Incontroluce 24 FR - iGuzzini Magazine

  • Published on
    09-Mar-2016

  • View
    217

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

La lumire est-elle un lment qui vient sajouter larchitecture et lespace, ou fait-elle partie intgrante de larchitecture et de lespace ? Cette question peut tre perue comme un exercice rhtorique inutile. Pourtant, le sens donn au rapport entre lumire et architecture nous permettra de mieux comprendre la rvolution qui est en train de se produire dans le domaine de lclairage depuis larrive des Leds. La lumire est un matriau qui fait partie de la structure du btiment. Elle limprgne profondment, y compris sur le plan technique : les appareils, grce leurs faibles dimensions et leur longue dure de fonctionnement sans maintenance, sont englobs, parfaitement intgrs dans les constructions.[...]

Transcript

<ul><li><p>II. 201124 dition franaise</p></li><li><p>II</p><p>ditorial</p><p>Chers lecteurs,</p><p>La lumire est-elle un lment qui vient sajouter larchitecture et lespace, oufait-elle partie intgrante de larchitecture et de lespace ? Cette question peut treperue comme un exercice rhtorique inutile. Pourtant, le sens donn au rapportentre lumire et architecture nous permettra de mieux comprendre la rvolutionqui est en train de se produire dans le domaine de lclairage depuis larrive desLeds.La lumire est un matriau qui fait partie de la structure du btiment. Elle limprgne profondment, y compris sur le plan technique : les appareils,grce leurs faibles dimensions et leur longue dure de fonctionnement sans maintenance, sont englobs, parfaitement intgrs dans les constructions.Les techniques dclairage avant-gardistes mises en uvre dans les annes trente par Mendelshon ou Mies Van Der Rohe, trouvent un nouveau souffle grce aux possibilits qui sont nous offertes aujourdhui de modifier la qualitchromatique, lintensit et lorientation de la lumire. Ainsi de nuit, lclairagedonne des reflets changeants aux architectures et aux espaces. Cest ce que nous montrent les coupoles bleues de Delhi ou les rythmes lumineux de lafaade Dallmayr Munich, ou encore lintrieur du btiment du nouveau sige de la rgion lombarde.Un nouveau pas en avant a pu tre effectu grce aux volutions technologiques :projeter des images numriques sur les btiments. Aprs les frontons des templesgrecs et romains, ou les grandes fresques de la Renaissance, ce sont les uvresdart visuel qui font maintenant partie intgrante de larchitecture. Il ne sagit pasl dune dcoration simpliste mais dune intgration, en osmose avec larchitecture,qui donne de la valeur lespace. Le plan lumire ralis Beaune en estlillustration parfaite avec ses fantastiques narrations qui aident ladcouverte de lhistoire et de la culture de la ville.Cet ditorial vise donner un point de vue particulier pour la lecture desprojets, nombreux et intressants, prsents dans ce nouveau numro dIncontroluce.</p><p>Adolfo Guzzini</p></li><li><p>II</p><p>2</p><p>8</p><p>10</p><p>12</p><p>14</p><p>16</p><p>18</p><p>20</p><p>22</p><p>24</p><p>26</p><p>28</p><p>32</p><p>34</p><p>36</p><p>38</p><p>44</p><p>46</p><p>48</p><p>49</p><p>50</p><p>51</p><p>52</p><p>53</p><p>54</p><p>24 Incontroluce</p><p>Table des matires</p><p>II. 2011</p><p>ditorial</p><p>tudeLe projet dclairage de Beaune</p><p>ProjetsLe centre culturel Nordkraft</p><p>LAlbany Lakes Civic Park</p><p>Immeuble de bureaux Rue du Colise</p><p>Le Media-TIC</p><p>Le Thtre Capstone</p><p>Le flagship des bijouteries Rox</p><p>La mise en lumiredes beauts de Delhi</p><p>Lumires italiennes Istanbul</p><p>Lclairage de la faade de Dallmayr</p><p>La Gare du Soleil</p><p>Le Muse National de Chine</p><p>Le Palazzo Lombardia</p><p>Le style colonial Sihlcity:lumire pour le nouveau magasin Colonys</p><p>Le Repower Shop</p><p>Le Centre Culturel Niemeyer</p><p>Culture dentrepriseclairer plus ? clairer moins? clairer mieux !