Conquête des marchés étrangers

  • Published on
    01-Nov-2014

  • View
    411

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Transcript

<ul><li> 1. Conqute des marchstrangers </li> <li> 2. Pourtant les possibilits de crations de richesses dans cet environnement dechangements tectoniques sont sans prcdents. Les conomies mergentes etleurs classes moyennes en pleine ascension compteront sur lappui du reste dumonde pour construire leur infrastructure, concevoir et alimenter leurs modes detransport, ainsi que pour nourrir, loger et duquer leurs citoyens.Les capacits canadiennes, telles lnergie, lexploitation minire,lagroalimentaire, les technologies de linformation et de linformatique,larospatiale, lducation et le tourisme peuvent se positionner pour profiteravantageusement de laugmentation des flux commerciaux mondiaux provoquepar ces conomies montantes.Nous, dans la rgion de lAtlantique, possdons bon nombre des matirespremires ncessaires la russite.Les questions importantes </li> <li> 3. Le PIB des conomies mergentes reprsenteaujourdhui prs de la moiti du PIB mondial etprogresse un rythme plus de deux foissuprieur au taux de croissance des conomiesoccidentales.La population de lAsie est en plein processusdurbanisation massive un rythme sansprcdent dans lhistoire de lhumanit.Dici 2025, 52 % de la consommation de la classemoyenne mondiale (environ 22 milliards dedollars) sera attribuable la classe moyenne enAsie et environ la moiti de ce pourcentageviendra de Chine.En Indonsie uniquement, plus de 90 millions depersonnes, soit 2,5 fois la population du Canada,intgreront la classe moyenne. Le Brsil a unenouvelle classe moyenne atteignant prs dudouble de la population du Canada.Les questions importantes2012 2013 2014con.avance1,2 1,2 2,2.-U. 2,2 1,9 3,0Zoneeuro-0,6 -0,3 1,1Japon 2,0 1,6 1,4UK 0,2 0,7 1,5Canada 1,8 1,5 2,4Chine 7,8 8,0 8,2Inde 4,0 5,7 6,2Brsil 0,9 3,0 4,0Russie 3,4 3,4 3,8Perspectives decroissance(FMI, avril 2013)Monde deux vitesses : les faits1-2 %monde5-8 %monde </li> <li> 4. Suisse et Singapour sont lespays les plus prospres et lesplus comptitifs dans le mondeet une source essentielle deleur comptitivit nest pas lesressources naturelles mais surla base de succs dans lecommerce international.Les facteurs critiques desuccs sont les suivants: Slection des industries et dessecteurs champion. Large coordination entresecteur public, secteur priv etles institutions acadmiques.Les questions importantes </li> <li> 5. MaisPlus de 75 % des exportations internationales du Canada atlantique sen vont auxtats-Unis et moins de 500 entreprises participent notre effort dexportation.Mme si les tats-Unis sortaient ventuellement de lornire dune croissanceinsuffisante, ce qui est discutable, nous ne pouvons plus nous permettre dedpendre ainsi dun seul march en proie des difficults dune telle importance et de ne compter que si peu dentreprises oprant linternational.Le problme cest que dautres rgions, souvent mieux organises et mieuxfinances, voient les mmes possibilits. Elles sont en train de nouer des lienstroits entre les secteurs public et priv et de mobiliser ces ressources pour faire deschoix clairs sur les meilleurs endroits o crer des champions nationaux etmondiaux. Elles ont adopt une stratgie commerciale mondiale bien cible etcest ce dont a besoin ds maintenant le Canada atlantique.Les questions importantes </li> <li> 6. Ce qui est ncessaireIl nous faut une stratgie commercialeplantaire et dinvestissement qui soitclairement dfinie, modulaire et lchellede la rgion, si nous voulons que lesCanadiens et Canadiennes de lAtlantiquesoient en mesure de saisir les incroyablespossibilits qui soffrent dans lesmarchs mergents.Il nous faut une stratgie commercialeplantaire et dinvestissement qui soitclairement dfinie, modulaire et lchellede la rgion, si nous voulons que lesCanadiens et Canadiennes de lAtlantiquesoient en mesure de saisir les incroyablespossibilits qui soffrent dans lesmarchs mergents. </li> <li> 7. Nous devons nous concentrer sur les secteurs dactivit stratgiques et les zonesgographiques mondiales stratgiques o nous croyons tre en mesure dtreconcurrentiels sur la scne internationale. Les