La gestion des stocks - soutienscolairelille.e soutienscolairelille.e- ?· La gestion des stocks Toute…

  • Published on
    13-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • La gestion des stocks

    Toute entreprise industrielle ou commerciale est confronte un problme de stock. En effet,

    dans un univers incertain comme le ntre, et pour les firmes qui ne pratiquent pas le flux

    tendu, lexistence de stock est indniable et pose quelques difficults (faire linventaire,

    valuer les stocks, connatre leur impact sur lactivit de lentreprise etc). Il faut donc que

    le comptable et le responsable dune unit commerciale fassent trs attention aux stocks

    existants et doivent en permanence ragir afin de minimiser limpact de ceux-ci sur

    lexploitation et la rentabilit de la firme.

    Dfinition : Un stock est un ensemble de matires et de produits, value selon une mthode

    spcifique, constituant un lment de lactif circulant de lentreprise en attente de leur

    emploi ou de leurs ventes futures

    Section 1 : les diffrentes catgories de stocks

    Une firme, quelle soit industrielle, commerciale, les deux doit faire face diffrents types de

    stocks selon ce quelle utilise pour sa production ou ce quelle achte et mme ce quelle

    vend.

    Les termes utiliss sont trs importants et ont une signification bien prcise.

    - Stocks dapprovisionnement : stocks lis aux achats de la firme destins tre consomms et transforms au cours dun processus de production

    Stock de matires premires : produits destins entrer dans la composition des produits fabriqus.

    Stocks des autres approvisionnements : produits qui concourent la fabrication sans entrer directement dans la composition des produits

    fabriqus (combustibles, produits dentretien, fournitures de bureau,

    fournitures de magasin, emballages)

    Remarque : pour une entreprise, une matire premire peut constituer un autre

    approvisionnement pour une autre firme (Exemple : ptrole).

    - Stocks de marchandises : achetes et revendues dans ltat, sans transformation. Ils concernent les entreprises commerciales.

    - Stocks de produits : stocks lis la production de lentreprise industrielle. Ils impliquent donc une transformation pralable de matires premires ainsi quun

    processus de production abouti.

    Produits finis : produits dont la production est acheve et destins la vente

    Produits intermdiaires : Produits dont ltat davancement est une tape intermdiaire avant une autre phase de production.

  • Produits rsiduels : dchets, matires de rcupration aprs la production.

    Remarque : encore une fois, un produit fini pour une firme peut tre un produit intermdiaire

    pour une autre (exemple : remorque de camion)

    - Stocks des en-cours de production : produits fabriqus par lentreprise mais non achevs.

    En-cours de biens

    En-cours de services : Etudes, prestations de service.

    Remarque : le stock des immobilisations nexiste pas !

    Section 2 : linventaire physique des stocks

    Linventaire des stocks est un outil indispensable pour le comptable et le gestionnaire. Pour le

    premier, il est un moyen de dterminer la variation des stocks ainsi que le stock final et donc

    de pouvoir tablir la comptabilit de la firme. Pour le second, il est un moyen dorganiser la

    production et de grer les approvisionnements.

    Selon le code du commerce, toute personne physique ou morale ayant la qualit de

    commerant est tenue de raliser au moins une fois par an un inventaire des lments

    dactifs et passifs de son patrimoine. Les stocks nchappent donc pas la rgle.

    Lorsquon dit une fois par an, on sous-entend la fin de lexercice comptable, au moment o

    le Bilan et le CR sont tablis. Cependant, la fin ne correspond pas forcment la fin dune

    anne civile mais peut intervenir tout moment (notamment pour les secteurs saisonniers).

    En gnral, lors de linventaire des stocks, lentreprise subit ce quon appelle une

    fermeture pour cause dinventaire en raison de la complexification de la tche et de la

    mobilisation de nombreux services.

    Linventaire ne se fait pas nimporte comment mais suit des principes clairs et explicites :

    - Principe de rangement des stocks : il faut avoir des lieux de stockage clean, rangs, organiss et bien tiquets.

    - Principe darrt de lactivit : il faut cesser toutes les rceptions et expditions ainsi que toute activit de production.

    - Principe de sparation des tches : des quipes sont constitues et gres par des responsables de service (ils peuvent tre externes la firme). Il faut dfinir un nombre

    prcis dindividus par quipe. Il faut aussi dfinir les zones de comptage par quipe. Il

    faut mobiliser tout le personnel pour minimiser le temps de comptage. Il faut prciser

    aux quipes ce quelles doivent recenser (rfrence, caractristiques des articles..)

    - Principe de comptage : des feuilles de comptage sont tablies et contrles par le responsable du service. Sur ces feuilles doivent tre inscrit la rfrence du produit et le

    nombre de produits. Pour viter le problme du double comptage, on peut marquer les

    articles dj recenss.

    - Principe dexhaustivit : Tous les recoins de lentreprise doivent tre contrls afin de ne rien oublier.

