Le Chamane Et Le Psy

  • Published on
    14-Aug-2015

  • View
    208

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<p>Marna Editions (2011, 2010) Tous droits rservs pour tous pays ISBN 978-2-84594-050-5 Marna Editions,1 rue Ption, 75011Paris (France) LE CHAMANE &amp; LE PSY Undialogue entre deux mondes Des mmes auteurs: DR OLIVIER CHAMBON Les Bases de la psychothrapie,Approche intgrative etclectique Olivier Chambon, Michel Marie-Cardine, ditions Dunod, 2010 La Mdecine psychdlique,Le pouvoir thrapeutique des hallucinognes Olivier Chambon, Les Arnes,2009 Techniques de psychothrapie cognitive despsychotiques chroniques Olivier Chambon, Carlo Perris, Michel Marie-Cardine, ditions Masson, 1997 Psychothrapie,Approche intgra/ive et clectique Olivier Chambon, Michel Marie-Cardine, RichardMeyer,Collectif, ditions rs,1994 Psychothrapie cognitive des psychoses chroniques Olivier Chambon, Michel Marie-Cardine, ditions Masson,1993 La Radaptation sociale des psychotiques chroniques, Approche cognitivo-comportementale Olivier Chambon, Michel Marie-Cardine, ditions Puf, 1992 LAURENT HUGUELIT Le Taoet l'thique naturelle Laurent Huguelit, Les ditions du YinVert, 2005 Librer l'esprit : la science du monde intrieur Laurent Huguelit, Vivez Soleil, 2003 Laurent HUGUELIT Dr Olivier CHAMBON LE CHAMANE &amp;LE PSY Undialogue entre deux mondes Entretiens raliss par Guillaume Blivet MAMA EDITIONS AVANT-PROPOS Le Chamane &amp; le Psy est un dialogue novateur sur les rapports entre le chamanisme et lapsychiatrie,un must pour toute per-sonne intresse par l'un ou l'autre de ces domaines. Il apporte une perspective nouvelle, et ncessaire, la vision du monde du mdecin et du psychologue. LaurentHuguelit,un praticiende lagurisonchamanique, et Olivier Chambon, un psychiatre qui va au-del des limites de l'approche purement rationaliste de la thrapie, emmnent pas pasle lecteur et luifontdcouvrircomment lagurisonest envisage dans chacun de ces domaines, ainsi que la cosmologie sous-jacente leurs mthodes. Menpardeuxmatresconteurs,celivreestunelecture fascinante pour quiconque s'est dj interrog sur la ralit des esprits, sur les tats modifis de conscience ou sur la puissance de la mdecine des mondes invisibles. Michael Harner Anthropologue Fondateur de la Foundation for Shamanic Studies Auteur de LaVoie du chamane 7 GENSE Tout a commenc par un titre, Le Chamane &amp; le Psy, griffonn par LaurentHuguelit,lechamane,lorsd'unenuitagitede mars 2009.L'ide tait en maturation depuis un certain temps, mais une foisle titre inscrit sur la feuille,l'vidence s'est impo-se: il s'agirait d'un dialogue entre deux amis, deux passionns. OlivierChambon,lepsy,acceptasansdlaideparticiper l'aventure. Laurent Huguelit, crivain et praticien chamanique, enseigne lestechniquesdu chamanisme autambour dans le cadre de la Foundation /or Shamanic Studiesfondepar l'anthropologue Michael Harner. Il collectionne les livres sur les plantes chama-niques et s'intresse tout ce qui touche aux grandes questions existentielles- pourquoi? comment? N en avril1976, de tem-pramentpluttcalmeetcontemplatif,ilestgrand,minceet barbu, le cheveu fonc. Olivier Chambon est psychiatre et a crit une demi-douzaine d'ouvragesderfrencesur lespsychothrapiesavantdese spcialiser dans des domaines de pointe tels que la psychologie transpersonnelle. Ouvert toutes les approches thrapeutiques avant-gardistes, il vient de publier un livre consacr l'utilisation mdicale des psychdliques. Athltique et le cheveu absent, de caractre la foisdoux et exubrant, il est n en janvier 1962. Lesauteursdcidentdeseretrouverlevendredi24 avril 2009 sur la terrassed'une maison de campagne, prs de Lyon, l o, justement, l'arc jurassien vient rencontrer lesmontagnes 9 LE CHAMANE &amp;LE PSY duBugey.Ilspassentdeuxjournes