GESTION DES STOCKS 2005 Complet

  • Published on
    17-Feb-2018

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • 7/23/2019 GESTION DES STOCKS 2005 Complet

    1/43

    GESTION DES STOCKS

  • 7/23/2019 GESTION DES STOCKS 2005 Complet

    2/43

    SOMMAIRE

    Les stocks: gnralits..................................................................................p. 4

    La composition des stocks............................................................................p. 6

    La codification des stocks............................................................................p. 13Les units de stockage..................................................................................p. 14Les inventaires..............................................................................................p. 15

    La gestion physique des stocks....................................................................p. 16

    Les oprations de rception.........................................................................p. 19La valorisation des stocks............................................................................p. 24

    Les rgles de rapprovisionnement.............................................................p. 27

    L'analyse des stocks......................................................................................p. 30La gestion financire des stocks..................................................................p. 33

    La rduction des stocks................................................................................p. 35Bibliographie.................................................................................................p. 45

  • 7/23/2019 GESTION DES STOCKS 2005 Complet

    3/43

    LES STOCKS: GENERALITES

    Avoir des stocks reprsente pour l'entreprise une dpense importante, par les montants

    ainsi mobiliss, et par le cot de possession qui s'y rattache. En change, la possession de

    stocks doit prsenter pour l'entreprise des avantages, dont les principaux sont les suivants:

    - pouvoir donner aux clients le meilleur service possible, et en particulier livrer

    rapidement des commandes (cas des stocks de produits finis et de produits semi-

    finis),

    - pouvoir grer au mieux son outil de production, et en particulier pouvoir

    rparer sans dlai des machines en panne (cas des stocks de pices de rechange),

    - pouvoir produire avec le maximum de souplesse (cas des stocks de matires

    premires et de composants, de consommables de production, d'emballages, et de

    produits semi-finis),

    - minimiser de petits problmes quotidiens (cas des stocks d'articles dits de "frais

    gnraux", comme la papeterie, les articles de bureau, les effets de scurit

    individuels (casques, gants, lunettes,) et les vtements de travail).

    Malgr les montants en jeu, les entreprises se sont donc le plus souvent rsignes

    avoir des stocks, et portent leur effort sur la minimisation de ses stocks.

    1) Les objectifs du gestionnaire de stocks

    Les objectifs fondamentaux de tout gestionnaire de stocks sont les suivants:

  • 7/23/2019 GESTION DES STOCKS 2005 Complet

    4/43

    - avoir le montant minimum en stock , ce qui signifie faire en permanence des effortspour la rduction de ces stocks, mais aussi tenir jour les articles en stocks

    (changements de fabrication, volution des process, etc.);

    - viter toutes les ruptures de stock : une rupture n'est bien videmment pas un stock

    nul (ne pas avoir de pices dont personne n'a besoin ne pose aucun problme), c'est ne

    pas pouvoir servir la totalit de la demande d'un "client" du magasin un moment

    donn. Avoir 3 pices x en stock quand la fabrication en demande 5 est une rupture destock. On voit bien qu' premire vue cet objectif semble relativement contradictoire

    avec le premier!

    - connatre tout moment avec prcision l'tat de son stock , pour diffrentes raisonsde fonctionnement, mais aussi pour des raisons fiscales ou d'assurances. C'est la raison

    d'tre des inventaires, qui sont une obligation annuelle lgale pour tablir la vracit

    des comptes de l'entreprise.

    2) Les problmes que se pose le gestionnaire de stock

    Pour atteindre ses objectifs, le gestionnaire de stock doit donc en permanence rpondre

    aux question suivantes:

    - quels articles faut-il avoir en stock ?

    - quandfaut-il commander?

    - combien faut-il commander?

    - comment faire au mieux les inventaires?

    -

    Comment organiserphysiquementmon magasin?

  • 7/23/2019 GESTION DES STOCKS 2005 Complet

    5/43

    LA COMPOSITION DES STOCKS

    1) Le choix des articles tenir en stock

    A priori, et pour viter tout problme, l'entreprise devrait avoir en stock tous les

    articles qu'elle consomme ou produit, savoir:

    - matires premires et/ou composants de fabrication;

    - consommables de production;

    - emballages;

    - produits finis;

    - ventuellement, produits semi-finis;

    - pices de rechange de machines et quipements, ventuellement mme machines

    compltes;

    - articles de frais gnraux (papeterie, articles de scurit, divers...)

    Outre que cela reprsente des montants considrables, cela ncessiterait de nombreux

    magasiniers, une surface colossale de magasins et la gestion d'un nombre extrmement lev

    de rfrences. De plus, le problme de la quantit ncessaire se poserait, sans compter

    d'invitables pertes lies l'obsolescence technique, aux dgradations de matriel, etc.

    Bref, pour toutes ces raisons, l'entreprise cherche minimiser ses stocks, tout en

    limitant ses risques de pannes, d'arrts de production, et tout en assurant ses clients le

    service ncessaire leur satisfaction... donne forcment trs subjective!

