Exercices de préparation à l’ ?· Exercices de préparation à ... b) notez le mot en transcription…

  • Published on
    16-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Exercices de prparation lexamen

    QCM de 2010

  • 1. Quelle est la diffrence entre un traitpertinent et un trait redondant ? 1 point. a) le trait pertinent sert diffrencier deux phonmes, comme

    cest le cas du caractre arrondi du /u/ en franais, alors que letrait redondant, tout en tant bien prsent phontiquement, nesert pas diffrencier deux phonmes, comme cest le cas ducaractre arrondi du /y/ en franais.

    b) le trait redondant sert diffrencier deux phonmes, commecest le cas du caractre arrondi du /u/ en franais, alors que letrait pertinent, tout en tant bien prsent phontiquement, nesert pas diffrencier deux phonmes, comme cest le cas ducaractre arrondi du /y/ en franais.

  • 1. Quelle est la diffrence entre un traitpertinent et un trait redondant ? 1 point. c) le trait pertinent sert diffrencier deux phonmes, comme

    cest le cas du caractre arrondi du /y/ en franais, alors que letrait redondant, tout en tant bien prsent phontiquement, nesert pas diffrencier deux phonmes, comme cest le cas ducaractre arrondi du /u/ en franais.

    d) le trait redondant sert diffrencier deux phonmes, commecest le cas du caractre arrondi du /y/ en franais, alors que letrait pertinent, tout en tant bien prsent phontiquement, nesert pas diffrencier deux phonmes, comme cest le cas ducaractre arrondi du /u/ en franais.

  • 1. Quelle est la diffrence entre un traitpertinent et un trait redondant ? 1 point. Bonne rponse: c) le trait pertinent sert diffrencier deux

    phonmes, comme cest le cas du caractre arrondi du /y/ enfranais, alors que le trait redondant, tout en tant bien prsentphontiquement, ne sert pas diffrencier deux phonmes,comme cest le cas du caractre arrondi du /u/ en franais.

    Pourquoi le caractre arrondi du /y/ est-il pertinent? Parcequil sert opposer le /y/ au /i/. En revanche, dans la sriepostrieure, il ny a aucune voyelle ferme non-arrondie enfranais qui soppose /u/. Le fait que /u/ soit arrondi estavr, mais redondant, il ne sert pas opposer /u/ autrechose.

  • 2. De tous les traits phontiques suivants, lequel estphonologiquement redondant en franais ? 1 point

    a) le point darticulation du /n/b) le caractre nasal du /n/c) le caractre sonore du /m/d) le caractre sourd du /f/e) le caractre sonore du /p/ f) le caractre oral du /b/

  • 2. De tous les traits phontiques suivants, lequel estphonologiquement redondant en franais ? 1 point

    a) le point darticulation du /n/: non, puisque /n/ soppose /m/ et //.

    b) le caractre nasal du /n/: non, puisque /n/ soppose /d/. c) le caractre sonore du /m/: oui, car en effet il ny a pas

    dopposition phonologique possible en franais entre un /m/sonore et un autre qui soit sourd.

    d) le caractre sourd du /f/: non, puisque /f/ soppose /v/. e) le caractre sonore du /p/: non, puisque /p/ soppose /b/. f) le caractre oral du /b/: non, puisque /b/ soppose /m/.

  • 3. Donnez un exemple dopposition consonantique de sonoritqui est neutralise en franais en position implosive (finale desyllabe) intrieure devant consonne, et rpondez comme suit :

    a) notez le mot en graphie conventionnelle, entre chevrons(0,5 point)

    b) notez le mot en transcription phontique, entre crochetscarrs (1 point)

    c) notez le mot en transcription phonologique, entre barresobliques (1 point)

    d) notez la paire de phonmes qui voient leur oppositionneutralise dans ce contexte (1 point)

    e) dites quel est le trait pertinent qui cesse dtre pertinent dansce contexte (1 point)

    f) dites quels sont les traits pertinents de larchiphonmersultant (1,5 point)

  • 3. Donnez un exemple dopposition consonantique de sonoritqui est neutralise en franais en position implosive (finale desyllabe) intrieure devant consonne, et rpondez comme suit :

    a) notez le mot en graphie conventionnelle, entre chevrons(0,5 point): absurde

    b) notez le mot en transcription phontique, entre crochetscarrs (1 point): [apsyd]

    c) notez le mot en transcription phonologique, entre barresobliques (1 point): /aPsyd/

    d) notez la paire de phonmes qui voient leur oppositionneutralise dans ce contexte (1 point): /b/ et /p/

    e) dites quel est le trait pertinent qui cesse dtre pertinent dansce contexte (1 point): la sonorit

    f) dites quels sont les traits pertinents de larchiphonmersultant (1,5 point): consonne bilabiale orale

  • 4. Lequel des exemples suivants nillustre pasle concept de variante combinatoire ? 1 point

    a) car [ka], kir [k i], court [k u]b) poule [pu], pale [pal]c) visse [vis], vise [viz]d) vous avez [vuzave], vous savez [vusave]e) Chartres [a t ], perdre [pd] f) bras [ba], bois [bw]

  • 4. Lequel des exemples suivants nillustre pasle concept de variante combinatoire ? 1 point

    a) car [ka], kir [k i], court [k u]b) poule [pu], pale [pal]c) visse [vis], vise [viz]d) vous avez [vuzave], vous savez [vusave]e) Chartres [a t ], perdre [pd] f) bras [ba], bois [bw]

  • 5. Le franais connat une corrlation de nasalitpour certaines voyelles. Quelles sont les quatrepaires corrlatives concernes, dans la configurationphonologique maximale du franais tel quil taitencore reprsent dans les ouvrages de rfrence dusicle dernier, et tel quil se maintient encore dansplusieurs rgions du monde francophone ?