</p><p>We want to be modern</p><p>Les usines rves :Hommes, ides, entreprises et paradoxes du design italien</p><p>La French Touch prsentedans les locaux diGuzzini Franceson Annuel Optimiste dArchitecture 2010</p><p>Les nouveaux locaux de notre distributeur en Bulgarie</p><p>Italie-Bulgarie : gense dun dialogueCollaboration accrueavec le Lighting Research Center de Troy</p><p>Le concours Light &amp; Fashion</p><p>Le PrixImprenditore Olivettiano 2011</p><p>LAccord entre iGuzzini et lUniversit Tongjide ShanghaiProfessional Lighting Design ConventionUne dimension nationalepour les archives historiques diGuzzini</p></li><li><p>2tude</p><p>Beaune, ancienne capitale des ducs deBourgogne, offre dsormais ses visiteurs lapossibilit de dcouvrir lhistoire et larchitecturede la ville travers un parcours spectaculaire fait de lumires et de vidos projetes sur lesfaades de certains btiments. Le souhait de lamunicipalit, lorigine du projet, tait de faire de Beaune un endroit agrable parcourir et dcouvrir de nuit, de faon inciter les visiteurs rester plus longtemps dans la ville. Jean-FranoisTouchard dcrit lide initiale du projet de cettefaon ctait une ville de passage, les gensvenaient la visiter et repartaient laprs-midi ...Avec ce projet jai essay de restituer la sensationque jai eu la premire fois que je suis all danscette ville, quand je lai dcouverte, avec sesbtiments incroyables.</p><p>Le projet dclairage de Beaune</p><p>Beaune, France</p><p>Matrise douvrageVille de Beaune</p><p>Matrise doeuvreIneo (groupe GDF-Suez)</p><p>Conception gnrale et direction artistique du projetJean-Franois Touchard</p><p>1</p><p>2</p></li><li><p>3incontroluce 24</p><p>Photos : Didier Boy de la Tour</p><p>1.2. Abside et faade de la Collgiale</p><p>3. Points signalant les projections vido et lclairage architectural</p><p>Installation des vido-projectionsETC</p><p>Ralisation des filmsCosmoAV</p><p>Partners AssistanceiGuzzini illuminazione France</p><p>Jean-Franois Touchard</p><p>Aprs des tudes darts plastiques aux Beaux Arts de Paris, il est depuis 1984 concepteur lumire pour le thtre et lvnementiel.Il exerce en parallle la profession de concepteur lumire en architecture. Depuis 2005, il est inscrit la Maison des Artistes en tant quartiste lumire et vido.</p><p>Dernires ralisations2007 : La traverse du 104Installation lumire et vido interactive pour ltablissement culturel parisien le 104.2008 : mise en lumire de la faade du Thtre National de Bretagne Rennes.Conception de lclairage de lesplanade et de la faade du cimetire paysager de Clamart. Depuis 2009, il se consacre au projet image et lumire de Beaune.</p><p>3</p></li><li><p>4tude Le projet dclairage de Beaune</p><p>Pour offrir aux touristes une histoire quils neconnaissaient pas, jai ralis avec Cosmo AV,des vidos qui racontent les btiments surlesquels elles sont projetes. Ainsi, grce la projection sur la faade des Hospices deBeaune, on traverse les murs pour visiter etdcouvrir lintrieur du btiment...Afin dclairer ces diffrents sites, je devaispositionner les appareils de la faon la plusdiscrte possible et les intgrer au maximumdans larchitecture, de faon crer lillusion</p><p>que la lumire manait des btiments.Les appareils qui ont servi raliser cesilluminations sont des appareils LED, de la gamme iGuzzini. Ils me permettaient, par leur discrtion et leurs qualitsphotomtriques, datteindre un rsultat optimal. A Beaune, les btiments sont trs proches les uns des autres et les rues sont troites. Grce lutilisation des Leds et leur lumire douce, je conservais cette proximit.Pour le balisage, jai opt pour la couleur </p><p>Larchitecture est formidable, et je voulaisretrouver ce ct promenade, douceur de la ville travers ce parcours lumire. Jai donc travaillsur cette ide et choisi les btiments en veillant ce que la distance qui les spare correspondeau rythme dune promenade. Ainsi jaislectionn une trentaine de sites mettre enlumire. Aprs quoi des signaltiques coloresont t cres afin de relier entre eux lesdiffrents sites du parcours et donner dudynamisme la promenade... </p><p>4</p></li><li><p>5incontroluce 24</p><p>4.5. Les Hospices : clairage </p><p>et projections vido</p><p>avec des appareils RGB de la gamme iGuzzini. Ctait un dfi : russir utiliser des produits de base en profitant pleinement de tout leurpotentiel . Jean-Franois Touchard, en accordavec la municipalit de Beaune, a dfini un parcours qui commence Rue de Lorraine et mne les visiteurs aux projections vidoralises par Jose Cristiani de CosmoAV : nous sommes dans une ville charge dhistoireet nous devions raconter la ville de Beaune. Cest une narration en images.