Dossier consommer autrement

  • Published on
    13-Mar-2016

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Dossier consommer autrement

Transcript

  • 1Consommer Autrement

    CONSOMMATION

    jeunes-socialistes.fr

  • 2Bote outils pour un nouveau modle de dveloppement

    Aujourdhui, en 2011, notre droit lavenir, une

    vie dcente, est en pril. La socit du tout-

    consommation accrot les ingalits toutes les

    chelles et menace notre plante dans ses quilibres

    climatiques et dans sa biodiversit : le point de non-

    retour environnemental est atteint et laccumulation

    dans latmosphre de dioxyde de carbone CO2

    engendrerait dores et dj des consquences

    irrversibles pour le prochain millnaire.

    En ef fet, nous consommons trop de viande, de bl,

    de poisson : un tiers de la production cralire

    passe dans la nourriture des animaux pour nourrir

    les pays dvelopps, alors que deux milliards de

    personnes sont mal ou pas assez nourries. Nos

    ressources halieutiques, la biodiversit spuisent

    tandis que lagriculture productiviste pollue de

    manire durable leau et le sol. Nous? En fait, pas

    tout le monde, mais une par tie de la plante, et

    une par tie de la population, qui laisse de ct

    des exclus de la consommation frustrs par un

    systme productif, et un marketing productiviste.

    Notre vie quotidienne est base sur lconomie

    du jetable, sur un excs demballage, sur des

    produits bancaires et publicitaires qui poussent

    constamment consommer plus et plus souvent.

    La question de la consommation, et donc de notre

    modle de dveloppement, devient donc centrale

    quand le mode de vie occidental ne devient

    accessible pour lensemble de la plante quau prix

    de sa dgradation irrmdiable. Il faut changer,

    diminuer lempreinte cologique de nos modes de

    consommation, revoir les rgles de lconomie,

    encadrer, amoindrir les mcanismes de la socit du

  • 3 tout-consommation , cest lobjet de cette boite

    outils consommer autrement .

    Ce suppor t se veut outil de rflexion et daction. Alors

    saisissez-vous de ces problmatiques, rpondez aux

    aspirations de nos concitoyens en suscitant un dbat

    sur la publicit, sur les modes de consommation,

    en menant une action coup de poing avec des

    associations, collectifs, et ensemble lutter contre le

    gaspillage nergtique ou dfendre les droits des

    consommateurs. Des fiches de lecture, des ar ticles

    sur lemballage et le recyclage, sur lco-conception,

    sur la croissance, au service dun nouveau modle

    de dveloppement qui intgre Nords et Suds vous

    permettront dalimenter le dbat. Mais ce nouveau

    modle passe aussi par une autre fiscalit de

    la consommation qui serait progressive et donc

    socialement juste, par un encadrement de la publicit

    et du crdit pour en finir avec le monde du jetable, de

    lphmre, de lostentatoire.

    Cest donc bien une rvision globale de nos pratiques

    laquelle nous appelons. Dfinir des critres pour

    une croissance qualitative, cest lenjeu dune

    conomie sociale : une entreprise ambitieuse, mais

    tellement enthousiasmante.

  • 4Le capitalisme mondialis, laube du

    XXIme sicle, est de plus en plus dcri

    : les ingalits mondiales se sont accrues,

    les flux financiers incontrls menacent la

    stabilit de lconomie, et la course au profit

    de cour t terme menace lenvironnement. Le

    capitalisme est pleinement soutenu par une

    socit du tout-consommation qui depuis la

    seconde guerre mondiale, est devenu une

    norme mondiale, par une cer taine uniformi-

    sation des compor tements. Depuis la chute

    du mur, plus de contre-modle face aux

    produits standardiss, dont les mrites sont

    scands par une publicit omniprsente, qui

    fait de lhomme un consommateur avant

    dtre un citoyen. Le nouveau modle de

    dveloppement que nous proposons passe

    par une croissance qualitative et le dpas-

    sement de la socit du tout-consomma-

    tion, cest lobjet de cette premire par tie. Ce

    nouveau modle passe ensuite par de nou-

    velles normes de production et enfin par de

    nouveaux modes de consommation, trans-

    formations qui font lobjet des deux par ties

    suivantes.

    Une croissance qualitative

    La croissance serait la recette absolue tous

    les maux de la socit. Pour crer de lem-

    ploi, il faut de la croissance, pour relancer

    lconomie, il faut relancer la consommation.

