Educateur spécialisé - media.espace- ?· Educateur spécialisé Rome K1207, K1203 . 1 Le métier .…

  • Published on
    14-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>1 </p><p>Educateur spcialis Rome K1207, K1203 </p><p>1 Le mtier </p><p>Le mtier : ducateur spcialis A lcoute des autres, dot dun solide quilibre psychique et dun bon sens pratique, lducateur spcialis est patient et dune grande maturit motionnelle. Sensibilis aux problmes sociaux et humains, il soccupe denfants, dadolescents, dadultes ou de personnes ges ayant des difficults familiales, dinsertion, dhandicap physique, psychologique ou des troubles du comportement. </p><p>educateur spcialis-photothque Rgion </p><p>Dvelopper des activits socio-ducatives ou rcratives adaptes aux besoins des personnes quil accompagne. Tel est son rle aprs avoir valu chaque situation individuelle par le biais dun diagnostic sanitaire et social. Cet accompagnement ducatif varie selon le public dont il a la charge : sorties, ateliers, soutien scolaire. Lducateur spcialis conoit et met en uvre des projets daide linsertion sociale et professionnelle. Il assure un rle de mdiation entre les personnes et diffrents organismes (logement, emploi, banque, enseignement). Il organise leurs occupations quotidiennes et y participe (repas, coucher). </p><p>Quelques soient les types de publics dont il a la charge, son action a pour but de prserver ou de rtablir leur autonomie. Par le soutien quil apporte, il aide les personnes surmonter leurs difficults et renouer les liens familiaux et sociaux. Il contribue au dveloppement affectif ou psychologique des jeunes, lutte contre leur dsoeuvrement et favorise leur insertion professionnelle, grce des projets pdagogiques personnaliss. </p><p>Il peut exercer dans des domaines diffrents : Travail social, enseignement spcialis ou scolaire, sant, protection judiciaire de la jeunesse, prvention de la dlinquance, notamment en tant qu ducateur de rue . Il peut aussi apporter son concours des programmes de dveloppement des quartiers. </p><p>Ses lieux de travail sont multiples. Il peut intervenir en milieu ouvert et aller la rencontre des personnes dont il soccupe : services daction ducative en milieu ouvert (AEMO), entreprises dinsertion, organismes participant la politique de la ville. Il travaille aussi en tablissement avec ou sans hbergement : internats ducatifs, instituts mdico-ducatifs, centre </p></li><li><p>2 </p><p>dhbergement et de rinsertion sociale, foyers de jeunes travailleurs ou de mres clibataires. Il peut avoir des horaires irrguliers, travailler la nuit ou assurer des astreintes. </p><p>Il est relativement autonome dans lorganisation de son travail. Il est amen, en fonction de la lgislation en vigueur et des objectifs de la structure qui lemploie, collaborer avec des familles, des enseignants, des psychologues, des mdecins, des assistantes sociales ou des juges des enfants. Dans ce cadre, il choisit ses modalits dintervention et doit connatre les phnomnes dintgration et dexclusion, les inadaptations sociales ou psychologiques ainsi que le cadre institutionnel et administratif. </p><p>Sens des responsabilits, coute, disponibilit, crativit et capacit travailler en quipe sont les principales qualits requises pour exercer ce mtier. Face aux risques dincivilits ou de violence, il doit pouvoir conserver calme et sang-froid. </p><p>Il travaille avec dautres professionnels. Il collabore avec des ducateurs de jeunes enfants (EJE), des ducateurs techniques spcialiss, des aides mdico-psychologiques (AMP), des assistantes sociales ou des moniteurs-ducateurs. Ces derniers ont des tches proches de celles des ducateurs spcialiss. Leurs comptences plus limites ne leur permettent cependant pas de travailler sans personnel dencadrement. </p><p>2 Le march du travail </p><p>Sur quels postes dbuter dans le mtier ? </p><p>Certains emplois ncessitent une grande maturit et/ou de lexprience. Ce sont les postes situs dans le domaine de la prvention spcialise, de linsertion professionnelle et sociale, de la protection judiciaire de la jeunesse ou de la lutte contre la toxicomanie </p><p>Dautres manquent de candidats et peuvent tre, pour les jeunes, un moyen de dbuter rapidement dans ce mtier. Ce sont les secteurs de laide sociale lenfance et les postes en internat. Les ducateurs spcialiss souhaitent souvent dvelopper des comptences spcifiques auprs dun public particulier. La premire partie de carrire peut donner lieu la multiplication dexpriences professionnelles afin de trouver la voie vers laquelle orienter sa pratique. </p><p>Et demain ? </p><p>La ncessit de compenser les dparts devrait soutenir le maintien des recrutements. Les intentions de recrutement voques par les entreprises pour le secteur social et