dialoguerausoleildu printemps, avec concentration et bonne humeur, face un micro tendu par Guillaume Blivet, invit les interviewer. Une foisleurs paroles enregistres, elles sont retranscrites et mises en forme: les deux journes de discussion se transforment en dix-huit dialogues. Prsents ici dans leur intgralit, cesdialogues symbolisent la rencontre de deux mondes vous se croiser. DIALOGUE! Prsentation du psy Olivier: Je me prsente en tant que psy, mais ce qu'il est impor-tant de savoir sur moi, c'est que je suis mdecin psychiatre de for-mation tout fait classique. Lors de ma formation de psychiatre, j'ai volu dans un milieu psychanalytique, et dans ce cadre j'ai ralis une cure analytique personnelle tout fait classique pendant deux ans et demi, raison de deux sances - couch - par semaine. Mais j'ai assez vite t du par la psychanalyse quant ses possi-bilitsthrapeutiquesrelles,qui sont inapplicables, sous forme classique, aux pathologies que je rencontrais en milieu hospitalier. J'ai ensuitetravailldansledomainedespsychothrapiesen tant l'un des pionniers - je n'aime pas dire cela - ou en tout cas l'un des promoteurs, des approches clectiques et intgratives en psychothrapie. C'est--dire que je me suis intress aux principaux modles existants- psychanalyse, cognitivo-comportementalisme, gestalt, systmique - et ce qu'ilsavaient la foisde commun et de diffrent au service du patient. Dans cette optique, j'ai cocr, avec le Pr Marie-Cardine, le premier diplme universitaire de psy-chothrapie intgrative, l'universit Claude-Bernard (Lyon 1)en 1993et publi le livre Les Bases de la psychothrapie, qui prsente les facteurs communs aux diffrentes psychothrapies 1. J'ai essay d'adapter les techniques psychothrapiques la population difficile d'un hpital psychiatrique o j'ai d'abord exerc en tant qu'interne, 1. Chambon, 0., Les Bases dela psychothrapie,Dunod, 2010 (3&lt; dition). 11 LE CHAMANE &amp;LE PSY puis en tant que chef de clinique et enfin,comme praticien hos-pitalier.Le tout sur une priode de seize ans et au sein du service hospitalo-universitaire du Pr Marie-Cardine, Lyon. J'ai plus par-ticulirement pouss mes explorations dans le dveloppement de la psychothrapie cognitive pour les patients psychotiques chroniques. partirde2003,quandjemesuisinstallenlibral,j'ai apprisd'autrestechniquesfaisantappel auxtatsmodifisde conscience, comme l'hypnose et l'EMDR1.Lors de l'emploi de ces techniques sur moi-mme, j'ai vcu une exprience qui a remis en cause ma vision du processus psychothrapeutique, mais aussi de la ralit. C'est une exprience que je qualifie d'extraordinaire dans le sens o j'ai ressenti la prsence d'une forme d'intelligence ne semblant pas maner de moi-mme ... Laurent: Ce que tu as vcu ressemble beaucoup une exp-rience chamanique. Olivier: Prcisment. C'est ce qui m'a ensuite amen m'int-resseraux expriencesextraordinaires etaudomainedu transpersonnel. La psychologie transpersonnelle est une approche prenant en compte les phnomnes de conscience qui dpassent l'ego, le temps, l'espace et la causalit linaire.C'est l que j'ai dcouvertlestravauxduDrStanislavGrof2 encommenant par l'un de seslivres:Quand l'impossible arrive.Ce psychiatre atudi l'usagede substancespsychdliques3 - tellesque le LSD4 oulaktamine5 - dansuncadrepsychothrapeutique 1.L'EMDR (EyeMovementDesensitizationandReprocessing)estune techniqueper-mettant de dsensibiliser les souvenirs traumatiques par des mouvements oculaires. 2. Stanislav Grof (* 1931) est une figure de proue de la psychologie trans personnelle et de l'utilisation du LSD en contexte psychiatrique. 