Bookshelf summary

  • View
    219

  • Download
    5

Embed Size (px)

DESCRIPTION

A brief summary of my bookshelf project

Transcript

  • simplicit

  • 2

  • 3

  • 4

  • 5Jai entrepris la rdaction de mon mmoire comme une bauche de philosophie, me permettant dtablir une ligne directrice pour mon travail venir.Je me suis intress aux mouvements, groupes et designers indpendents qui ont privilgis le rationalisme, le fonctionalisme, la sobrit, lconomie, laccessibilit, lusage et la dmocratisation dans leur approche de la conception de produits. De la rvolution industrielle nos jours, nombreux sont ceux qui ont fait de la simplicit un moteur de cration.

    De ces recherches, jen ai dduit que la simplicit nest pas synonyme de pauvret, cest liminer le superflu dans le but de faire de la place ce qui fait sens. Souvent associ la clbre oxymore de Mies Von Der Rohe Less is more ou encore la qualit et non la quantit.

    Depuis la rvolution industrielle puis par la suite, la rvolution technologique, le monde dans lequel nous vivons ne rponds plus au rythme de lhomme mais celui de la machine.

    Lomniprsence de la technologie,

    responsable pour la disparition du

    livre papier, ma pouss

    mintresser la mise en

    valeur du livre en tant quobjet au sein du

    domicile.

  • 6

  • 7Partant du constat que la bibliothque est une reprsentation de soit, cest un portrait de nous-mme que nous dressons lorsque nous constituons notre collection. Mais aussi, la prsence de lives rassure et rconforte.

    Le meuble bibliothque fait gnralement de lombre aux livres quil contient, la structure ne met pas le contenant en valeur.

    Dans un premier temps, je me suis intress aux endroits inutiliss la maison, comme le dessus des portes ou prs des plafonds et comment rendre ces endroits facilement accessibles grce un systme dtagre qui pourrait sabaisser sans faire bouger les livres. Je me suis galement pench sur lide dune bibliothque qui sagrandirait au rythme de la collection.

    Elle commence petite et troite et au fur et mesure, il suffirait de tirer sur les panneaux latraux et le panneau du dessus afin de lagrandir petit petit, sans avoir retirer tous les livres.

    Finalement, reprenant les conclusions de mon mmoire et partant du principe quil fallait liminer le superfllu afin de se concentrer sur lessentiel, je me suis demand se quil se passerait si lon se dbarassait de la structure de la bibliothque?

    Jai estim que cette piste rpondait au mieux aux ides que je voulais vhiculer: la mise en valeur du livre, la disparition du contenant au profit du contenu. Faire place a ce qui fait sens. Privilgier lessentiel.

  • 8Fig. 1

    Fig. 2

    Fig. 3

  • 9Jai donc cherch les moyens de compressions qui suffiront faire tenir les livres. Jai envisag dinstaller des sortes de boudins de caoutchouc les uns contre les autres entre lesquelles viendraient se glisser les ouvrages. (Fig.1)

    Aprs avoir ralis et test une maquette, laide de feuilles de polyurthane et de feutrine (Fig. 2), jen ai tir les conclusions que la mousse ne revenait pas en place correctement et avec le temps la mousse se dtriore et finit par sapplatir. Bien que le principe fonctionnait il fallait trouver un moyen de rendre ce concept ralisable.Cette ide tait techniquement viable mais demandait trop dlments et trop de matriaux diffrents. Devenant ainsi trop complexe.

    Lide de crer un systme me paraissait une ide incontournable puisquil implique la participation de lutilisateur ainsi que lide de modularit

    Quest ce qui nous intresse lorsque nous sommes devant notre bibliothque la recherche dun ouvrage? Nos livres et non la structure qui les supporte.Laspect spectaculaire davoir sa collection en suspension comme sils tenaient deux mmes donne ma structure une impression de lgretpuisquelle disparat au fur et mesure que la bibliothque se remplie et le livre semble flotter.Il me fallait donc trouver un systme de pincement dans lequel on peut faire glisser le livre. La compression exerce devait galement supporter le poids du livre pour le maintenir en place.

  • 10

  • 11

  • 12

    Fig. 4

    Un ressort est un organe ou pice mcanique qui utilise les proprits lastiques de certains matriaux pour absorber de lnergie mcanique, produire un mouvement, ou exercer un effort ou un couple.Des peintures rupestres attestent que lhomme a invent cette pice depuis plus de 10 000 ans, sous la forme de larc, constitu essentiellement dune pice courbe flexible formant ressort, il a ainsi jou un rle dterminant dans lessor des civilisations.Un ressort idal est parfaitement lastique et reprend sa forme de repos, aprs avoir subi une dformationOn peut distinguer plusieurs grandes catgories de ressorts en fonction des matriaux utiliss, qui peuvent tre des mtaux, des lastomres, des matriaux composites ou encore des gaz.

