BULLETIN ELECTRONIQUE DU CCC - ?· BULLETIN ELECTRONIQUE DU CCC Juillet 2013 LE BULLETIN ELECTRONIQUE…

  • Published on
    11-Sep-2018

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>1</p><p>Bulletin lectronique du CCC www.autisme.be Juillet 2013 </p><p>BULLETIN ELECTRONIQUE DU CCC </p><p> Juillet 2013 </p><p> LE BULLETIN ELECTRONIQUE DU CCC Dans ce bulletin: Formations: Formations Gand Belgique en octobre2013 Livres Nouvelle publication! Plus dinfos dans ce bulletin. Article: Une des 33 questions rpondues dans la nouvelle publication autisme et dficience intellectuelle au sein du groupe de vie Le bulletin lectronique du CCC vous permet davoir rgulirement par mail des informations varies sur lautisme dans les domaines de la recherche, des prises en charges ducatives Pour sabonner au bulletin lectronique, adressez vos coordonnes : noms, adresses mails ladresse suivante: ccc@autismecentraal.com Vous pouvez galement nous faire part de vos remarques et suggestions cette mme adresse: ccc@autismecentraal.com. Durant lanne 2013, le bulletin paratra 2 fois Visitez notre site web Vous y trouverez davantages d'informations sur notre centre, sur les formations, cours et supervisions que nous ralisons, ainsi qu'une liste de nos publications et un formulaire de commande. Prenez le temps de venir nous rendre visite au www.autisme.be et dexplorer le site, vous en mesurerez tout lintrt ! </p><p>Nhsitez pas transmettre ce courrier aux personnes susceptibles dtre intresses ! </p></li><li><p>2</p><p>Bulletin lectronique du CCC www.autisme.be Juillet 2013 </p><p>FORMATIONS Le CCC organise Une semaine de formation Gent Belgique Programme : </p><p>o Formation de base : autisme et pense autistique o Le 14 octobre 2013 : 10h00 16h30 </p><p> o Mise en place des aides visuelles et communication concrte chez des personnes </p><p>atteintes dautisme et de dficience intellectuelle. o Le 15 octobre 2013 : 10h00 16h30 </p><p> o Mise en place des aides visuelles et communication concrte chez des personnes </p><p>atteintes dautisme et une intelligence (Presque)normale/syndrome dAsperger. o Le 15 octobre 2013 : 10h00 16h30 </p><p> o Autisme et particularits sensorielles </p><p>o Le 16 octobre 2013 : 10h00 16h30 </p><p>o La motivation intrinsque chez des personnes atteintes dautisme et une intelligence (presque) normale </p><p>o Le 16 octobre 2013 10h00 16h30 </p><p>o Lorthophonie chez les enfants et les jeunes atteints dautisme o Le 16 octobre 2013 10h00 16h30 </p><p> o Troubles de comportement associs lautisme. </p><p>o Le 17 et 18 octobre 2013 10h00 16h30 (2 journes) </p><p>o Autisme dans les groupes de vie o Le 17 octobre 2013 10h00 16h30 </p><p> o Autisme et la prime denfance (jusqu 6 ans) </p><p>o Le 18 octobre 2013 10h00 16h30 </p><p>Lieu : Groot Begijnhof 85 9040 Gent Belgique </p><p> Prix par jour de formation (djeuner compris) </p><p>- 110,00 HT par personne / par jour - 98,00 HT par personne / par jour (profession librale, parents ou tudiants) </p><p> La rservation de lhbergement et les frais de transports sont la charge des participants. Des suggestions dhbergements et la possibilit dinscription par le site internet sont disponibles. </p></li><li><p>3</p><p>Bulletin lectronique du CCC www.autisme.be Juillet 2013 </p><p>Plus dinfo ? Communiquez nous votre adresse postale par courrier lectronique ladresse suivante: ccc@autismecentraal.com, et nous vous enverrons notre prospectus FORMATION AUTISME CCC 2013 Gand Belgique Pour les contenus concrets, les lieux et les modalits dinscriptions : www.autisme.be LIVRES &amp; PUBLICATIONS Nouvelle publication... </p><p>Autisme et dficience intellectuelle au sein du groupe de vie </p><p>33 questions </p><p>Que puis-je faire? </p><p>Steven Degrieck </p></li><li><p>4</p><p>Bulletin lectronique du CCC www.autisme.be Juillet 2013 </p><p> ARTICLE... Une des 33 questions rpondues dans la nouvelle publication autisme et dficience intellectuelle au sein du groupe de vie </p><p>Il peut se montrer trs agressif. Lisolement est-il alors une bonne ide ? </p><p>Steven Degrieck </p><p>Il y a toujours une raison qui explique