Développement durable et responsabilité sociale

  • Published on
    01-Nov-2014

  • View
    2.510

  • Download
    3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Cours donn en dcembre 2013 l'universit de Lorraine

Transcript

<ul><li> 1. Du dveloppement durable (DD) la responsabilit socitale (RSE) Jacques Folon ! Partner Edge Consulting ! Charg de cours ICHEC Me. de confrences Universit de Lige Prof. invit Universit de Lorraine Prof. Invit ISFSC HE F.Ferrer </li> <li> 2. Cette prsentation est sur www.slideshare.net/folon ! elle est votre disposition </li> <li> 3. Jacques.folon@ichec.be @jacquesfolon http://fr.slideshare.net/ FOLON http://pinterest.com/ jacquesfolon http://www.scoop.it/u/ jacques-folon https://www.facebook.com/ folon.jacques http:// jacquesfolon.tumblr.com/ http://www.linkedin.com/in/ </li> <li> 4. La RSE sinscrit dans le contexte du DD mais ce sont deux notions diffrentes </li> <li> 5. Le Dveloppement Durable: ! Concept macro-conomique et macro-social lchelle plantaire, et qui ne sapplique donc pas tel quel aux entreprises. Nanmoins ce concept la concerne dans ses finalits, dans la conception de son organisation, de ses dcisions managriales en lui donnant un cadre de rfrence plus global qui peut influencer ses valeurs, sa mission, sa stratgie. La RSE est la manire dont lentreprise met en perspective en son sein des principes lis son rle au sein de la socit ! </li> <li> 6. Dveloppement Durable </li> <li> 7. Dfinition du dveloppement durable un dveloppement qui rpond aux besoins du prsent sans compromettre la capacit des gnrations futures rpondre aux leurs. Deux concepts sont inhrents cette notion : - le concept de "besoin", et plus particulirement des besoins essentiels des plus dmunis, qui il convient daccorder la plus grande priorit, et - lide des limitations que ltat de nos techniques et de notre organisation sociale imposent sur la capacit de lenvironnement rpondre aux besoins actuels et venir. ! Rapport Brundtland : Notre Avenir Tous, rapport de la Commission Mondiale sur l'Environnement et le Dveloppement, Les Editions du Fleuve, 1987, p 51 </li> <li> 8. Les grandes dates du dveloppement durable 1972 Confrence des Nations Unies sur lenvironnement, Stockholm 1970 1980 halte la croissance et protection de lenvironnement volution des concepts codveloppement 1992 Sommet de la Terre, Rio 1987 Commission Brundtland 2002, Sommet mondial du dveloppement durable, Johannesburg Rio +5 1990 2000 CDD6 dveloppement durable RSE Responsabilit Socitale des Entreprises performance conomique, sociale et environnementale volution des acteurs scientifiques et ONG gouvernements, nations entreprises consommateurs daprs AFNOR C. Brodhag, ENSM SE, http://www.brodhag.org </li> <li> 9. Le dveloppement durable, une coopration entre environnement &amp; dveloppement La contradiction entre l'environnement et le dveloppement nonce par le Club de Rome au dbut des annes 70 pourrait tre rsolue par la recherche dun nouveau mode de dveloppement pour lequel la croissance conomique serait dcouple de la pression sur lenvironnement. La commission Brundtland propose en 1987 : le dveloppement durable. ! Dveloppement durable Approche cooprative ! Environnement dgrad Economie dveloppe Jeu somme nulle Environnement prserv Economie dveloppe Jeu somme positive ! ! Environnement dgrad Economie sousdveloppe Jeu somme ngative Approches comptitives Environnement prserv Economie sousdveloppe Jeu somme nulle daprs Aurlien Boutaud, ENSM-SE, RAE </li> <li> 10. Quels indicateurs ? Lempreinte cologique La surface biologiquement productive sur terre qui est la base commune des cosystmes et de l'humanit est limite. Lempreinte cologique mesure la surface ncessaire pour produire les ressources consommes par la population, et pour absorber les dchets quelle produit. La surface productive de la Terre disponible pour le dveloppement est de 11,4 milliards dhectares, soit en moyenne 1,9 ha/habitant or elle tait en 1999 de 2,3 ha soit 20% au dessus. Lempreinte cologique permet destimer la durabilit environnementale Lindicateur de dveloppement humain LIDH est une mesure indicative et non exhaustive du dveloppement humain, cr par le PNUD en 1990. Il intgre le niveau de vie (PNB/tte), lesprance de vie et le niveau dinstruction et daccs au savoir (alphabtisation des adultes et scolarisation des enfants). Un objectif dIDH de 0,8 a t fix par les Nations Unies Lindicateur de