    Dfinition : Ressort

    Diffrents types de ressorts

  • 13

    Lavantage de ce principe galement est quil est familier tout le monde, il est donc simple apprhender, il rpond un geste qui nous est devenu naturel. Lintuitivit rend une utilisation simplifie.Suite mes recherches qui mont mens mintresser aux mouvements modernes du XXme sicles, je me suis naturellement intress lutilisation du mtal pour raliser mon concept.Un ressort peut prendre nimporte quelle forme comme nous pouvons le constater dans les produits de tous les jours. (Fig.4 )

    Jai donc cherch o lon trouvait le type de compression dont javais besoin pour raliser mon concept.Je me suis rapidement aperu que le principe du ressort rpondait aux critres imposs.Le ressort fait parti de la famille des objets que certains ont appel le design anonyme ce qui sinscrivait dans ma dmarche de simplicit.Le ressort est une pice dacier mmoire de forme, forme selon leffet dsir. Pour lui donner les caractristiques du ressort quon connat, il faut lui ajouter la technique du trempage qui consiste a chauffer le mtal rouge puis le tremper dans un bain dhuile. Cela assure que le ressort est souple et rsistant, il peut donc tre tendu et dtendu, il reviendra en place.

  • 14

    Fig. 1

    Fig. 2

    Fig. 4

    Fig. 7

    Fig. 8

    Fig. 3

    Fig. 5 Fig. 6

  • 15

    dun serpentin dans lequel viendrait se glisser les livres. A laide dun acier d1/10me dpaisseur, ma gazinire et un sceau plein dhuile moteur, jai essay de nombreuses formes de ressort ainsi que de nombreux matriaux.(Fig.2 8).Le serpentin avait lavantage de crer naturellement un effet ressort du fait de sa forme mais le problme rencontr tait quil ne scrasait pas.A chaque fois quun livre tait insr, la structure se dcalait un peu, rendant linsertion du dernier livre impossible et la structure bancale.

    Fig. 9

    Je me suis donc intressde prs la manire dont fonctionne un ressort. Quest ce quil fait quil puisse se tendre et se dtendre? O trouve-ton un ressort? Dans quel type de produit?Quel est sa forme? Quel est son effet? Chaque application faisait place une analyse de lutilisation du ressort.

    Toujours avec la volont de reduire au minimum le nombre dlments et de matriaux diffrents, je me suis demand sil tait possible de crer une forme dune seule pice dacier.Formellement je me suis dabord pench sur un module reprenant la forme

  • 16

    Fig. 1

    Fig. 3

    Fig. 5

    Fig. 6

    Fig. 2

  • 17

    Je me suis galement demand sil tait possible dutiliser un autre matriau qui aurait les mmes caractristiques que je cherchais a atteindre avec lacier.

    Gardant cette ide de serpentin jai essay de la dvelopper en lui donnant une forme de zig-zag entre chaque partie ressort afin quil puisse scraser et rcuprer la place quil perdait chaque ajout de livre (Fig. 1 & 2). Le rsultat ntant pas concluant jai d rflchir un autre moyen de faire tenir les livres en gardant le principe de ressort qui me semblait important. Lors de mes recherches je me suis intress aux anciennes cloches accroches aux portes, montes sur des ressorts en forme descargots (Fig. 4) et jai dcid de men inspirer. Cette forme permet de passer dun grand rayon un beaucoup plus petit en scrasant, de la meme manire quun ressort se tend ou secrase.

    Fig. 4

  • 18

    Procd de trempage

    Former

    Chauffer

    Tremper

  • 19

    Jai donc appliqu ce principe mes pices de mtal que jai forme comme des escargot puis tremp.(Fig.4)Pour avoir un rsultat constant jai mis au point quelques outils me permettant dobtenir des spirales identiques.(Fig.3) Jai pris un baton de bois que jai fendu dans la hauteur. Dans cette fente, jai gliss la feuille dacier que jai enroul autour puis droule, donnant ainsi une forme de spirale.

    Lorsque plac lun prs de lautre, jobtenais leffet dsir : les lments se touchaient lgrement ce qui vitait de perdre de la place. Puis, une fois le livre insr entre les deux, les lments scrasaient sans occuper davantage de place. (Fig. 5)Cette forme rpondait aux critres que je mtais imposs : Une seule pice, un seul matriaux, un procd de fabrication simple.

  • 20

  • 21

    Paralllement ces recherches techniques, jessayais de dvelopper mon concept afin de le rendre plus avantageux pour lutilisateur. Bien que modulaire, mon concept ne me semblait pas assez flexible, lusager ntait pas rellement crateur mais davantage un assembleur du produit qui lui tait propos.

    La simplicit est aussi synonyme de lgret et une seule, grande et lourde bibliothque na pas rellement sa place dans le domicile.Il est indispensable de trier, dorganiser et finalement de disperser les livres. Les livres de cuisines ont leur place dans la cuisine, ceux pour les enfants sont dans leur chambres, etc.

    Il mtait important dinclure lutilisateur la cration offrant sa biblliothque une personnalit propre lui, rendant le lien entre les deux plus important.

  • 22