Emile Zola - Germinal (fr)

  • Published on
    06-Jun-2015

  • View
    46.356

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

mile Zola, crivain franais (Paris, 2 avril 1840 - Paris, 29 septembre 1902), est considr comme le chef de filedu Naturalisme. Il a jou un grand rle dans la rvision du procs d'Alfred Dreyfus.Biographie

Transcript

<p>lebaron vous prsente en v. 0.1 :</p> <p>Germinal Emile ZolaI] Lauteur : mile Zola, crivain franais (Paris, 2 avril 1840 - Paris, 29 septembre 1902), est considr comme le chef de file du Naturalisme. Il a jou un grand rle dans la rvision du procs d'Alfred Dreyfus. Biographie Fils unique de Franois Zola (7 aot 179527 mars 1847) un ingnieur italien naturalis, qui travaillera la construction du canal qui portera son nom Aix-en-Provence et de milie Aubert (6 Fvrier 181917 Octobre 1880) originaire de la Beauce bourguignonne, mile Zola nat Paris. La famille s'installe Aix-en-Provence et connat, la mort du pre, de graves difficults financires. Au collge, il est condisciple de Paul Czanne qui il doit de rencontrer des peintres comme Monet, Sisley, Pissarro, Manet. Il regagne Paris en 1858. En 1859, mile Zola choue par deux fois au Baccalaurat ( cause du franais). Ne voulant plus tre la charge de sa mre, il abandonne ses tudes et cherche du travail.Il trouve un travail chez Hachette comme coursier et c'est l qu'on lui demande d'crire des contes. Emile Zola est mort en 1902. II] Germinal (roman) Germinal est un roman d'mile Zola publi en 1885, le treizime volume de la srie Les Rougon-Macquart et peut-tre le plus clbre. L'action se droule dans le bassin houiller du nord de la France, lors d'une grve provoque par la rduction des salaires. Outre tous les aspects techniques de l'extraction minire ainsi que les conditions de vie dans les corons, Zola nous y montre les dbuts de l'organisation politique et syndicale de la classe ouvrire, mais aussi ses divisions entre marxistes et anarchistes. Le roman prmonitoire a prcd de vingt ans la catastrophe de Courrires, lors de laquelle 1099 mineurs ont trouv la mort. 1. Le roman (rsum) : Le hros est tienne Lantier, fils de Gervaise Macquart et d'Auguste Lantier (voir L'Assommoir). Comme la plupart des membres de la branche Macquart, il a hrit d'une folie discernable dans son regard, qui peut tourner la violence meurtrire sous l'effet de la boisson ou de la colre. Chass d'un atelier de chemin de fer Lille pour avoir gifl un de ses suprieurs, il arrive un soir Montsou (nord de la France), dans le bassin minier, o il sera embauch comme herscheur (celui qui pousse les wagonnets) grce Maheu, qui se prend d'amiti pour lui. Ouvrier irrprochable, tienne se passionne pour le socialisme. Il est en contact avec son ancien contrematre Pluchart, qui lui envoie des livres et des brochures qu'il lit avec avidit mais sans mthode; log chez l'aubergiste Rasseneur, il a de longues conversations avec l'anarchiste Souvarine, partisan de l'action violente. Lorsque la grve clate, il en est le leader tout dsign, et il va conduire le mouvement de rvolte jusqu' son chec final, qui lui sera injustement reproch par les autres mineurs. Le roman est en mme temps une histoire d'amour la fin tragique. tienne s'est pris de Catherine, fille des Maheu, un sentiment rciproque. Celle-ci est nanmoins possde , malgr son jeune ge (quinze ans) par Chaval, un homme brutal et jaloux. Etienne est rvolt par les misrables conditions de vie des mineurs, et quand la Compagnie des mines, allguant la crise conomique, dcide de baisser les salaires, sa rvolte s'exaspre. Rvant d'une socit plus juste, il propage des ides rvolutionnaires et pousse les mineurs la grve. Les semaines s' coulent. Les grvistes affams se dchanent en une bande enrage aux cris de: Du pain! du pain !. Mais I'arme intervient, et les mineurs se rsignent reprendre