mdico-social se maintiennent un bon niveau. La pyramide des ges des ducateurs spcialiss (31% de moins de 35 ans et 22% de 50 ans et plus, en 1999) pose la question du renouvellement des personnels ducatifs qualifis. Les dparts la retraite devraient tre compenss par la croissance des effectifs en formation et la multiplication des voies daccs au mtier (formation initiale, en cours demploi, apprentissage, VAE). </p><p>Pour rpondre aux besoins dducateurs spcialiss, les voies daccs la certification se diversifient et les quotas en formation augmentent. Les conditions daccs la formation, ne permettaient pas toujours aux personnes qui occupaient des postes dducateur spcialis sans avoir le diplme de valoriser leur exprience et daccder la qualification requise. Pour y pallier, le lgislateur a permis la diversification des voies daccs la formation (en cours demploi, par lapprentissage) et encourag le dveloppement de la validation des acquis de lexprience. Financs par les employeurs, ces dispositifs sajoutent aux places disponibles fixes par le ministre charg des affaires sanitaires et sociales et la Rgion. Celles-ci ont doubl en PACA entre 2000 et 2002 (soit 132 en 1re anne en 2000 et 249 en 2002). Depuis ce chiffre est stable. </p></li><li><p>3 </p><p>La modification du cadre rglementaire et juridique : un fort impact sur lvolution des pratiques professionnelles. Le dveloppement de dispositifs spcifiques, la nouvelle organisation territoriale du travail social, lmergence de nouveaux besoins (crise de lemploi, vieillissement de la population) et les politiques de dveloppement local continueront peser fortement sur lvolution des pratiques et des connaissances du champ social. Paralllement, la conception du travail social se transforme. Lindividu est plac au centre du projet, il est pris en charge dans un contexte global : lducation spcialise senvisage et senvisagera moins en institution quen milieu ordinaire (fermeture des coles des maisons denfants caractre social au profit de lintgration des enfants en difficult, assists dducateurs, dans les coles de lducation nationale). La mission de lducateur spcialis est aujourdhui moins la (r)ducation que l (r)insertion. </p><p>Gestion de projets multi partenariaux, valuation de son travail : ses tches se diversifient. Le mtier dducateur spcialis sorganise vers un multi-partenariat. Ce professionnel devra de plus en plus prendre en charge la gestion de projets collectifs pluridisciplinaires et de partenariats intra- (quipe daccompagnement, etc.) ou inter-institutionnels (juge, autres administrations, familles, etc.). Il lui sera plus frquemment confi des missions globales daiguillage des personnes dont il a la charge vers des services spcialiss. Dans le cadre du dveloppement social de la ville, des fonctions lui seront plus largement attribues. La modification des logiques budgtaires et managriales contribue lmergence de nouvelles exigences professionnelles pour lducateur spcialis : il lui sera de plus en plus demand dvaluer les effets de son accompagnement, de formaliser, dacqurir des mthodologies et des outils, y compris des techniques artistiques de mdiation et/ou but thrapeutique (conception dateliers de thtre, musique, peinture). </p><p>Des difficults lies aux conditions de travail, qui pourraient saccentuer. Certains ducateurs spcialiss ressentent une usure professionnelle lie linstitution qui les emploie (budget rduit, absence de projet dtablissement), au poste quils occupent (rythmes de travail) ou aux publics quils accompagnent (dlinquants, personnes faisant preuve daccs de violence). La multiplication de ces situations difficiles au quotidien peut crer un malaise. Rares, il y a quelques annes, les priodes de maladie et mme, dans certains cas extrmes, la mise en inaptitude des salaris pour un poste donn ont tendance se multiplier. Les textes lgislatifs rcents et les contraintes budgtaires institutionnelles incitent au maintien domicile des personnes dpendantes (personnes ges, handicapes) ainsi qu un recours croissant aux services dintervention sociale domicile. Les publics accueillis au sein des tablissements pourraient, ainsi, voluer : cas de pertes dautonomie les plus lourdes et pathologies les plus graves. Les conditions de travail des ducateurs spcialiss employs dans ces structures pourraient sen voir modifies ou tout au moins complexifies. </p><p>3 Evoluer </p><p>Je veux voluer dans le mtier ou dans le secteur professionnel </p><p>Suivre des actions de professionnalisation par le biais de la formation professionnelle continue. La connaissance du public quil accompagne est une comptence que lducateur spcialis maintient et amliore tout au long de sa vie professionnelle. Il apprcie galement dchanger sur son vcu professionnel