ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL - ?· annexes de l’arrÊtÉ du 31 octobre 2016 portant creation…

  • Published on
    10-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • ANNEXES DE LARRT DU 31 OCTOBRE 2016 PORTANT CREATION

    DE LA MENTION ACTIVITS EQUESTRES

    DU BREVET PROFESSIONNEL DE LA JEUNESSE, DE LDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT

    SPCIALIT DUCATEUR SPORTIF

    PUBLIES AU BO VILLE, JEUNESSE, SPORTS & VIE ASSOCIATIVE N1/JANVIER-FEVRIER 2017 PAGE 60

    ET MODIFIES PAR ARRT DU 29 JANVIER 2018 (J.O.R.F DU 31 JANVIER 2018)

    ET DU 6 MARS 2018 (J.O.R.F DU 10 MARS 2018)

    ANNEXE I

    REFERENTIEL PROFESSIONNEL

    Lducateur(trice) sportif(ve) exerce en autonomie son activit professionnelle, en utilisant un ou des

    supports techniques dans les champs des activits physiques et sportives ou des activits ducatives,

    culturelles et sociales, dans la limite des cadres rglementaires. Il/ elle est responsable de son action au

    plan pdagogique, technique et organisationnel. Il/ elle assure la scurit des tiers et des publics dont

    il/elle a la charge. Il/ elle a la responsabilit du projet danimation qui sinscrit dans le projet de la

    structure.

    Les modes dintervention quil/elle dveloppe sinscrivent dans une logique de travail collectif et

    partenarial, prenant en compte notamment les dmarches de dveloppement durable, dducation la

    citoyennet et de prvention des maltraitances. Il/ elle encadre tout type de public, dans tous lieux daccueil ou de pratique au sein desquels il/elle met en

    place un projet.

    Il/ elle encadre des activits de dcouverte, danimation , dapprentissage et dducation.

    I - Prsentation du secteur professionnel

    Depuis les annes 80 les activits questres ont connu une croissance sans prcdent de 374 %. Sous la

    double tutelle des ministres en charge des sports et de lagriculture, ce dveloppement sest accompagn

    dune trs grande diversification tant du point de vue des pratiques (plus de 30 disciplines couvrant les

    champs du loisir, du sport, de la pleine nature et de la culture), que de celui des publics (tous ges, tous

    milieux sociaux professionnels et tous publics spcifiques).

    La pratique comptitive connait galement un fort dveloppement avec plus de 1 500 000 partants en

    preuves chaque anne.

    Concomitamment les professionnels de lquitation se sont structurs autour dinstitutions fortes que

    sont :

    - la Fdration franaise dquitation (FFE), troisime fdration olympique avec environ

    2 000 000 de pratiquants et prs de 700 000 licencis au sein de 9 000 groupements sportifs.

    - la Commission paritaire pour lemploi dans les tablissements questres, qui runit les socioprofessionnels employeurs (GHN, SNETE, SNEEPEE) et salaris (centrales syndicales

    salaries, reprsentatives).

    - diverses organisations priphriques qui remplissent des fonctions principalement en amont de la pratique dans les domaines de llevage et de la valorisation (SHF, CSCF, ANPS, ), du

    dveloppement international (UNIC, ) ou de la coordination et du dveloppement global de la

    filire (IFCE, FNC, ).

    - par son fort dveloppement lquitation et plus gnralement les activits questres sont devenues un vritable secteur conomique dont le chiffre daffaire est estim 1 milliard

    dEuros (pour les seules activits dquitation). En 2016, 30 % des adhrents de la FFE ont un

    statut associatif, 70 % sont des entreprises professionnelles relevant principalement du statut

    agricole . En 30 ans lquitation a su simposer comme un outil au service des politiques

    publiques dans les domaines de lducation, du sport, des loisirs, du handicap, mais galement

    en matire demploi, de tourisme ou encore damnagement et danimation de lespace rural ou

    urbain.

  • Le march de lemploi est trs dynamique et compte prs de 37 000 actifs dans les poneys-clubs et

    centres questres de la FFE, principalement temps plein auxquels sajoutent 40 000 emplois gnrs

    autour de lactivit (alimentation, quipement, services ) ce qui fait de lquitation le 1er

    employeur

    priv du monde sportif. Cette situation a dailleurs conduit la cration dune convention collective ds

    1975.

    Lemploi dans les tablissements questres se caractrise en premier lieu par un besoin de polyvalence

    afin de rpondre une demande trs diversifie. Les diplms de ce secteur bnficient dune excellente

    insertion dans lemploi (suprieure 90 % un an aprs lobtention de leur diplme).

    Plus largement, les ducateurs en charge de lencadrement des activits questres sont lun des

    principaux leviers du dveloppement de lquitation en France.

    A ce titre, ils doivent dvelopper de nombreuses comptences pour rpondre cet enjeu

    II- Description de lemploi

    a) Appellation

    Le titulaire du BPJEPS spcialit ducateur sportif mention activits questres est couramment

    appel moniteur ou enseignant dquitation .

    b) Champ et nature des interventions

    Le champ des interventions

    Le(la) moniteur(trice) encadre tous les publics dans toutes les disciplines questres, de linitiation poney

    cheval lapprofondissement. Il exerce son activit en autonomie dans le respect du prsent rfrentiel.

