GUIDE TECHNIQUE Biodiversité Toitures végétalisées ?· lisation des toitures et terrasses végétalisées…

  • Published on
    11-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>Ouvrage mergent</p><p>Matriaux inertes</p><p>Bande de sparation</p><p>lment porteur</p><p>Pare-vapeur</p><p>Couche isolante</p><p>Filtre</p><p>Substrat</p><p>Vgtation</p><p>tanchitanti-racines</p><p>Couche dedrainage</p><p>Toitures vgtalises : les diffrents systmes</p><p>Biodiversit &amp; bti</p><p>Techniques mises en oeuvre</p><p>Les toitures extensives correspondent une plantation sur un substrat de faible paisseur quil nest pas ncessaire dar-roser (sinon au moment de la plantation et lorsque les conditions climatiques aprs plantation le ncessitent). Cest le sys-tme le plus rpandu et qui demande le moins dentretien, mais prsente aussi le moins dintrt cologique.</p><p>Les toitures semi-extensives (aussi appeles intensives simples ou semi- intensives) sont un type intermdiaire. La vgtation peut atteindre jusqu 30 cm et peut contenir des arbustes. Larrosage est indispensable et les d-chets sont alors plus importants cause de la vgtation plus imposante. Une taille des arbustes peut aussi tre ncessaire.</p><p>Les toitures intensives permettent la cration de vrais jardins suspendus ou toitures jardins en terre naturelle traditionnelle. Contrairement aux autres techniques, la vgtalisation inten-sive de toiture peut accueillir une flore plus dense tels que des ligneux. Cette technique reprsente une lourde contrainte dinstallation due au surpoids et un cot supplmentaire. Cependant, une toiture vgtalise intensive peut crer un rel cosystme de substitution en milieu urbain. </p><p>Favoriser la biodiversit </p><p>Toutes les toitures vgtalises prsen-tent un intrt pour la biodiversit car elles permettent la mise en place dun cosystme plus complexe quune toiture classique. Le substrat peut servir pour la nidification et la vgtation </p><p>De quoi parle-t-on ? </p><p>La vgtalisation des toitures correspond la pose sur le </p><p>toit dun substrat vgtalis. Le systme est dtermin par lpaisseur du substrat et par </p><p>consquent la vgtation potentielle qui peut y tre implante. La toiture et la </p><p>structure du btiment devront rpondre aux caractristiques du </p><p>systme choisi (potentiel de surcharge). </p><p>Cette fiche est une vue densemble des informations techniques sur les diffrents </p><p>systmes existants, de nom-breux documents techniques </p><p>plus approfondis ayant dj t publis. Le toit biodiversit, </p><p>nouveau concept de toiture vgtalise, est ensuite </p><p>prsent.</p><p>&gt;</p><p>GUIDE TECHNIQUE</p><p>FICHE 1</p><p>Structure dune toiture vgtalise</p></li><li><p>Toitures vgtalises : les diffrents systmes</p><p>Biodiversit &amp; bti</p><p>GUIDE TECHNIQUE</p><p>&gt;</p><p>comme ressource en pollen, nectar et dabris pour de nombreux insectes, condition de prendre en compte la biodiversit lors de son installation.Les toitures vgtalises extensives nont pas comme caractristique principale de crer des habitats favo-rables la biodiversit. Les conditions </p><p>hostiles de survie sur un toit pour la flore et la faune sont exacerbes par la fine paisseur de substrat. Cepen-dant, des lments extrieurs la toiture elle-mme, permettraient daugmenter la capacit de support en terme de biodiversit (voir fiche 3). Les toitures vgtalises intensives </p><p>sont les plus mme de favoriser la biodiversit puisquelles peuvent pr-senter plusieurs strates vgtales. Cependant, elles sont coteuses et difficiles mettre en place. La toiture biodiversit se situe dans la diver-sit des diffrentes techniques. Elle doit venir en complment des plantes grimpantes qui prennent les faades dassaut, aux arbres dalignement qui apportent un peu de nature nos trot-toirs minraux. Elle est comme une continuit dans le maillage vert qui se veut plusieurs dimensions.</p><p>La toiture biodiversit</p><p>La diversit dans la conception des toits vgtaliss favorise une faune et une flore varies. La valeur cologique dun toit sera ainsi accrue par : la varit des hauteurs et des pentes du toit la mise en place de zones diffrencies galement au regard de lhumidit et du vent lapport de substrat de granulomtrie et de poids diffrents lapport de bois mort, de roches </p><p>&gt;</p><p>Arbres sur toiture vgtalise</p><p>Systmes</p><p>Surcharge</p><p>Support</p><p>Pente</p><p>Substrat</p><p>paisseur du substrat</p><p>Plantation</p><p>Irrigation</p><p>Entretien</p><p>extensif</p><p>de 60 180kg/m (Nota : surcharge dune couche de graviers (80 100 kg/m)</p><p>vari, du fait dune sur-charge plus faible :bton, tle acier nervu-re (TAN) ou structure bois</p><p>de 0 20% (jusqu 45% si amnagements spciaux)</p><p>lments organiques (tourbe, compost, ter-reau de feuilles...) avec minraux (pierre de lave, pierre ponce, argileexpanse...)