Guide d'installation d'un gîte rural

  • Published on
    12-Jul-2015

  • View
    359

  • Download
    3

Embed Size (px)

Transcript

<p>Projet dAppui aux communauts de base pour le dveloppement durable dans la rgion du Mont Chenoua, Nador, Tipaza, Algrie ONG-PVD/2006/131-792</p> <p>GUIDE DINSTALLATION DUN GITE RURAL SEPTEMBRE 2010</p> <p> PROJETRALISAVECLAPPUIFINANCIERDELUNIONEUROPENNE</p> <p>1</p> <p>SommaireIntroduction Gnrale...1 Problmatique du Sujet..................3 Hypothses............................................................................4 Sources et Mthodologie de Recherche....................................4 Justification du plan..........................................5</p> <p>PREMIERE PARTIECHAPITRE 1 I. Dveloppement Durable.....7 I.1 Introduction....................................................................................................7 SECTION 1 : I.2 Dfinition et Origines du Dveloppement Durable...............................................8 I.3 Gense du Dveloppement Durable...........................................................18 I.4 Ncessit dun Dveloppement Durable.............................................................19 SECTION 2 : I.5 Le Dveloppement Durable en Algrie.....25 I.6 Conclusion.....................................................................................30 CHAPITRE 2 II. Tourisme Durable..............................................................31 II.1 Introduction.....33 SECTION 1 : II.2 Le Tourisme et ses Limites....33 II.2.1 Gense du Tourisme.......33 II.2.2 Dfinition du Tourisme.....39 II.2.3 Tourisme entre Chances et Risques pour le Dveloppement..40</p> <p>2</p> <p>SECTION 2 : II.3 Vers un Tourisme Durable.49 II.3.1 Dfinition et principes...51 II.3.2 Dimensions du Tourisme durable53 II.3.3 Facteurs Conciliants un Tourisme Durable...55 SECTION 3 : II.4 Le Tourisme Durable en Algrie.56 II.5 Formes du tourisme durable..58 II.6 Lhbergement et le tourisme durable.64 II.7 Conclusion....67</p> <p>Deuxime Partie : CHAPITRE 1 I. Les maisons dhtes.69 SECTION 1 : II. Aspect Lgislatif...74 SECTION 2 : III. Pertinence, Justificatifs et Impacts....79 CHAPITRE 2 IV. Ltude de Faisabilit....82 IV.1 modes et tendances touristiques....82 SECTION 1 : IV.2 Prsentation de la wilaya de Tipaza....83 SECTION 2 : V. Evaluation du projet..102 V.1 Connaitre ses Attentes....102</p> <p>3</p> <p>V.2 Mesurer sa capacit Financire.....103 V.3 Les cls pour se Lancer...103 V.4 Ltude de March.......107 VI. Le Financement.......122 VII. La Commercialisation.123 SECTION 3 : VIII. Ltude de Rentabilit...125 IX. Recommandations.. 127 Conclusion Gnrale.....129</p> <p>4</p> <p>Introduction gnrale : Problmatique du sujet :Le tourisme durable est aujourdhui un moyen de concilier croissance</p> <p>conomiques, besoin de dtente, et conservation de la nature. Lun de ses aspects abord est la maison dhte devenue avec le temps un lment trs important qui pousse ce secteur vers une amlioration continue. Donc aujourd'hui plus que jamais, lintgration de ce type de tourisme est primordiale pour son dveloppement optimal. De ce fait, ma problmatique se rsumera en une question essentielle : La maison dhte peut-elle tre une forme dhbergement alternative pour un dveloppement du tourisme durable en Algrie ? Ainsi, la problmatique aborde dans ce travail de recherche nous confronte une srie de sous questionnements auxquels nous essayerons dapporter des suggestions et rponses aussi efficaces quadquates. Ces interrogations tant les suivantes : Quel avenir pour les maisons dhtes en Algrie ? Quelle stratgie adopter pour dvelopper ces maisons dhtes ? Comment mettre en place et crer une maison dhte ? Quels sont les points forts et faibles de ce mode dhbergement ?</p> <p>Hypothse :Le tourisme durable est une finalit et les diffrents types dhbergements offerts par ce type de tourisme nont cesss de se dvelopper ces dernires annes. Compar aux hbergements classiques gnralement pratiqus, la maison dhte offre plus d'avantages aux touristes et aux collectivits locales tout en respectant lamnagement du territoire et lenvironnement. La maison dhte est sans contexte un moyen de faire avancer le tourisme durable en Algrie.</p> <p>5</p> <p>I.</p> <p>Le Dveloppement Durable</p> <p>I.1 Introduction Le concept de dveloppement durable constitue, depuis plusieurs dcennies maintenant, lun des principaux sujets dtudes, de recherches et de rflexions pour les cologistes, les politiques, les conomistes ainsi que pour le grand public ; ce qui met en vidence limportance et les enjeux de ce dernier. En effet, les consquences dvastatrices de linternationalisation, et la mondialisation des marchs ont eu un effet dlectrochocs quant la consommation insatiable des ressources du globe, au risque dpuiser ces dernires, aux quelles viennent sajouter les crises : cologique et sociale, qui ne cessent de faire dbat. Tous ces phnomnes comportementaux se traduisant dans le monde rel par des changements climatiques (rchauffement plantaire ,pollution, mission de gaz a effet de serre ), la rarfaction des ressources naturelles, des carts entre pays dvelopps et pays en dveloppement, une perte drastique de biodiversit, des catastrophes naturelles et industrielles, qui ont permis une prise de conscience gnralise quant la ncessit de trouver un systme alternatif alliant la fois prosprit socio-conomique et prservation de lenvironnement. Cest dans cette perspective que Le dveloppement durable est donc n, englobant la fois critres de dveloppement cologique, conomique et social qui se concrtise diffrents niveaux nationaux, locaux, globaux ou sectoriels.