D.C.E DOSSIER DE CONSULTATION DES mapa.aji- Chambre froide... · Cahier des Clauses Techniques Particulières…

  • Published on
    11-Sep-2018

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • LYCEE Jean-Paul SARTRE 93, Avenue Franois Mitterrand

    69500 BRON

    D.C.E DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

    CCTP CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

    PARTICULIERES

    LOT CHAMBRE FROIDE NEGATIVE & SECOND OEUVRE

    MISE EN PLACE de MATERIEL de CUISSON en DOTATION

    Bet Cuisine : ACI 199, Avenue Francis de Pressens 69200 VENISSIEUX Tl : 04 72 12 00 28- 06 80 08 21 02 Mars 2015 aci.clement@wanadoo.fr Dossier N 00685 Indice 1

  • Cahier des Clauses Techniques Particulires lot 2 Chambre froide ngative & second uvre Lyce Jean-Paul SARTRE BRON Dossier N 00685 Indice 1 Mars 2015

    2

    S O M M A I R E

    1. Gnralits ................................................................................................................ 3

    1.1 Objet des travaux ............................................................................................................. 3

    2. Production Frigorifique construction Isotherme ....................................................... 3

    2.1 La production frigorifique ............................................................................................ 3

    2.2 Les panneaux agro-alimentaires. ..................................................................................... 8

    2.2 Rayonnage : ................................................................................................................. 9

    3. Second uvre ........................................................................................................... 10

    4. Limite de prestations ................................................................................................ 11

    Certificat de Visite.12

  • Cahier des Clauses Techniques Particulires lot 2 Chambre froide ngative & second uvre Lyce Jean-Paul SARTRE BRON Dossier N 00685 Indice 1 Mars 2015

    3

    1. Gnralits

    1.1 Objet des travaux

    Le prsent C.C.T.P a pour objet de dfinir les prestations de Construction Isotherme et de Second

    uvre ncessaires pour la fourniture dune Chambre froide.

    Afin d'viter les omissions et de bien situer son intervention dans le cadre de l'opration, l'entreprise

    est tenue de consulter l'ensemble du dossier, notamment les descriptifs concernant les autres corps

    d'tat.

    Il appartient l'entreprise de prvoir le dtail des sujtions, fournitures et ouvrages ncessaires

    la ralisation parfaite de son march.

    2. Production Frigorifique construction Isotherme

    2.1 La production frigorifique

    La production de froid la charge de ce lot se fera par le biais de groupe froid indpendants

    y compris toutes sujtions de raccordement fluides frigorifique, lectrique, chemin de

    cbles, goulotte, capot dmontable, liaisons jusqu la chambre froide.

    Prvoir chemin de cble PVC ou galvanis, avec capotage inox, ceci depuis les chambres

    froides et jusquaux compresseurs, et cela autant que ncessaires.

    Liste des appareils desservir :

    Chambre froide ngative dimension 5280x2000mmx2400 Volume 25 m3 environ La puissance frigorifique du groupe devra tre adapte afin de combattre les pertes de

    charges des tuyauteries. Les liaisons lectriques et frigorifiques entre le positionnement du

    groupe et la chambres froide, sont la charge du prsent lot.

    Le positionnement du groupe est le suivant :

    Groupe chambre froide ngative dans le halle proximit de la rception Seules des solutions au R404A conformes au protocole de Montral visant la rduction des

    CFC et la protection de la couche dozone devront tre proposes

    Le compresseur sera de type hermtique ou semi hermtique condensation par air et

    fluides frigorigne R 404A conforme la lgislation. Il sera plac, sur chaise mtallique

    munis de plots anti-vibratiles. Prvoir caisson anti-pluie et phonique 34 dB[A] unitaire.

    Ils seront positionns en direction de lextrieur, de manire rejeter lair chaud de leur

    condenseur.

    BP : temprature des gaz aspirs : + 32 C, HP : Surchauffe des gaz aspirs de 11 K par

    rapport la temprature dvaporation.

    Ventilateur basse vitesse et variateur de vitesse du ventilateur.

    Carrossage : tle lectro zingue avec peinture poxy rsistant la corrosion.

    Ligne liquide [voyant + filtre dshydrateur], valves de scurit.

    Rsistance de carter.

  • Cahier des Clauses Techniques Particulires lot 2 Chambre froide ngative & second uvre Lyce Jean-Paul SARTRE BRON Dossier N 00685 Indice 1 Mars 2015

    4

    Rail DIN et bornier et contacteur / sectionneur, bouteille anti-coup de liquide, bouchon

    fusible sur la bouteille. Laccs aux quipements de contrle et de commande sera immdiat

    et garantira une maintenance facile.

    Ventilateurs et dbits dair : Lvaporateur sera quip de ventilateurs hlicodes

    roulements graisss vie, les moteurs seront IP54. Les ventilateurs seront protgs par des

    grilles PVC, facilement dmontables. Ils auront une pression diffrentielle suffisante pour

    permettre une porte dair minimum de 1.5 fois suprieure aux dimensions du volume

    rfrigr avec la batterie partiellement givre.

