souscription une assurance.

    QUELLES DIFFICULTS AVEZ-VOUS RENCONTRES ET COMMENT LES AVEZ-VOUS LEVES ?La dmarche a ncessit une transition de nos mtiers, qui na pas forcment suscit de rsistances importantes, mais a pouss les collaborateurs sortir de leur zone de confort. Il a donc fallu insuffler une remise en question en profondeur, ainsi quune stratgie sur le long terme. Nous avons galement d changer limage de notre mtier et assurer des cots de dploiement consquents, notamment pour la cra-tion des supports digitaux.

    QUA APPORT CETTE DMARCHE LENTREPRISE ?Cette initiative cre de la valeur partage pour la

    compagnie et les entreprises accompagnes. Le dia-gnostic nous permet de proposer des programmes dassurance mieux adapts et de matriser davan-tage les risques. Les progrs raliss par les PME au fil de laccompagnement bnficient aux deux parties.

    QUE VOUS A APPORT CETTE DMARCHE SUR LE PLAN PERSONNEL ?Ce projet ma donn le sentiment de faire voluer le mtier de lassurance et la vision que les gens en ont. Pour tablir une relation de proximit avec les entreprises, nous avons voulu redonner voir la ralit de notre expertise, savoir lvaluation et la gestion des risques, qui implique la comprhension de tout lenvi-ronnement des entreprises.

    QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS AUX MARKETERS QUI VEULENT SE LANCER ?Il ne faut pas hsiter entrer en profondeur dans les sujets et entamer des actions disruptives. Toutefois un projet, tout intelligent quil soit, ne pourra fonctionner que si lon parvient faire un travail de simplification pour entraner ladhsion. Linscrip-tion dans une dmarche de long terme est galement une condition sine qua non, ce qui suppose le soutien des dirigeants, ainsi quun investissement corrl en temps et en argent. n

    INTERVIEW de Franois GARREAU, responsable mission RSE auprs de la direction gnrale Generali

    Cette initiative cre de la valeur partage pour la compagnie et les entreprises accompagnes

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 57NOVEMBRE 2016

    JEUNES INITIATIVES suivre

    En septembre 2014, Air France a lanc le projet Labline for the future , une ligne laboratoire et dmonstrateur pour un voyage arien plus respon-sable. Lobjectif : dvelopper linnovation et mobiliser les parties prenantes sur la meilleure matrise des missions de CO2 dans laviation via lutilisation de biocarburants.Sur la ligne Toulouse-Orly, Air France a ainsi, pendant 1 an:l Propos un vol hebdomadaire aliment en partie au

    biocarburant et tudi le comportement de lavion en service (tude mene avec Safran et la DGAC) ainsi que la perception des clients.

    l Expriment des produits et services innovants pro-poss par 14 partenaires commerciaux et 7 start up, sur des sujets tels que lconomie circulaire, le bien-tre, lco-mobilit

    l Sensibilis les passagers via des animations en salle dembarquement, des journes thmes et des annonces par le commandant de bord.

    27 tonnes de CO2 ont t conomises sur les 54vols, et certaines des innovations testes ont t intgres au catalogue. Cette premire saison a permis de sen-sibiliser au besoin de cration dune filire de biocar-burant en France et de mobiliser un cosystme largi autour de linnovation durable. Un retour dexprience est en cours de publication, et Air France a lanc en mars 2016 un nouveau challenge dopen innovation pour revisiter le business model arien.

    Aprs avoir stopp ses investissements dans le char-bon et le tabac, et afin de rpondre aux nouvelles pr-occupations des consommateurs, AXA France a lanc en novembre 2015 la dmarche Assurance citoyenne. Co-construite avec des parties prenantes externes (ONG, association de consommateurs, fdration dentreprises, agence de notation RSE, ), elle vise intgrer des critres RSE dans ses offres, sur la base de 4 engagements:l Plus de confiance: lisibilit amliore des contrats

    (garanties, exclusion).l Plus de prvention: intgration dau moins un service

    de prvention dans chaque offre pour mieux informer et protger les clients avant que laccident narrive.

    l Plus dengagement pour lenvironnement: dmat-rialisation des changes, encouragement du rempla-cement des matriaux par des produits verts en cas de sinistre.

    l Plus de solidarit : accs lassurance pour ceux qui dhabitude en sont exclus, notamment grce

    la micro-assurance, ou pour ceux qui nont pas le rflexe de sassurer (par exemple, les consomac-teurs de lconomie collaborative).