3.Psychdlique signifie tymologiquement&gt;,estunprogramme informatiqueprotgeant l'intgrit 25 LE CHAMANE &amp;LE PSY Laurent:Oui, et a peut tre une protection qui sesitue au niveauspirituel,commedesespritsprotecteurs,ou quiprend la forme d'objets chamaniques particuliers, comme par exemple lescostumes - cesontpresquedesarmures ! - deschamanes sibriens. Un chamane qui travaille pour le bien de sa communaut, dans une dmarche constructive, est, d'une certaine manire, un bon antivirus.C'est pour cela que nous faisonsdes extractions cha-maniques, que nous faisons sortir des esprits, des souvenirs, des traumatismes qui parasitent le fonctionnement de la personne. Ensuite,cequ'il est fondamentalde comprendre,c'estque l'accs l'autre monde sefaitpar l'intermdiaired'une carte. Dans les cultures traditionnelles, chaque culture, et mme parfois chaque chamane,a sacarte de l'autre monde.La cartographie esttrssouventdterminepar lacultureetpardessicles d'exprimentationchamanique.C'estd'ailleurspour celaque certaines personnes ont des difficults accepter qu'il y ait des chamanes en Occident. C'est que, traditionnellement, il y a une carte de l'autre monde qui est dtermine par l'environnement culturel. Dans nos cultures, nous avons oubli cescartes, pour diversesraisons culturelles,religieuses,idologiques, etc.Mais libre nous d'en crer de nouvelles. En Amazonie, ce ne sera pas la mme carte qu'au Mexique ou en Sibrie: pour chaque peuple, c'est diffrent, et pour chaque chamane, c'est diffrent. On pourrait presque dire qu'il y a sept milliardsde chamanessur Terre,parce qu'il y asept milliards d'individus avecdes conceptions diffrentes.Mais,cequ'il y a derrire lacarte,c'est--dire l'autre monde,danssonessence, c'est la mme chose pour tous. Donc leschamanesvoyagentdans l'autre monde, maisleur perception en est diffrente, etc'est pour cela qu'il est important de ne pas entrer dans des comparaisons superficielles et dire que telle culture est meilleure chamaniquement parlant qu'une autre. C'est simplement une question de cartographie de l'autre ducontenuetdesprogrammesd'un ordinateurfaced'ventuelles&gt;enpli, une langue de l'Inde antique. 38 PRSENTATION DU CHAMANE D'ailleurs, j'ai crit mon premier livre sur ce sujet 1.L'Himalaya, les monastres et l'ascse taient un moyen de me prparer. J'ai finalementeu mon coup de foudrechamanique lors de mon deuxime voyage en Inde, durant lequel j'ai eu un acci-dent. Je mesuisfaitmordrepar un singe!Lorsque j'enparle maintenant,apeut fairesourire,maisc'taitvraimentpour moi l'appel des esprits : cet vnement a boulevers ma vie. mon retour en Suisse, personne n'a pu savoir si j'avais la rage ounon - c'estunemaladienondpistableetincurable - et j'aid attendretroisanssanssavoirsij'allaismourirde cette maladie ou pas. C'tait mon initiation chamanique, car j'ai vcu trois ans avec la mort aux trousses tout en devant vivre en mme tempsune vienormale. Je ne savaispas sij'allais mourir,mais je devaisquand mme aller travailler, avoir une vie sociale, etc. Je vivais sur deux plans en mme temps: la vie et la mort. C'est a,je pense, qui fait la spcificit deschamanes : cette capacit vivre plusieurs ralits simultanment. Je travaillais, je sortais, je vivais,et enmmetempsj'tais potentiellement entrainde mourir.Hormis quelques personnes proches de moi,personne neremarquaitrien,tellementjevivaiscettesituationtrange avec un certain naturel. Finalement,auboutdestroisansd'incubationpotentielle de la rage - c'est le maximum -, j'ai pris conscience que j'avais survcu cette mort possible et que j'tais toujours en vie. J'ai alors commenc suivre des cours de chamanisme pour renouer avec les pratiques que j'avais mises de ct. J'ai en particulier suivi les sminaires de la FSS avec Ulla Straessle, et pour la premire fois,malgr tout ce que j'avais dj pu exprimenter, je me suis senti compltement dans mon lment. Je me sentais plus l'aise, plus ma place que dans tout ceque jeconnaissais jusqu' ce jour-l: mes tudes, le yoga, le bouddhisme et la mditation, mais galement par rapport ma propre pratique chamanique. Alors je me suis dit: C'est a que je veux faire ! J'avais enfin trouv un enseignement principalement bas sur les techniques, dans lequel je me sentais libre d'tre moi-mme, 1.Huguelit-Weber, L., Librer l'esprit: la science du monde intrieur, Vivez Soleil, 2003. 