Gram Maire

  • Published on
    10-Dec-2015

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

g

Transcript

Slide 1

PARBOY SANDY PURBARIFKA LIERTIKA PANESARDAH F TAMBUNANSTRUCTURE DE PHRASEDEFINITIONStructure de phrase est une nonc de mots ayant un sens complet.les mots unis par les sens forment une phrase qui renferme en elle une ide complte. une phrase gnralement se construit d'un Groupe nominal (GN) + Groupe Verbal (GV). ex : le chien a mordu le gardienGN GV

B. Structure de la phrase franaiseStructure de la phrase franaise se divise en deux groupes: I. Phrase Simple1. Groupe nominal seul.Ex: arrive du tour de france-visite de paris-Dpart l'trange

STRUCTURE DE PHRASE2. Groupe verbal seul ex: -viens-partons vite-ne pas fumer3. Groupe nominal (GN) + groupe verbal (GV)ex: - il pleut - les enfants traversent la rue- on s'est assis en plein air4. GN + GV + COMPLMENTSa. Comlement d'objet direct (COD) ex : -Elle a crit une lettre COD- Les candidats remplissent une fiche COD- Le grand-pre surveille son petit-fils COD

b. Complment d'objet Indirect (COI) exe : - Il se souvient de ses parents COIc. Comlements de circonstance (CC)ex: -Nous allons londres CC de lieu-Elle se leve six heures CC de temps- Ils travaillent avec courage CC de maniere- Je meurs de faim CC de cause5. GN + GV + attributeAdjectif : tu as l'air contentNom : il sera dentisteParticipe pass : vous semblez fatiguePronom : qui est-l ? - MoiInfinitif : vivre c'est lutter

II. Phrase Complexes.Les phrase complexes sont constitues de deux proposition minimum et chaque proposition contient un verbe conjugu. les proposition peuvent s'enchaner de diffrentes manires : * la juxtaposition :On dit que deux propositions sont juxtapose, lorsqu'elles se suivent et sont spares par une virgule (ou un point-virgule).ex : je me meurs, je suis mort, je suis entrr* la coordination : Deux proposition coordonnes sont relies entre elle par une conjonction de coordination (mais -ou - et - donc - or - ni - car). ex : je pense donc je suis (descartes) les mots coordonnants-et-ni... ni-mais-or-car-donc* La Subordination Une proposition subordonne est une proposition dpendant d'une proposition principale. les subordonnants composs avec que. Adverbes suivis de que : alors que, bien que, puisque, etc.-prpositions suivies de que : ds que, pour que, aprs que, etc.-relatif suivis de que : quoique-dterminant suivi de que : quel... que, quelque... que.-que : au fur et mesure que, de peur que, etc.-grondif prpositionnel suivi de que : en attendant que, etc.

Une phrase peut se composer d'une ou de plusieurs propositions qui sont les aspects ou les moments divers de l'ide principale ; chaque proposition contient , en principe, un verbe un mode personnel. On connat donc la construction de phrase contenant de proposition comme : I. proposition indpendante.II. proposition dpandante : Principale + Subordonnee.

I. Proposition Indpendante une proposition qui ne depend d'aucune autre et donc autre ne depend. ex :-il pleut-Nous avons dans dans la soire amicaleVoir les explications ci-dessous. 1. Qu'est-ce qu'une proposition ?

Si l'on raconte une fait, si l'on nonce une pense, on utilise des mots groups en une proposition autour d'un verbe. ce verbe, qui est la base de la proposition, est son support.

les joueurs arrivent rapidement sur le terrain.

2. Quelle est la composition de la proposition ?

3. La proposition indpendante.

La proposition se compose le plus souvent d'un sujet, du verbe ou d'un autre verbe d'tat et d'un attribute.

Sophie est gentille.

Elle peut galement se composer d'un sujet, d'un verbe d'action avec ou sans completement.

Sophie va l'cole.

La proposition indpendante est celle qui ne dpend d'aucune autre et qui n'en dtient aucune sous sa dpendance ; elle se suffit elle-mme car elle a une signification complte.

Sophie a une jolie robe

4. La proposition indpendante et la composition de la phrase.

La phrase peut comprendre une seule proposition indpendante.Sophie joue la poupe.Elle peut comprendre plusieurs propositions indpendantes avec des sujets diffrents.

Sophie mange de la tarte, Paul joue avec son train, Nicolas lit un livre.

Ou encore plusieurs propositions indpendantes avec un sujet commun.

Sophie mange de la tarte, salit sa robe, et se fit gronder par sa maman.Et aussi avec le mme sujet repris dans chaque proposition.

Elle riait, puis elle pleurait et ensuite elle riait a nouveau.Enfin avec des sujets diffrents mais un verbe commun, sous entendu ds la deuxime proposition.

Le ciel tait gris, le vent fort et la mer agite.

Deux ou plusieurs propositions indpendantes mise lune la suite de lautre et spares par une virgule ou le point-virgule sont dites juxtaposes.Sophie danse, elle chante, elle joue mme de petites pices de thtre.5. Les propositions juxtaposes.

Deux propositions indpendantes relies par une conjoction de coordination (et, ou, ni, mais, car, or, donc, ou encore par puis, ensuite, cependant, pourtant, toutefois, nanmoins, aussi) sont appeles >.Sophie se promne sur la digue et rencontre son amie Martine.6. Les propositions coordonnes.

Une proposition indpendante qui coupe une autre proposition est une >. Le plus souvent, elle dsigne lauteur des paroles.Comme je suis contente, dit-elle, de te voir.On trouve parfois cette propositon incidente en fin de phrase.Comme je suis contente de te voir, dit-elle.7. La proposition incidente.

Elle se compose de proposition principale + Proposition subordonne.On parle de propositions principale lorsqune proposition ne dpend de rien mais dont dpend au moins dune subordonne.Exemple :- On souhaite que le gouvernement prenne la dcision dabaisser le prix de lssence.Les propositions subordonnes sont dans la dpendence dune proposition principale.Exemple : - Je crains tout de mme que cela limpression trop.On parle de subordonne rectrice lorsqelle rgit elle-mme une subordonne.Exemple :- La femme a vu lhomme qui tait sur le blanc qui...(se trouvait sous dun grand arbre dont beaucoup de feuilles jaunes sont tombes cause de sa vieillesse...).

II.Proposition Dpendante

121. Quest ce quune proposition principale?

Les propositions principales et les propositions subordonnes.

Une proposition principale ne dpend daucune autre proposition mais elle en tient une autre sous sa dpendance.Je pense que mes amis viendront demain.Attention : une proposition subordonne peut, son tour, tre complte par une autre subordonne.Je pense que mes amis, qui viennent de Paris, narriveront que demain.2. Les propositions subordonnes et les mots de liaison.

Rgle gnrale : les propositions subordonnes sont introduites par un mot de liaison : pronom relatif, conjonction de subordination ou un mot interrogatif.Le paysan, qui cultive ce champ, connat trs bien son mtier.Je crois que Pierre a commenc ses devoirs.Christophe demanda quand son professeur sera de retour.Exceptions : les propositions infinitive et participe drogent cette rgleIl pense tudier demain.Les courslennuyant, il prfre rester la maison.3. Les subordonnes introduites par un pronom relatif.

Les pronoms relatifs