2011-06-25 - RAPPORT MORAL 2011 v5

  • View
    226

  • Download
    5

Embed Size (px)

Transcript

  • 1

    Rapport Moral et d'Activit de la

    Fdration Franaise de Basketball

    Assemble Gnrale Aix les Bains - 25 Juin 2011

  • 2

    1. Le Ple Haut Niveau

    A. Les orientations politiques (Jean-Pierre SIUTAT) Quand on parle de haut-niveau, il s'agit bien des comptitions de clubs et des quipes nationales, fminines et masculines, mais galement des filires de formation qu'intgrent nos parcours d'excellence sportive. Les clubs : Sur le plan structurel, Thierry Balestrire est maintenant linterlocuteur politique de la LFB et de la L2 dans la perspective dune mutualisation des moyens et des projets vers ces deux divisions. Philippe Legname apporte la mme cohrence grce ses actions au sein de la LNB et de la NM1. Aprs une saison, la rforme du secteur fminin na pas suscit de difficult particulire, les retours sont globalement positifs, mme si des ajustements seront lavenir ncessaires. Les deux observatoires sont dsormais en fonctionnement et la caisse de prquation cre. Chez les hommes, malgr un vrai travail avec les clubs NM1 et une reprsentation de clubs de NM2, la rforme a t reporte pour mieux prendre en compte les futures orientations de la LNB. Elle devrait tre oprationnelle pour la saison 2012-2013. La Commission Mixte FFBB-LNB fonctionne et joue son rle de passerelle et dchange sur des dossiers communs aux deux structures : le parcours dexcellence sportive, le championnat U18 , la confrence ARENA, la Coupe de France ont entre autre anim ces runions. Les quipes nationales : Un travail perptuel pour rendre nos quipes nationales sniors et jeunes performantes. A noter les objectifs levs (qualifications aux JO de Londres) pour nos seniors avec des championnats dEurope venir trs difficiles, et une menace de lock-out NBA qui touchera notre quipe de plein fouet. Dossier suivre.

    B. Le rapport des Commissions et missions Fdrales

    1. La Ligue Nationale de Basket (Jean-Luc DESFOUX) Dans le cadre de la mission qui lui a t confie, la Ligue Nationale de Basketball se concentre sur ses missions dorganisation des comptitions professionnelles masculines en assurant leur rgularit et lquit entre tous les participants, en particulier financire. La Ligue a accompagn lensemble des clubs dans la rforme du joueur form localement adopt en fin de saison dernire. Il est encore trop tt pour tirer une analyse de ce systme, il nen reste pas moins que cette mesure permettra terme une meilleure identification de nos championnats PRO A et PRO B. 2010-2011, quel bilan ? Lanne a t marque par le dcs du Prsident de la Ligue, Ren Le Goff, en Septembre 2010 la suite dune longue maladie. M. Le Goff nous a quitts alors quil tait encore quelques jours auparavant trs prsent et trs oprationnel la tte de la Ligue. Il a t Prsident jusqu son dernier souffle. La saison 2010-2011 a vu le retour dans llite du basket professionnel de deux clubs mythiques de la Ligue que sont le Limoges CSP et Pau Lacq Orthez. Dans la ligne du bon travail des clubs de PRO A ces dernires saisons et avec lapport mdiatique de ces deux grands clubs, la LNB prsente cette saison une progression de plus de 5% de la frquentation moyenne des salles de PRO A (3685 spectateurs de moyenne), tout en continuant bnficier dune trs

