DEFINITION :  Fléchissement du tonus neuropsychique avec ralentissement psychomoteur. Epuisement psychique et physique avec une inertie motrice et

  • Published on
    04-Apr-2015

  • View
    110

  • Download
    2

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li> Page 1 </li> <li> Page 2 </li> <li> Page 3 </li> <li> DEFINITION : Flchissement du tonus neuropsychique avec ralentissement psychomoteur. Epuisement psychique et physique avec une inertie motrice et la perte des envies habituelles. Le diagnostic comprend 3 axes : -lhumeur dpressive diffrents degrs -le ralentissement cognitif et moteur -les perturbations organiques </li> <li> Page 4 </li> <li> Affection trs frquente: H = 3% et F = 6% Pathologie parfois mortelle : 15% de suicide Invalidit sur le plan professionnel : arrt de travail, longue maladie </li> <li> Page 5 </li> <li> introduction. La dpression est la fois un symptme et un syndrome frquent. Elle se rencontre dans toutes les affections, en pisode inaugural ou au cours du dveloppement. Elle peut aussi tre une maladie psychiatrique part entire. La dpression peut tre induite par certains produits (corticodes, catapressan)dpression iatrogne La dpression est associe au suicide. </li> <li> Page 6 </li> <li> Dysphorie (ou tristesse pathologique): vcu douloureux dans le regard que le sujet porte sur lui-mme. Sentiment de culpabilit, de dvalorisation. Inhibition psychique: ralentissement des processus intellectuels et instinctuels (ralentissement idique, anorexie, baisse de la libido). Inhibition motrice Anxit (peur de la perte, de labandon). Conduites suicidaires impulsives (raptus anxieux) </li> <li> Page 7 </li> <li> Symptmes somatiques, biologiques et comportementaux. Souvent isols rendant difficile le diagnostic. Ex: troubles du sommeil isols (fatigue le soir, rveil prcoce avec anxit), insomnies, troubles digestifs, constipation chronique, troubles neurovgtatifs (bradycardie, hypotension), douleurs chroniques (lombalgies, arthralgies). </li> <li> Page 8 </li> <li> Par type 1. Dpression endogne : elle est biologique, gntiquement dtermine ( ATCD familiaux, ou personnels thymiques ), terrain particulier ( PMD ). Laccs dpressif est rcurrent et parfois saisonnier. Pas de facteur dclenchant, plus grave mais sensible aux AD 2. Dpression psychogne : existence dun facteur dclenchant, pas de terrain particulier, intensit moyenne. 3. Dpression majeure : symptmes prsents tous les jours depuis au moins 2 semaines, rupture avec le fonctionnement antrieur, invalidit du trouble avec retentissement sur la vie de tous les jours ( CIM 1O et DSM IV ) </li> <li> Page 9 </li> <li> Par origine 1. Dpression primaire : survient chez patient indemne dune pathologie psychiatrique ou somatique active ou dcompense. 2. Dpression secondaire : la dpression sassocie ou se greffe sur un autre trouble somatique ou psychiatrique. </li> <li> Page 10 </li> <li> Typique -Dpression simple, se manifeste par : asthnie physique ou psychique, sensation dpuisement, asthnie affective. -Mlancolie anxieuse, domine par le vcu angoissant de la situation, avec culpabilit et crainte dune catastrophe. Pas de demande daide, grand risque de suicide </li> <li> Page 11 </li> <li> Atypiques -Neurasthnie, personnalit hystrique de base qui sexprime dans son corps par un mal tre -Psychasthnie. -Forme caractrielle. -Forme pseudo dmentielle. </li> <li> Page 12 </li> <li> Graves (a cause du risque suicidaire ) - Forme stuporeuse (la personne est fige) -Forme dlirante: mlancolie atypique et grave, thmes horribles (damnation, enfer), mcanismes intuitifs (parce que cest comme a), discours pauvre et rptitif, risque de suicide altruiste. </li> <li> Page 13 </li> <li> Le syndrome dpressif prsente 3 types de troubles spcifiques 1. Le ralentissement psychomoteur 2. Lhumeur dpressive 3. Les troubles somatiques et anxit </li> <li> Page 14 </li> <li> Les formes agites : anxit importante Les dpressions masques : symptmes somatiques au premier plan Les quivalents dpressifs : alcoolisme, toxicomanie, boulimie, jeux et achats pathologiques,troubles caractriels ou nvrotiques rcents Les formes selon la culture Les dpressions chroniques Les formes stuporeuses des accs mlancoliques </li> <li> Page 15 </li> <li> LA MALADIE MANIACO-DEPRESSIVE </li> <li> Page 16 </li> <li> Dfinition : Cest une maladie de lhumeur dvolution cyclique lorigine dune succession daccs maniaques, mlancoliques et de priodes vierges