</p><p>3 14 cm</p><p>sdum, mousse, gramines</p><p>caractristiques proches dun cosystme auto-nome : pas dirrigation</p><p>1 2 visites par an</p><p>semi-extensif</p><p>de 150 350 kg/m</p><p>lgers commelacier,le bois ou le bton</p><p>de 0 20%</p><p>lments organiques (tourbe, compost, ter-reau de feuilles...) avec minraux (pierre de lave, pierre ponce, argileexpanse...)</p><p>12 30 cm</p><p>sdum, mousse, gramines, arbrisseaux, plantes basses, gazon</p><p>oui</p><p>4 visites par an</p><p>intensif</p><p>de 600 2000 kg/m</p><p>implantation possible sur des structures supportant de fortes surcharges, principa-lement sur des toitures terrasses bton</p><p>0 5%</p><p>terre principalement</p><p>30 cm 2 m</p><p>plantes fleurs ou feuillage, gramines, pe-tits arbustes, arbres etc.</p><p>indispensable</p><p>comme un espace vert ou jardin au sol</p><p>Typologie des toitures vgtalises</p></li><li><p>Toiture vgtalise : lieu de reproduction</p><p>&gt; et autres matriaux naturels un grand ventail de plantes drainage naturel ou faiblement draines la constitution de buttes et de micro- reliefs crant ainsi des profondeurs varies lintroduction de zones dombre </p><p>et de lumire diffrencies.</p><p>Ces diffrentes caractristiques per-mettent de crer des habitats diff-rents, ouvrant de plus grandes capaci-ts daccueil pour la biodiversit.</p><p>De plus, lors de linstallation dune toiture vgtale en vue de favoriser la biodiversit, le type de substrat utilis et de fleurs plantes doit tre pris en considration. Le substrat doit tre de diffrentes paisseurs et tre compos avec du sol naturel des zones alentours (voir fiche 2). La vgtation doit tre va-rie et compose despces indignes rsistantes aux conditions de vie sur un toit (voir fiche 4). </p><p>Afin dobtenir un toit vgtal conu pour le dveloppement de la biodi-versit, laccompagnement par un cologue charg de valider le choix des plantes locales, du substrat et des diffrentes strates vgtales est fortement conseill. </p><p>Enfin, une gestion rduite ou absente permet la cration dune plus grande quantit de nourriture (tiges mortes, fruits, graines). Lentretien de la vg-</p><p>tation doit limiter lutilisation deau et de produits phytosanitaires. Il est aussi important de penser en amont lors de la conception des toitures regrouper </p><p>les quipements de toiture susceptible de faire lobjet dinterventions den-tretien (par exemple changement des filtres des CTA ou des Rooftop) dans une zone ddie, autant que possible lcart des zones susceptibles dabri-ter des nids. Lentretien des toitures ne doit pas tre ralis durant la p-riode de nidification des oiseaux de mai juin.</p><p>La toiture biodiversit permet de crer un rseau rel et plus vaste des-paces verts et dhabitats fonctionnels au centre des villes. n</p><p>FICHE 1</p><p>&gt;</p><p>La cration dun toit favorisant la biodiversit ncessite une bonne coo-pration entre les autorits locales, les scientifiques, les architectes, les entrepreneurs et les entreprises spcialises dans les toits vgtaliss. Il existe aujourdhui peu de mesures incitatives pour linstallation de toi-tures vgtalises en France. Cela pourrait tre favoris par la cration des mesures suivantes : rtrocession de surface dans le calcul du COS augmentation du plafond des prts bonifis crdit dimpt aides financires des collectivits territoriales et agences de leau (exemple Rgion le de France) rduction de la taxe dassainissement (au prorata des volumes retenus).</p><p>Dveloppement des mesures favorisant les toits vgtaliss</p><p>Toiture labellise Biodiversit</p><p>Toiture vgtalise intensive en terrasse</p></li><li><p>Retour dexpriences Rendre une toiture vgtalise accueillante pour la biodiversit</p><p>Cette toiture vgtalise est lexemple parfait dune toiture vgtalise basique constitue dune simple couche de s-dum, qui a t amlior afin daccueillir la biodiversit. En rponse aux tudes qui affirment quune plus grande varit topo-graphiques et que la plantation despces locales favorise la faune et la flore, le ca-binet de conseil Greenroof a conu des lments supplmentaires installer sur la </p><p>toiture dont : une srie de monticules constitus </p><p>du substrat Shire Green roof avec une paisseur maximum de 150 mm au-dessus de la couche de sdum. </p><p> des piles de rondins de bois disposs travers le toit </p><p> des fleurs sauvages sches disposesen bottes </p><p> une zone faites dun nouveau substratconstitu de monticules de sable, plante dun mlange de graines de plantes locales.