    Ce modle de dveloppement fond sur la

    production de richesses, sur un mode de

    vie dispendieux dans les pays dvelopps,

    nest pour tant plus viable. La consommation

    croissante de viande des pays dvelopps,

    par exemple, a atteint un tel niveau quun

    tiers des crales nourrissent des animaux

    tandis quun milliard de personnes sont

    sous-aliments. Les rserves halieutiques

    spuisent tout comme la biodiversit, qui

    na pas connu pareille crise depuis la dis-

    parition des dinosaures, et si tout le monde

    vivait comme les Amricains, il faudrait 9

    plantes pour produire les biens quivalents.

    Comme socialistes et favorables une puis-

    sance publique for te nous ne pouvons par-

    tager toutes les positions de la dcrois-

    sance , mouvement qui remet en cause la

    Capitalisme, consommation, croissance, mme combat ?

  • 5socit de consommation, notamment sur

    lautarcie. En revanche, nous pouvons uti-

    liser leurs arguments pour por ter un projet

    de croissance qualitative, travers de nou-

    veaux modes de production et de consom-

    mation, de nouveaux indicateurs de dve-

    loppement qui intgrent la qualit de vie, la

    satisfaction des besoins essentiels. Nous

    remettons en cause le super flu, le jetable,

    lobsolescence programme de produits quil

    convient dacheter nouveau pour relan-

    cer la consommation . Au vu du dsastre

    social et cologique, nous devons rflchir

    lmergence dune socit post-croissance,

    en dfinissant de nouveaux critres quan-

    titatifs et qualitatifs, en mettant en uvre

    une planification cologique de lconomie

    et donc de nouveaux modes de production.

    Dfinir de nouvelles normes de production

    Consommer colo ne suf fit pas, la puis-

    sance publique a son rle jouer pour

    dfinir de nouvelles normes de production,

    encourager les produits durables en favori-

    sant lco-fonctionnalit ou en dfinissant de

    nouveaux critres pour la TVA. Cette socit

    du plein emploi passe aussi par une recon-

    version cologique de lconomie organi-

    se par lEtat (construction de logements,

    gnralisation de lisolation thermique, et de

    lagriculture biologique).

    Le nouveau modle de dveloppement et

    de croissance que nous proposons passe

    par de nouvelles normes de production :

    des appareils lectromnagers moins ner-

    givores, la mise en uvre de la responsa-

    bilit largie du producteur, en matire de

    recyclage notamment.

    Changer nos modes de consommation

    La protection de lenvironnement passe par

    la rduction des ingalits et la remise en

    cause de compor tements somptueux de

    la par t des lites qui ne font quencourager

    la frustration et lenvie de consommer tou-

  • 6jours plus, qui crent les dif ficults sociales

    (surendettement, frustration) et renforcent

    lindividualisme. Le acheter plus et encore

    plus a augment les ingalits sociales

    et seule une socit qui en aura fini avec

    le culte de la croissance permettra de les

    rduire. Cette situation est largement due

    une publicit omniprsente dans lespace

    public et priv, vritable moteur de cette so-

    cit, qui aiguise et guide les dsirs vers un

    achat compulsif et super flu. Cette publicit

    por te dans linconscient un mode de vie uni-

    forme quil faut adopter tout prix, ds le

    plus jeune ge. Pour autant, ceux qui nen ont

    pas les moyens aujourdhui doivent pouvoir

    consommer, accder aux besoins essentiels,

    tels que le chauf fage ou une alimentation

    de qualit, dans le cadre dune augmenta-

    tion globale des bas et des moyens salaires,

    et dune autre fiscalit de la consommation.

    Cest la relance sociale et cologique que

    nous avons propos dans le Pacte pour les

    jeunes en avril 2011.

    Pour changer nos modes de consommation,

    nous voulons favoriser des circuits cour ts de

    commercialisation, amener les collectivits

    territoriales mieux encadrer la publicit et

    agir par ses commandes et marchs publics

    (2/3 des investissements publics) pour orien-

    ter les compor tements des entreprises. Selon

    lenqute Trend Observer 2008 de linstitut

    Ipsos, six franais sur dix sont daccord avec

    lide que, pour amliorer la qualit de vie,

    il faut rduire la consommation. Le progrs

    social, cest tre capable de refouler pro-

    gressivement laire conomique consacre

    la ralisation du seul profit, cest retrouver

    la par t de gratuit et de responsabilit qui

    permet lpanouissement des relations hu-

    maines, remplacer lhgmonie de la quan-

    tit par celle de la qualit.

    Dnoncer les dsagrments sur lenvironne-

    ment dus au capitalisme ef frn, continuer

    la conversion cologique de nos modes de

    production, revoir nos modes de consom-

    mation, privilgier la rduction des ingali-

    ts dans laccs aux biens communs, voil

    notre horizon. Notre projet de socit revoit

    nombre de nos pratiqu