Déterminants du choix du système de contrôle de ?· Déterminants du choix du système de contrôle…

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • 1 re journe dtude africaine en comptabilit et contrle

    1

    Dterminants du choix du systme de contrle de

    gestion dans les PME camerounaises : une

    approche contingente.

    Pr. Franois-Xavier MAYEGLE

    Dpartement de Comptabilit et Finance FSEG-Universit de Ngaoundr

    Mail : mayeg1312fx@yahoo.fr

    et

    Solange NGO NGUIDJOL Doctorante, Facult des Sciences conomiques et de Gestion Universit de Ngaoundr,

    mail : nns01709@yahoo.fr

    Determinants of choice of management control system in Cameroonian SMEs: a

    contingency approach

    Rsum

    Il sagit, partir dune enqute ralise auprs de 232

    PME camerounaises, de comprendre et de mettre en relief

    des leviers sur lesquels les dirigeants de PME sappuient

    pour choisir le systme de contrle de gestion de leur

    entreprise. Le cadre thorique retenu est la thorie de la

    contingence. Il permet de mettre en vidence un certain

    nombre de facteurs explicatifs du choix du systme de

    contrle de gestion dans les PME : lincertitude perue de

    lenvironnement, le positionnement stratgique et le style

    de leadership du dirigeant ; et de donner le sens de

    limpact de chaque facteur sur les diffrents modes

    opratoires du systme de contrle de gestion.

    Mots cls : systme de contrle de gestion thorie de la

    contingence - PME

    Abstract

    This is, from a survey of 232 Cameroonian SMEs,

    to understand and highlight the levers that SME

    managers rely to choose their business

    management control system. The successful

    theoretical framework is the contingency theory. It

    allows to highlight a number of factors explaining

    the choice of the management control system in

    SMEs: the perceived uncertainty of the

    environment, strategic positioning and leadership

    style of the CEO; and give a sense of the impact

    of each factor on the different operating modes of

    the management control system.

    Keywords: Management control system -

    contingency theory - SMEs

    Introduction

    Louverture de lconomie camerounaise sur le monde est marque par la complexification de

    l'environnement dans lequel volue l'ensemble des entreprises, et plus particulirement les

    Petites et Moyennes Entreprises (PME). Pour maitriser ces phnomnes, les PME doivent

    adapter leurs structures et leurs modes de fonctionnement, en disposant dun rel systme de

    contrle de gestion (SCG). Cette aptitude est la meilleure garantie de leur survie et de leur

    comptitivit (Nobre, 2001b ; Moalla, 2007 ; Maygl, 2007 ; Condor et Rebut, 2008 ;

    Bampoky et Meyssonnier, 2012).

    mailto:mayeg1312fx@yahoo.fr

  • 1 re journe dtude africaine en comptabilit et contrle

    2

    Bien que les pratiques de contrle de gestion au niveau des grandes entreprises soient lobjet

    dtudes continues, la PME est hlas reste en dehors du champ d'investigation des chercheurs

    spcialiss dans le domaine du contrle de gestion. Pourtant, la nature, l'ampleur et la

    spcificit des risques auxquels ces structures sont quotidiennement confrontes y justifierait

    le dveloppement d'un SCG particulirement affin.

    Les tudes menes dans les pays dvelopps ont, quant eux, permis davoir une

    connaissance assez complte des mthodes et outils de contrle de gestion implments dans

    les PME occidentales (Meyssonnier et Zawadzki, 2007 ; Davila, 2005 ; Van Caillie, 2002 ;

    Lavigne, 2002 ; Nobre, 2001b). Par contre, dans les pays en dveloppement, les recherches

    sont moins abondantes. Si des travaux scientifiques commencent apparatre sur

    linstrumentation du contrle de gestion dans les pays mergents dAsie (Abi Azar, 2006),

    dAmrique latine et du Maghreb (Moalla, 2007 ; Benabdeljlil, 2007), il y en a beaucoup

    moins pour les pays dAfrique noire au sud du Sahara (Bampoky et Meyssonnier, 2012 ;

    Kabor, 2010 ; Maygl, 2007). Notre tude devrait contribuer au dbat relatif aux pratiques

    de contrle de gestion de PME dans les pays en voie de dveloppement, notamment dans ce

    pays sans march financier quest le Cameroun. Cest pourquoi il a sembl opportun de

    raliser une tude sur les facteurs explicatifs ou dterminants, qui influencent le choix dun

    SCG dans les PME camerounaises.

    La prsente recherche, conduite de faon empirique, commence par une tude descriptive des

    caractristiques des SCG des PME. Du fait de leur caractre htrogne, il sen suit une

    exploration des dterminants potentiels du choix des systmes de contrle de gestion en leur

    sein.