secteurs cibles, en plus du secteur nergtique dj cibl, incluraient probablementla dfense et la scurit, larospatial, la technologie de linformation et descommunications, la technologie des ocans, lducation et la formation, ainsi que letourisme et lagroalimentaire. il nous faut crer un Comit directeur Conqute des marchs trangers pour bientablir lorientation, vrifier la prcision des objectifs et voir ce que chacun agisse enfonction de cet enjeu fondamental. . le Comit directeur doit tre de haut calibre un groupe reprsentatif de dirigeants dusecteur priv et de hauts fonctionnaires qui utiliseront au mieux leur savoir, leur libreaccs et leur champ dinfluence pour assurer un alignement des objectifs et desactivits dans loptique du Canada atlantique.Nos grandes ides </li> <li> 8. Chaque groupe de travail sectoriel devrait tre mandat pour laborer un planstratgique rgional dtaill pour son secteur industriel. Pour contribuer faire la conqute des marchs trangers lchelle et lavitesse ncessaires, ces plans sectoriels devraient prvoir cinq documents de travailannuels destins au renforcement des processus daffaires, des comptencespertinentes lchelle mondiale, le renforcement de la comptitivit et lexpansion duflux des changes commerciaux dans chaque secteur. Ces plans devraient recommander des activits de soutien dans les domaines de laformation (y compris limmigration), recherche universitaire applique, processusgouvernementaux et innovation et productivit. Il nous faut galement mesurer notre succs. Nous devons donc suivre la performancecommerciale mondiale du Canada atlantique par rapport un groupe de payshomologues laide de mesures cibles, notamment la croissance des exportations, lapntration commerciale et la part des exportations vers les marchs mergents.Nos grandes ides </li> <li> 9. Nous consacrerons nos efforts augmenter le nombre de petites et moyennesentreprises (PME) du Canada atlantique qui sont prtes exporter. Les PMEaxes sur la croissance sont essentielles la progression de lemploi et lacration de la richesse dans chaque pays et rgion du monde. Pour crotre, lesPME doivent commercer; et elles ont besoin dacqurir les comptences qui leurpermettront dtre concurrentielles sur les marchs mondiaux. le secteur priv, en partenariat avec les gouvernements de lensemble du Canadaatlantique, ainsi que les agences et organismes fdraux, devraient mettre sur pied des missions commerciales inverses , en se concentrant sur les dbouchs mondiauxles plus prometteurs. Une mission commerciale inverse est une nouvelle conception de la missioncommerciale o nous amenons chez nous les dbouchs mondiaux, plutt que de sedplacer vers eux. Les missions inverses peuvent mettre contribution littralementdes milliers de nos entreprises locales, particulirement des PME, et ce, bien meilleurcot et pour des rsultats suprieurs, par rapport tout ce que nous faisonsactuellement.Nos grandes ides </li> <li> 10. Les propositions formules ci-dessus sont suffisamment ambitieuses et,esprons-le, emballantes, mais elles ne sont pas impossibles raliser loin del.Elles se concrtiseront grce des milliers de gestes personnels poss par despersonnes passionnes et engages qui veulent voir le Canada atlantique russirdans le monde changeant et stimulant daujourdhui.Voici des gestes que vous pouvez poser, en tant que chef dentreprise de notrergion, afin daider btir un Canada atlantique meilleurQuest-ce que vous pouvez faire </li> <li> 11. Renseignez-vous sur les pays BRICS.Organisez une mission commerciale inverse ou participez-y.Procdez une analyse stratgique concurrentielle de votre entreprise:Envisagez daccder aux marchs mondiaux.Servez de mentor un nouvel immigrant au Canada atlantique.Portez-vous volontaire pour participer un groupe de travail sectoriel rgional.Participant llaboration de stratgies rgionales conomiques et dexportation.Quest-ce que vous pouvez faire </li> <li> 12. Nous vous remercions de votre participation et de votreengagement envers cette cause. Il sagit de laisser enhritage nos enfants et nos petits-enfants unventail de possibilits inimaginables il y a peine unegnration.Ensemble nous ferons toute la diffrence. </li> </ul>