le travail. Aprs l'chec de cette grve, Souvarine fait exploser le puits du Voreux, o tienne et Catherine se retrouvent enferms avec Chaval. Dans un accs de folie, tienne fracasse le crne de Chaval. Leur amour se retrouve libr de toute contrainte, mais Catherine, agonisante, s'teint peu aprs, dans les boyaux de la mine. Etienne, sauv, part pour Paris. II a perdu ses illusions mais a le cur plein d'espoir. II sait qu'un jour viendra o la force ouvrire, encore en germination, s'organisera pour venir bout des injustices. Le roman se termine par une note d'espoir justifiant le titre que lui a donn Zola : de mme que les graines germent pour donner le bl et les autres plantes nourricires, la rvolte des mineurs porte en germe d'autres luttes, plus vastes, qui changeront un jour le monde : Des hommes poussaient, une arme noire, vengeresse, qui germait lentement dans les sillons, grandissant pour les rcoltes du sicle futur, et dont la germination allait faire bientt clater la terre. La lgendaire solidarit des mineurs, entre silicose et coups de grisou, se manifeste dans les mobilisations d'Anzin (1884) et de Courrires (1906). La dernire mine de charbon en France Creutzwald en Lorraine a ferm le 23 avril 2004. 2. Synopsis: Un jeune chmeur, Etienne Lantier, se fait embaucher aux mines de Montsou, dans le nord de la France. II fait la connaissance d'une famille de mineurs, les Maheu, et tombe amoureux de leur fille Catherine. Mais celle-ci, qui nest</p> <p>pas insensible Etienne, est la matresse d'un ouvrier brutal, Chaval. Etienne est rvolt par les misrables conditions de vie des mineurs, et quand la Compagnie des mines, allguant la crise conomique, dcide de baisser les salaires, sa rvolte s'exaspre. Rvant d'une socit plus juste, il propage des ides rvolutionnaires et pousse les mineurs la grve. Les semaines s' coulent. Les grvistes affams se dchanent en une bande enrage aux cris de: Du pain! du pain !. Mais I'arme intervient, et les mineurs se rsignent reprendre le travail. C'est alors que Souvarine, un ouvrier anarchiste sabote la mine. Les galeries inondes s' effondrent. De nombreux mineurs prissent. Etienne se trouve bloqu avec Catherine et Chaval. Ce dernier le provoque. Etienne le tue et devient I'amant de Catherine qui meurt d'puisement dans ses bras. Etienne, sauv, part pour Paris. II a perdu ses illusions mais a le cur plein d'espoir. II sait qu'un jour viendra o la force ouvrire, encore en germination, s'organisera pour venir bout des injustices. III] Le titre : Germinal tait le septime mois du calendrier rpublicain. Il commenait le 21 ou le 22 mars et finissait le 18 ou le 19 avril. Par ce biais, le titre de Zola se rfre videmment aux soulvements en vue d'instaurer un ordre nouveau de la grande Rvolution. Mais le sens premier de germinal est li au renouveau cyclique de la nature, qui se situe au printemps (mars et avril). A ce renouveau s'apparente symboliquement lveil, chez les mineurs, d'une prise de conscience de leur condition: la vie reprend vigueur, dans lespoir d'une amlioration de leur situation, le cas chant par la violence. Le dernier chapitre du roman voque l'arrive du printemps, un matin d'avril (de quatre heures six heures du matin) ! Ce point de vue est confirm par une lettre adresse par Zola un correspondant hollandais, cinq ans aprs la publication du livre: Quant ce titre de Germinal, je ne l'ai adopt qu'aprs bien des hsitations. Je cherchais un titre exprimant la pousse d'hommes nouveaux, l'effort que les travailleurs font, mme inconsciemment, pour se dgager des tnbres si durement laborieuses o ils s'agitent encore. Et c'est un jour, par hasard, que le mot Germinal m'est venu aux lvres. Je n'en voulais pas d 'abord, le trouvant trop mystique, trop symbolique; mais il reprsentait ce que je cherchais, un avril rvolutionnaire, une envole