Analyse technico-économique des exploitations ?· Analyse technico-économique des exploitations ovines…

  • Published on
    10-Sep-2018

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>Analyse technico-conomique des exploitations ovines </p><p>au Qubec </p><p>Ce projet est ralis grce au programme dappui financier aux regroupements et aux </p><p>associations de producteurs dsigns- Volets B et C Appui la ralisation de projets novateurs </p><p>et structurants . </p><p>Une collaboration financire supplmentaire a t demande par le CEPOQ pour la ralisation </p><p>de ce projet par le biais du programme d'appui au dveloppement des exploitations agricoles </p><p>(Axe 4: dveloppement des connaissances et de l'expertise). </p><p>Septembre 2013 </p><p>Version finale </p></li><li><p>Analyse technico-conomique des entreprises ovines au Qubec </p><p>Septembre 2013 Page 2 </p><p>Table des matires 1. INTRODUCTION 4-8 </p><p>1.1 Problmatique 4 </p><p>1.2 Objectif du projet 4 </p><p>1.3 Objectifs spcifiques 5 </p><p>1.4 Mthodologie 5-7 </p><p>1.5 Donnes de base utilises 7-8 </p><p>2. RSULTATS DE LTUDE 9-25 </p><p>2.1 Profil gnral des entreprises 9-10 </p><p>2.2 Rsultats techniques 10-15 </p><p> 2.2.1 Efficacit du travail 10-11 </p><p> 2.2.2 Productivit du troupeau 11-13 </p><p> 2.2.3 Efficacit au niveau des champs 13-14 </p><p> 2.2.4 Efficacit au niveau de l'alimentation 14 </p><p> 2.2.5 Efficacit au niveau de la machinerie 14-15 </p><p> 2.2.6 Efficacit au niveau des bergeries 15 </p><p>2.3 Rsultats conomiques 15-23 </p><p> 2.3.1 Produits 16-20 </p><p> 2.3.2 Charges 21-23 </p><p>2.4 Rsultats financiers 23-25 </p><p>3. CONCLUSION 26-27 </p></li><li><p>Analyse technico-conomique des entreprises ovines au Qubec </p><p>Septembre 2013 Page 3 </p><p>Liste des tableaux et des graphiques </p><p>Tableau 1: Valeur de rfrence des crales et fourrages pour 2011 8 </p><p>Tableau 2 : Valeur des animaux reproducteurs et des animaux de march pour 2011 8 </p><p>Tableau 3 : Taux dintrt standard en 2011 8 </p><p>Graphique 1 : Rpartition des entreprises par nombre de brebis 9 </p><p>Tableau 4 : Caractristiques gnrales des entreprises 10 </p><p>Tableau 5 : Efficacit du travail des entreprises ovines 10 Tableau 6 : Productivit et gestion du troupeau des entreprises ovines 12 </p><p>Graphique 2 : Gain moyen quotidien des agneaux produits pour le march 13 </p><p>Tableau 7 : Rsultats complets de lefficacit des champs pour les deux groupes analyss 13 </p><p>Tableau 8 : Rpartition des charges lies la machinerie pour les deux groupes analyss 15 </p><p>Tableau 9 : Rsultats conomiques de la moyenne des entreprises et du groupe de tte 16 </p><p>Graphique 4 : Comparaison des rsultats dexploitation 16 </p><p>Tableau 10 : Rpartition des produits par brebis et kg 17 </p><p>Tableau 11 : Nombre et prix des agneaux vendus 18 </p><p>Graphique 5 et 6 : Rpartition des revenus de lensemble des exploitations 19 </p><p>Graphique 7 : Proportion des agneaux vendus par type de catgorie 20 </p><p>Tableau 12 : Prix moyen net de lagneau en 2011 20 </p><p>Tableau 13 : Rpartition des charges totales des entreprises ovines 21 </p><p>Tableau 14 : Rpartition des charges par brebis et par kg vendu 22 </p><p>Tableau 15 : Taux de charges de la moyenne des entreprises et du groupe de tte 22 </p><p>Tableau 16 : Analyse du point mort ou du seuil de rentabilit $ par brebis 23 </p><p>Graphique 8 : Rpartition moyenne de lactif 2011 23 </p><p>Tableau 17 : Bilan des entreprises en 2011 24 </p><p>Tableau 18 : Ratios du bilan en 2011 25 </p></li><li><p>Analyse technico-conomique des entreprises ovines au Qubec </p><p>Septembre 2013 Page 4 </p><p>1. INTRODUCTION </p><p>1.1 Problmatique </p><p>Le prsent projet s'inscrit dans un contexte politique et conomique li aux changements dans </p><p>les structures des aides gouvernementales. La production agricole au Qubec doit de plus en </p><p>plus sadapter afin de demeurer comptitive et inscrire ses pratiques dans une dmarche de </p><p>dveloppement durable, respectueuse des contraintes environnementales. La production ovine </p><p>nchappe pas cette ralit. Pour une entreprise, tre comptitif et efficace requiert une </p><p>analyse de sa propre situation, une valuation