De lévaluation… … au PPRE 29 mai 2008 - Orléans Formation des directeurs

  • View
    102

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Page 1
  • De lvaluation au PPRE 29 mai 2008 - Orlans Formation des directeurs
  • Page 2
  • PPRE rappel Dispositif port par le MEN Loi dorientation du 23 avril 2005 (art.16) dcrets n2005-1013 et 1014 du 24 aot 2005 relatifs aux dispositifs daide et de soutien pour la russite des lves lcole et au collge circulaire n2006-138 du 25 aot 2006 (PPRE) Objectif : contribuer ce que tous les lves dune classe dge matrisent les connaissances et les comptences constitutives du socle commun
  • Page 3
  • qui sadressent les PPRE ? circulaire n2006-138 du 25 aot 2006 (PPRE) aux lves rencontrant des difficults importantes ou moyennes dont la nature laisse prsager quelles sont susceptibles de compromettre, court ou moyen terme, leurs apprentissages.
  • Page 4
  • VALUATION cest dire la possibilit qui est donne de reconnatre lerreur, de lanalyser et de lui donner un sens
  • Page 5
  • VALUER cest dterminer la valeur (la value en ancien franais) de quelque chose
  • Page 6
  • Mettre une note (sur 10) pour valuer cette production (CE1-novembre 2006)
  • Page 7
  • Page 8
  • Page 9
  • Dterminer une apprciation pour valuer ces deux productions
  • Page 10
  • Se mettre daccord tb b ab vu A ECA NA
  • Page 11
  • Se mettre daccord tu sais le faire tu sais presque le faire sans erreur tu apprends le faire tu ne sais pas encore le faire
  • Page 12
  • Se mettre daccord tb b ab non tu as rpondu la consigne sans erreur tu as rpondu la consigne sans erreur mais tu as eu besoin daide tu as fait des erreurs (mme avec de laide) tu nas pas rpondu la consigne
  • Page 13
  • Mettre une note (sur 20) pour valuer cette production (CE2-septembre 1999) puis dterminer une apprciation /4 /15 le soin : /1
  • Page 14
  • 1.erreurs relevant de la comprhension des consignes ; 2.erreurs rsultant dhabitudes scolaires ou dun mauvais dcodage des attentes ; 3.erreurs tmoignant des conceptions des lves ; 4.erreurs lies la nature des oprations intellectuelles ; 5.erreurs portant sur les dmarches adoptes ; 6.erreurs dues une surcharge cognitive ; 7.erreurs ayant leur origine dans une autre discipline ; 8.erreurs causes par la complexit propre du contenu. J.Pierre ASTOLFI - Lerreur, un outil pour enseigner - 1997 TYPOLOGIE DES ERREURS
  • Page 15
  • Page 16
  • Page 17
  • Page 18
  • Charles HADJI Lvaluation des actions ducatives (PUF 1992)
  • Page 19
  • VALUER cest reprer lerreur cest communiquer avec llve cest comprendre lorigine de la difficult
  • Page 20
  • Page 21
  • Page 22
  • Lvaluation est consubstantielle de lapprentissage.
  • Page 23
  • mais elle nest pas lapprentissage. Passer son temps valuer lcole revient soigner les malades lhpital avec un thermomtre
  • Page 24
  • Il y a des moments pour valuer ! avant de commencer apprendre pour savoir ce que je sais et ne sais pas pendant lapprentissage pour savoir si cela correspond mon projet la fin pour savoir si a mest utile
  • Page 25
  • Evaluer ne suffit pas pour aider !
  • Page 26
  • lve de CE2 garon n octobre 1997 - a t maintenu au CP 23,1% de russite aux valuations nationales (comptences de base en franais) tat de ses difficults Lecture Le niveau d'acquisition est trop juste pour un CE2 et peut tre qualifi de " syllabique ". Les sons simples sont acquis. L'lve a des difficults en ce qui concerne les sons complexes. La comprhension est mdiocre. crire en copiant La reproduction des diffrentes lettres est mdiocre. L'lve prsente des problmes de motricit fine lis l'acte d'crire. Niveau en orthographe L'lve dispose tout juste de quelques comptences en orthographe phontique. L'orthographe lexicale n'est que trs peu matrise. Attitude l'gard du travail scolaire Le manque de motivation, vident, peut tre li son chec vis--vis de la lecture. Il renforce les difficults suivre normalement la classe.
  • Page 27
  • Les entretiens dexplicitation permettent : de poser un autre regard sur lenfant de lengager (participer lenrlement) dans lapprentissage de lui donner la parole de porter un regard sur son statut dlve de savoir si un chec dans un exercice est d un paramtre extrieur la comprhension (manque de temps, absence de familiarit avec un support, ) de savoir comment il a lu, interprt ou nglig les consignes de savoir comment il a interprt la tche Lentretien participe dune pdagogie de lEXPLICITE.
  • Page 28
  • Page 29
  • OBJECTIF Acquisition de la lecture renforcement de la matrise du code renforcement de la comprhension
  • Page 30
  • PROGRAMME POSSIBLE 1.recours des contenus et une pratique adapts (avec lensemble de la classe) : des exercices visant au renforcement de l'automatisation de la lecture, la rapidit de celle-ci. un travail spcifique sur la comprhension des textes lus. 2.des travaux en groupes de besoin , avec une diffrenciation des supports, des tches ou de l'objectif atteindre. 3.une prise en charge avec les lves de CE1 sur les sons complexes 4.une intervention spcialise : l'lve est pris en charge par la matresse E du RASED raison de 45 min par semaine. Le travail porte essentiellement sur la comprhension.
  • Page 31
  • valuation diffrenciation concertation formalisation