Audit Stocks

  • Published on
    14-Aug-2015

  • View
    48

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

Introduction Partie I : Gnralits dur les stocksI)- Dfinition et typologie des stocks II)- Gestion des stocks III)- Classement des stocks IV)- Evaluation des stocks V)- Comptabilisation des stocks

Partie II : Audit des stocksI)- Les principaux Objectifs de laudit des stocks II)- Les tapes fondamentales de la mission daudit des stocks III)- Mthodologie daudit de linventaire par observation physique

1

Face la nouvelle donne environnementale, au contexte conomique actuel et la course la comptitivit, les entreprises doivent assurer leur survie et leur dveloppement en veillant une bonne matrise des cots. En effet, les stocks reprsentent un centre de charge important et psent encore trop sur les finances des entreprises, surtout celles des entreprises industrielles. De ce fait, une attention particulire doit tre prte la gestion des stocks sans, toutefois, dpasser les seuils partir desquels, il ne serait possible, pour l'entreprise de satisfaire la demande. Pour assurer le bon fonctionnement du processus de stockage et dceler les anomalies ou les faiblesses lies ce processus, les entreprises font souvent recours leurs auditeurs internes, ou des auditeurs externes dans le cadre de missions d'audit oprationnel, afin de dceler les risques lis ce processus et de proposer des recommandations visant amliorer les procdures de stockage, de contrle, et de suivi des stocks. Ainsi, l'auditeur doit tre en mesure d'mettre une opinion sur l'efficacit du processus stockage . Pour ce faire, et comme tout travail d'auditeur, son travail se structure en trois phases savoir la phase de prparation pour assimiler les particularits du processus stockage, la phase de ralisation pour excuter son travail sur le terrain et la phase de conclusion pour remettre la direction un rapport final d'audit. C'est ainsi que l'on peut se demander : Quelles sont les caractristiques du processus stockage ? Quels sont les risques lis au processus des stocks ? et quels sont les points de contrle de l'auditeur interne ? Pour pouvoir traiter de cette thmatique, notre travail sera structur en deux parties. Un premier chapitre sera rserv prsenter les diffrents lments qui caractrisent la gestion des stocks et des approvisionnements tout en mettant l'accent sur l'importance des stocks au sein de l'entreprise. Ensuite, une deuxime partie fera le point sur l'audit des stocks et ses spcificits en matire des risques et des contrles effectuer.

2

Partie I : Gnralits sur les stocksI)- Dfinition et typologie des stocksA)- Dfinitions :Stocker, c'est engager des dpenses pour acqurir des biens qui ne produiront des revenus qu'ultrieurement. Il sagit des biens ou services entrant dans le cycle dexploitation de lentreprise pour tre vendus en ltat ou aprs production ou transformation, ou tre consomms la premire utilisation. Ils doivent appartenir lentreprise, et celle-ci doit en tre propritaire au moment de linventaire, ce qui signifie en particulier que doivent tre compris dans les stocks les produits en cours dacheminement ou reus, mais dont la facture na pas encore t comptabilise, et linverse doivent tre exclus les produits qui ont t livrs aux clients mais non encore facturs.

B)- Typologie :La qualification de stock pour un bien ne dpend pas de la nature du bien, mais de sa destination : sont considrs comme des stocks les biens destins tre revendus, et non tre conservs dans lentreprise pour y tre utiliss (immobilisations). Exemple : dans une entreprise dachat et vente de matriel informatique, les ordinateurs sont des lments de stocks, sauf ceux qui sont mis en service pour ses propres besoins, qui sont des immobilisations. Les stocks se diffrencient selon leur origine : 1)- Stocks achets : matires premires (comptes 31) matires, fournitures et emballages (comptes 32) et marchandises (comptes 37) 2)- Stocks produits : produits intermdiaires ou finis (comptes 35) en cours de production (comptes 33 et 34) Est considre comme marchandise au sens de la norme, tout ce que lentreprise achte pour Le revendre en ltat.

Les matires premires sont des objets et des substances plus ou moins labors, ils sont destins entrer dans la composition des produits traits ou fabriqus. Les matires et fournitures consommables sont constitues par tous produits, matires, substances ou fournitures acquis par lentreprise, qui concourent par leur consommation la fabrication, au traitement ou lexploitation sans entrer dans la composition des produits traits ou fabriqus. Les emballages sont des objets destins contenir les produits ou marchandises et livrs la clientle en mme temps que leur contenu. Les emballages en stocks comprennent : o o les emballages non rcuprables (emballages perdus), les emballages susceptibles dtre provisoirement conservs par les tiers et que lentreprise qui les livre sengage les reprendre dans des conditions dtermines condition que ces emballages ne soient pas commodment identifiable unit par unit. Dans le cas contraire, ces emballages constituent des immobilisations (compte 2333) 3

Les produits en-cours sont des biens ou services non achev la date de clture de lexercice. Les produits intermdiaires sont ceux ayant atteint un stade dachvement mais destins normalement entrer dans une nouvelle phase du cycle de production. Les produits rsiduels, comprennent les dchets et rebuts de fabrication et par extension, les produits finis et les produits intermdiaires invendable ou inutilisables en tant que tel. Les produits finis correspondent aux biens et services qui ont atteint un stade dachvement dfinitif dans le cycle de production.