</p><p>5</p></li><li><p>6tude Le projet dclairage de Beaune</p><p>6</p><p>7</p></li><li><p>7incontroluce 24</p><p>Nous avons anim certains lieux particulirementimportants mais le fil conducteur repose sur leparcours lumire, qui met en relation tous lessites historiques.Le balisage color emmne le visiteur ladcouverte des vidos projetes sur le Beffroi, la Collgiale, la Chapelle Saint Etienne, le Palais des Ducs, les Hospices, la Porte Marie de Bourgogne et le Rempart des Dames. Ce balisage est ralis avec des projecteursPlatea LED RGB qui crent des faisceauxlumineux troits sur les faades des btiments et sont pilots avec le systme de gestionMaster Pro.Lutilisation des MiniWoody, Woody, MaxiWoody,Linealuce, Light Up Walk Pro et Led Plus offrentun clairage daccent qui souligne les dtailsarchitecturaux des diffrents sites. Pour laCollgiale, ce matriel permettait de mettre envaleur larchitecture de son abside et de safaade. LHtel de Ville, quant lui, est clairavec des Glim Cube RGB, positionns dans les encadrements de fentres, qui diffusent une lumire colore pilote par le systme de gestion Master Pro.Enfin, une vague de couleur entoure la ville et met en valeur les remparts. La programmationdes couleurs volue en fonction du calendriervnementiel de la ville. L encore, ce sont des Platea RGB pilots par lesystme de gestion Master Pro et des encastrs de sol RGB qui assurent la scnographie.</p><p>6.7. LHtel de Ville</p><p>8.9. Lclairage de diffrentes parties des remparts</p><p>8</p><p>9</p></li><li><p>8Projets Le centre culturel NordKraft</p><p>Aalborg, Danemark</p><p>En 2004, la mairie dAalborg a rachet lanciennecentrale lectrique dElsam dans le but de raliserNordkraft, un centre ddi la culture, au sport,au temps libre et autres activits.Lancienne centrale lectrique, qui a conserv sastructure en bton, est devenue un espace culturelax sur la musique, lenseignement, le thtre,lart. Le projet a t remport par Cubo ArchitectsA/S associ Brix &amp; Kamp AS, Korsbk &amp;partnere AS, Arkitektfirmaet Nord et Egebjerg By og Landskab. Lide tait de conserver laspectbrut et industriel dorigine auquel venaient sajouterles meilleures infrastructures relatives aux activitsculturelles et de loisirs.Pour lclairage aussi on a cherch obtenir ceteffet industriel, et ce sont donc le projecteurMaxiWoody et la suspension Berlino qui ont tretenus. La suspension Berlino a t choisie pourses dimensions et la possibilit quelle offraitdutiliser diffrentes sources lumineuses. </p><p>La version grande clairage direct/indirect et laversion petite en verre ont toutes deux t utilises.Les Berlino ont t installs dans le hall, lescirculations et la rception. Pour lclairage de laplace extrieure et la mise en valeur de certainslments lintrieur du btiment cest le projecteurMaxiWoody qui a t choisi.Lide dutiliser le mme appareil intrieur et extrieur du btiment rpond au dsir de crer un lien entre celui-ci et son environnement urbain. Les affiches de films sont claires par desLinealuce en applique, alors qu lintrieur ducinma ce sont des Ledplus qui ont t installsle long des escaliers.Le Nordkraft se trouve prs de la zone portuaire,qui a rcemment fait lobjet dun projet deredveloppement. Situ sur la ligne dhorizon il sert de trait dunion entre larchitecture industrielleet les silos. Avec ses 30.250 m2, le Nordkraft estlun des plus grands btiments de la zone.</p><p>ClientAalborg KommuneDGI - Danish Gymnastics and SportsAssociationsSkrens Venner</p><p>1 2</p></li><li><p>9incontroluce 24</p><p>Photos : Ole Ziegler</p><p>1. Lclairage extrieur du centre culturel</p><p>2.3. Les espaces ddis aux loisirs</p><p>ArchitecteCuboArkitektfirmaet Nord</p><p>Architecte paysagisteEgebjerg By &amp; Landskab</p><p>Cabinet dingnierieKorsbk &amp; PartnereBrix &amp; Kamp</p><p>Partners AssistanceiGuzzini illuminazione DK</p><p>3</p></li><li><p>10</p><p>Projets LAlbany Lakes Civic Park</p><p>Albany, Nouvelle-Zlande</p><p>Le parc, dune surface denviron six hectares etdemi, a t un investissement visionnaire du NorthShore City Council et de quelques partenaires privs.Lquipe compose darchitectes, de paysagistes et dentreprises de construction, a conu ce parccomme un enrichissement culturel, social etcologique pour le nouveau centre dAlbany.Ce projet est un projet de valorisation du territoire et compte parmi les grands travaux entrepris loccasion de la coupe du monde de rugby qui s'estdroule en Nouvelle-Zlande en octobre 2011. 