de ses points faibles et ses points forts. Une base </p><p>comparative avec dautres entreprises lchelle rgionale et provinciale demeure un excellent </p><p>outil permettant de situer lentreprise par rapport au reste. </p><p>Il faut noter que les analyses technico-conomiques ralises par les groupes-conseils en </p><p>gestion demeurent difficilement accessibles aux producteurs du secteur ovin en raison de leur </p><p>cot lev et le fait que les producteurs mconnaissent les effets positifs d'une telle analyse sur </p><p>leur entreprise. Par consquent, le prsent projet vise instaurer un service de gestion </p><p>technico-conomique des donnes et de dpistage ou de rfrencement des entreprises en </p><p>difficult ou ayant des besoins plus approfondis en gestion. Les producteurs pourraient par la </p><p>suite, tre orients vers un conseiller spcialis en gestion agricole. Des mesures dappui ont t </p><p>sollicites afin de rendre possible lexpansion ainsi que le perfectionnement dune dmarche </p><p>provinciale danalyse de groupes. </p><p>Ainsi, la mise en place de ce projet lchelle provinciale vise susciter lintrt de lensemble </p><p>des producteurs pour leur participation la mise en place dun outil dvaluation de donnes </p><p>commun, fiable et reprsentatif, touchant un maximum de participants. Il est indniable que le </p><p>secteur connat lheure actuelle des lacunes en termes danalyses technico-conomiques en </p><p>production ovine (autant pour les producteurs que pour les intervenants) et ce projet a pour </p><p>objectif de combler ce besoin. </p><p>1.2 Objectif du projet </p><p>Avec ltroite collaboration du CEPOQ, la Fdration a mis en place ce projet d'analyse et de </p><p>gestion technico-conomique lchelle provinciale. De plus, les donnes technico-</p><p>conomiques recueillies serviront de base de travail aux conseillers techniques qui, lheure </p><p>actuelle, disposent de peu de donnes ncessaires au conseil des entreprises et permettront de </p><p>renforcer leur expertise en matire de gestion conomique. Il permettra galement de former </p><p>une quipe multidisciplinaire et de crer des ponts entre les conseillers techniques et les </p><p>conseillers en gestion agricole. En effet, ce projet vise le dpistage ou le rfrencement des </p><p>entreprises en difficult ou ayant des besoins en gestion plus approfondis. </p></li><li><p>Analyse technico-conomique des entreprises ovines au Qubec </p><p>Septembre 2013 Page 5 </p><p>1.3 Objectifs spcifiques </p><p> Enrichir et consolider la banque de donnes existante avec la participation dun plus </p><p>grand nombre de fermes ovines ; </p><p> Susciter lintrt des producteurs ovins pour cette analyse travers diffrents moyens </p><p>de publicit et de promotion et par la diffusion et la vulgarisation des rsultats </p><p>provinciaux annuellement ; </p><p> Raliser la mise niveau et le perfectionnement des outils existants pour la collecte de </p><p>donnes et lanalyse des rsultats de faon plus efficace et fiable pour les intervenants </p><p>ovins ; </p><p> Raliser les analyses technico-conomiques dcoulant de modles dentreprises les plus </p><p>performantes pour les producteurs et les intervenants du secteur et rendre disponibles </p><p>les informations ; </p><p> Dvelopper et renforcer lexpertise spcialise en services-conseils en production ovine </p><p>en matire de gestion technique et conomique. </p><p>1.4 Mthodologie </p><p>Ds le dmarrage du projet, un comit de travail a t mis en place afin de s'assurer du bon </p><p>droulement du projet et de rpondre aux objectifs fixs. Ce comit tait compos d'un </p><p>professionnel de chacun des organismes suivants : MAPAQ, FPAMQ, CEPOQ, Socit des </p><p>leveurs de moutons de races du Qubec (SEMRPQ), un conseiller et un producteur du secteur </p><p>ovin. Ainsi, des indicateurs techniques et conomiques ont t choisis et dfinis en fonction de </p><p>leur pertinence dans la prise de dcisions et des besoins des producteurs ovins. </p><p>En raison de sa simplicit, lanalyse de groupe, celle qui permet de raliser des comparaisons </p><p>inter exploitations, est la plus usuelle. Cest celle que nous avons employe dans le cadre de ce </p><p>projet. </p><p>Ce dernier visait