Capcom13: GF4: Parler de la dépense publique : communication, impôts et gestion publique - part2

  • Published on
    26-May-2015

  • View
    377

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Prsentation d'Elsa Stoll - Charge de communication de la communaut d'agglomration du Pays d'Aubagne et de l'toile

Transcript

<ul><li> 1. Le Pays dAubagne et de lEtoileDepuis le 1er janvier 2009 :12 communes et 101 253 habitantsLes Bus de lagglo, cest : - un rseau exploit dans le cadre dune DSP confie en aot 2007 aux Autobus aubagnais (groupe Volia), pour 10 ans. - un rseau restructur en aot 2007, avec : - 11 lignes rgulires et 2 navettes de march - 10 secteurs de transport la demande - 14 circuits de transports scolaires</li></ul> <p> 2. Le rseau des Bus de lagglo 3. La gratuit : pour qui ? pourquoi ? Diagnostic PDU Un territoire o la voiture est avec des consquences sur :omniprsente (69% des dplacements en 2005)- la qualit de lair, - laccessibilit des territoires et ples demploi, - le cadre de vieCampagnes municipales 2008 Dans un contexte de baisse du pouvoir dplacements devient un sujet rcurrent :dachat, la problmatique des- volont politique de proposer une alternative forte lautomobile et doffrir tous la possibilit de se dplacer librement en mettant en place la gratuit - proposition de lquipe municipale dAubagne, relaye sur lensemble du territoire de lAgglo 4. La gratuit : pour qui ? pourquoi ? Une mesure intgre dans une politique globale de dplacements - 2007 : restructuration du rseau, - 2008 : laboration du Schma pour laccessibilit des transports et du Plan Vlo (prts de vlo gratuit), lancement de 2 projets de TCSP : tramway dAubagne La Penne-sur-Huveaune (Est-Ouest) et tram-train de la Bouilladisse Aubagne (Nord-Sud) - 2009 : instauration de la gratuit des transports - 2009 : adhsion au syndicat mixte des transports des Bouches du Rhne - 2010 : PDIE sur la zone industrielle des Paluds 5. La gratuit : pour qui ? pourquoi ? Un objectif ambitieux La gratuit pour tous, sans aucune condition de rsidence ou de statut, dans lesprit du droit au transport pour tous pour augmenter significativement la frquentation sur le rseau ! Objectif :+58% en deux ans....... +87% dici 2017 Objectif d'augmentation de frquentation du rseau 3 500 000 comparer avec les objectifs initiaux de la DSP : +2% par an, +15% horizon 20173 300 000 3 100 000 2 900 000 2 700 000 2 500 000 2 300 000 2 100 000 1 900 000 1 700 000 1 500 000 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Avenant / GratuitDSP 6. La gratuit : comment ? Une rflexion approfondie en amont sur le concept de gratuit et de service publique, taye par : Une visite du rseau de Chateauroux, gratuit depuis 2001 : par les lus et techniciens de lagglo (2008) par les chauffeurs et les services exploitation (2009)Les rsultats de ltude ADEME mene en janvier 2007 sur le thme de la gratuit et de son effet sur la frquentation Une tude qualitative auprs de la population du territoire pour : tudier laccueil public de cette mesure comprendre les freins et les craintes ventuelles (Qui va payer ? La qualit vat-elle se dtriorer ? Ne vaudrait-il pas mieux augmenter loffre ? Pourquoi la gratuit pour tous ? etc.) dterminer les axes de communication 7. La campagne de communication Une campagne de communication auprs de lensemble des habitants du territoire et des salaris qui viennent y travailler, ciblant galement les jeunes (collgiens et lycens), grands consommateurs de transports en commun et les automobilistes !Une communication qui parle de la gratuit au-del du seul bnfice conomique attendu travaille une approche motionnelle plutt que rationnelle rassure sur la qualit du service public rendu inscrit cette mesure indite comme une confirmation des valeurs portes par linstitution 8. La campagne de communication Une communication mene en quatre temps avant la mise en place de la gratuit (15 mai 2009) : campagne de sensibilisation le 15 mai 2009 : vnement grand public, suivi dune campagne de communication grande chelle dbut juillet 2009 : confrence de presse (publication des premiers rsultats) septembre 2009 : relance de la campagneDes outils de communication varis et adapts : panneaux daffichage 4x3m, spots cinma, tl et radio, lettre des maires, affiches 120x176cm et 30x56 cm, cul de bus, annonces presse rgionales et nationales, flyers, dpliants, bches, banderoles, habillage des bus et du mobilier urbain, etc. 9. La campagne de communication 10. La campagne de communication 11. La