39 LE CHAMANE &amp;LE PSY o il n'y avait pas de croyances imposes, ni de dogmes auxquels jedevaismesoumettre.Ily aunerigueuretunsrieuxdans cet enseignementqui m'ont tout de suite plu.Et surtout ily a un respect des participants et de ce qu'ils sont au plus profond d'eux-mmes. Je me suis investi l-dedans et, de fil en aiguille, je suis devenu enseignantdechamanisme. J'aifinalementquittmontravail dans les mdias en fermant plusieurs portes et plusieurs oppor-tunitsliesmacarrireuniversitaire.J'ai vraimenttourn la page pour me consacrer auchamanisme tout engardant un pied dans le monde professionnel en tant traducteur, rdacteur, correcteur, etc. Olivier: Et comment as-tu mis en place ta pratique, comment as-tu fait pour te faire connatre et permettre aux gens intresss de venir se faire soigner chez toi ? Laurent:En fait,c'esttout simple:j'ai ouvert un centre de chamanisme dans le Jura suisse o je soigne des gens.Et je fais cela un rythme qui n'est pas industriel: j'essaye de respec-ter lerythmedespersonnestoutenrespectantlemienaussi; c'est--direquejeneprendspasquinzemillepersonnespar semaine. J'essaye d'en prendre quelques-unes, et le reste du temps j'enseigne les techniques chamaniques- celles qui me semblent les plus simples et les plus efficaces - et je travaille en free lance dansdesdomainestotalementdiffrents.Celamepermetde rester fermementen contactavec le monde quim'entoure,ce qui est trs important. Olivier: Et tu voyages beaucoup, non? Laurent: Oui, en effet, le contact avec les cultures premires a toujours t trs important pour moi. J'aime aller aux sources des traditions, me sentir un citoyen du monde ... de tous les mondes, en fait. Que j'aille au fin fond de la jungle du Chiapas ou dans les Alpesautrichiennes, c'est la mme chose:dcouvrir le monde dans lequel je viset m'merveiller devant la diversit humaine. Je faisgalementdetempsentempsdesvoyagesencolla-boration avecl'associationArutam 1 de l'ethnopharmacologue 1.Arutam collabore avec des peuplades traditionnelles en vue de lever des fondspour 40 PRSENTATION DU CHAMANE Jean-Patrick Costa, plus particulirement au Mexique et dans des cultures chamaniques traditionnelles.Cesactivitsassociatives sont extrmement bien coordonnes et sont d'une importance capitale l'heure actuelle pour les peuples traditionnels. Olivier: quel moment as-tu commenc te prsenter comme une personne qui fait du chamanisme ? Laurent: Il y a de cela quelques annes, j'ai fait ce que j'appelle mon comingoutchamanique .Celasignifiequ'unjourj'ai dcid d'expliquer aux gens autour de moi ce que je faisais depuis desannesun peu en cachette.Autant j'ai toujours affich ma pratique du yoga et de la mditation, autant je suis trs longtemps rest discretsur lechamanisme- celaavaittrop d'importance pour que je le dilue en vaines paroles. Mon but n'tait pas de me dfinir en tant que chamane, mais simplementde dire augrandjour que jesuisunpraticien,un gurisseur un peu particulier, que je soigne les gens et que je vais le faire ouvertement dornavant. Et,de filenaiguille,onacommencm'appeler lecha-mane. D'ailleurs, toi, Olivier, tu es l'une des personnes qui m'a toujours appel le chamane sans aucun complexe, et je trouve cela trstouchant de ta part, parce que tu esmdecin et parce que tuasctoydeschamanestraditionnels.Dans lefond,je crois que j'ai peut-tre une forme d'humilit qui fait que, mme sijebaigne l-dedansdepuislongtemps,j'ai parfoisdu mal me dfinir comme tel. Je suisun peu allergique aux...</p>