de tout symptme. Gnralits : La PMD est une forme cyclique du drglement de lhumeur ou alternent de faon variable -des pisodes dpressifs ( mlancoliques ) -des pisodes dexcitation ( accs maniaque ) -des intervalles libres ou en dehors des accs, le sujet est normal sans pathologie thymique </li> <li> Page 17 </li> <li> La PMD est une affection endogne, actuellement classe dans les troubles de lhumeur, on distingue 2 formes : La dpression rcurrente ( PMD unipolaire ) est dfinie par la survenue de faon priodique dpisodes dpressifs svres ( absence daccs maniaque personnel ou familial ) La maladie bipolaire (PMD) divise en 3 types : -Type I : succession dpisodes maniaques et dpisodes dpressifs ou dpisodes maniaques sans pisodes dpressifs -Type II : succession dpisodes hypomaniaques et dpisodes dpressifs -Type III : succession de dpression et de manie ou hypomanie induites par un traitement antidpresseur </li> <li> Page 18 </li> <li> Le diagnostic repose sur la succession dpisodes thymiques et dintervalles libres, sur la notion ventuelle dantcdents familiaux thymiques. Le diagnostic de laccs mlancolique : - Il est caractris par une douleur morale profonde, une inhibition psychomotrice avec aboulie ( perte de la volont ) et des troubles somatiques avec anorexie et insomnie. -Laccs peut succder un accs maniaque ( virage de lhumeur ), sinstaller progressivement, se rvler par une TS ou apparatre spontanment aprs un vnement ( deuil, chec professionnel ) </li> <li> Page 19 </li> <li> Le mode de dbut -souvent progressif, marqu par fatigue et insomnie puis sentiment dincapacit, de dprciation et dsintrt pour les proches et les loisirs La priode dtat -ralentissement psychomoteur important avec lment dincurie, mutisme, prostration avec gestes inexistants ou lents -tristesse pathologique, pessimisme -anesthsie affective -incapacit prouver du plaisir ( anhdonie ) </li> <li> Page 20 </li> <li> La priode dtat ( suite ) -penses dpressives avec sentiment de dvalorisation, dautodprciation, de culpabilit, dautoaccusation, dincurabilit. -dsir de mort avec conduites suicidaires, laboration de scnario -troubles somatiques : insomnie constante type de rveils prcoces, anorexie avec amaigrissement, baisse de la libido, amnorrhe </li> <li> Page 21 </li> <li> Le diagnostic de laccs maniaque - pisode marqu par une rupture de ltat antrieur. Le patient na pas conscience du caractre pathologique de ses troubles, il existe une altration du contact avec la ralit -A la phase dtat : 6 lments smiologiques 1-Presentation -tenue dbraille -hypermimie avec clins dil -agitation incessante, dambulation -logorrhe, ironie </li> <li> Page 22 </li> <li> 2- Le contact -hypersyntonie -familiarit du contact, facilit du contact -discours moqueur, agressif, rotique 3- Les troubles du contenu de la pense -fabulation pseudo-dlirante ou rellement dlirante avec activit hallucinatoire (voix agrable, rotique ) -dans la manie dlirante : thme de grandeur, humanitaire, de perscution ( adhsion partielle), de filiation </li> <li> Page 23 </li> <li> 4- Exaltation de lhumeur -euphorie expansive, optimisme -labilit thymique : les larmes succdent aux rires -relchement des censures morales et sociales avec excitation rotique, exhibition grossire -irritabilit, agressivit, opposition 5- Excitation psychomotrice -agitation strile (hyperactivit dsordonne), chante, danse -excitation psychique avec fuite des ides ( tachypsychie) -acclration des reprsentations mentales -achats inconsidrs, projets ( parfois nocturnes, dmnagement) -parfois apparition dune fureur maniaque </li> <li> Page 24 </li> <li> 6- Troubles somatiques -amaigrissement, anorexie -insomnie parfois totale, sans fatigue -hyperphagie, dypsomanie ( prise dalcool ) -amnorrhe -hypersexualit avec parfois trouble du comportement ( attentat la pudeur ) -dshydratation, hyperthermie ( secondaire lagitation) </li> <li> Page 25 </li> <li> Variation nycthmrale des symptmes avec aggravation matinale et amlioration nocturne. Lvolution spontane ( non trait ) est de 6 8 mois. Trait, laccs dure 2 3 mois. La gurison est rapide, en quelques heures avec retour la normale de lapptit et de la vie. Les cycles de la PMD peuvent subir des influences saisonnires ( accs dpressif lautomne, accs maniaque la fin de lhiver ) Accs plus frquent dans la maladie bipolaire que dans la dpression rcurrente Frquence des dcs par suicide ( environ 20% ) Risque accru dabus de toxiques </li> </ul>