  • 7/23/2019 GESTION DES STOCKS 2005 Complet

    6/43

    Dans ce contexte, les entreprises ont t amenes choisir trs soigneusement lesarticles qu'elles souhaitent avoir en stock, en appliquant des principes bien videmment

    diffrents selon que l'on parle de l'un ou l'autre des cinq stocks diffrents des entreprises.

    2) Le stock n1: les matires premires, composants, emballages et

    consommables de production

    Dans la pratique, les entreprises ont d'abord essay de limiter drastiquement leurs

    stocks dematires premires et composants: c'taient traditionnellement en effet les stocksles plus importants en volume et aussi en montant.

    Dans la plupart des cas, comme ces articles reprsentent des achats importants et

    relativement rguliers, des accords ont pu tre trouvs avec les fournisseurs pour que ces

    derniers livrent de faon programme, ou, mieux encore, la demande: c'est le principe du

    Juste A Temps, encore appel JAT, qui permet aux entreprises de fabrication en srie de

    n'avoir que quelques heures de stock.

    Toutefois comme les entreprises situes en bout de chane de production (celles qui

    livrent directement aux consommateurs) imposent bien souvent leur rythme de fabrication et

    leurs changements de programmes de fabrication leurs fournisseurs de rang 1, qui

    rpercutent leurs demandes sur leurs propres fournisseurs, dits fournisseurs de rang 2, et que

    ceux-ci leur tour rpercutent ces demandes sur les fournisseurs de rang 3, etc., les

    entreprises ont depuis quelques annes mis en place des systmes de pilotage des fabrications

    de l'ensemble des acteurs de la chane de production. Ces systmes sont connus sous le nom

    de "Supply Chain Management" (ou SCM). Fort logiquement, ils sont pilots par le service

    logistique de l'entreprise qui est situe en bout de chane. Bien entendu, de tels systmes

    ncessitent des changes constants d'informations entre tous les acteurs concerns, et ne

    pourraient donc pas exister sans les systmes modernes d'changes d'information (Internet enparticulier). Ils s'appliquent presque exclusivement aux fabrications en grandes sries,

    l'automobile, l'lectromnager, l'aronautique par exemple.

    Il faut noter que dans les entreprises de process, la ncessit absolue de travailler "au

    mme rythme" existe depuis plusieurs dcennies, puisque souvent ces entreprises sont relies

    leurs fournisseurs comme leurs clients par des pipes-lines (cas du ptrole et de la chimie

    lourde par exemple). Ces entreprises ont donc t amenes privilgier les procds en

    continu, et faisaient du Supply Chain Management bien avant que l'industrie manufacturire

    en srie ne dcouvre ce concept.

  • 7/23/2019 GESTION DES STOCKS 2005 Complet

    7/43

    Des dmarches du mme type ont permis de limiter considrablement, sauf exception,les stocks de consommables de production et d'emballages.

    3) Le stock n 2: les produits semi-finis

    C'est un stock qui est souvent constitu dans les buts suivants:

    - pouvoir servir rapidement des clients, en fabriquant d'avance des produis aussi

    "avancs" que possible de faon qu'il ne reste plus faire sur ces produits que les

    oprations permettant de les diffrencier, c'est--dire de les adapter la demande d'un

    client final. La demande des clients d'tre livrs en Juste A Temps contribue bien

    entendu gonfler les stocks de produits semi-finis;

    - "lisser" la charge de travail en production, c'est dire transformer un programme de

    production irrgulier en charge de travail aussi rgulire que possible.

    Parfois aussi, il s'agit, par le biais du lissage que permet la fabrication de produits

    semi-finis, de pallier au manque de polyvalence des oprateurs de production.

    Bien entendu, plus le produit semi-fini est "avanc", plus le stockage de ce mme

    produit est coteux. Mais la dfinition du prix unitaire est assez complexe, et est laisse au

    contrleur de gestion. Il s'agit en effet d'incorporer dans ce prix unitaire le montant des pices

    et matires, le temps de travail dj pass, mais la rpartition des frais fixes de la socit sur

    ce type de produits semi-finis est dlicate, et doit tre laisse l'apprciation du contrleur de

    gestion.

    La rduction du stock de produits semi-finis passe par la mise en place du maximumde souplesse en production: flexibilit des horaires de travail, polyvalence des salaris,

    recours la sous-traitance pour certaines oprations, meilleure programmation, , mais aussi

    par des accords avec les clients, par exemple pour des livraisons chelonnes et/ou des

    programmes de livraisons plus long terme, dans la mesure o cette volution est possible.

    Bien entendu, ces actions relvent de la responsabilit des services production et

    commerciaux, ce qui limite l'action des gestionnaires de stocks, pour ces produits, au

    rangement et la manutention, ainsi qu'aux inventaires.

  • 7/23/2019 GESTION DES STOCKS 2005 Complet

    8/43

    4) Le stock n 3: les produits finis

    C'est un stock trs coteux, gnralement le plus coteux d'une entreprise. En effet, les

    produits finis sont, l'exception de certaines pices de rechange, les articles dont le prix

    unitaire est gnralement le plus lev pour une entreprise.