dans le cadre de groupes danalyse de pratiques. Dautres formations concernent la mise en uvre de projets de service ou dtablissement (travaux sur les engagements, les objectifs ducatifs) ou doutils mthodologiques (outil dvaluation de leur accompagnement ou dexplicitation de leur dmarche pdagogique). </p><p>Avec de lexprience professionnelle et/ou une formation complmentaire lducateur spcialis peut exercer des fonctions de chef de service ducatif, chef de projet en dveloppement social urbain ou de directeur de centre social. Il peut ainsi coordonner une quipe ducative ou assurer la gestion et ladministration de petites structures. Les formations suprieures qui mnent cette volution professionnelle sont : </p><p> Le diplme dtat en ingnierie sociale (DEIS), Le certificat daptitude aux fonctions de directeur dtablissement social (CAFDES), </p></li><li><p>4 </p><p> Le certificat daptitude aux fonctions dencadrement et de responsable dunit dintervention sociale (CAFERUIS). </p><p>Dans le secteur public, il peut devenir conseiller socio-ducatif. Il a alors pour missions de recenser les besoins, de proposer et de participer la mise en uvre de la politique sociale relevant de sa comptence ; dexercer une fonction dexpertise auprs de la direction de la collectivit, des lus et des quipes de terrain et dencadrer ventuellement un service. Ce grade de catgorie A de la fonction publique territoriale est accessible lissue dun concours interne ouvert aux assistants socio-ducatifs justifiant de 6 ans de service. </p><p>Lducateur spcialis peut aussi sorienter vers le mtier de dlgu la tutelle aux prestations sociales ou de conseiller conjugal et familial. Une formation spcialise lui permet doccuper ces emplois. Il peut aussi se diriger vers dautres professions sociales (animateur ou assistant de service social). </p><p>Certains professionnels se tournent vers lenseignement aprs 5 ans danciennet et une matrise, afin de transmettre le savoir thorique et pratique quils ont acquis au cours de leur exprience (coles dducateur spcialis, institut rgional de formation de travailleurs sociaux) </p><p>Ou le mtier de consultant. En mettant profit les comptences mthodologiques et relationnelles acquises, ils aident les tablissements sociaux valuer et analyser leurs pratiques ou mieux grer leurs ressources humaines. </p><p>Ils peuvent aussi crer une association comme une entreprise dinsertion, dans laquelle ils continuent exercer des fonctions dducateurs spcialiss. </p><p>Ou reprendre une formation de lenseignement suprieur. Aprs plusieurs annes dexercice, certains ducateurs spcialiss reprennent des tudes universitaires notamment dans le domaine des sciences sociales (psychologie, sociologie ou sciences de lducation). </p><p>Cette fiche a t produite par lORM PACA </p><p>1 Le mtierLe mtier : ducateur spcialisDvelopper des activits socio-ducatives ou rcratives adaptes aux besoins des personnes quil accompagne.Quelques soient les types de publics dont il a la charge, son action a pour but de prserver ou de rtablir leur autonomie.Il peut exercer dans des domaines diffrents :Ses lieux de travail sont multiples.Il est relativement autonome dans lorganisation de son travail.Sens des responsabilits, coute, disponibilit, crativit et capacit travailler en quipe sont les principales qualits requises pour exercer ce mtier.Il travaille avec dautres professionnels.</p><p>2 Le march du travailSur quels postes dbuter dans le mtier ?Certains emplois ncessitent une grande maturit et/ou de lexprience.Dautres manquent de candidats et peuvent tre, pour les jeunes, un moyen de dbuter rapidement dans ce mtier.</p><p>Et demain ?La ncessit de compenser les dparts devrait soutenir le maintien des recrutements.Pour rpondre aux besoins dducateurs spcialiss, les voies daccs la certification se diversifient et les quotas en formation augmentent.La modification du cadre rglementaire et juridique : un fort impact sur lvolution des pratiques professionnelles.Gestion de projets multi partenariaux, valuation de son travail : ses tches se diversifient.Des difficults lies aux conditions de travail, qui pourraient saccentuer.</p><p>3 EvoluerJe veux voluer dans le mtier ou dans le secteur professionnelSuivre des actions de professionnalisation par le biais de la formation professionnelle continue.Avec de lexprience professionnelle et/ou une formation complmentaireDans le secteur public, il peut devenir conseiller socio-ducatif.Lducateur spcialis peut aussi sorienter vers le mtier de dlgu la tutelle aux prestations sociales ou de conseiller conjugal et familial.Certains professionnels se tournent vers lenseignementOu le mtier de consultant.Ils peuvent aussi crer une associationOu reprendre une formation de lenseignement suprieur.</p></li></ul>