    Conformment larticle L. 212-1, il garantit notamment la scurit des publics dont il a la charge ainsi

    que des tiers concerns. Il/elle participe au bon fonctionnement et la qualit daccueil de

    ltablissement dactivits physiques ou sportives pour lequel il/elle travaille, notamment par lentretien

    de la cavalerie et de son niveau de dressage, et la maintenance du matriel et des installations. Il/elle

    contribue la promotion des activits questres. Il/elle exerce son mtier, seul(e) ou en quipe, en tant

    que salari, travailleur indpendant ou dirigeant au sein dentreprises, dassociations ou de services

    publics.

    La nature des interventions

    La diversit des situations professionnelles propres aux activits questres exige des comptences

    transversales pour assurer lencadrement de tous les modes de pratique en scurit. Dune manire

    gnrale, et en garantissant la scurit de tous, le(la) moniteur(trice) dactivits questres :

    - conduit un projet, des progressions, des sances :

    - danimation questre ;

    - dinitiation poney cheval ou dapprofondissement dans les activits questres ;

    - de dcouverte du rapport homme/cheval ;

    - de sensibilisation au dveloppement durable et la citoyennet.

    - participe :

    - au travail, lentretien et au bien-tre des quids utiliss ;

    - lentretien du matriel et la maintenance des installations ;

    - lorganisation et la gestion des activits ;

    - laccueil des publics et lanimation de la structure ;

    - la promotion des activits.

  • Dune manire gnrale, le(la) moniteur(trice) assure en autonomie des activits dencadrement,

    denseignement et de prparation la comptition sur lensemble du champ des activits questres.

    Il/elle peut tre amen(e) collaborer au sein dune quipe.

    c) Emplois viss

    Le BPJEPS spcialit ducateur sportif mention activits questres est un pr-requis laccs lemploi

    de catgorie 2 enseignant animateur dans la convention collective tendue du personnel des centres

    questres.

    Les emplois sont exercs titre permanent, occasionnel ou saisonnier.

    d) Entreprises et structures concernes

    Les activits sexercent au sein de toutes entreprises et structures, publiques ou prives.

    e) Statuts et situations fonctionnelles

    Le(la) moniteur(trice) peut relever de tous les types de statuts : salari du secteur public ou priv,

    travailleur indpendant ou responsable dentreprise.

    f) Autonomie et responsabilit

    Le(la) moniteur(trice) est autonome dans la conduite de son travail et capable de sintgrer au sein dune

    quipe.

    g) volutions de carrire

    Les volutions possibles sont lies la taille de lentreprise, lorganisation de la structure, aux

    capacits dveloppes, aux comptences acquises, aux qualifications obtenues (certificat de

    spcialisation, niveau III, ). Les situations professionnelles peuvent en effet prendre diverses

    orientations comme par exemple :

    - vers une discipline sportive questre particulire : entraneur, comptiteur ;

    - vers lencadrement pdagogique : formateur, responsable pdagogique, responsable de projet ;

    - vers une spcialisation sur laccueil et lencadrement de publics spcifiques ;

    - vers le management dquipe et la direction de structures.

    Plus gnralement, le poste peut voluer vers des fonctions supplmentaires telles que dfinies par

    convention collective des personnels des centres questres.

    Enfin, les titulaires du BPJEPS peuvent voluer vers des emplois connexes lensemble des activits

    questres comme llevage, le commerce de chevaux, la vente de matriel, etc.

    III- Fiche descriptive des activits

    1) Comptences communes la mention activits questres

    Les titulaires du BPJEPS spcialit ducateur sportif mention activits questres matrisent le

    socle commun de comptences suivant :

    Les activits communes aux diffrentes situations sont classes par fonction.

    Pour chaque fonction, le(la) moniteur(trice) intgre son action dans le cadre du projet global et des

    objectifs de la structure, des responsabilits qui lui sont confies et compte tenu des publics viss.

  • A) Fonction : encadrement des activits

    1) Il /elle prpare son action denseignement :

    Il /elle :

    - dfinit les objectifs, les moyens et mthodes mettre en uvre pour raliser son action dans des conditions optimales de scurit et dans le respect du projet de la structure ;

    - adapte ses mthodes pdagogiques aux publics accueillis ; - dveloppe lautonomie des pratiquants cheval ou poney ; - cherche les meilleures conditions de russite de chaque pratiquant dans le respect des autres usagers ; - prend en compte les lments culturels et environnementaux de la pratique ; - veille au respect des tiers ; - prpare le passage dun examen de pratiquant ; - attribue le matriel et les chevaux ou poneys ; - amnage les lieux dexercice choisis en respectant les impratifs de scurit ; - connat la procdure dappel des secours et la conduite tenir en cas daccident ; - connat et respecte la rglementation concernant les pratiques et son action ; - participe la conception des parcours spcifiques la discipline.