dveloppement humain permet destimer la durabilit sociale et conomique C. Brodhag, ENSM SE, http://www.brodhag.org </li> <li> 11. Le dveloppement durable, une coopration environnement &amp; dveloppement : proposition de mthode d'valuation Indicateur de dveloppement humain IDH) Besoins des gnrations actuelles Niveau de durabilit cologique 1 dveloppement durable Environnement dgrad Economie dveloppe 0,9 0,8 IDH, niveau moyen 0,7 0,6 0,5 Environnement dgrad Economie sous-dveloppe 0,4 Environnement protg Economie sous-dveloppe 0,3 0,2 0,1 0 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 Besoins des gnrations 0 futures Empreinte cologique (ha/hab) C. Brodhag, ENSM SE, http://www.brodhag.org </li> <li> 12. Performance des nations en matire de dveloppement durable : combien de plantes gnrations actuelles Indicateur de dveloppement humain IDH) Europe du Sud + "NPI" Europe du Nord et de l'Ouest USA, Besoins des Australie, Canada 1 Pays "mergents" d'Asie et d'Amrique du Sud (+ Turquie) 0,9 Pays "mergents" d'Afrique du Nord, Moyen Orient, Asie 0,8 0,7 0,6 0,5 Pays en voie de dveloppement d'Asie et d'Afrique 0,4 0,3 0,2 0,1 0 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 Empreinte cologique (ha/hab) daprs Aurlien Boutaud, ENSMSE, RAE 1 Besoins des gnrations 0 futures C. Brodhag, ENSM SE, http://www.brodhag.org </li> <li> 13. Du chemin du dveloppement "classique" aux chemins du dveloppement durable Indicateur de dveloppement humain IDH) Besoins des gnrations actuelles 1 : chemin du dveloppement "classique" : chemins du dveloppement durable /5 /3 0,9 dveloppement durable 0,8 0,7 les chemins souhaitables diffrent mais tentent de susciter une convergence long terme cologiquement viable et politiquement acceptable. 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0,1 0 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 Besoins des gnrations 0 futures Empreinte cologique (ha/hab) daprs Aurlien Boutaud, ENSMSE, RAE </li> <li> 14. Analyse rtrospective : backcasting : partir des objectifs de long terme pour btir des stratgies habitat mobilit vtements alimentation ................. ................. produit 2000 construction transport industrie agriculture ................. ................. service Dimi n facte uer dun ur beso ins e 5 les mati res n nerg ie prem ires fermeture de boucles de recyclage 2050 e pas d ces tan subs ses dans u ngere nnement da ro lenvi Le Programme daction de Johannesburg propose un programme dcennal visant changer les modes de production et de consommation, fond sur la matrise du cycle de vie en partant des besoins (habitat). La gestion du changement (technologie et organisation sociale) Dates et chiffres actualiss daprs J. Goldenberg et coll., An end use oriented global energy strategy, annual Review of Energy, 1985, pp. 613-688, cit dans Agenda 21 - Implementation Issues in the European Union, European Environmental Addvisory Councils, H. Wiggering &amp; A. Sandhvel, Kluwer Law Int.1995 C. Brodhag, ENSM SE, http://www.brodhag.org </li> <li> 15. ISO 26000 Vision globale http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/9d/PanoramaISO26000.jpg !16 </li> <li> 16. Motivations des entreprises pour sengager pour le dveloppement durable march thique partage contrainte anticipation des risques rglementation anticipation des opportunits systmes de management marketing communication Les entreprises ont en gnral une de ces six cls d'entre pour s'engager dans le dveloppement durable. Pour avoir une vritable stratgie de dveloppement durable elles doivent aller au-del de cette premire approche et matriser l'ensemble et surtout passer des approches de risques vers des approches plus positives d'exploitation des opportunits. C. Brodhag, ENSM SE, http://www.brodhag.org </li> <li> 17. Mettre en uvre le dveloppement durable domaine traditionnel de l'conomie politique Socit conomie ressources pollutions Nature Intgrer les trois piliers CT LT local global simple complexe comptition coopration Aborder les problmes autrement Adopter des principes daction : amlioration continue, transparence (accountability), prvention, prcaution C. Brodhag, ENSM SE, http://www.brodhag.org </li> <li> 18. rgulation et dveloppement durable des entreprises institutions internationales normes internationales principes directeurs contrats : Global Compact, engagements volontaires multinationales (loi NRE) rapports de dveloppement durable GRI valuation