Arrets sur image questionnaire parallele avec les deux autres

  • Published on
    05-Jan-2017

  • View
    215

  • Download
    1

Transcript

  • Dans le cadre du Thme 3 du nouveau programme de Premire, intitul Le sicle des totalitarismes , la Gense et laffirmation des rgimes totalitaires doivent tre tudis, dans une

    perspective comparatiste.

    Aprs avoir fait une premire leon sur la naissance des rgimes totalitaires (2h) et une deuxime sur leurs bases idologiques (1h), on peut expliquer que chacune de ces idologies est porteuse

    dun projet, qui ncessite une transformation profonde de la socit.

    Pour montrer comment ces rgimes ont forg un homme nouveau (troisime leon qui durera une heure), on sappuie sur un extrait du Triomphe de la volont (Triumph des Willens).Ce film de

    propagande a t ralis en 1935 par la cinaste allemande Leni Riefenstahl (1902-2003). Cest le NSDAP qui lui a pass commande dun long-mtrage sur le 6e

    congrs du parti nazi qui se tient

    Nuremberg en 1934.Il sagit de glorifier Hitler, qui en lespace dun an est parvenu concentrer tous les pouvoirs entre ses mains et mettre au pas la socit allemande.

    Aprs avoir prsent le film aux lves et voqu la scnographie du congrs (tribune avance qui permet au fhrer de surplomber une immense esplanade sur laquelle dfilent les diffrents corps

    de la socit), on passe lextrait sur le dfil du service du travail, qui commence la 31me

    minute du film et dure 4 mn 30 s. Puis on repasse cet extrait, tout en pratiquant des arrts sur image qui

    permettent de questionner les lves. Ce travail peut galement se drouler en salle informatique : par groupe de deux, les lves visionnent lextrait et rpondent un questionnaire. Par une reprise

    magistrale, les points communs ou diffrences avec les deux autres rgimes totalitaires sont souligns.

    On trouve le film en intgralit ladresse suivante : http://video.google.com/videoplay?docid=4269905939943246915#

    ARRETS SUR IMAGE QUESTIONNAIRE Parallle avec les deux autresrgimes totalitaires

    1) Montrez que les individus doivent seffacer au profit du groupe.Bien quils viennent de rgions diverses (Danube, Sarre), les hommes duservice du travail portent tous le mme uniforme, rptent en chur les mmesparoles, chantent lunisson, font des gestes synchroniss, sappellent tous camarades .

    2) Quelles sont les qualits requises pour faire partie du service dutravail ?Les qualits requises pour faire partie du service du travail sont la discipline,lordre, et lobissance.

    Dans un rgime totalitaire, lindividu nexiste que par sonappartenance au groupe.

    Ces trois rgimes totalitaires reposentsur le rejet du libralisme, et enparticulier des droits et des libertsdes individus. Cest ainsi que BenitoMussolini crit en 1938 : Silibralisme signifie individu, fascismesignifie Etat .Ces trois rgimes entreprennent uneuvre de rgnration morale, enimposant tous ordre, discipline etobissance.Les critres qui permettent de dfinir legroupe/la communaut sont raciaux enAllemagne, nationaux en Italie etsociaux en URSS.

    .

    3) Montrez que la manire de prsenter et de filmer le chef/ les hommes duservice du travail soppose en tous points ? Comment pouvez-vousexpliquer ces diffrences ? Comparez les arrts sur images n1 et 2.Cadrage serr sur Hitler (le seul qui existe en tant quindividu) /plan densemblepour le service du travailUn chef silencieux, nigmatique, charismatique/ ouvriers qui rcitentmcaniquement leur texte ou chantent.Hitler est film en contre-plonge, alors que les ouvriers sont films en plonge.Il apparat comme un chef fascinant, rvr aux pieds duquel on se prosterne.Les congrs de Nuremberg peuvent tre compars de grandes messespaennes, au cours desquelles est clbr le culte du chef.4) Que reprsente le chef pour les hommes du service du travail ?Cest leur guide, le garant de lunit. Alors que les hommes du service du travailmartlent la devise du rgime : ein Volk, ein Reich, ein Fhrer , la cinastechoisit de mettre limage Hitler.

    Dans un rgime totalitaire, le peuple est uni derrire son chef, quifait lobjet dun vritable culte

    Le culte du chef est appliqu aussibien en URSS, o Staline a envahilespace public (statues, portraitsgants, ville rebaptise Stalingrad ),quen Italie o le Duce est galementomniprsent (EX : panneau depropagande avec le masque deMussolini sur fond de Si, sans parlerde son infaillibilit : Mussolini atoujours raison ).

    http://video.google.com/videoplay?docid=4269905939943246915

  • 5) Quels sont les symboles et signes de ralliement indiquant que ceshommes sont galement unis derrire le parti nazi ?