17 000 vgtaux ont t plants, parmi lesquelsdes espces locales poussant naturellement dans la rgion, mais aussi des arbres fruitiers, comme des pommiers, des pruniers et des oliviers. Le parcnest pas seulement beau, il reprsente galementune ressource positive pour lenvironnement : les arbres qui recouvrent la superficie du parcparticipent un systme de traitement des eauxpluviales. Leau de pluie est achemine jusquauxtrous dans lesquels les arbres sont plants.</p><p>ClientNorth Shore City Council</p><p>EntrepreneurNZ Strong</p><p>1</p><p>2</p></li><li><p>11</p><p>incontroluce 24</p><p>Photos : Simone Devitt Photographe</p><p>1. Vue gnrale du complexe de jour</p><p>2. Dtail</p><p>3. Vue nocturne avec le pont qui traverse les lacs</p><p>Lighting DesignersLight Works </p><p>PaysagisteSoul Environments</p><p>Partners AssistanceE.C.C.Lighting Ltd</p><p>Ces trous sont constitus dun sol spcial quifiltre la pluie avant que lexcdent deau ne soitredirig vers les deux lacs du parc. Ce systmepermet leau des lacs de rester propre.Le cabinet darchitecture et le paysagiste ontchoisi des appareils iGuzzini pour le projet AlbanyLakes. Le systme FrameWoody a t utilis poursupporter une srie de projecteurs MaxiWoodyinclins de faon obtenir la distributionphotomtrique adquate. Les projecteurs clairent les lacs et la zone environnante.Du fait de leur positionnement en ligne, lesappareils ont un impact visuel minime etnenvahissent pas le paysage naturel.</p><p>3</p></li><li><p>12</p><p>Projets Immeuble de bureaux rue du Colise</p><p>Paris, France</p><p>A la fin du 18me sicle, lors de ldification dece btiment inspir des constructions delingnieur Gustave Eiffel, la zone, aujourdhuisoumise restructuration, servait la fois dehangar pour les voitures cheval et dcurie.Les cochers et les palefreniers logeaient ltage,au-dessus des chevaux qui accdaient lentresol par une rampe. Peu de temps aprs laconstruction du btiment, lcurie suspendue a t recouverte dune verrire afin de protgerles animaux. La fermeture du rez-de-chausse et de lentresol avec des chssis en profils</p><p>Matrise douvrageGroupe priv</p><p>ArchitecteJean-Michel de Poulpiquet (ARCAD)</p><p>Partners AssistanceiGuzzini illuminazione France</p><p>daluminium gris et en verre, a t effectue au dbut des annes soixante puis en 1988. Le projet actuel de restructuration du btiment,situ prs des Champs-lyses, a conservlesprit initial du complexe en utilisant levocabulaire architectural originel. Un jardinrocheux, inspir des jardins japonais, a tamnag dans le patio avec une passerelle en bois naturel et un petit bassin.Le mur devant la faade principale a t recouvertdun jardin vertical denviron 8 mtres de haut.Cet espace est accessible par un hall priv, </p><p> usage exclusif des rsidents. Lentre est claireavec des appareils Cup.Les tages sont amnags de faon trs similaire.On y trouve des plateaux de bureaux, quips etclimatiss, ainsi que toutes les zones de services(sanitaires, locaux techniques, zones de liaison).Chaque zone bnficie dun niveau dclairementadapt sa fonction : 150 lux pour les locauxtechniques et les circulations, 400 lux pour lesbureaux et le hall dentre. La finition des GlimCube, avec une peinture de couleur spciale,permet aux appareils de se fondre dans le dcor</p><p>1</p></li><li><p>13</p><p>incontroluce 24</p><p>Photos : Didier Boy De La Tour</p><p>1. Le patio </p><p>2.3. Les espaces destins aux bureaux</p><p>et dtre le moins visible possible. On trouveaussi des MiniWoody, qui mettent en videncecertaines parties et plantes du jardin, et des LightUp Garden. Les alles du jardin sont identifiespar des Ledplus, encastrs dans le bois de lapasserelle. Dans les espaces destins auxbureaux, on a utilis des encastrs Wideplus, des suspensions Light air et des Sistema Easy.Des plafonniers iRoll ont t installs dans lessalles de runion du premier tage. Lclairagedes halls et des paliers est ralis avec desencastrs Express orientables LED.</p><p>2 3</p></li><li><p>14</p><p>Projets Le Med...</p></li></ul>