Journal Pertuis magazin n°30

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Transcript

  • ACTUALITS

    Crmonie de la Citoyennet

    La Halle des Producteurs

    VIE ECONOMIQUE

    CULTURE

    Communauteur

    N30

    Cest l t,il faut en profiter !

  • 1PERTUIS MAGAZINE N30 | TOUTE LINFO MUNICIPALE

    DITORIAL

    DIRECTEUR DE LA PUBLICATION ROGER PELLENC RDACTION, CONCEPTION, PHOTOS SERVICE COMMUNICATION DE LA VILLE DE PERTUISHTEL DE VILLE - RUE VOLTAIRE - CS 737 84120 PERTUIS COURRIEL : COMMUNICATION@MAIRIE-PERTUIS.FRREMERCIEMENTS M. MARCEL SEMPERES POUR SES CLICHS.CRATION / RALISATION / RGIE PUBLICITAIRE CGEO : 04 42 97 50 43 AIX EN PROVENCE

    Illustration couverture : Martin FavardPhotos : Service communication

    Mairie de Pertuis - CPA - Marcel Sempres

    Roger PellencMaire de Pertuis

    Vice-prsident de la Communaut du Pays dAix dlgu

    au dveloppement conomique

    Chres Pertuisiennes, Chers Pertuisiens, Chers Amis,

    Une semaine aprs que les dirigeants de lAssociation des Maires de France ont rclam Matignon un allgement et un talement de la baisse des dotations, lAssociation des Petites Villes de France en a fait galement la demande officielle au Prsident de la Rpublique, au motif qu lhorizon 2017, une petite ville sur deux pourrait se retrouver dans une impasse financire.

    Si la baisse des dotations se poursuit au rythme prvu, de nombreuses communes vont voir leur fiscalit locale et leur endettement augmenter. Dores et dj, des villes comme Toulouse ou Lille ont vu flamber leur taxe foncire, dautres, comme Marseille ont choisi de supprimer certains abattements, ce qui revient alourdir la fiscalit de 7%. A qui la faute ? Au gouvernement, qui aprs avoir diminu les dotations aux collectivits locales d1,5 milliard en 2014 sapprte faire de mme dici 2017 en les diminuant de 3,7 milliards , dont 2 milliards rien que pour les communes !

    Pour linstant, nous arrivons encore contenir la hausse de la fiscalit, mais pour combien de temps ? Rduire la masse salariale en ne remplaant pas tous les dparts la retraite ou les arrts maladie, supprimer les postes de vacataires, reporter lanne suivante certains investissements publics ou encore baisser les subventions aux associations ne favorise pas une politique prenne. Comment allons nous pouvoir en supporter davantage lorsque la Mtropole sera mise en place ? Certaines communauts dagglomration ont dj anticip le problme en augmentant, ds cette anne, leur taxe sur les ordures mnagres. Soyez certaines et certains que nous, les 113 maires des Bouches du Rhne opposs la Mtropole telle quelle est propose, restons mobiliss pour dfendre vos intrts !

    Je souhaite remercier tous les lecteurs qui ont vot pour moi aux lections dpartementales. Malheureusement, les villages du canton ont manifestement prfr la Tour dAigues plutt que Pertuis. La morale de lhistoire, cest que le foss entre Pertuis et la Valle dAigues ne fait que se creuser, ce qui va lencontre de la qualit de vie des citoyens du Sud Luberon qui ont manifestement renonc avoir une synergie avec Pertuis et la CPA en matire de transports publics, de voirie et dutilisation des infrastructures. Lhistoire retiendra certainement quavant la disparition des dpartements prvue en 2020, le canton de Pertuis na pas t en mesure de retrouver une unit pour btir son avenir, alors que la population et le Maire de Pertuis avaient ouvert grand la porte.

    Pour terminer sur une note plus lgre, vous lavez tous constat, lt est revenu et les festivits aussi ! La Ville, les services municipaux et les associations vous ont concoct un programme estival allchant, quils en soient remercis. La saison culturelle sest installe sur les places et les lieux de vie de Pertuis. La musique est bien sr lhonneur avec le concert de musique de chambre du Festival dArt Lyrique dAix, la diffusion de lopra Le Songe dune nuit dt au cinma, les musiques actuelles avec le Festival Sun Art et le jazz avec le Festival du Big Band Vous retrouverez galement Pertuis Plage, le National Bouliste de Jeu Provenal, le grand concert de lt (cette anne les Zouk Machine) et bien dautres manifestations. Tous ces rendez-vous sont devenus incontournables grce des partenariats de qualit que vous apprciez. Il est temps pour moi de vous souhaiter un bel t et de vous inviter assister nombreux ces manifestations pour la plupart gratuites, en famille ou entre amis.

    Votre Maire, Roger Pellenc

  • Le programme de vulgarisation des technologies de linformation dans les coles de Pertuis se poursuit avec la remise de tablettes numriques (IPAD) une classe de CM1 de la Burlire en prsence du maire Roger Pellenc, du service ducation de la ville, du service informatique, dAnne-Priscille Bazelaire, Conseillre municipale lducation et de lenseignant (galement directeur de lcole), Monsieur Givry.