</p> <p>Figure n1Source : wikipdia. Image 2009.</p> <p>6</p> <p>I.2 Dfinition et Origine du Dveloppement Durable Avant toute chose, il est ncessaire de dfinir ce concept. La dfinition reste la partie la plus dlicate, car elle est considre comme le socle de toute recherche comme laffirme, lminent physicien Lord Kelvin : quand on dfinit et mesure son objet dtude, alors on en sait quelque chose . I.2.2 Dfinition du dveloppement durable : La notion de dveloppement durable est officiellement dfinit comme un dveloppement qui rpond aux besoins des gnrations du prsent sans compromettre la capacit des gnrations futures rpondre aux leurs. Deux concepts sont inhrents cette notion : le concept de besoins , et plus particulirement des besoins essentiels des plus dmunis qui il convient daccorder la plus grande priorit, et lide des limitations que ltat de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacit de lenvironnement rpondre aux besoins actuels et venir. (Selon la convention de Brundtland) Cest un sentiment durgence qui provoque lapparition de ce concept. Lpuisement des ressources, multiplication des catastrophes, pauvret, exclusions sociales, pollutions. Le dveloppement durable est apparu comme solution tous ces flaux. Il est claire que pour que le monde soit durable il doit allier les triples conditions c'est--dire tre quitable : liminer la pauvret et rduire les ingalits ; tre vivable : vivre et non survivre ; tre viable : rpondre aux besoins de tous les habitants de la plante sans compromettre les besoins futurs. I.4.1.3 Economie, Dpendances et Solidarit Lexploitation des ressources naturelles a pour but premier la production. Mais cette production cense rpondre aux besoins de tous les consommateurs, nest plus aujourdhui la priorit des bnfices. La croissance de la consommation, lindustrialisation, lurbanisation industries qui pensent plutt leurs</p> <p>saccompagnent systmatiquement deffets nfastes : Augmentation dmesure de la production de dchets domestiques ;7</p> <p>Accroissement considrable de la consommation et de la production nergtique tel point que les prvisions de la demande nergtique pour 2020 conduiraient incontestablement une catastrophe sur le plan des changements climatiques et des pollutions.</p> <p>La problmatique de lagriculture : lagriculture vivrire est essentielle pour alimenter le monde, mais reste insuffisante pour rpondre aux besoins de la population, sachant qua ce jour environ 2 milliards de personnes ne jouissent pas de la scurit alimentaire ; en effet, les pays faible revenu ne produisent pas assez pour nourrir la population et nont pas les moyens dimporter pour combler lcart.</p> <p>Boom des transports : se traduisant par une explosion du parc automobile ainsi quune expansion des transports ariens, qui posent le problme du prlvement des ressources nergtiques.</p> <p>Accroissement du foss et des ingalits entres las pays riches et les pays pauvres rests l cart du dveloppement (daprs les spcialistes 1,2 milliard dhabitants vivraient avec moins dun dollar par jour) poussant ainsi les pays dmunis semprisonner dans le pige de lendettement.</p> <p>La terre peut ainsi tre considre comme un vaste terrain denjeux financiers rpartis inquitablement. Le dveloppement durable suggre une exploitation responsable, solidaire, et quitable des ressources naturelles considres comme un patrimoine commun.1</p> <p>Cette analyse bien qualarmante ne fait que reflter la ralit. Notre plante doit affronter une grave crise cologique et les nombreuses ressources</p> <p>samoindrissent. Le dveloppement durable se veut un chemin intermdiaire pour concilier des objectifs apparemment contradictoires. Lutter contre la destruction de la nature, et conomiser les ressources et assurer le dveloppement conomique dans toutes les rgions du monde, cela serait possible si production et consommation se faisaient dans le respect des rgles sociales. 2 I.4.2 Dveloppement Durable qui est Concerne ?1 2</p> <p>SACQUET,AnneMarie.Op.Cit,.p.42. CHAUVEAU,Loic,Ledveloppementdurable:produirepourtous,protgerlaplante,Petite encyclopdieLAROUSSE,France,2008,p.7.8</p> <p>Le dveloppement durable concerne toutes les socits, tous les pays, toute la plante. Gouvernements, pouvoirs publics, collectivits, associations,</p> <p>entreprises du secteur public et priv doivent tous, quelque soit leur domaine dactivit, de l'industrie aux services en passant par le commerce et l'artisanat, adhrer ce concept. Par consquent le DD est l'affaire de tous. Les proccupations lies la pollution, la dgradation des ressources nergtiques, la rduction de la biodiversit et la ncessit d'introduire une thique dans l'conomie conduisent considrer dsormais la performance non seulement sous un angle conomique et financier, mais tout en respectant les intrts de la communaut et de l'environnement.