II)- Gestion des stocks :Lobjectif de la gestion des stocks est de rduire les cots de possession (stockage, gardiennage, ) et de passation des commandes, tout en conservant le niveau de stock ncessaire pour viter toute rupture de stock, pouvant entraner une perte dexploitation prjudiciable. Pour cela lentreprise doit dfinir des indicateurs prcis, et contrler le mieux possible les mouvements de stocks et leur tat rel. Lorsque lon parle de gestion des stocks, il sagit proprement dit de la tenue et du suivi dune quantit de marchandises dans un magasin. Cest une activit deux branches : la gestion des mouvements de marchandises (entres et sorties) et la gestion des rapprovisionnements. Selon lorganisation de lentreprise, ces deux tches peuvent tre confies une seule personne ou deux profils de personnels diffrents :o o

le magasinier pour la gestion des mouvements dentre et de sortie et la tenue de linventaire des stocks ; le gestionnaire des stocks pour la gestion des rapprovisionnements

1)- Le magasin : La notion de magasin dans la pratique stend tout lieu sous contrle o un stock peut tre rang et gr. Il peut donc aussi bien sagir dun espace clt ou une salle ferme, dun aire de stockage lair libre (plus connu sous le non de Yard). 1-1)- Fonctions du magasin : Le magasin est avant tout un espace de stockage o les marchandises sont ranges suivant un ordre bien prcis. Il permet de garder un tat juste des stocks ; il assure pour chaque article un point de gestion entre lapprovisionnement et la consommation ; cest le lieu o lon pointe les entres et les sorties ; le magasin offre des emplacements de stockage bien matrialiss ; ce qui permet de raliser des inventaires afin de garantir lexactitude permanente des quantits de marchandises disponibles. 1-2)- Principe de fonctionnement du magasin : les mouvements des marchandises : 1- La rception des marchandises

4

2- A lentre : contrle quantitatif et qualitatif, allotissement, pointage et mise jour des quantits en stock. 3-A lintrieur : stockage dans les zones et emplacements appropris. 4- A la sortie : prlvement, prparation des commandes, pointage et mise jour des quantits en stock. La rception est lacte par lequel le destinataire des marchandises prend possession de ces dernires au moment de leur livraison par le fournisseur ou un tiers dsign (transporteur). Elle est faite par un rceptionnaire. La remise de la marchandise par le transporteur est effectue dans tous les cas contre signature par le client rceptionnaire dun bon de livraison. En rgle gnrale, elle matrialise le transfert de proprit et dclenche le paiement de la facture commerciale selon la convention d'achat passe avec le fournisseur. Le rceptionnaire a pour obligation de vrifier la conformit de la marchandise livre au moment de la livraison avant de signer le bon de livraison. Toute anomalie concernant la livraison (avarie, produit manquant par rapport au bon de livraison, colis endommag.) doit tre imprativement indique sur le bon de livraison, accompagn de la signature du contrleur. Le contrle de la marchandise avant lentre en stock est une opration qui consiste vrifier si les articles reus sont conformes aux prescriptions mises dans la demande dachat. Il sapplique sur lemballage et son contenu. Dune manire gnrale, le contrle des articles est la fois qualitatif et quantitatif : On parle de contrle quantitatif lorsque les vrifications sont bases sur le dcompte des quantits. Selon les situations, les articles sont compts un par un ou alors en masse. Mais dans ce dernier cas le magasinier peut avoir recours aux appareils de mesure. Le contrle qualitatif est un jugement port sur la qualit de larticle reu. Cest dire, sur son aptitude satisfaire le besoin de son utilisateur. Il sapplique aussi bien sur lemballage que sur le contenu de cet emballage. En principe, il est recommand douvrir tous les emballages (cartons, caisses, charges palettises ) afin den vrifier le contenu : la rfrence du fabricant, lemballage, la couleur du contenu, la matire, la dimension, lunit de livraison. A lentre en stock, L'entreprise est gnralement confronte un dilemme concernant le nombre de lieux d'entreposage. Si elle augmente le nombre d'entrepts, elle amliore le service la clientle en garantissant des approvisionnements rapides et