de la socit caduque dans le printemps. Et, peu peu, je my suis habitu, si bien que je n'ai jamais pu en trouver un autre. S' il reste obscur pour certain lecteurs, il est devenu pour moi comme un coup de soleil qui claire toute luvre. III] Liste des personnages : Etienne Lantier, 20 ans, hros du roman, amoureux de Catherine. Catherine Maheu, 15 ans, amoureuse d'Etienne, matresse de Chaval. Antoine Chaval, 25 ans, amant de Catherine, brutal et jaloux. La famille Maheu : famille type de mineurs compose de: Le pre Maheu, dit Bonnemort, 58 ans. Le fils Maheu, Toussaint, 42 ans. Constante Maheu, dite La Maheude, femme de Toussaint, 39 ans. Les sept enfants: Zacharie. Catherine, herscheuse, 15 ans. Jeanlin, galibot, 11 ans. Alzire, la petite infirme, 9 ans. Lnore, 6 ans. Henri, 4 ans. Estelle 3 mois. Les Levaque : Jrme Levaque, 40 ans. Anglique, La Levaque, 41 ans. Philomne, 18 ans, matresse de Zacharie (dont elle a deux enfants). Bbert, ami de Jeanlin, 12 ans. Louis Bouteloup, le "logeur", amant de la Levaque, 35 ans. Les Pierron : Franois Pierron, 30 ans. Suzanne, La Pierronne, 28 ans. Lydie, 10 ans Danseart, matre-porion, amant de la Pierronne, 40 ans. La Brl, 50 ans. Souvarine, anarchiste russe, sabote la mine, 28 ans. Les Hennebeau : Philippe Hennebeau, directeur gnral des mines de Montsou, 48 ans. Blanche Hennebeau, matresse de Ngrel, 40 ans. Paul Ngrel, ingnieur, fianc de Ccile Grgoire, 25 ans. Les Grgoire : Lon Grgoire, 60 ans. Amlie Grgoire, 58 ans. Ccile Grgoire, fiance Paul Ngrel, trangle par Bonnemort, 18 ans.</p> <p>Etude de quelques personnages: Etienne Lantier : C'est avec lui que s'ouvre et se ferme le livre. N en 1846, il est le fils de Gervaise Macquart et de son amant, Auguste Lantier. Ds l'ge de douze ans, il travaille comme apprenti dans une fabrique de boulons. Par la suite, il est envoy Lille et devient mcanicien. Au dbut de Germinal, Etienne a vingt et un ans. Il erre depuis huit jours sur les routes du Nord, la recherche d'un travail. Etienne est un jeune garon "trs brun, joli homme, l'air fort malgr ses membres menus" (I, 1). Catherine le trouve "joli, avec son visage fin et ses moustaches noires" (IV, 1). Il est possd par un mal hrditaire: dernier enfant d'une race alcoolique, il souffre "dans sa chair de toute cette ascendance trempe et dtraque d'alcool" (I,4). Il devient mchant, a mme envie de tuer quand il boit. Il ressent "une brusque folie du meurtre" (VI, 3) lorsqu'il affronte Chaval. Pourtant Etienne russit se matriser, et lorsqu'il tue son rival, c'est en tat lgitime de dfense. Lorsqu'Etienne arrive Montsou, il est naf, timide, n'a gure l'exprience des femmes, et confond Catherine avec un garon. Leur amour se nourrit de jeux de regards, de malentendus, de dsirs refouls: jamais il ne la rejoindra dans son lit alors qu'il sait qu'elle l'attend. Il la possdera enfin, aprs avoir tu Chaval, au fond de la mine inonde, juste avant qu'elle n'expire. Le parcours amoureux a une issue tragique. Etienne pntre dans le monde souterrain, le royaume des morts: "Un chemin creux s'enfonait". Il a trois initiateurs: Bonnemort, Maheu, Catherine. Son parcours, politique et amoureux, constitue une double qute: qute de la justice sociale et de la femme aime. Rvolt par la misre de ses camarades, il se lance corps perdu dans l'action rvolutionnaire. La grve a chou. Il repart comme il tait venu, mais mri: il sait que les germes de la rvolte seront rcolts dans les sicles futurs. L'aventure d'Etienne correspond une formation personnelle: il apprend un mtier, dcouvre l'amour, se forme comme militant ouvrier et symbolise la prise de conscience de toute une classe, la classe ouvrire. Etienne n'a cependant pas l'toffe d'un hros: le narrateur le montre en proie des faiblesses qui le discrditent quelque peu. Ses rves de bourgeois, son ambition personnel, son