ANALYSE TECHNICO-ÉCONOMIQUE EN ?· ANALYSE TECHNICO-ÉCONOMIQUE EN MARAÎCHAGE BIOLOGIQUE DIVERSIFIÉ…

  • Published on
    13-Sep-2018

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>ANALYSE TECHNICO-CONOMIQUE EN MARACHAGE BIOLOGIQUE DIVERSIFI </p><p>Rsultats et perspectives de lanalyse de groupe</p><p>Journes Horticoles de St-Rmi5 dcembre 2017 1</p><p>Anne Le Mat, Agroconomiste, MBA</p><p>Conseillre aux entreprises</p></li><li><p>22</p><p> Participation volontaire de 20 entreprises en production diversifie ;</p><p> Moyenne de 3 hectares cultivs ;</p><p> Donnes et documents technico-conomiques et financiers, annes 2014 et 2015 ;</p><p> Analyses individuelles et analyse </p><p>de groupe ;</p><p>2</p><p>APPROCHE MTHODOLOGIQUE</p></li><li><p>33</p><p> Les rsultats ont t prsents aux entreprises et valids en mars 2017</p><p> Il ne sagit pas dune tude statistique. Les rsultats doivent tre utiliss avec prudence. </p><p> Ltude permet de dgager des observations et des tendances. </p><p>3</p><p>APPROCHE MTHODOLOGIQUE</p></li><li><p>44</p><p>VOUS SITUER POUR MIEUX AVANCER </p><p>4</p><p>LE BUT DE LA DMARCHE </p></li><li><p>REVENU BRUT ET BNFICE DEXPLOITATION </p><p>5</p><p> fff</p><p>PAR HECTARE CULTIV EN LGUMES </p><p>MininumObserv </p><p>Rsultat moyen Observ </p><p>MaximumObserv </p><p>30 000 $/ha 60 000$ /ha 130 000 $</p><p> Grande amplitude de variation. La taille de lentreprise nest pas le seul </p><p>facteur.</p></li><li><p>REVENU BRUT ET BNFICE DEXPLOITATION </p><p>6</p><p> :</p><p>RAMEN LHECTARE CULTIV EN LGUMES </p><p>Revenu brut moyen observ </p><p>Bnfice dexploitation moyen observ </p><p>60 000$ /ha 20 % du revenu brut </p><p> Cohrence potentiel du site/modle de production/comptences. </p><p> Ne pas sous-valuer lensemble des dpenses ;</p></li><li><p>LA PRODUCTIONBIEN DIMENSIONNER VOTRE</p><p>SYSTME </p><p>7</p></li><li><p>PRODUCTION DE LGUMES : QUEL REVENU BRUT/M ?</p><p>8</p><p> AjoutStructure Ordre de grandeur considrer</p><p>Cultures de pleinchamp</p><p>4-6 $/m </p><p>Abris saisonniers et serres froides </p><p>10-100 $/m</p><p>Serres chauffes 100-300 $/m</p></li><li><p>99</p><p>9</p><p>COMMENT SE COMPOSE VOTRE SYSTME ?</p><p> Grand Tunnel, source : site web Harnois </p></li><li><p>REVENUS PAR M : QUELLES IMPLICATIONS ?</p><p>10</p><p> AjoutStructure Besoins en heures pour la production </p><p>Cultures de pleinchamp</p><p>0.15 - 0.2 heure/m </p><p>Abris saisonnierset serres froides </p><p>0.5- 1 heure/m</p><p>Serres chauffes 1 3 heures /m </p></li><li><p>LE TRAVAIL UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES ENTREPRISES EN MARACHAGE DIVERSIFI</p><p>11</p></li><li><p>12</p><p>RPARTITION DU TRAVAIL </p><p>12</p><p>Propritaires</p><p>44%</p><p>Main-d'oeuvre rmunre</p><p>46%</p><p>Main-d'oeuvre non-rmunre</p><p>10%</p><p>Moyenne du groupeSur les entreprises les plus performantes au niveau conomique, </p><p>les propritaires assurent une plus faible part (35%) de la charge de travail globale. </p><p>PROPRITAIRES/SALARIS/ BNVOLES</p></li><li><p>13</p><p>RPARTITION DU TEMPS</p><p>13</p><p> cxvsdvfsdvfsdENTRE LES ACTIVITS DE LENTREPRISE</p></li><li><p>LES BESOINS TOTAUX</p><p>14</p><p> AjoutHEURES POUR lENSEMBLE DES ACTIVITSRapportes lhectare cultiv en lgumes </p><p>Ordre de grandeur considrer</p><p>3500 heures/ha et plus</p><p>Rsultat observ sur les entreprises performantes au niveau conomique</p><p>2500Heures/haet moins</p></li><li><p>LA MISE EN MARCH</p><p>15</p></li><li><p>16</p><p>UTILISATION DES CANAUX DE MISE EN MARCH</p><p>0</p><p>2</p><p>4</p><p>6</p><p>8</p><p>10</p><p>12</p><p>14</p><p>16</p><p>18</p><p>0</p><p>20 000</p><p>40 000</p><p>60 000</p><p>80 000</p><p>100 000</p><p>120 000</p><p>Paniers