LE PPRE Programme personnalisé de réussite éducative Animation pédagogique, 9 décembre 2006 Frédérique Maïaux, Jean-Marc Drahi, CPC, Bourgoin-Jallieu 3

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    107

  • Download
    3

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li> Page 1 </li> <li> LE PPRE Programme personnalis de russite ducative Animation pdagogique, 9 dcembre 2006 Frdrique Maaux, Jean-Marc Drahi, CPC, Bourgoin-Jallieu 3 </li> <li> Page 2 </li> <li> Programme personnalis de russite ducative Rfrences aux textes officiels Du PPAP au PPRE Quels objectifs? Quels sont les domaines viss? En quoi consiste-t-il ? Qui se charge de le rdiger? Quelle forme doit-il avoir ? Les invariants dun PPRE Quelques points importants Les reprsentations des enseignants </li> <li> Page 3 </li> <li> Les textes de rfrence du PPRE Dcret n 2005-1014 du 24 aot 2005 relatif aux dispositifs d'aide et de soutien pour la russite des lves l'cole = loi dorientation pour lavenir de lcole Art. 4. - Les dispositions pdagogiques mises en oeuvre pour assurer la continuit pdagogique, en particulier au sein de chaque cycle, prennent en compte les besoins de chaque lve afin de permettre le plein dveloppement de ses potentialits, ainsi que l'objectif de le conduire l'acquisition des lments du socle commun de connaissances et comptences fondamentales correspondant son niveau de scolarit. </li> <li> Page 4 </li> <li> A tout moment de la scolarit lmentaire, lorsqu'il apparat qu'un lve ne sera pas en mesure de matriser les connaissances et les comptences indispensables la fin du cycle, le directeur d'cole propose aux parents ou au reprsentant lgal de l'enfant de mettre en place un dispositif de soutien, notamment un programme personnalis de russite ducative. Un document, pralablement discut avec les parents de l'lve ou son reprsentant lgal, prcise les formes d'aides mises en oeuvre pendant le temps scolaire ainsi que, le cas chant, celles qui sont proposes la famille en dehors du temps scolaire. Il dfinit un projet individualis qui devra permettre d'valuer rgulirement la progression de l'lve. </li> <li> Page 5 </li> <li> Elments prendre en compte Une volont du ministre de ne pas imposer un modle national mais il existe des invariants (comme dans tout projet individualis) Une circulaire dapplication est parue le 25 aot 2006 publie au BO n 31 du 31 aot 2006. Pour le 1er degr : pilotage par lIEN sous lautorit de lIA DSDEN Existence dun site acadmique On prend appui sur les pratiques existantes en terme de prise en compte des besoins des lves. </li> <li> Page 6 </li> <li> DU PPAP au PPRE PROGRAMME PERSONNALISE D AIDE ET DE PROGRES DE REUSSITE EDUCATIVE = champ plus large Dfini par une circulaire en 1998Dfini dans la loi dorientation de 2005 = texte de niveau suprieur dans la hirarchie des normes Elves ne matrisant pas suffisamment comptences de base Comp. attendues non atteintes Elves concerns par redoublement ou allongement de cycle A lissue des valuations nationales CE2-6me A tout moment de la scolarit obligatoire </li> <li> Page 7 </li> <li> PPAPPPRE Llve Lenfant dans sa globalit La logique sous jacent Remdiation Prvention et remdiation TEMPS SCOLAIRE SCOLAIRE ET PERISCOLAIRE </li> <li> Page 8 </li> <li> PPAPPPRE Qui est concern pour sa conception? Lenseignant de lenfant, les enseignants du cycle (et de lcole), le directeur(ou le chef dtablissement), le RASED Un outil de progression Un dispositif pour prvenir des difficults avant quelles ne saggravent ou pour remdier des difficults persistantes Peut tre en liaison avec le Dispositif de Russite Educative </li> <li> Page 9 </li> <li> PPREDispositif de Russite ducative : DRE Ministre Education Nationale Plusieurs ministres (circulaire interministrielle) Action ducative Action ducatrice On vise la russite scolaire. </li> <li> Page 10 </li> <li> Programme personnalis de russite ducative. Quel calendrier? 