    Dgivrage : Lvaporateur de la chambre froide ngative sera dgivrage lectrique avec

    des rsistances lectriques en acier inoxydable. Le bac sera galement quip de rsistances

    lectriques. Lvaporateur possdera un thermostat mcanique de scurit de surchauffe

    coupant imprativement lalimentation des rsistances.

    Montage : L vaporateur de la chambre froide ngative sera fix au plafond avec des tiges

    filetes. Lentreprise positionnera les vaporateurs dans le sens de la longueur pour

    permettre une bonne diffusion dair dans tout le volume et loppos des portes. La vidange

    des condensas de la chambre froide ngative sera ralise laide dun matriau rsistant

    aux basses tempratures. Elle sera quipe dun cordon chauffant autorgul, sur toute la

    longueur lintrieur du tube, et fonctionnant en permanence. Elle sera isole par de

    lisolant 13mm de qualit M1.

    Toutes les mesures seront prises pour permettre la libre dilatation des circuits afin dviter

    les ruptures. Les tuyauteries devront tre ralises avec les coudes et lyres de dilatation

    ncessaires.

    Lors du passage travers des planchers, murs et cloisons, les tuyauteries devront passer

    dans des fourreaux, la continuit de lisolation sera respecte, un habillage inox sera prvu

    autant que ncessaires.

    Lentreprise aura sa charge toutes sujtions dhabillage de finition ncessaires afin

    quaucune tuyauterie ne soit

    visible depuis la cuisine, les couloirs, les bureaux.

    Assemblages des tuyauteries : Lentreprise vrifiera que la rsistance des canalisations, des

    brasures, des soudures, et des joints est compatible avec la pression maximum de service.

    Toutes les brasures ou soudures de cuivre devront imprativement tre ralises sous azote.

    Les tuyauteries seront en cuivre de qualit frigorifique suivant norme NF A 51 122.

    Toutes les brasures cuivre / cuivre seront ralises avec un alliage 45 % dargent minimum.

    Les tuyauteries seront obligatoirement excutes par des tuyauteurs soudeurs qualifis

    ayant lexprience des circuits frigorifiques. Les travaux de soudure, brasage et autres

    devront imprativement faire lobjet dun permis de feu qui sera tabli avant chaque

    opration.

    Support : Les tuyauteries frigorifiques et les chemins de cbles, chemineront en parallle et

    en arien au-dessus des panneaux dans les faux plafonds. Ils reposeront sur des suspentes

    [protges contre la corrosion] ralises avec des tiges filetes et rails. Lentreprise prvoira

    un nombre suffisant de suspentes, pour viter les contres pentes.

  • Cahier des Clauses Techniques Particulires lot 2 Chambre froide ngative & second uvre Lyce Jean-Paul SARTRE BRON Dossier N 00685 Indice 1 Mars 2015

    5

    Les tuyauteries seront fixes sur ces suspentes par lintermdiaire de supportage anti-

    vibratiles, et viteront ainsi tout phnomne de propagation de vibration sur la structure, les

    cloisons, la dalle.

    Les supports auront une surface suffisante pour permettre la continuit de lisolant sans le

    dformer.

    Avant leur mise en place, les tuyauteries seront soigneusement brosses et dcapes

    extrieur, et devront tre bouches aux extrmits avant usage.

    Le supportage sur les panneaux isolants est proscrit, nanmoins il sera autoris lusage de

    platines pour maintenir les tuyauteries dans les parties verticales.

    Tous les supports, ainsi que toutes les parties mtalliques auront une protection

    anticorrosion et seront inoxydables.

    Isolation de la tuyauterie : Isolant de classe M1. Les paisseurs disolant seront calcules

    pour viter en toute saison en tout point des circuits de la condensation. Toutes les

    paisseurs minimales dtailles ci-aprs sont donnes par dfaut, lentreprise doit les

    vrifier et apportera toutes les modifications ncessaires.

    19 mm au minimum pour les tuyauteries et collecteurs ngatifs daspiration

    Voir DTU n 67.1 [Mai 1993]

    La pose de lisolation des tuyauteries daspiration alimentant l vaporateur devra faire

    lobjet dun travail soign. Les manchettes isolantes seront colles les unes aux autres et

    recouvertes dune bande adhsive, pour viter la condensation, voire la formation de glace,

    et ne devront pas subir de dformations au niveau des colliers anti-vibratiles.

    Toutes les vannes et organes divers disposs sur les tuyauteries isoles devront faire lobjet

    disolation spciale pour tre dmontes.

    Fluide frigorigne et huile : Lensemble de linstallation sera charg en fluide frigorigne

    R404A conforme la rglementation communautaire n2037 du 29 juin 2000.

    Ce fluide est class dans le groupe 1 et son utilisation sera conforme la norme NF EN 378-1

    de dcembre 2000 entre autre annexe C.

    Lhuile utilise sera du type polyolester [POE].