    Les nouvelles offres intgrent sys tmat iquement ces engagements. Aujourdhui, la gamme compte 42 offres estampilles Assurance citoyenne pour les clients particuliers et les entreprises. Toutes les familles doffres sont concernes (lassurance dommages, la sant, la pr-voyance et la dpendance). Le grand public est invit parti-ciper directement au dveloppement doffres citoyennes sur la plateforme monassurancecitoyenne.com.

    Cette initiative a dj contribu renforcer la confiance, limage de marque et lattractivit des offres.

    JEUNES INITIATIVES SUIVRE

    Cette anne, quelques dmarches encore rcentes mais prometteuses nous ont interpells : focus sur 2 initiatives suivre de prs !

    n AIR FRANCE LABLINE FOR THE FUTURE

    n AXA FRANCE ASSURANCE CITOYENNE

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.orghttp://www.monassurancecitoyenne.com

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 58NOVEMBRE 2016

    LESSENTIEL POUR AGIR

    LESSENTIEL pour agir Les 44 initiatives retenues mettent en lumire les tendances de fond du marketing responsable. Au-del, lanalyse de ces pratiques fait galement ressortir les points cls intgrer pour mettre en uvre avec succs une offre responsable Marketing responsable, mode demploi !

    n LE MARKETING RESPONSABLE, GNRATEUR DE VALEURS AJOUTES

    Il ressort des tmoignages spontans des marketers que la valeur ajoute du marketing responsable intgre et dpasse la seule valeur financire. Sur les 44 initiatives runies en 2016, les items non financiers sont dailleurs sur le devant de la scne. En outre, les aspects positifs ne sarrtent pas aux bnfices externes : ces dmarches sont de rels motifs de fiert et de mobilisation.

    Les pourcentages sont calculs sur la base des informations communiques spontanment sur les fiches de bonne pratique. Les rponses chaque question tant ouvertes (vs. questionnaire quantitatif), les chiffres mentionns sont prendre comme des tendances issues dune expression spontane des rdacteurs.

    n 4 TENDANCES DE FOND GARDER EN TTE

    47 %mentionnent spontanment une augmentation des parts de march/ventes

    54 %font part dune amlioration de limage de marque (+ 11 points vs. 2014)

    58 %affirment que leur dmarche a renforc la fiert et/ou la mobilisation interne

    65 %indiquent une amlioration des relations avec leur parties prenantes (+ 17 points vs. 2014)

    LCO-CONCEPTION AU CUR DU MARKETING RESPONSABLEIl ny a pas de de marketing responsable sans co-conception. Toutes les pratiques mises en avant dans le livre blanc ont t optimises, conues, innoves sur ce principe de base.

    LCONOMIE CIRCULAIRE, LEVIER DU CHANGEMENTLconomie circulaire implique de nouveaux (business) modles, de nouvelles collaborations, le passage du produit au service Elle simpose petit petit comme une rponse stratgique la scurisation des approvisionnements.

    LA MARQUE AU SERVICE DU COLLECTIF !Les marques intgrent dornavant au cur de leur mission de nouveaux attributs lis leur rle dans la socit. Cette contribution sexprime au travers dactions dont les bnfices dpassent ceux du seul metteur sur le march.

    LIMPLICATION DU CONSOMMATEUR Bien souvent, une partie de limpact se trouve entre les mains du consommateur/client On voit ainsi merger de plus en plus de stratgies innovantes pour casser les ides reues et accompagner les consommateurs dans un usage plus responsable.

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 59NOVEMBRE 2016

    LESSENTIEL POUR AGIR

    n 9 CLS DE SUCCS POUR DES PROJETS RUSSIS

    1 ETRE COHRENT AVEC LA STRATGIE DENTREPRISE

    Une offre durable ne peut fonctionner que si elle vient nourrir la stratgie de marque/dentreprise. Positionner loffre durable au cur du business, cest linscrire dans une stratgie globale, claire pour toutes les parties prenantes. Cela permet dviter lcueil de la bonne initiative isole et garantit le soutien rel de la direction gnrale.

    2 TRAITER SES ENJEUX MAJEURS ET SENGAGER DANS LE LONG TERME

    La premire tape de toute dmarche de marketing responsable passe par lidentification des enjeux majeurs de loffre (environnemental, social, socital) ainsi que les attentes de la socit civile. Ct fabrication de loffre, la complexit de mise en uvre et les enjeux de crdibilit imposent une dmarche long terme. Cest un voyage dot dobjectifs clairs et de jalons. Cela ncessite dapporter du sens en interne et en externe pour mobiliser autour du projet

    3 CLARIFIER LE RLE SOCITAL DE LA MARQUE

    Au-del de la rduction de limpact sur loffre, la marque a plus que jamais un rle jouer dans la socit ; notamment vis--vis de sa filire amont (fournisseurs) et en accompagnant les consommateurs vers un usage plus responsable. La marque doit donc se rinventer et btir sur ses fondations un territoire socital diffrenciant, unique et inspirant. Cela pose la question du leadership, car on le voit, une fois la place prise les marges de manuvre se resserrent!