  • 5. (suite)

    a) donnez ces quatre paires corrlatives (2points)

    b) illustrez leur opposition grce quatrepaires minimales (une pour chaque pairecorrlative) (2 points)

    c) laquelle de ces quatre paires corrlatives estaujourdhui disparue de lusage dun nombrecroissant de francophones, dans la France non-mridionale ? (1 point)

  • 5. (suite)

    a) donnez ces quatre paires corrlatives (2 points):// ~ / /; // ~ / /; // ~ / /; // ~ //

    b) illustrez leur opposition grce quatre pairesminimales (une pour chaque paire corrlative) (2points): pas ~ pan; lait ~ lin; os ~ once; le ~ lun

    c) laquelle de ces quatre paires corrlatives estaujourdhui disparue de lusage dun nombrecroissant de francophones, dans la France non-mridionale ? (1 point): // ~ // (puisque []nexiste plus et quon ne trouve que [ ] dans les motsqui ont le digramme un).

  • 6. Imaginons un locuteur du Nord de la France quidistinguerait la voyelle orale antrieure non arrondie mi-ferme de la voyelle orale antrieure non arrondie mi-ouverte en syllabe tonique ouverte (situation banale), maisqui connatrait une neutralisation de cette opposition dansles contextes o la voyelle est prcde du phonmeconsonantique constrictif uvulaire du franais (situation plusrare, mais bien atteste ; cf. Laurent Delahousse,prsentateur du journal de 20 heures de France 2, dont nousavons parl en classe), neutralisation qui se concrtise parlusage automatique de la voyelle mi-ouverte dans cecontexte.

  • 6. Laquelle des rponses suivantes rend bien compte de lafaon dont ce locuteur traiterait (phontiquement etphonologiquement) la squence assez tar ? 1 point.

    a) [ase tae], /ase tae/b) [ase tae], /ase taE/c) [ase ta], /ase tae/d) [as tae], /asE tae/e) [ase taE], /ase ta/ f) [ase ta], /ase taE/

  • 6. Laquelle des rponses suivantes rend bien compte de lafaon dont ce locuteur traiterait (phontiquement etphonologiquement) la squence assez tar ? 1 point.

    a) [ase tae], /ase tae/b) [ase tae], /ase taE/c) [ase ta], /ase tae/d) [as tae], /asE tae/e) [ase taE], /ase ta/ f) [ase ta], /ase taE/

  • 6. Laquelle des rponses suivantes rend bien compte de lafaon dont ce locuteur traiterait (phontiquement etphonologiquement) la squence assez tar ? 1 point.

    a) [ase tae], /ase tae/b) [ase tae], /ase taE/c) [ase ta], /ase tae/d) [as tae], /asE tae/e) [ase taE], /ase ta/ f) [ase ta], /ase taE/

  • 6. Laquelle des rponses suivantes rend bien compte de lafaon dont ce locuteur traiterait (phontiquement etphonologiquement) la squence assez tar ? 1 point.

    a) [ase tae], /ase tae/b) [ase tae], /ase taE/c) [ase ta], /ase tae/d) [as tae], /asE tae/e) [ase taE], /ase ta/ f) [ase ta], /ase taE/

  • 6. Laquelle des rponses suivantes rend bien compte de lafaon dont ce locuteur traiterait (phontiquement etphonologiquement) la squence assez tar ? 1 point.

    a) [ase tae], /ase tae/b) [ase tae], /ase taE/c) [ase ta], /ase tae/d) [as tae], /asE tae/e) [ase taE], /ase ta/ f) [ase ta], /ase taE/

  • 7. David Pujadas, autre prsentateur de nouvelles France 2, connat deux variantes combinatoires deson phonme oral vocalique central /a/, lune dentreelles rsultant du contact avec une semi-voyelle quila prcde et entrane sa postriorisation.

    a) quelles sont ces deux variantes combinatoires ? (1point)

    b) dans quels contextes phontiques les trouve-t-on,respectivement, chez lui ? (2 points)

    c) donnez deux exemples de mots illustrantrespectivement chacune de ces deux variantes. (2points)

  • 7. David Pujadas, autre prsentateur de nouvelles France 2, connat deux variantes combinatoires deson phonme oral vocalique central /a/, lune dentreelles rsultant du contact avec une semi-voyelle quila prcde et entrane sa postriorisation.

    a) quelles sont ces deux variantes combinatoires ? (1 point):le [a] antrieur et le [] postrieur.

    b) dans quels contextes phontiques les trouve-t-on,respectivement, chez lui ? (2 points). On trouve la voyelleantrieure dans tous les contextes sauf aprs [w], qui est lecontexte monopolis par la variante postrieure.

    c) donnez deux exemples de mots illustrant respectivementchacune de ces deux variantes. (2 points). La var. antrieure:plat [pla], assez [ase]; la postrieure: loi [lw], poids [pw].

Recommended

View more >