  • 3

    bonne couverture mdiatique puisque notre partenaire Sport+ propose deux retransmissions tlvises par week-end. La division PRO B poursuit sa professionnalisation dans lorganisation des rencontres avec des volutions tant sur le plan sportif que dans les structures des clubs. Malgr la crise conomique, les clubs de la LNB ont adopt une gestion rigoureuse de leur budget. Le travail de nos clubs et de la DNCCG sont salus par le mouvement sportif europen et pris en exemple par dautres ligues et sports. Dans le cadre de la maitrise de loutil de production de spectacle, la co-organisation avec la FFBB et lESSMA de la confrence Arna a t une russite reflte par le nombre important de participants venant de tout horizon. Cette journe a permis de sensibiliser fortement les prsidents de clubs ainsi que les responsables des collectivits aux perspectives importantes deffet de levier, de dveloppement des clubs mais aussi des rgions. La LNB espre voir les diffrents projets de grandes salles aboutir dans les meilleurs dlais. En attendant, plusieurs clubs de PRO A et de PRO B ont dlocalis ponctuellement leur spectacle dans des enceintes plus grandes : Orlans au Znith, Poitiers aux arnes mais aussi Aix Maurienne au Phare de Chambry. La Ligue a galement dvelopp des projets dharmonisation des clubs comme le lancement la saison prochaine dun programme unique de matches ainsi que des projets de modernisation des quipements comme la mise en place progressive dun systme de billetterie commun tous les clubs . Lembauche dune Directrice Gnrale en Fvrier sinscrit dans la politique de dveloppement et de structuration souhaite par la LNB. Dans les comptitions europennes, nos clubs sont proches du tout meilleur niveau Europen : en effet, nous pouvons noter le bon parcours de Cholet Basket qui tait en passe de se qualifier au Top 16 de lEuroleague. Les clubs du Mans Sarthe Basket et du BCM Gravelines Dunkerque ont particip respectivement au Top 16 de lEurocup et de lEurochallenge. Il est certain quavec un peu plus dexprience, nous aurons dans les prochaines annes de meilleurs rsultats europens. Les Championnats et les Evnements de la LNB : Pour la seconde anne conscutive PRO A et PRO B confondues, les clubs les plus rguliers de la saison rgulire sont prsents Bercy. Les finalistes de Bercy ont termin aux deux premires places de la saison rgulire. Ils se sont retrouvs devant prs de 15 000 spectateurs pour disputer le titre de Champion de France PRO A et PRO B. La PRO B a fait lvnement avec pour la premire fois de lhistoire du club de Nanterre une accession dans llite du basket professionnel. Le Sluc Nancy est le premier club depuis la nouvelle formule remporter pour la seconde fois le titre de Champion de France PRO A avec la clef une qualification pour la saison rgulire de la plus prestigieuse des comptitions europennes lEuroleague. Le palmars de la LNB doit galement mentionner le titre de vainqueur de la Semaine des AS remport pour la premire fois de son histoire par le club du BCM Gravelines Dunkerque, le titre des Espoirs par le Paris Levallois et le Trophe du Futur 2011 par le Sluc Nancy Basket. La LNB salue galement la victoire en Coupe de France de lElan Sportif Chalonnais. La LNB participe activement au rayonnement du basket franais et sera pendant tout lt aux cts des quipes de France avant la reprise des comptitions par le match des Champions 2011 !

    2. La Commission Mixte FFBB-LNB (Philippe LEGNAME) Cette Commission a t ractive depuis la mi-saison. Des rencontres frquentes ont permis d'ouvrir un dialogue conscutif sur les problmatiques communes notamment la formation et la participation des jeunes joueurs dans les comptitions professionnelles.

  • 4

    3. La Ligue Fminine de Basket (Thierry BALESTRIERE) La saison qui sachve a vu une certaine volution dans le fonctionnement de la Ligue Fminine. Il paraissait ncessaire de travailler plus rgulirement entre la structure LFB et les clubs. Cela sest traduit concrtement par des rendez-vous de travail mensuels entre la LFB et lassociation des prsidents de clubs LFB. Loin dtre de la co-gestion, cette mthode a assur un travail de fond sur lensemble des sujets LFB. Cela a permis davancer sereinement sur les dossiers, de les faire partager par lensemble des clubs, rendant ainsi lapplicatif plus ais. Nous continuerons la saison prochaine suivant ce modle de fonctionnement. Le travail entrepris depuis trois saisons sur la mise en qualit conomique des clubs de LFB commence porter ses fruits. Nous navons pas connu cette anne de crise majeure au sein dun club et globalement, lappui des chiffres fournis par la CCG, la situation globale samliore. La rigueur nous lavons galement voulue sur le plan rglementaire. Les dcisions de fin de saison sur la participation de certaines joueuses ont t difficiles prendre. Mais souhaitons quelles soient pdagogiques, et que ds la prochaine saison, les dates de fin de contrat des joueuses de LFB ne soient plus un sujet de litige. Sur le plan sportif nous avons vcu une saison trs riche. Riche en suspense, puisquau matin de la dernire journe de la saison rgulire les places du top 4 taient encore dfinir. Riche en surprises, puisque le classement de cette mme saison rgulire ne sest pas compltement retrouv dans les phases finales. Pour preuves, Tarbes qui se retrouve en finale aprs avoir limin Challes, et Mondeville, finaliste dun challenge round aprs une saison rgulire difficile. Flicitations Bourges, Champion de France et Nantes, vainqueur du challenge round. LEurope a galement apport de beaux moments aux quipes de la Ligue. Mme si Bourges a chou aux portes du Final Four, son parcours fut de qualit. Et que dire de celui dArras ! Premire participation europenne et premire finale ! Mme si la dception fut la hauteur des espoirs et de la dynamique gnrs par cette aventure, tous les acteurs impliqus ont peru lintrt pour les clubs franais de participer aux coupes dEurope. Encore toutes nos flicitations pour ce parcours aux arrageoises. La rforme du secteur fminin, concrtise en Ligue Fminine par le positionnement des quipes espoirs entre la NF1 et la NF3, est entre dans sa phase active. Mme sil est encore trop tt pour faire un bilan global, force est de constater ladhsion de tous les clubs ce projet. Tous ont compris le rel apport dune formation de qualit. Que cette nouvelle dynamique se poursuive dans le temps. Les oprations Marraines de Cur ont continu tout au long de la saison bien que la LFB napporte plus de soutien financier. Au total une cinquantaine dactions ont t conduites par la quasi-totalit des clubs de LFB. Chacun en peroit lintrt, et je me do