    2) Il/elle ralise son action denseignement pour tous publics :

    Il/elle :

    - enseigne les activits questres ; - prpare les cavaliers aux comptitions ; - accompagne des promenades et des randonnes ; - prend en charge tous les publics (enfants, adultes, scolaires, handicaps, groupes.) ; - vrifie les capacits des pratiquants ; - adapte en permanence ses objectifs, moyens, mthodes aux caractristiques de ses lves ; - attribue le matriel et les chevaux ; - vrifie la prparation des quids, lquipement des pratiquants et le matriel utilis ; - adapte les amnagements des lieux de pratique ; - prsente le but, les objectifs et le droulement de lactivit, de la progression ou de la sance ; - met en confiance, encourage et motive les pratiquants ; - identifie les personnes en difficult ; - met en place des situations dapprentissage cohrentes avec le comportement et la psychologie des

    humains comme des quids ;

    - dmontre cheval des gestes techniques ; - mobilise les personnes qui participent son action ; - monte un spectacle ou une animation questre ; - participe lanimation du territoire dans lequel il/elle intervient ; - prend en compte et sensibilise les pratiquants au bien-tre des quids.

    3) Il/elle veille la scurit des pratiquants, des tiers et de lui-mme :

    Il/elle :

    - sassure de la scurit des installations ; - sassure de ltat du matriel et de son adaptation lactivit ; - fait respecter les consignes de scurit en vigueur en fonction de lenvironnement ; - se conforme aux rgles sur la conduite tenir en cas daccident ; - peroit les situations risques ; - identifie les causes daccidents potentiels ; - prpare une trousse durgence lors de ces dplacements.

  • 4) Il/elle value et rend compte de son action :

    Il/elle :

    - value les acquis des cavaliers selon les critres observables pralablement dfinis dans la pdagogie mise en place et rend compte auprs des cavaliers, parents, accompagnateurs et ses responsables ;

    - value la satisfaction du public ; - tablit ltat de la cavalerie, du matriel, des installations et de lenvironnement ; - identifie les problmes rencontrs et propose des corrections et amnagements ; - tablit le bilan de son action.

    B) Fonction : accueil, animation, promotion

    1) Il/elle contribue laccueil du public :

    Il/elle :

    - connat et respecte les clients et adhrents de la structure ; - utilise les diffrents moyens de communication pour laccueil ; - renseigne sur les activits, la structure, lquipement ncessaire ; - informe sur la vie des quids et la manire de les aborder (thologie de base) ; - adapte le contenu et la forme de ses propos ; - est vigilant sur les comportements risque ; - contribue activement la qualit de laccueil au sein de la structure ; - peut tre amen(e) utiliser une langue trangre.

    2) Il/elle contribue lanimation de la structure :

    Il/elle :

    - anime la vie de la structure ; - anime une runion, une manifestation ; - utilise les outils et savoirs faire adapts.

    3) Il/elle contribue la promotion des activits :

    Il/elle :

    - met en valeur les activits de la structure en interne et en externe ; - participe aux relations avec les mdias ; - participe llaboration des documents de promotion de la structure ; - participe des runions professionnelles ou institutionnelles ; - dfinit sa clientle actuelle et potentielle ; - dtermine le mode de communication appropri ; - contribue prospecter et dmarcher de nouveaux pratiquants cibls en fonction des orientations de la

    structure.

    C) Fonction : soins, entretien et maintenance

    1) Il/elle participe aux soins journaliers et priodiques des quids :

    Il/elle :

    - sassure de lhygine, de la sant et du bien-tre des quids ; - assure les soins courants aux quids ; - fait intervenir le vtrinaire ds que besoin ; - organise la sortie quotidienne des quids ; - gre leffort et vrifie lintgrit fonctionnelle des quids ; - assume la fonction de convoyage dquids, se proccupe des conditions de transport et de bien tre

    des animaux ;

    - value ltat de la ferrure ; - procde un dpannage durgence en marchalerie.

  • 2) Il/elle participe lentretien du matriel et la maintenance des installations :

    Il/elle :

    - participe la propret de ltablissement ; - sassure de lentretien des sols et des aires de travail et dvolution ; - propose le renouvellement des harnachements et peut tre amen(e) procder de petites

    rparations ;

    - participe la gestion des pharmacies vtrinaire et humaine conformment la rglementation en vigueur ;

    - applique et fait respecter les rgles dhygine et de scurit ; - participe la conduite des vhicules et machines demploi courant dans lentreprise, dans le respect

    de la rglementation ;

    - peut tre amen(e) assurer le transport des quids ;

    D) Fonction : utilisation de la cavalerie

    1) Il/elle value la cavalerie :

    Il/elle :

    - value laptitude des quids ; - value le comportement de la cavalerie ; - value le niveau de dressage, les qualits, les difficults et risques demploi des quids ; - participe au renouvellement de la cavalerie.

    2) Il/elle travaille la cavalerie et planifie son utilisation en fonction de lactivit envisage :

    Il/elle :

    - dfinit un programme de travail i...

Recommended

View more >