    Les lves reprent le drapeau nazi avec le svastika, qui se substitueofficiellement au drapeau national en 1935.Laigle est lemblme du Reich. On peut signaler quen choisissant de tenir sescongrs Nuremberg, Hitler tablit un lien symbolique entre le IIIme Reich etle Saint-Empire romain germanique, puisque cest une des villes o se tenaientles dites, au Moyen Age.Enfin, on peut voquer le salut nazi, qui devient obligatoire dans la fonctionpublique ds 1933, avant de se rpandre dans toute la socit.

    Les Allemands sont galement unis derrire le parti unique.Les emblmes, symboles, rites du parti nazi deviennent ceux de la nation.

    Cest le mme processus qui est luvre dans les deux autres rgimes.On peut voquer les nouveauxsymboles en URSS (drapeau rouge,faucille et marteau) et en Italie

    (faisceau des licteurs, salut romain).

    6) Montrez que les travaux accomplis par ces hommes sapparentent une guerre.Les hommes du service du travail emploient un vocabulaire guerrier pour dcrireleur action : Nous reconqurons la mer du Nord , Nous sommes dessoldats avec nos marteaux Il sagit de restaurer la puissance conomique delAllemagne, pralable ncessaire la conqute de lespace vital.

    7) En vous appuyant sur lexemple du service du travail, montrez que pouratteindre cet objectif une militarisation de la socit a t entreprise.Ces ouvriers sont en uniformes, tiennent leurs pelles comme des armes, dfilentau son dune musique martiale (tambours).

    Les rgimes totalitaires procdent une militarisation de lasocit, afin de se prparer la guerre

    Cest lensemble de la socit qui estmilitarise.On peut voquer lembrigadement desjeunes : Jeunesses communistes(Komsomols), Jeunesses hitlriennes,Jeunesses fascistes ; etlenrgimentement de la populationactive EX : Force par la joie enAllemagne qui soccupe des loisirs desouvriers ou Dopolavoro, en Italie

    8) Quels vnements sont commmors ?Ce sont les grandes batailles de la Premire Guerre mondiale qui sontcommmores : Tannenberg, Verdun, la Somme

    9) Quelle mise en scne accompagne cette commmoration ? Quelle estsa signification ?

    Alors que les noms des batailles sont grens, les drapeaux sabaissentlentement, puis au coup de tambour sont relevs jusquau ciel.Ces batailles ont conduit lAllemagne la dfaite. Mais le rgime nazi a entreprisune uvre de rgnration de la race allemande qui doit lui permettre deprendre sa revanche.

    Le souvenir de la guerre 14-18 est entretenu.

    La guerre est consubstantielle auxrgimes totalitaires.En Italie, le souvenir de la victoiremutile reste vivace. Mussolini, quisouhaite renouer avec un passantique prestigieux, envisage lareconqute de territoiresmditerranens.

    Quant lURSS, elle dveloppe unementalit de forteresse assige par lecapitalisme (Ex : affiche de1932 Sois sur tes gardes,lInternationale capitaliste prpare uneintervention contre lURSS )

  • 10) En vous appuyant sur limage suivante, montrez que ce film cherche manipuler le spectateur.

    Ce plan qui se trouve la fin de lextrait correspond ce que voit un membre duservice du travail. Le spectateur devient par le jeu de la camra un de cesAllemands qui communie dans le souvenir des morts de 14-18, et dans le cultedu chef, un homme qui a abdiqu toute rflexion pour se laisser sduire par lecrmonial du congrs de Nuremberg.

    On peut rappeler que ces congrs sont dj en eux-mmes des oprations depropagande, dont la scnographie est rgle par Albert SpeerOn peut voquer le rle de J. Goebbels en tant que ministre de linformation etde la propagande.

    Via des mdias comme la radio ou le cinma, la propagandepermet de manipuler les masses et de les faire adhrer au projettotalitaire.

    On peut mentionner dautres cinastesqui ont mis leur talent au service dunrgime totalitaire, comme S.Eisenstein en URSS (Octobre, Ivan leterrible).

    Pour conclure, on indique que certains individus ne se laissent pas manipuler par la propagande et que dautres sont exclus du projet totalitaire (EX : Juifs). Cela permetdintroduire la dernire partie (1 heure), qui portera sur lutilisation de la rpression et de la terreur contre les ennemis politiques et/ou biologiques, de lintrieur et/ou de lextrieur.

    Hlne BrunetBrunet.helene@orange.frProfesseur dhistoire gographieLyce Condorcet, Limay 78

Recommended

View more >