    - Principe du comptage laveugle : il faut viter de donner aux compteurs les quantits thoriques afin quils ne soient pas influencs.

  • Faire linventaire des stocks cest :

    - Quantifier les quantits finales. Le stock qui fait lobjet dun inventaire constitue pour la firme et le comptable un stock final . Cest donc lui qui apparat au bilan.

    - Identifier la nature des stocks (cf catgorie) - Evaluer les stocks. Il faut donner une valeur nos stocks. Vous verrez par la suite que

    cette valeur nest pas dtermine de manire arbitraire mais quelle suit un mode de

    raisonnement prcis.

    Il existe plusieurs types dinventaire :

    - Inventaire annuel : une fois par priode comptable. Il est rare et inutile. - Inventaire intermittent : comptage priodique des quantits observes un moment

    donn sur le lieu de stockage. Un driv sappelle linventaire tournant . Il sagit

    aussi dun contrle priodique mais organis selon des priodes bien prcises (chaque

    semaine, chaque mois.)

    - Inventaire permanent : suivre en temps rel chaque entre et sortie de stock afin de connatre tout moment le stock disposition. Il sagit de la mthode de rfrence.

    Section 3 : La valorisation des stocks

    Section 5 : La politique dapprovisionnement

    Lincertitude de lenvironnement dans lequel agit lentreprise implique des risques

    permanents. Si la firme agissait dans un monde certain, aucun stock ne serait ncessaire. Elle

    connatrait parfaitement les besoins en quantits des marchandises achetes et vendues et

    donc naurait besoin daucun stock. Cependant, les risques permanents exigent de mettre en

    place des stocks pour faire face aux fluctuations cycliques de la demande et du march.

    La politique dapprovisionnement consiste identifier du mieux possible les besoins rels sur

    une priode donne et programmer le rapprovisionnement des magasins de manire a

    gnrer le moins de cot possible. Elle comporte donc une dimension achat et gestion de

    stock .

    La firme doit donc tenir compte de deux lments dans sa politique : la quantit

    rapprovisionner et la date laquelle elle le fera (autrement dit, le calendrier de commande).

    Ces deux parties sont indissociables.

    On peut dfinir alors quatre politiques dapprovisionnement :

    - Date & Quantit fixes : dite mthode calendaire , il sagit de commander les mmes quantits date fixe. Elle est adapte pour des produits dont la consommation est

    constante et rgulire.

  • - Date fixe & Quantit variable : dite mthode de re-compltement , elle est adapte aux produits prissables ou encombrant mais dont la consommation est rgulire. Un

    niveau de stock optimal est gnralement dfini qui permet de savoir date fixe, la

    quantit commander de manire ne pas dpasser le stock optimal.

    - Date Variable & Quantit fixe : dite mthode du point de commande , elle est adapte aux produits coteux et dont la consommation est irrgulire. Un niveau de

    stock minimal est dfini (stock dalerte = stock minimum + stock de scurit, avec

    le stock minimum celui qui correspond aux ventes pendant les dlais de livraison) qui

    permet de dclencher une commande quantit fixe ( lot conomique - cf formule

    de Wilson) au moment o on saperoit que le stock diminue.

    Stock

    Stock dalerte

    Stock de scurit

    Temps

    - Date & Quantit variable : les commandes se font selon les besoins cour terme.

    - Juste--temps : on se fait livrer les marchandises au moment exact du besoin

    Remarque : aucune politique nest meilleure quune autre. Tout dpend du type de produit.

    Une mme firme peut, pour des produits diffrents, mener diffrentes politiques.

    La politique dapprovisionnement doit donc en permanence respecter des rgles strictes

    Juste moment

    Juste prix Rduction des cots de stockage et des cots dachat + Eviter

    Juste quantit rupture de stock

    Juste qualit (pour les clients, les investisseurs)

    On peut dfinir plusieurs phases ou tapes dans la politique dapprovisionnement :

    - Evaluation des besoins : prvoir la demande future partir des ventes passes, tudes auprs des clients potentiels (sondages par exemple), stratgie du service marketing,

    conjoncture conomique. Il sagit donc de faire une vritable tude de march .

    - Choisir son fournisseur : rapport qualit/prix, dlais de livraison, service aprs-vente, facilits de paiement, notorit, localisation, situation financire etc .

    Plusieurs moyens : appels doffre, ngociation directe, centrales dachat.

  • Appels doffre : les entreprises demandent, par voie de presse ou par circulaire, aprs

    llaboration dun cahier des charges, aux fournisseurs de prsenter leurs propositions

    doffres de biens ou services

    Ngociation directe : mise en concurrence des fournisseurs habituels

    Centrales dachat : organisation charge de rechercher des fournisseurs et de

    ngocier avec eux pour des entreprises de distribution (exemple : Carrefour Europe,

    Auchan Europe, Walmart, European Marketing Distribution).