    Destins pouvoir servir trs trs rapidement les clients, ils sont gnralement mis en

    place dans l'optique d'assurer, en dpit d'ventuels alas de fabrication, des livraisons dans des

    dlais trs courts. En effet, certaines entreprises imposent leurs fournisseurs des pnalits

    extrmement leves en cas de retard de livraison, voire le remboursement de l'ensemble duprjudice qu'elles peuvent subir du fait de ces retard, ce qui peut reprsenter des montant trs

    levs bien que souvent difficiles chiffrer avec certitude.

    Mais il y a plus grave: les retards de livraison, surtout s'ils sont rpts, peuvent

    conduire le client changer de fournisseur: le risque commercial est donc considrable ds

    que l'on a affaire des gros clients ("les grands comptes"), ou des clients rguliers, assurant

    de faon continue un certain volume d'activit.

    Le stock de produits finis comprend aussi parfois des invendus, que ceux-ci soient lis

    l'annulation d'une commande d'un client, des erreurs de prvisions commerciales, des

    retours de grossistes ou grands magasins, etc.

    La rduction de ces stocks passe le plus souvent par l'affinage des prvisions

    commerciales, le raccourcissement des tapes de la fabrication, voire la mise en place de

    certaines sous-traitances.

    La gestion de ce stock n3 chappe gnralement aux responsables des magasins, quipour ce stock comme pour le prcdent, se contentent d'assurer le rangement, la manutention,

    et les inventaires: en effet, la dcision de mettre en stock des produits finis relve le plus

    souvent des services commerciaux, voire mme de la Direction Gnrale.

  • 7/23/2019 GESTION DES STOCKS 2005 Complet

    9/43

    5) Le stock n4: les articles dits "de frais gnraux"

    Il s'agit d'articles consomms dans l'entreprise de faon suffisamment rgulire pour

    que l'intrt d'une mise en stock soit apparu. On regroupe sous cette appellation:

    - les articles de papeterie (papiers pour reprographie et impressions, imprims divers

    et ils sont nombreux dans les entreprises! , blocs, ),

    - les articles de bureau (classeurs, trombones, stylos, etc.),

    - les consommables informatiques (disquettes, cartouches d'encre, ),

    - les quipements de protection individuels (chaussures de scurit, casques, gants,

    lunettes, blouses de protection, ),

    - les vtements de travail,

    - les articles d'hygine (savons, nettoyants divers, papiers hyginiques, serviettes en

    papier, chiffons, ponges, serpillires, ),

    - le petit outillage (tournevis, pinces diverses, mtres, niveaux, et mme quelquefoispetit appareillage lectrique comme des "Mtrix"),

    - d'autres articles divers (denres et boissons, produits pharmaceutiques, piles

    lectriques, ampoules lectriques, .).

    Dans la plupart de ces domaines, les fournisseurs ont mis en place depuis longtemps

    des systmes de livraisons directes aux services demandeurs, en fonction de leurs besoin: ceci

    s'appuie la fois sur des "catalogues" d'articles pouvant tre commands, et sur des moyens

    de transmission moderne, EDI ou Internet le plus souvent. L'tape prliminaire est bien sr la

    ngociation de contrats cadres avec ces fournisseurs. Elle se poursuit aujourd'hui, le plus

    souvent, par la mise en place de catalogues d'articles sur Internet, que chaque service peut

    plus ou moins librement commander (attention toutefois aux consommations excessives.).

    Mais dans la mesure o il reste un stock, ces articles peuvent et doivent tre grs de

    la mme faon que le stock n1, dans la mesure o les sorties de ces articles sont assez

    souvent bien chelonnes dans l'anne, l'exception prs des articles faisant l'objet d'une

    dotation annuelle: vtements de travail par exemple.

  • 7/23/2019 GESTION DES STOCKS 2005 Complet

    10/43

    La rduction de ces stocks passe souvent par des oprations de standardisation, et devrification des consommations, oprations qui ont pour caractristique d'tre gnralement

    trs impopulaires

    6) Le stock n5: les pices de rechange

    On distingue plusieurs catgories de pices de rechange:

    - les pices d'une grande banalit, trs souvent changeables d'une machine une autre:

    vis, crous, rondelles, tiges filetes, piles (si elles ne figurent pas le stock n4),

    roulements billes, joints, etc.,

    - les pices d'usure, souvent assimiles des consommables de fabrication (lames de

    scies, outils coupants, forets, ),

    - les pices spcifiques, ncessaires en cas de pannes (moteurs, roues de pompes, pices

    d'articulation, etc.), mais assez couramment utilises et d'un prix unitaire

    "raisonnable",

    - les pices dites "de scurit", souvent d'un prix unitaire lev, et surtout d'un dlai de

    rapprovisionnement trs long, destines aux pannes imprvisibles mais qui ont des

    consquences trs graves pour l'entreprise. On sait de ces pices qu'elles ont une

    probabilit t...