    Les 25 tablettes ont t livres avec une armoire de rangement qui permet de les stocker et de les recharger automatiquement aprs utilisation. Elles sont ainsi disponibles ds que le professeur des lves passe en mode numrique . Lanne dernire, cest une classe de Pierre Augier qui a t quipe de tablettes, que les lves utilisent dsormais quotidiennement.

    Le Maire a tenu expliquer aux enfants pourquoi laccs au numrique ds lcole est si important ses yeux :

    Je parcours le monde depuis des annes dans le cadre de mon travail et je constate que partout, les populations qui investissent dans lintelligence sont gagnantes. Il y a urgence former une gnration crative, or la crativit cest la capacit

    inventer dautres chemins, sortir des schmas traditionnels, pour relever de nouveaux dfis ! Nous sommes condamns tre inventifs ! Voila pourquoi notre feuille de route en matire dducation passe par lobligation de donner nos enfants le meilleur de la technologie .

    Jacques Barone, adjoint au Maire, poursuit : Le plan numrique de la ville est le suivant : nous enregistrons les demandes des professeurs. Cette phase est importante dans la mesure o lutilisation de cet outil nest bnfique que si lenseignant adhre au projet et plus particulirement loutil lui mme. Si la demande se fait ressentir, alors, nous devrions

    avoir dici quelques mois, au minimum une classe IPAD dans chacune de nos coles et respecter ainsi notre feuille de route. Nous souhaitons galement faire dune de nos coles, un ple dexcellence numrique avec une utilisation massive des tablettes dans lensemble des classes. Pour y parvenir, nous comptons sur leffet tche dhuile par le biais dun enseignant utilisateur qui initie ses collgues lutilisation des tablettes. Lcole la Burlire semble tre sur cette voie. tant moi-mme, dans le lyce o jenseigne, un utilisateur assidu de cet outil, je me suis engag auprs des professeurs pionniers partager mes connaissances des applications et des nouvelles faons denseigner. Mes collgues sont ravis ! Cest cette mme mthode qui nous a permis dinstaller des tableaux interactifs dans quasiment chacune des classes de nos coles. Leur efficacit nest plus dmontrer ! conclut Jaques Barone.

    3> PERTUIS MAGAZINE N30

    DOSSIERSOMMAIRE DOSSIER 3

    ACTUALITS 5

    CULTURE 12

    PATRIMOINE 18

    LA PAGE DES ASSOS 20

    ARRT SUR IMAGES 22

    VIE CONOMIQUE 24

    TRIBUNE 28

    ALL MAIRIE(SERVICE URBAIN DE PROXIMIT)0800 801 919POUR VOUS DBARRASSER DE VOS ENCOMBRANTS :

    04 90 09 26 70

    HTEL DE VILLERue Voltaire CS 73784120 Pertuis

    Tl. 04 90 79 02 74Ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 12h et de 13h30 17h30 (16h30 le vendredi)

    Site officiel de Pertuis :

    www.ville-pertuis.fr

    PERTUIS MAGAZINE N30 | TOUTE LINFO MUNICIPALE

    DOSSIER

    LA VILLE POURSUITLE DVELOPPEMENTDU NUMRIQUEDANS LES COLES

    Les explicationsde lenseignant

    Larmoire pour rangeret recharger les tablettes

    Lintrt immdiatdes lves pour loutil

  • L e terme de contrat de ville nest pas nouveau puisque le premier contrat de ville pour Pertuis a t sign en 2000 pour une dure de 6 ans, puis renouvel pour la priode 2007/2014. La ville avait trois quartiers prioritaires selon les normes de lpoque : le

    Setti de Barba, Andr Jaubert et Bellevue. Le futur contrat de ville, sign par la com-mune, constitue un nouvel outil dintervention pour un quartier prioritaire. Il est pilot par la Communaut du Pays dAix en collabo-ration avec la ville par lintermdiaire de son

    service Politique de la Ville et des Quartiers.Sont obligatoirement associs : la Rgion, le Dpartement, les bail-leurs sociaux, la Caisse dAlloca-tions Familiales, lAgence Rgio-nale de Sant, le Ple Emploi, la Mission Locale, les associations et les habitants. Cest ce quon appelle la co-construction cha-peaute par le Prfet de dpar-tement coordonnateur.Cette fois, la slection des quar-tiers prioritaires a t faite par lEtat suivant un critre trs slec-tif, savoir la pauvret (norme INSEE). Pour Pertuis, le quartier impos est le centre ancien largi (voir plan) ce qui nous conforte dans notre objectif de rhabili-ter le centre ville, den renforcer lattractivit et de tirer ce quartier vers le haut.

    Son contenu, qui constitue un projet intgr pour la population, est bti sur trois piliers : le social, lurbain et lconomique. Ce contrat va permettre de donner aux habitants de ce quartier de nouvelles chances que ce soit dans la russite ducative, la lutte contre lisolement social des personnes ges, lemploi des jeunes et des moins jeunes, la rnovation urbaine, la sant conomique, la prvention et la scurit. La co-construction avec les habitants se fera par lintermdiaire dun conseil citoyen dj cr qui regroupe 12 habitants (6 hommes/6 femmes) et 12 acteurs conomiques et associatifs du sec-teur. Ces personnes devront apporter leurs connaissances des ralits du terrain et leur expertise dusage. Bien sr, les quartiers sortants ne sont pas oublis, ils sont pla-cs en veille active par le Prfet et pourront bnficier dune attention particulire dans le contrat de ville. C