lensemble des entreprises ovines qui dsiraient faire appel aux services-</p><p>conseils du CEPOQ et effectuer des enregistrements de donnes pour amliorer leurs rsultats </p><p>techniques et conomiques. </p><p> son lancement, le projet visait une analyse technico-conomique dun minimum de 45 </p><p>entreprises ovines sur une priode de deux ans, soit les annes financires 2011 et 2012. Il faut </p><p>signaler que la prsente analyse rsume les rsultats de lanne financire 2011 ralise sur </p><p>seulement 27 entreprises ovines, et ce, malgr les nombreux efforts consentis (annonces par le </p><p>biais de dpliants ou de prsentation du projet lors de rencontres directes avec les producteurs) </p><p>afin de susciter une participation plus importante des producteurs ovins. </p></li><li><p>Analyse technico-conomique des entreprises ovines au Qubec </p><p>Septembre 2013 Page 6 </p><p>Plusieurs raisons sont lorigine de cet tat de fait quil sera pertinent de rapporter. Tout </p><p>dabord, rappelons que ce projet a concid dans le temps, avec le programme de Stratgie de </p><p>soutien ladaptation des entreprises agricoles qui avait constitu un exercice fort exigeant aux </p><p>producteurs en termes de temps. Cet exercice leur a dailleurs, permis daccder un service </p><p>danalyse conomique et financire complet par les groupes conseils agricoles. Dans le cadre de </p><p>notre projet, lide dutiliser les donnes dj collectes dans ce programme avait t tudie. </p><p>En revanche, elle na pas pu se concrtiser en raison de la nature des donnes compiles dans le </p><p>cadre du programme qui taient quelque peu diffrentes par rapport au besoin de notre projet, </p><p>ce qui demandait des efforts supplmentaires aux producteurs. </p><p>Ensuite, la pertinence dutiliser les rsultats recueillis de lenqute ralise par le Centre </p><p>dtudes sur les cots de production en agriculture (CECPA) du secteur ovin pour lanne 2011 </p><p>avait galement t envisage. Ainsi, les rsultats des producteurs intresss ont t utiliss </p><p>dans le cadre de lanalyse. Compte tenu du supplment dinformation qui tait ncessaire </p><p>lanalyse des rserves ont alors t mises par certains producteurs. </p><p>Enfin, il faut rapporter quun nombre important dentreprises travers lensemble des rgions </p><p>avaient montr leur intrt pour participer au projet. Toutefois, plusieurs ont d tre exclus de </p><p>ltude en raison des donnes techniques et conomiques manquantes ou trs difficiles </p><p>retracer rendant ainsi impossible leur participation lanalyse. </p><p>Pour lensemble de ces lments, la pertinence de reconduire lanalyse de groupe sur une anne </p><p>subsquente devenait ainsi contestable. Les diffrentes organisations impliques dans </p><p>linitiation du prsent projet ont ainsi dcid de remettre cette analyse une priode ultrieure. </p><p>Dans le cadre de ce projet, nous avons obtenu une participation de 31 entreprises et le prsent </p><p>projet rapporte les rsultats de lanne financire 2011. Parmi ces entreprises, on compte </p><p>quatre entreprises dont les revenus sont en provenance dune autre production plus de 15 %. </p><p>Ces dernires nont pas t considres dans lanalyse de groupes afin de respecter la condition </p><p>dhomognit exige par la mthode danalyse de groupe. </p><p>Afin danalyser les donnes technico-conomiques rcoltes, trois sous-groupes ont t </p><p>constitus en fonction des rsultats obtenus sur la performance conomique : </p><p> Sous-groupe de tte : cest le groupe dentreprises les plus performantes </p><p> Sous-groupe moyen ou intermdiaire </p><p> Sous-groupe de fin ou de queue : reprsentant les entreprises les moins performantes </p><p>Dans le cadre de cette analyse, deux groupes distincts sont retenus, soit le groupe moyen ainsi </p><p>que le groupe de tte. Un groupe de fin ou de queue a galement t gnr lors de ltude. </p><p>Cependant, il faut noter que ce sous-groupe napparatra pas dans le cadre du projet. </p><p>Pour la formation du groupe de tte, le critre retenu pour le classement des entreprises est le </p><p>revenu standard du travail par UTP (unit travail personne). Ainsi la rmunration du capital est </p></li><li><p>Analyse tec...</p></li></ul>

Recommended

View more >