lagressivit de quelquun. Il est bien entendu important de rechercher cette raison afin de pouvoir viter cette agressivit lavenir. Mais quelle est lutilit de cette recherche au moment prcis o un rsident arrache par exemple les cheveux dun autre rsident par poignes entires ? Vous devez alors agir dans linstant afin de grer la situation. </p><p>Que puis-je faire ? </p><p>Lisolement est souvent une bonne ide. En retirant une personne de la situation qui est la base de la difficult, vous supprimez galement une partie du stress. Vous offrez cette personne loccasion de sapaiser et daborder de nouveau la situation sous un jour positif. Vous supprimez par la mme occasion une source de stimuli ( savoir le rsident qui a disjonct) qui peut savrer particulirement angoissante pour les autres rsidents. </p><p>Voici quelques points importants : </p><p>- Vrifiez si lisolement nest peut-tre pas prcisment la motivation du comportement dune personne. Il arrive en effet que les rsidents atteints dautisme, qui sont trs sensibles la stimulation excessive, apprennent que le fait de disjoncter est synonyme de devoir/pouvoir sisoler dans un local tranquille. Ce local tranquille est en quelque sorte une rcompense, cette situation amplifiant donc le risque de les voir adopter un comportement difficile. Si vous avez des soupons dans ce sens, il est trs important de veiller rapidement diminuer les stimuli dans la situation donnant lieu au comportement problmatique. Ou que le rsident en question apprenne (et dispose donc aussi de lautorisation) dcider lui-mme du moment o il prend un break, avant de manifester un quelconque comportement agressif. </p><p>- Au moment o un rsident craque, vous remarquerez quil comprend gnralement encore moins de choses quil ne comprend lorsquil est tranquille. Cela signifie que nous devons plus que jamais veiller ne pas communiquer trop, ni trop difficilement. Largumentation aura gnralement un effet inverse un tel moment. De mme, il est impossible dduquer quelquun un tel moment. Linformation ne passe pas, nest pas comprise ou </p></li><li><p>5</p><p>Bulletin lectronique du CCC www.autisme.be Juillet 2013 </p><p>nest pas retenue. Limitez-vous donc au strict ncessaire. Communiquez trs peu, limitez-vous lessentiel et faites-le le plus concrtement possible. Utilisez des objets si possible et optez pour une guidance physique si celle-ci est faisable. </p><p>- Veillez disposer dun plan lavance. Si vous craignez un risque descalade, concertez-vous avec vos collgues et le responsable afin de dfinir qui fera quoi au moment de lescalade. Convenez daccords prcis et respectez-les. Ceci permet dviter limprovisation au moment de la crise. Plus vous improviserez et plus vous essaierez des choses, plus vous risquez de voir le rsident atteint dautisme tre dans lincapacit de comprendre quoi que ce soit. Il peut tre bon de dsigner un responsable. Cette personne coordonne le conflit et les autres ninterviennent que lorsque cette personne a besoin daide et lindique clairement elle-mme (et suivent alors scrupuleusement les instructions du responsable). </p><p>- Que signifie lisolement ? Disposez-vous dun local part, spcialement amnag cet effet ? Ou sagit-il dun coin particulier de lunit de vie ? Ici aussi, il importe de prvoir des accords prcis et de les appliquer de faon cohrente. Quoi quil en soit, vous devrez veiller ce quil sagisse dun espace sr qui ne suscite pas encore dautres comportements problmatiques, vous obligeant ainsi ragir et intervenir sans cesse. </p><p>- Lisolement au pied de la lettre nest pas toujours une bonne ide pour tous les rsidents. Il peut savrer trs angoissant tre laiss seul dans une situation de crise, o vous ne contrlez plus ni vos motions, ni votre comportement. On ne laisse par exemple pas seul un bb qui est manifestement en dtresse. Il est motionnellement incapable de faire face la solitude et il a justement besoin dune prsence pour se calmer. Dans ce contexte, vous ne devez vous laisser abuser ni par lge calendaire des rsidents, ni par leur QI. Dans des situations de stress et de frustration, on voit souvent chuter spectaculairement