    4 NE PAS OUBLIER LE BNFICE CLIENTLimpact environnemental/social contribue mais nest pas suffisant pour convaincre le consom-mateur. Sauf en cas darbitrage trs fort (ex. sant), il vient en second. Le mix durable doit donc contribuer justifier la valeur et la diffrence de loffre et proposer un double bnfice: fonctionnel (rpondre au bnfice attendu) et motionnel (dsirabilit).

    5 INNOVER ET PENSER EN DEHORS DE LA BOTE

    Par dfinition, le marketing responsable rinterroge les faons de travailler (en interne et avec lexterne) ainsi que les mthodes de production (filires, nouveaux pro-cds de fabrication). Il casse les frontires classiques et ouvre de nouvelles perspectives. Bienvenue dans le monde de la co-cration, de linnovation ouverte et des business models alternatifs.

    6 IMPLIQUER SES PARTIES PRENANTES ET CO-CONSTRUIRE

    Sans partage et sans ouverture, pas de marketing responsable! Mettre en place des produits/services plus durables suppose de traiter des sujets complexes qui ncessitent des expertises varies tant en interne quen externe. La co-construction apparat dans ce contexte comme une ncessit: il en va de la faisabilit et lacceptabilit du projet. Cela suppose dapprendre travailler dans un univers complexe, avec dautres temporalits (ex. entreprise vs. associations).

    7 TESTER ET RAJUSTER Russir dans des dmarches souvent exprimen-tales pousse naturellement dvelopper des sys-tmes dimplmentation en 2 temps: une version beta en premier lieu (sous forme de pilote par exemple) afin de bien comprendre les points de blocages, les points de force, puis une gnralisation plus grande chelle sur la base des enseignements.

    8 MESURER Il est essentiel de mettre en place, ds le dbut du process, une mesure rgulire et continue pour prouver de manire objective lvolution attendue. 2 grandes catgories dindicateurs sont intgrer pour avoir une vision 360 de la valeur tendue gn-re: business bien sr (part de march, capital de marque, etc.) et durables (environnement, social, socital).

    9 COMMUNIQUER AUTREMENTLe marketing responsable rinterroge galement la communication en tant telle. Loin de la commu-nication de la bonne nouvelle, elle sappuie sur plus de transparence, de simplicit, mais propose gale-ment de nouveaux outils pour lever les ides reues et accompagner les consommateurs vers un meilleur usage(nudges, rcompense de comportement ver-tueux, digital). Point cl ne jamais oublier, bien vi-demment tre plus que jamais dsirable!

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 60NOVEMBRE 2016

    LES PARTENAIRES

    Whos WHO

    GreenFlexGreenFlex est une entreprise indpendante qui est convaincue depuis 2009 que les entre-prises doivent contribuer positivement la mutation du monde en se transformant. Le Groupe favorise lacclration de la transition et la rduction de la facture environnementale et socitale afin de relever les grands dfis des entreprises en les accompagnant de la stratgie laction vers un avenir plus performant, un Good Future. Les quipes multi expertes de GreenFlex btissent au quotidien des solutions oprationnelles et durables combinant la fois laccompagnement, le financement et lintelligence des donnes pour des rsultats concrets et mesurables. GreenFlex compte prs de 180 collaborateurs dploys dans 14 bureaux en Europe, pour un chiffre daffaires en 2015 de plus de 190 millions deuros. Lentreprise accompagne depuis maintenant 7 ans plus de 450 clients.GreenFlex, Designer de solutions durables nwww.greenflex.com

    David GarbousDavid Garbous, ancien de lEM Normandie, a dmarr sa carrire dans le groupe Danone. En 1998, il entre chez Lesieur sur des fonctions marketing puis commerciales. En 2009, il prend la direction marketing du groupe. En 2012, il est lu personnalit marketing de lanneDepuis fvrier 2013, David est directeur du Marketing stratgique de Fleury Michon. En 2014, il a lanc, avec les quipes Surimi la campagne #VenezVerifier n

    ADEMELAgence de lenvironnement et de la matrise de lnergie (ADEME) participe la mise en uvre des politiques publiques dans les domaines de lenvironnement, de lnergie et du dveloppe-ment durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur dmarche environnementale, lagence met disposition des entreprises, des collectivits locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacits dexpertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche la mise en uvre et ce, dans les domaines suivants: la gestion des dchets, la prservation des sols, lefficacit nergtique et les nergies renouvelables, la qualit de lair et la lutte contre le bruit. LADEME est un tablissement public sous la tutelle du ministre de lEnvironnement, de lnergie et de la Mer et du ministre de lducation nationale, de lEnseignement suprieur et de la Recherche. nwww.ademe.fr