    - Rponse des fournisseurs : par tlphone ou en face face pour se mettre daccord. Une confirmation par crit est obligatoire.

    - Connaissance des locaux de lentreprise : faire attention la place disponible dans les entrepts

    - Planification des approvisionnements : prparer la commande, prvoir les dates de livraison, lancer la commande

    - Rception des marchandises : contrle qualit - Stockage des marchandises reues : les placer l o il reste de la place ou rorganiser

    lentrept de faon faire plus de place.

    - Paiement du fournisseur : respecter les conditions de paiement et la facture. -

    Section 6 : Notions de stock de scurit et dalerte

    Lorsque la conjoncture est facilement prvisible, lentreprise nest pas vraiment confronte

    un problme de stock. Elle connat avec une certaine certitude les quantits qui seront

    consommes et vendues durant la priode. Elle peut donc facilement prvoir le stock quelle

    doit constituer pour rpondre la demande future. Vous verrez que la constitution dun stock

    de scurit est tout de mme ncessaire.

    Cependant, dans la plupart des cas, la ralit nest pas facilement prvisible, des alas lis

    des vnements alatoires peuvent apparatre et bousculer les dcisions du gestionnaire. Ce

    dernier doit donc en permanence prvoir ces alas mais surtout se prmunir contre eux. Il doit

    tenter dintgrer dans ces dcisions de commande le fait quil pourrait surgir une variation

    inattendue de lactivit conomique (exemple : variation soudaine de la demande). Le vrai

    problme, pour le gestionnaire, se pose lorsque la demande augmente soudainement. Dans ce

    cas, le temps de passer une commande et de recevoir les marchandises (dlai de livraison)

    peut entraner une ventuelle rupture de stock. De mme, un accroissement imprvu des

    dlais de livraison peut avoir le mme effet. Cela peut avoir de lourdes consquences sur le

    chiffre daffaire de la firme et sur la fidlisation des clients. Il faut alors, tout en anticipant du

    mieux possible les ventuels alas, constituer un stock supplmentaire, appel stock de

    scurit qui permettra de palier une demande inattendue.

    Remarque : le cas o la demande baisserait subitement ne pose pas de problme de stock pour

    lentreprise, bien au contraire.

    Dfinition : stock permettant de limiter les ruptures en raison dalas (dlai de livraison plus

    long, prvisions non conformes la demande, consommation plus forte durant le dlai de

    livraison). Il sagit dun complment au stock de fonctionnement pour satisfaire les alas

    imprvus. Il reprsente donc un cot supplmentaire pour la firme.

    Il dpend de plusieurs facteurs :

  • - Niveau relatif du cot de stockage par rapport au cot dopportunit (cot de la non-vente). Plus le premier est lev par rapport au second, moins le niveau de stock de

    scurit sera lev. Il sagit du critre dterminant.

    - Niveau des alas : plus ils sont importants, plus le stock de scurit le sera. Si la demande est parfaitement connue, les dlais de rapprovisionnement connus, le stock

    de scurit sera faible (univers certain). Au contraire, en univers incertain, si la

    demande est imprvisible et les dlais alatoires, le stock de scurit sera lev.

    Ltude de la conjoncture conomique est donc indispensable.

    - Niveau de service souhait : plus la qualit de service est importante (dlais respects, importance des incidents de prparation, de transports, des erreurs divers),

    plus le stock de scurit sera lev. De mme, plus le taux de service est lev, plus le

    stock sera aussi lev.

    Remarque : Il ne faut pas confondre cette qualit de service avec le taux de service , le

    premier tenant compte de tous les lments de qualit alors que le second ne tient compte que

    de la variabilit de la demande et ne joue que pendant le dlai de rapprovisionnement.

    - Taux de rotation des stocks : il mesure la vitesse moyenne de renouvellement des

    stocks. Il est calcul comme suit :

    . Plus il est

    lev, plus les dlais de rapprovisionnement peuvent tre alatoires ou prsenter des

    risques donc plus le stock de scurit sera lev.

    Deux mthodes de calcul sont distinguer selon la nature de lunivers :

    - Univers certain : dans ce cas, la consommation est rgulire et les dlais de livraison fixe. La conjoncture ne prsente alors aucun danger pour la firme.

    Quantit

    Temps

    Seule la constitution dun stock minimum est ncessaire dans ce cas. Ce dernier correspond,

    pour rappel, au stock qui sera vendu durant le dlai de livraison.

    Remarque : la formule peut tre exprime dans dautres units que le jour. Il faut juste que les

    deux lments de la formule soient exprims dans la mme unit.

    Stock dalerte

    Dlai de livraison

  • Aucun stock de scurit nest ncessaire dans ce cas thorique puisquaucun ala ne surgit. Il

    est donc gal 0.

    De plus, le point de commande (moment du dclenchement de la commande) est donc

    simp...

Recommended

View more >