la force motionnelle dune personne. Etudiez donc personne par personne quelles sont les mesures qui produisent le plus deffets. </p><p>- Un break ne signifie par ailleurs pas ncessairement ne rien faire. Il est parfois prfrable de proposer une tche facile, trs claire et bien organise. La clart permettra de dplacer le centre dintrt du rsident du problme vers la tche. Il va de soi que cela ne sorganise pas toujours sur le moment mme. Il sagit donc ici aussi danticiper. Dans certaines situations prsentant un risque descalade important, il peut savrer intressant de prparer cette tche lavance afin de pouvoir la confier immdiatement un rsident en crise. </p><p>- Lisolement nest pas davantage illimit dans le temps. Il est recommand de viser le laps de temps le plus bref possible. Lisolement nest pas une activit, mais un moment intermdiaire. Veillez donc ce que lespace disolement ne devienne pas le coin de loisirs du rsident. </p><p>- Il est parfois plus facile dvacuer les autres rsidents que le rsident en crise. Vous crez ainsi aussi une certaine tranquillit et vous protgez aussi les autres rsidents. </p><p>- Soyez attentif la faon de rintroduire quelquun. Si vous connaissez la source du stress et si vous avez la possibilit dy remdier, faites-le dabord. Veillez prvoir une activit claire pour le rsident et expliquez-lui clairement </p></li><li><p>6</p><p>Bulletin lectronique du CCC www.autisme.be Juillet 2013 </p><p>ce que vous attendez de lui. Permettez si possible au rsident dachever son activit en cours, ventuellement sous une forme raccourcie et simplifie. Vous prviendrez ainsi lapprentissage dun comportement de fuite. </p><p>- Mme si cest difficile, vous devez essayer de ne pas prendre trop personnellement les cas dagression tourns contre vous. Dans les cas dagression tourns contre dautres personnes, les dmarches telles que le dnigrement, lintimidation, lhumiliation ou lexercice du pouvoir jouent un rle nettement plus limit chez les rsidents atteints dautisme. Ce sont des motivations qui exigent de pouvoir se transposer raisonnablement bien dans lunivers mental et le monde affectif de lautre. Cest l une dmarche difficile pour les personnes atteintes dautisme. Vous remarquerez par ailleurs que lorsque le conflit est pass, il est rellement pass pour le rsident atteint dautisme. On assiste mme parfois de brusques changements motionnels. Le pass est le pass. Essayez ds lors vous-mme de laisser le conflit derrire vous. </p><p>- Abordez toutes ces questions avec vos collgues. Ne prenez pas simplement des initiatives dans ce domaine. Des protocoles existent dailleurs gnralement, protocoles quil convient de respecter au sein de linstitution. </p><p>Cela fait videmment toute une srie de facteurs qui mritent votre attention, mais je tiens souligner une fois encore quil importe avant tout de prvenir les problmes comportementaux. Essayez de tirer des leons des situations qui ont t la base de problmes pour partir la recherche de la cause. Et attaquez-vous alors la cause. Cette dmarche produira davantage de rsultats terme et nous permettra dappliquer de moins en moins de stratgies que nous naimons en fait pas appliquer. </p><p>Bon savoir </p><p>- Une personne prsentant des comportements problmatiques nest pas difficile mais prouve des difficults </p><p>- Lisolement peut parfois maintenir le comportement difficile - Lisolement nest pas une activit, mais une intervention et doit tre limite </p><p>autant que possible dans le temps </p><p>Bon faire </p><p>- Cherchez la cause du problme - Communiquez de faon extrmement claire en priodes de crise et limitez-</p><p>vous lessentiel - Etablissez des plans lavance, nimprovisez pas trop </p></li><li><p>7</p><p>Bulletin lectronique du CCC www.autisme.be Juillet 2013 </p><p> TRUCS... </p><p>http://www.sclera.be/index.php?taal=FR </p><p>http://www.sclera.be/pupil/scleratv/info.pdf </p><p>http://www.participate-autisme.be/fr/index.cfm </p><p>. </p><p>Pour se dsinscrire : envoyez un mail info@autismecentraal.com </p><p>Nhsitez pas transmettre ce courrier aux personnes susceptibles dtre intresses ! </p></li></ul>