dimension sociale Un travail troit avec lentreprise dlgataire prparation, formation des chauffeurs, implication du personnel dans les actions de communication, rencontres avec les lusUn partenariat mis en place avec : les services prvention de la dlinquance, les missions locales, le service jeunesseUn accompagnement humain bord des bus pour accompagner le lancement expliquer la mesure dans les bus, rappeler les rgles dutilisation rassurer les conducteurs et les usagers entre 4 et 6 mdiateurs de mai septembre : pour un montant de 50 000 HT 12. La dimension conomique La compensation des recettes :710 K, soit 8.5% des dpensesUn dploiement de moyens supplmentaires pour rpondre laugmentation de la frquentation(+ 70% au dpart, puis jusqu 150% aprs) DSP KilomtresAvenant / gratuit horizon 2011% d'volution1 817 5872 097 16115%Heures de conduite98 818110 35012%Effectif conducteur (ETP)80.790.812%495818%Vhicules 13. La dimension conomique Evolution des charges Transports chiffres exprims en valeur base 2006 / DSPMoyens supplmentaires(dont quipement des vhicules cellule de comptage)Budget Annexe des Transports + 1 070 kRemboursement des recettes+ 700 kSuppression de la billettique- 160 kDiminution de la prsence au Point Accueil (vente de titres)- 60 kTotal du financement supplmentaire ncessaire1 550 kRecette supplmentaire de Versement Transport Evolution du Taux de 0.6 1.052 200 kUne mesure finance intgralement par laugmentation du versement transport (passage aux 100 000 hab au 1 jan 2009) sans aucune augmentation des impts locaux er 14. La gratuit : les premiers rsultats Des rsultats de frquentation remarquablesds lamise en place de la gratuit, qui dpassent les objectifs fixs 30% la premire anne350 000Nb voy. partir du 15 mai 2009 gratuit pour tous300 000 250 000 200 000 150 000 100 000 50 000RgulierScolaireTADAnne 2008br ec embr e Dov emNob re O ctpt em br et Ao SeJu ill etJu inM airil Avs M arF vr ie rvie r0 Ja nMai : + 20% Juin : + 68,3% Juillet : 76,6% Aot : + 92,0% Sept : + 57,8% 2011: + 130 % 15. La gratuit : les premiers rsultats Trs bon accueil de la population et des conducteurs sentiment de libert, plus grande autonomie des jeunes Un rseau moins tranquille mais plus vivant , du fait de la frquentation accrue, avec parfois des surcharges (jours de march, encombrements lis aux poussettes) Pas daggravation avre des incivilits, des actions de partenariat en direction des jeunes (campagne dinformation sur les rgles bord du bus, jeux concours, dcouverte de la conduite dun bus) pour crer des liens. 16. La gratuit : les premiers rsultats Etude Un an de gratuit des transports publics (2010) Cibles: jeunes (16-25 ans, adultes actifs (25-50 ans), commerants 3 volets: tude sociologique(Institut WEI) puis quantitative avec un chantillon de 600 personnes (Institut Carniel) suivies dune tude bord des busLa gratuit supprime lchange dargent en contrepartie dun service rendu mais elle ne supprime pas la valeur de la prestation. Quelles sont pour les habitants les dimensions constitutives de la valeur de la gratuit ? ---Un impact visible sur la vie sociale, conomique et culturelle (dsenclavement des villages, dplacements plus nombreux des jeunes et personnes ges, modifications des pratiques) Une mesure forte envers les jeunes: cohrente avec leurs besoins (financiers, autonomie et vie sociale), manifestation dune vraie confiance leur gard Une autre faon de faire de la politique: audacieuse, politique soucieuse de tous, une politique enviable et exemplaire Une revalorisation du service public: prouve sa capacit amliorer la vie des habitants 17. La gratuit : les premiers rsultats Un an de gratuit des transports publics (2010) Cibles: jeunes (16-25 ans, adultes actifs (25-50 ans), commerants 3 volets: tude sociologique(Institut WEI) puis quantitative avec un chantillon de 600 personnes (Institut Carniel) suivies dune tude bord des bus---Gratuit + qualit = crdibilit, fiabilit, logique conomique La cration dune nouvelle sorte de valeur conomique: pas fond sur valeur montaire mais sur capacit du service dynamiser un ensemble dacteurs, procurer un enrichissement collectif (mobilit comme facteur de dveloppement conomique, social et culturel) La gratuit comme mesure emblmatique de lidentit de lAgglo: maillage, unit territoriale, matrialise une politique sociale sur un territoire donn La gratuit comme contrepoint lvolution de la socit: rupture avec le tout payant, cologie, allgement du rapport aux TC.La gratuit cre de la valeur</p>