</p><p> Ces lments ont t installs une anne aprs la cration de la toiture vgtalise dorigine. De plus, des nichoirs ont t po-ss, ainsi que deux ruches et une zone de jardinage pour les employs de limmeuble.</p><p>Conception : Green Roof Consultancy Ltd Matre doeuvre : Skygardens</p><p>Substrat : Shire Green Roof Substrates LtdFleurs sauvages : British Wildflowers</p><p>Graines natives : Emorsgate Ltd</p><p>En France, tout ce qui concerne la construc-tion est dfini par les normes DTU ou Docu-ments Techniques Unifis. La toiture vgtalise ne possde pas de DTU spcifique mais peut tre aborde travers les DTU suivants :&gt; DTU 43,1 travaux dtanchit des</p><p>toitures-terrasses avec lments porteurs de maonnerie ,</p><p>&gt; DTU 43.3 tanchit de toiture avec lment porteur en tles dacier nervures ,</p><p>&gt; DTU 43.4 tanchit de toiture avec lment porteur en bois ,</p><p>&gt; DTU 43.5 pour les travaux de rfection.</p><p>Ces DTU traitent surtout des toitures vgta-lises intensives de type terrasse-jardin. Les toitures vgtalises extensives ne font pas lobjet de DTU mais davis technique du CSTB ce qui leur confre une assurabilit . Lavis technique est attribu procd par procd.</p><p>Pour complter cette rglementation, la Chambre Syndicale Franaise de lEtanchit (CSFE), lADIVET, le Syndicat National du Pro-filage des Produits Plats en Acier (SNPPPA) et lUnion Nationale des Entrepreneurs du Paysage (UNEP) ont mis au point des rgles professionnelles pour la conception et la ra-lisation des toitures et terrasses vgtalises extensives et semi-intensives. Ces rgles se limitent au cas des toitures de pente infrieure ou gale 20 %.</p><p>Tir de lABCdaire du particulier TERRASSE ET TOITURE VEGETALISEE, </p><p>rdig par lunion rgionale des CAUE dle-de-France</p><p>Pour aller plus loin :CR-Rom : Listes des rgles professionnelles </p><p>en matire de toitures vgtalises</p><p>Rglementation</p><p>Cr</p><p>dits</p><p> : N</p><p>igel</p><p> Dun</p><p>nett</p><p> / J</p><p>eje4</p><p>2 / </p><p>Pon</p><p>tafo</p><p>n / </p><p>Em</p><p>man</p><p>uel C</p><p>aron</p><p>Toitures vgtalises : les diffrents systmes</p><p>Biodiversit &amp; bti</p><p>GUIDE TECHNIQUE</p><p>AvantagesTous systmes esthtique augmentation de la dure de vie du toit isolation thermique isolation phonique rduction de la pollution atmosphrique rtention des eaux de pluie diminution de leffet dlot thermique urbain prservation de la biodiversit rponse aux cibles de la dmarche HQEExtensif et semi-extensif facilit de mise en uvre (toit en pente, peu de surpoids excessif, peu dentretien), possibilit dtre mis en place lors dune rnovation cots faibles souvent inaccessible donc zone de repos pour la biodiversitIntensif mise en place dcosystmes varis et de diversit dans le choix des vgtaux isolation de la structure rtention des eaux pluviales qualit esthtiqueToit biodiversit cration de nouveaux habitats pour la faune remplacement des habitats perdus lors de dveloppement urbain mis en place de refuges plus calme cration de lien dans le rseau des espaces verts souvent les seuls espaces verts dans les centres villes urbains </p><p>Inconvnients Tous systmes ventuel surcot risque dincendie (voir fiche technique 04)Extensif et semi-extensif choix limit de plantes attrait esthtique moindre, surtout en hiver efficacit nergtique et rtention des eaux pluviales moindresIntensif charge du substrat (de 600 1000kg/m) lorsque celle-ci est gorg deau pente limite 5% entretien et arrosage indispensable des surfaces mise en place de systme dirrigation cots plus levs (installation et entretien)Toit biodiversit parfois impossibilit de recrer ou de maintenir des conditions hydrologiques, climatiques ou un sol correct sur un toit lhabitat recherch peut tre trop lourd pour le btiment certains habitats ne peuvent tre recrs dans une chelle de temps acceptable la hauteur des btiments peut rendre lhabitat isol et inaccessible pour certaines espces</p><p>FICHE 1</p></li></ul>