</p> <p>I.5 Le Dveloppement Durable en AlgrieLAlgrie, comme tout autre pays a du mettre en place un Plan National d Actions pour lEnvironnement et le Dveloppement Durable (PNAE-DD) visant une prise de conscience de ce quest la prservation de lenvironnement comme tant un gage de durabilit et de stabilit du processus de dveloppement conomique et social. Le dveloppement durable fait lobjet dune impulsion politique forte, avec la mise en uvre de ce plan daction comme une stratgie nationale de dveloppement durable. Ce plan prend appui sur 3 une critique des enjeux et dfis auxquels le pays doit faire face et sur une analyse tendue de limpact des problmes environnementaux en Algrie. Trente annes aprs avoir pris en main lexploitation et la gestion directe de ses ressources minires et ptrolires, vingt ans aprs llaboration de la loi-cadre pour lenvironnement de 1983 et dix annes aprs la Confrence des Nations Unies sur lEnvironnement et le Dveloppement (CNUED) de Rio de Janeiro, lAlgrie continue de faire face des dfis importants. Aux consquences dune gestion de lconomie fortement centralise et ne privilgiant pas les critres defficacit conomique, se sont joints les effets dune croissance dmographique et dune urbanisation acclres, dune intensification de lexploitation des ressources naturelles et3</p> <p>Ministredelamnagementduterritoire,delenvironnementetdutourisme,plannationaldaction pourlenvironnementetledveloppementdurable,20029</p> <p>de lagriculture, dune industrialisation lourde et rapide, pour dboucher sur une crise conomique, sociale et environnementale sans prcdent. Il apparait clairement que la dgradation cologique du pays, notamment en ce qui concerne le capital naturel (dont une partie nest pas renouvelable), a atteint un niveau de gravit qui risque non seulement de compromettre une bonne partie des acquis conomiques et sociaux des trois dernires dcennies, mais galement de limiter les possibilits de gains de bien-tre des gnrations futurs. Une analyse des principaux problmes cologiques a t entreprise dans le cadre de la prparation du PNAE-DD (nature, tendue, cout socio-conomiques et analyses des priorits) a permis de mettre en vidence quatre objectifs stratgiques de qualit, en troite liaison avec le programme de rformes conomiques en cours: lamlioration de la sant et de la qualit de vie; la conservation et lamlioration de la productivit du capital naturel; la rduction des pertes conomiques et lamlioration de la comptitivit; enfin, la protection de lenvironnement rgional et global. Lintensification de lexploitation des ressources naturelles ont certes permis damliorer la qualit de vie des citoyens, mais au prix de dsquilibres cologiques importants qui menacent le dveloppement futur du pays. Grace a ce plan un recensement des problmes a t tabli. LAlgrie est lun des plus grand pays du continent africain avec une superficie de 2 381km2. Toutefois les ressources naturelles y sont limites et fragiles, du fait de conditions climatiques et de leur distribution ingale travers le territoire. Ce plan fait apparaitre les problmes suivants : Des ressources en eau limites et de faible qualit: la situation s'explique par une politique reposant exclusivement sur loffre; une gestion de la demande non favorise par une tarification adapte; une gestion irrationnelle des</p> <p>infrastructures engendrant dimportantes dperditions de ressources (taux de fuite de lordre de 50 %); le rejet de quantits abondantes deaux uses non traites. Le problme de lallocation des ressources (disponibilit estime 383 m3/hab./an), aggrav</p> <p>10</p> <p>par celui de leur qualit (taux dpuration quasiment nul et absence de rgulation crdible), laisse envisager une grave crise de leau ; Des ressources en sols et en couvert vgtal en dgradation constante: les pratiques culturales, les facteurs naturels (rosion hydrique et olienne, scheresse rcurrente) nexpliquent quen partie la perte substantielle de terres productives et lextension de la dsertification; une politique agricole inadapte et dconnecte de la politique rurale, labsence de droits de proprits et /ou dusage clairs, lincohrence de la politique foncire, et un dveloppement pas favoris linvestissement</p> <p>urbain et industriel sans gade fous nont</p> <p>visant la conservation des ressources naturelles. En consquence, lrosion affecte ou menace douze (12) millions dhectares dans les zones</p> <p>montagneuses, la fort a recul dun (01) million dhectares entre 1955 et 1997 et huit (08) millions dhectares de steppes sont dsertifis ou sensibles la dsertification; plus graves encore, mais mal cernes, les consquences nfastes sur les fonctions et services cologiques lies ces dperditions sont difficiles estimer. Une frange ctire en dgradation: lexplosion dmographique (triplement de la population depuis 1962), une urbanisation acc...</p>