amour-propre, entachent sa volont d'aider le peuple et son dsir de justice social: il ressent "la joie d'tre le chef, de se voir obir [...] quand il serait le matre" (III, 4). Catherine et les Maheu : Les Maheu travaillent dans la mine depuis cinq gnrations et reprsentent la famille type des mineurs. Vincent Maheu, dit Bonnemort, pre de Maheu, le plus ancien mineur encore au travail, du moins au dbut du roman, g de 58 ans, est la vivante antithse de M. Grgoire, g de 60 ans. Signe distinctif de Bonnemort: il crache rgulirement du charbon. Bavard avec Etienne, quand celui-ci arrive au Voreux, Bonnemort se montrera beaucoup plus rserv par la suite. Bonnemort est conu par Zola comme tant "le produit de la mine": il est atteint de bronchite, voire de silicose, mais il a rchapp par trois fois la mort, comme l'indique son surnom, "Bonnemort". Dsign habituellement par "le vieux Bonnemort", il a travaill durant 50 ans la mine (45 ans au fond). Bien qu'il soit paralys, la fin du roman, il aura suffisamment de force pour trangler Ccile Grgoire, dans un accs de dmence et, sans doute, de rancune "sculaire"; son acte meurtrier serait la revanche d'un sicle d'oppression. Toussaint Maheu, g de quarante-deux ans, est haveur. C'est un bon ouvrier, consciencieux, qui travaille dur dans les difficiles conditions de la mine. La Maheude (de son prnom Constance), pouse de Toussaint Maheu, "d'une beaut lourde, dj dforme trenteneuf ans par sa vie de misre et les sept enfants qu'elle avait eus" (II,1). Foncirement bonne, raisonnable et prudente, elle incarne la prise de conscience progressive des mineurs. Elle prend la tte du cortge des grvistes, et pousse son marie jeter des briques aux soldats qui gardent la fosse. Elle se rsigne, alors que tout est dtruit autour d'elle, reprendre un travail harassant, "l'chine casse" (VI, 7). Catherine, quinze ans, est une jeune fille fluette aux cheveux roux. Le teint blme de son visage tait "dj gt par les continuels lavages au savon noir" (II,1). Elle a de grands yeux "d'une limpidit verdtre d'eau de source et dont le visage noir creusait encore le cristal" (VI, 1). Courageuse, elle se lve quatre heures du matin pour prparer le maigre djeuner de la famille. Arrive la mine, elle pousse sa berline dont le poids atteint sept cents kilogrammes. Elle est la matresse de Chaval qui la brutalise, mais qui elle reste fidle: "C'tait son homme, celui qui l'avait eue le premier" (IV, 5). Attire par Etienne, elle refoule son amour pour lui. Chaval : "Un grand maigre de vingt-cinq ans, osseux" (III,1). "Ses moustaches et sa barbiche rouges flambaient dans son visage noir, au grand nez en bec d'aigle" (IV,1). Par contraste, Chaval est le rival entreprenant: d'abord triomphant, il sera vaincu par Etienne. C'est aussi le "tratre", le jaune qui refuse de participer la grve et qui trahit par ambition (pour devenir porion): il dnonce les grvistes aux gendarmes, dirige les Borains en l'abscence des mineurs grvistes. Si Etienne est physiquement sduisant, Chaval s'impose par sa rudesse, une brutalit grossire. Zola considrait que le nom d'un personnage devait tre soigneusement choisi ("nous voyons souvent tout un</p> <p>caractre dans l'assemblage de certaines syllabes" confiait Zola, dans une lettre Elie de Cyon, du 29 janvier 1882, et il ajoutait que le nom incarne la personnalit profonde, "l'me mme du personnage"). Chaval, par son nom, suggre le cheval ("une rosse"); pendant la marche travers les fosses, les femmes l'obligeront boire "la gueule dans l'auge", elles lui jetteront "une poigne de crottin" (V, 4). Chaval se caractrise par ses revirements, son instabilit affective: d'abord hostile la grve, puis dcid y participer, lors de la runion du Plan-des-Dames, il se rallie la cause patronale, sous l'influence de Deneulin et se rvle provocateur et bris...</p>