    Cette dimension explicative de ltude vise valider partiellement le cadre conceptuel de

    Burns et Stalker (1961), Thompson (1967), Woodward (1965), Lawrence et Lorsch (1969), tel

    que prsent par Beaulier et Salery (2006), Zampiccoli (2009), Perray-Redslob et Malaurent

    (2015), travers l'implantation du contrle de gestion dans les collectivits territoriales et

    organismes publics qui ont montr l'aptitude de cette pratique s'adapter aux organisations,

    quelle que soit leur complexit. Ce qui met galement lpreuve le construit du champ

    thorique balis dans ces organisations.

    Cet article est construit autour de trois parties. Il commence par une synthse de la littrature

    (1), suivie de la mthodologie employe pour la mise lpreuve des faits (2) et est cltur

    par la prsentation et la discussion des rsultats (3).

    1. Systme de contrle de gestion et facteurs de contingence : Etat de lart

    Lide trs rpandue dans les PME, qui dit que la fonction contrle de gestion nest utile

    quaux grandes entreprises (Van Caillie, 2003), savre tre une erreur. Heureusement,

    beaucoup de PME font du contrle de gestion, sans le savoir ou sans le nommer (Maygl,

    2009 ; Meyssonnier et Zawadzki, 2007 ; Abi Azar, 2006 ; Nobre, 2001a). Mais choisissent-t-

    elles toujours celui qui leur convient, au regard de ce que le contrle de gestion a t cr, et

    enseign, dans un contexte de grandes organisations ? De toute faon, il semble

    comprhensible que les PME ny retrouvent pas ce qui leur est ncessaire par une simple

    copie des implmentations des grandes structures.

    Ainsi, depuis le dbut du 21e sicle, les recherches sur le contrle de gestion dans les PME

    connaissent un intrt croissant (Bampoky et Meyssonnier, 2012 ; Kabor, 2010 ; Sandino,

    2007 ; Maygl et Ngo Nguidjol, 2005), car dans une conjoncture conomique tendue, il

    parait logique que les chercheurs se soucient de la faon dont ces entreprises matrisent leurs

  • 1 re journe dtude africaine en comptabilit et contrle

    3

    cots, laborent leurs prvisions ou objectifs et surveillent la ralisation de ces derniers. Le

    SCG en contexte de PME est une composition de procdures et doutils gnralement inclus

    au systme d'information gnral de l'organisation et utiliss le plus souvent de manire

    informelle par un dirigeant dentreprise, qui est la fois le concepteur, lanimateur et

    lanalyste (Van Caillie, 2003). Quant ses finalits, elles sont essentiellement influences par

    lorganisation de la fonction, les acteurs du contrle, les missions assignes au contrle de

    gestion, la frquence et aux outils de contrle utiliss.

    Ce qui conduit la prsentation succincte des caractristiques des SCG des PME (1.1), et

    lexploration des dterminants des choix du contrle de gestion (1.2).

    1.1. Description des critres caractrisant les SCG des PME

    Le contrle de gestion est de plus en plus vu comme un dispositif encastr dans plusieurs

    aspects de la vie organisationnelle (stratgie, systmes dinformation, allocation des

    ressources, gestion du personnel, structure organisationnelle, culture organisationnelle,

    environnement organisationnel). Ceci renvoie lide dveloppe par Bouquin (2008) qui

    stipule que, le contrle de gestion dans une perspective tendue fait partie intgrante du

    management au sens large de lorganisation dont il est indissociable. Ainsi, le contrle de

    gestion peut se caractriser comme un ensemble dartefacts et de procds, formels et

    informels, labors pour influencer le comportement des membres dune structure, et

    produire des informations sur les processus et les performances organisationnelles. De cette

    dfinition, dcoule deux points communs entre toutes les formes prises par le contrle de

    gestion : lobjectif officiel de contrle et le fait quelles renvoient toujours une valuation de

    la performance. Pour marquer cette protiforme, il est prfrable de parler de systmes de

    contrle de gestion , car un systme renvoie des objets, des pratiques et des normes qui,

    pris dans leur ensemble ont un sens.

    Ltude de Santin et Van Caillie (2008) est lune des seules, sinon des rares, ayant tent

    dindiquer globalement les critres caractrisant le SCG des PME dfinis par rapport son

    exercice, sa frquence et ses outils. Ainsi, selon la manire dont est exerc le contrle de

    gestion, Dreveton (2011) et Whitley (1999) ont soulign que certaines entreprises disposent

    dun SCG centralis, avec une dmarche de contrle de type top-down, dans lequel peu

    dautonomie est laisse au personnel. Ce type de systme de contrle de gestion est alors

    selon ces auteurs, plus informel. linverse, le SCG peut tre dcentralis (Dreveton et

    Rocher, 2010) ; dans ce cas, le dploiement de lactivit de contrle fait merger dautres

    rles au sein mme du contrle de gestion (le contrleur budgtaire, le contrleur de gestion

    dun dpartement, le contrleur de gestion dune direction, le contrleur de gestion dun

    centre