    ProdimarquesProdimarques, association de loi 1901 cre par lIlec en 1987, rassemble plus de soixante-dix groupes de fabricants de marques et se consacre la promotion et la dfense des marques de fabricants dans lunivers des produits de grande consommation (PGC). Concrtement, Prodimarques:l entreprend des actions de communication afin de sensibiliser lopinion et les consommateurs aux valeurs inh-

    rentes toute marque de fabricant: linnovation, la qualit, la garantie et la scuritl reprsente et dfend, aux plans national et international, les intrts de ses adhrents, en particulier lorsquune

    action commune se rvle necessairel alimente et enrichit la rflexion des professionnels de la marque en leur proposant des tudes et des outils de

    veille, ainsi quun lieu de rencontre et de dbat. nwww.prodimarques.com

    n PARTENAIRES FONDATEURS

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.orghttp://www.greenflex.comhttp://youtu.be/7g6tfuEYPmkhttp://youtu.be/lToKjAnVcuk?list=UUWLOyXHsZDvkfxk2LLrnBXQhttp://www.ademe.frhttp://www.prodimarques.com

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG 61NOVEMBRE 2016

    LES PARTENAIRES

    AdetemPour changer, progresser et rester en veille sur toutes les nouvelles tendances du marketing, le plus grand rseau des marketers vous attend !LAdetem cest:l un producteur de contenus: plus de 80 ateliers et confrences par anl un stimulateur dintelligence marketing: en apprenant des meilleurs experts et en changeant avec la

    communautl un acclrateur de carrire: le 1er rseau de marketers en France avec plus de 1300 membres, dans tous les

    secteurs dactivit et recouvrant les plus grandes entreprises comme les PME.l un rseau enrichissant et convivial. nwww.adetem.org

    UDA (Union des annonceurs)Fonde en 1916, lUnion Des Annonceurs (UDA) est, en France, lorganisation reprsenta-tive des annonceurs, cest--dire des entreprises qui recourent aux diffrentes techniques de communication pour promouvoir leurs produits, leurs services, leur notorit ou leur image. Elle compte 6000 membres, au sein de ses 200 entreprises adhrentes, de toutes tailles, tous statuts et tous secteurs. LUDA a pour missions : de faire valoir les intrts et les positions des annonceurs auprs de leurs interlocuteurs professionnels et de leur environnement conomique, social et politique, franais et europen ; de permettre ses adhrents doptimiser, en efficacit et en cot, leurs investissements en communication ; de promouvoir une com-munication responsable en laborant et en mettant en uvre des pratiques loyales et thiques. nwww.uda.fr

    n PARTENAIRE ACADMIQUE

    Audencia Business SchoolLa chaire Responsabilit socitale des entreprises dAudencia Business School co-construit avec ses partenaires des recherches permettant de soutenir la dfinition et la mise enplace dune dmarcheRSE. Elle sintresse en particulier lintgration de la RSE au cur de la stratgie et sa valorisationauprs des diffrentes parties prenantes internes etexternespour en faire un levier dinnovation et de performance. n www.responsabilite-societale.audencia.com

    n PARTENAIRES RELAIS

    ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires) LAssociation Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) rassemble 18 fdrations natio-nales sectorielles et 23 associations rgionales, reprsentatives des entreprises agroalimentaires de France. Lagroalimentaire est le premier secteur conomique franais avec 16218 entreprises pour un chiffre daffaires annuel de 170 milliards deuros et le premier employeur industriel avec 440 926 salaris. LANIA est linterlocuteur privilgi des pouvoirs publics, des administrations et des mdias sur les sujets lis lalimentation. nwww.ania.net

    EpE (Entreprises pour lEnvironnement)Entreprises pour lEnvironnement (EpE) rassemble une quarantaine de grandes entreprises qui partagent la vision de lenvironnement comme source de progrs et dopportunits et tra-vaillent ensemble mieux le prendre en compte dans leurs stratgies et leur gestion. EpE est le partenaire en France du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD). nwww.epe-asso.org

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.orghttp://www.adetem.orghttp://www.uda.frhttp://www.responsabilite-societale.audencia.comhttp://www.epe-asso.orghttp://www.epe-asso.org

  • WWW.REUSSIR-AVEC-UN-MARKETING-RESPONSABLE.ORG

    http://www.reussir-avec-un-marketing-responsable.org

Recommended

View more >