rating entreprises cotes parties intresses systmes de management indicateurs s on ol ti ida on c Agenda 21 locaux entits locales PME sensibilisation C. Brodhag, ENSM SE, http://www.brodhag.org </li> <li> 19. Le capital naturel Leau : consommation et pollution Lnergie : Consommation, substitution renouvelable au fossile L'air : Pollution et gaz effet de serre (GES) Les dchets La biodiversit Bruit et odeurs : pollutions internes et externes Le capital social Gestion des retombes (externalits) conomiques, environnementales et sociales sur le territoire Communication interne Systme de management Organisation et responsabilits Participation, implication et motivation du personnel Intgration territoriale de l'entreprise Ouverture globale sur lextrieur Promouvoir une culture sans corruption Le capital humain Travail : Conditions gnrales et ambiance Equit Emploi, comptences, formation Gestion et prvention des risques Enjeux classs en 5 capitaux Le capital manufactur Veille rglementaire Relations avec sous traitants, fournisseurs Politique dachat Produits / co-socio-conception Transport des salaris Transports et logistique Gestion et conditions de stockage Fonctionnement et procds Infrastructures (batiment) Le capital financier Gestion de la rputation Internalisation les cots environnementaux et sociaux Management des problmatiques de durabilit Rpartition quitable de la valeur (actionnaires, clients personnel) Obligation redditionnelle et gouvernance Engagement de la direction, visions, valeurs, thique Stratgie, politique et objectifs Identification des parties intresses et lien entre leurs attentes et la politique de l'entreprise Acceptation de nouveaux principes Mesure de la performance Communication externe, reporting enjeux de lexprimentation, avec ajouts de SIGMA </li> <li> 20. Le management intgr de 5 types de capitaux Naturel Capital humain Capital social Capital financier La perspective de long terme du dveloppement durable peut tre approche par cinq types de capitaux qu'il faut prserver ou sur lesquels il faut investir. Capital manufactur SIGMA Practitioners Guide Consultation Draft May 2003, p10 C. Brodhag, http://www.brodhag.org </li> <li> 21. Combiner les rfrentiels de management Rfrentiels de dmonstration qualit environnement Modles de systme de management ISO 9001 ISO 9004 ISO 14001 ISO 14004 ! Systme de Management de lEntreprise ! EMAS hygine scurit travail OHSAS 18001 BS 8800 social/ socital SA 8000 Stratgie et Politique de lEntreprise Socit AA 1000 excellence quitable Economie durable vivable viable Environnement ! EFQM etc SD 21000 Guide pour la prise en compte du dveloppement durable dans la stratgie et le management de lentreprise daprs Alain JOUNOT, Groupe de Travail Entreprise et dveloppement durable AFNOR, document n20, Cartographie des rfrentiels de management </li> <li> 22. management du dveloppement Identification des enjeux Principes de dveloppement durable Bonnes pratiques sectorielles Rglementation et standards Stratgie de responsabilit socitale Politique Mise en uvre Reporting ! Choix et priorits : Enjeux significatifs Vision et valeurs de lentreprise ! Programme Action Objectifs Indicateurs ! Systme de management Plan daction Formation Communication Tableau de bord Evaluation et Communication des performances Attentes parties des intresses Retour dinformation aux parties intresses, Amlioration continue Mise jour de lidentification des enjeux C. Brodhag, ENSM SE, http://www.brodhag.org </li> <li> 23. impact direct et indirect amlioration continue organisation apprenante sant conditions de travail apprentissage investissement social collectif prvention co-conception gain motivation du personnel cot cots de la matrise dpenses gains eau nergie dchets solvants bruit </li> <li> 24. Comment mesurer la performance environnementale ? Pouvoirs publics Direction de l'entreprise impacts environnementaux rels / mesurs / perus... Valeur de rfrence rglementaire Indicateur de conformit Critres conomiques Critres stratgiques Objectifs d'amlioration reporting Indicateur de progrs Indicateur de suivi valeurs mesures bench marking autres entreprises daprs Marion Personne attentes des parties intresses </li> <li> 25. Les Stakeholders pouvoirs publics les police envirt institutionnels banques assurances les partenaires financiers actionnaires investisseurs direction collectivits locales entreprise donneurs dordre sous-traita...</li></ul>