Ventes laferme</p><p>Marchspublics</p><p>Dtaillants,restaurateurs</p><p>Distributeurs Autresagriculteurs</p><p>Autres canaux</p><p>Ventes par canal ($)</p><p>Moyenne Groupe de tte Nombre de fermes qui l'utilisent</p></li><li><p>COMMERCIALISATION DES PANIERS </p><p>17</p><p> Ajout Indicateurs Valeursobserves </p><p>Prix moyen du panier </p><p>(valeur moyenne pondre)28 $/ panier</p><p>Ventes moyennes Par abonn </p><p> 500 $ /an</p><p>Les entreprises les plus performantes au niveau conomique ont un prix moyen par panier similaire MAIS elles ralisent davantage de ventes (20%) par abonn.</p></li><li><p>NIVEAU DES VENTES ANNUELLES PAR CANAL</p><p>18</p><p> AjoutType de canal de commercialisation </p><p>Valeur moyenne des ventes pour lanne </p><p>Marchs publics 12 000$</p><p>Restaurateurs 2000 $ </p><p>Dtaillants 3000 $</p></li><li><p>QUELS INDICATEURS SURVEILLER ?</p><p>19</p><p> AjoutIndicateurs Ordre de grandeur considrer </p><p>Kilomtres parcourus pour la commercialisation </p><p>7000 km</p><p>Km rapports 1000$ de ventes </p><p>40 30 km/1000 $</p><p>Heures totales de mise en march rapports 1000$ de ventes </p><p>17 13 h /1000 $</p></li><li><p>RATIOS DANALYSEFINANCIREComprendre les valeurs et les flux montaires pour assurer la viabilit de lentreprise</p><p>20</p></li><li><p>MESURER LEFFICACIT GNRALE DE PRODUCTION </p><p>21</p><p>Taux de dpenses Moyenne du groupe</p><p>49 %</p><p>Avant salaires</p><p>74 %</p><p>Aprs salaires</p><p> % de dpenses : (Cots variables + cots fixes)/ Revenus totaux</p><p> Se calcule AVANT amortissements et intrts moyen/long terme.</p></li><li><p>RATIOS DU BILAN </p><p>22</p><p>DES RATIOS DE LIQUIDITS SUPRIEURS 1 ?</p><p>Valeurs observes Ratio de Liquidit</p><p>Gnrale </p><p>Ration de Liquidit </p><p>immdiate Quick ratio </p><p>Pour la moyenne du groupe 2.1 1.1</p><p>Pour la moyenne du groupe de tte 2.4 1.4</p><p>Des valeurs &lt; 1 reprsentent de la pression sur les liquidits de lentreprise</p></li><li><p>QUELLE RALIT CONCRTE POUR LENTREPRISE ? </p><p>23</p></li><li><p>LA SOLVABILIT </p><p>24</p><p> :</p><p>FAIRE FACE AUX OBLIGATIONS FINANCIRES</p><p>Valeurs observes </p><p>Taux de valeur nette</p><p>Ratio de couverture de </p><p>dettes </p><p>Pour la moyenne du groupe 42% 1.1</p><p>Pour la moyenne du groupe de tte 35% 2.4</p><p>Dans ltude ralise, les entreprises performantes au niveau conomique ont un niveau dendettement suprieur, mais elles dgagent davantage de fonds disponibles pour rembourser leurs dettes. </p></li><li><p>RENTABILISER SES ACTIFS ? </p><p>25</p><p>Indicateur Valeur observeMoyenne du </p><p>groupe</p><p>Bnfice net+ intrts moyen/long terme________________</p><p>Actifs totaux17%</p><p> Y-a-t-il des actifs sous-utiliss ? </p><p> Quel % de linvestissement vais-je autofinancer ? </p><p> Comment se rentabilise linvestissement ?</p></li><li><p>CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES PAR O COMMENCER</p><p>26</p></li><li><p>2727</p><p>DIMENSIONNEZ bien votre systme de production ;</p><p>Le travail nest pas un COT mais de la VALEUR AJOUTE en puissance. </p><p>Soyez PROCHES de vos clients et MESUREZ vos ventes ; </p><p>valuer vos RENDEMENTS au champs et vos rendements conomiques ; </p><p>Ayez lheure juste sur votre entreprise avec des OUTILS de GESTION.</p><p>27</p><p>CONCLUSIONS</p></li><li><p>2828</p><p>On ne CONTRLE que ce que lon MESURE !</p><p> Lanalyse de groupe et lanalyse individuelle dentreprise sont des dmarches COMPLMENTAIRES. </p><p>Vers une analyse de groupe 2018 pour un NOMBRE LARGI dentreprises ? </p><p>28</p><p>PERSPECTIVES </p></li><li><p>Anne Le Mat, anne.lemat@cetab.org</p><p>Tl : 819-446-024129</p><p>MERCI !</p>mailto:anne.lemat@cetab.org</li></ul>