    Les masses de fluide frigorigne introduites dans linstallation seront consignes sur un PV et fournis au Matre douvrage lors de la remise des DOE. Alimentation lectrique : Les fils lectriques seront souples, quips dembout, numrots

    et seront rangs dans des goulottes. Elles seront proprement disposes et fixes sur les

    barres de fond. Elles seront utilises au maximum 75% de leur volume.

    La section des fils sera calcule pour viter tout chauffement.

    Larmoire sera obligatoirement relie la terre, et les masses simultanment accessibles

    doivent tre relies la mme prise de terre.

    Lensemble des appareils seront tiquets et reprs par leur nom dutilisation.

  • Cahier des Clauses Techniques Particulires lot 2 Chambre froide ngative & second uvre Lyce Jean-Paul SARTRE BRON Dossier N 00685 Indice 1 Mars 2015

    6

    Support et fixations : Lentreprise pourra utiliser les supports et fixations prvus pour les

    tuyauteries frigorifiques pour poser et fixer les chemins de cbles. Lentreprise prvoira un

    espace suffisant entre les tuyauteries et les chemins de cbles. Les cbles lectriques seront

    poss les uns ct des autres et fixs proprement par des colliers.

    Les cbles de puissance seront spars de quelques centimtres des cbles des sondes, et

    chemineront en parallle sur le chemin de cbles.

    Tous les supports, ainsi que toutes les parties mtalliques auront une protection

    anticorrosion et seront inoxydables.

    Principe de rgulation de la temprature : Le rgulateur lectronique sera quip dune

    sonde de temprature monte dans lambiance en reprise dair, et agira directement sur le

    fonctionnement pour maintenir la temprature lintrieur des chambres, aux conditions de

    base avec un diffrentiel de 2C maximum.

    Rgulation des ventilateurs : Ils sarrteront au dgivrage pour la chambre froide ngative,

    et seront temporiss au dmarrage aprs chaque fin de dgivrage avec un temps minimum

    de 2mn.

    Dgivrages et rgulation des dgivrages : Le dgivrage de la chambre froide ngative sera

    pilot par le rgulateur lectronique.

    Pour la chambre froide ngative, les cycles de dgivrage seront de 45mn toutes les 6 heures,

    soit 4 dgivrage jour. Le thermostat de fin de dgivrage rduira la dure du cycle de 5

    10mn, ce qui confirmera que lvaporateur sera bien dgivr. Si toutefois le thermostat de

    fin de dgivrage ne ragit pas avant les 45mn, le cycle sera malgr tout termin, et le voyant

    rouge en faade du coffret sera allum. Il faudra couper la tlcommande pour rinitialiser

    le processus.

    Pour la chambre froide ngative, le compresseur sera imprativement arrt durant chaque

    cycle de dgivrage avant lenclenchement des rsistances lectriques.

    Lvaporateur de la chambre froide ngative possdera un thermostat de scurit

    surchauffe mcanique coupant lalimentation des rsistances.

    Les heures de dgivrage seront programmes en dehors des heures de travail du matin.

    Alarme : il sera prvu un relais dfaut par coffret lectrique. Dans lhypothse dun dfaut

    lectrique ou dune dfaillance du rgulateur de temprature, il enclenchera le voyant rouge

    dfaut en faade du coffret et enverra cette mme information sur la centrale de releve

    des tempratures charge du prsent lot.

    Tout dfaut lectrique et frigorifique entranant une perte de denre devra actionner

    lalarme gnrale.

    Equipement Frigorifique et de rgulation: A partir dune amene lectrique au droit de la

    chambre froide en 400 Tri +T+ N protge en armoire gnrale : Fourniture et pose dun

    tableau de protection

    Evaporateur plafonnier de type ventil carross en ABS recyclable, de faible hauteur 210

    mm, rsistance blinde de dgivrage situe en encoche sous la batterie

    Ensemble avec coins arrondis et protection des ailettes aluminium et tubes cuivres traites

    anticorrosion.

    Dtendeur thermostatique galisation externe.

  • Cahier des Clauses Techniques Particulires lot 2 Chambre froide ngative & second uvre Lyce Jean-Paul SARTRE BRON Dossier N 00685 Indice 1 Mars 2015

    7

    Filtre dshydrateur avec voyant liquide.

    Tableau de commande regroupant les commandes et les rgulations:

    Un sectionneur en tte Les contacteurs thermiques calibrs pour force et rgulation Horloge de dgivrage avec rserve de marche et retard de ventilation Un tl-thermomtre lectronique affichage digital Une alarme remonte de temprature Une alarme buser personne enferme Contacts secs pour renvoi d'alarme Cblage Suivant norme C15100 - Cble RO2V et HO7RNF.

    Groupe frigorifique ngative.

    Lentreprise devra la fourniture, la pose et la mise en service dun groupe de condensation

    air et dun quipement frigorifique, correspondant aux besoins exprims ci-dessus en tenant

    compte des caractristiques suivantes et du descriptif gnral. Linstallation intgrera :

    Un dtendeur thermostatique galisation externe, dlivrant la puissance ncessaire dans les conditions dutilisation

    Un filtr...

Recommended

View more >