2005-2006 Anne dexprimentation Fin danne : un groupe dexperts est charg de lvaluation des expriences conduites dans le dpartement Rentre 2006-2007 Gnralisation lcole lmentaire et au collge : lcole le dveloppement des PPRE concerne les classes de CP et de CE1 ainsi que les lves maintenus une anne supplmentaire quel que soit leur niveau de classe. Au Collge, la classe de 6e est privilgie (lves concerns identifis grce la liaison CM26e). Rentre 2007-2008 : A lcole, le PPRE sera tendu au cycle 3 ; au Collge, le PPRE sera progressivement tendu au cycle central (5e-4e). </li> <li> Page 11 </li> <li> Programme personnalis de russite ducative. Quels objectifs? Conduire la totalit dune classe dge la matrise des comptences du socle commun la fin de la scolarit obligatoire. Prvenir la grande difficult scolaire dans le but dempcher un redoublement. Accompagner un redoublement lorsquil na pu tre vit (obligatoire pour tout lve maintenu) </li> <li> Page 12 </li> <li> Programme personnalis de russite ducative. Quels sont les domaines viss? cole primaire: Franais Mathmatiques Collge: Franais Mathmatiques LV1 </li> <li> Page 13 </li> <li> Programme personnalis de russite ducative. En quoi consiste le PPRE Cest un PLAN coordonn dactions spcifiques, daides conues pour rpondre aux difficults des lves. Pour tre efficaces, ce programme doit tre intensif, modulable et de dure modulable et courte. Le PPRE peut intgrer des actions hors temps scolaire individuelles ou collectives mais qui rpondent des besoins personnaliss de lenfant ou de ladolescent (club coup de pouce, CLAS, cole ouverte, internat) </li> <li> Page 14 </li> <li> Programme personnalis de russite ducative. Qui se charge de les rdiger? A lcole primaire: Le matre de la classe fait les valuations. Le conseil des matres de cycle analyse la situation et dfinit les actions. Le matre de la classe et le directeur prsentent le projet de programme aux parents. </li> <li> Page 15 </li> <li> Programme personnalis de russite ducative. Qui se charge de les rdiger? Au collge: Les quipes enseignantes se fondent sur les commissions dharmonisation, les EVA 6me, et les productions des lves. Les quipes enseignantes mettent en vidence les besoins des lves et dfinissent des groupes de besoin. Le professeur principal coordonne, informe le chef dtablissement, les parents et les lves concerns. </li> <li> Page 16 </li> <li> Programme personnalis de russite ducative Quelle forme doit-il avoir? Cest un document papier contractualis avec les parents et llve. </li> <li> Page 17 </li> <li> Les invariants dun programme personnalis de russite ducative 1. La phase du reprage et de lanalyse Prise en compte du parcours antrieur de llve (recours au livret de comptences) Les valuations diagnostiques (Evaluations CE1 gnralises la rentre, valuations CE2, 6me, recours la banque outils, toute production de llve en classe, sa relation au travail) Passation et/ou observation Correction Analyse des rsultats Lenseignant ne travaille pas seul. </li> <li> Page 18 </li> <li> 2. La phase de llaboration du projet proprement dit Principe de tout projet individualis On recherchera : Les points forts de llve sur lesquels on pourra prendre appui. Les principales difficults qui feront lobjet dune recherche dactions spcifiques Dfinition des objectifs prioritaires en nombre limit sur lesquels portera le PPRE (en lien avec les comptences des programmes de 2002) </li> <li> Page 19 </li> <li> 3. La phase de communication avec la famille et llve A rflchir : quand, selon quelles modalits ? REMARQUE : avoir un cadre daction est indispensable mais ne doit pas nous faire oublier que chaque situation reste unique et ne pourrait sinscrire dans la rigidit. Les principes de la runion de lquipe ducative restent tout fait dactualit Plus la famille sera partie prenante du projet, plus il aura de chance dtre efficace. IDEM pour llve </li> <li> Page 20 </li> <li> 4. De la dfinition des objectifs au choix des actions lcole (dans la classe, dans le cadre de dcloisonnements, dans le cadre de prise en charge par le RASED, dans le cadre de la mise en uvre de la diffrenciation pdagogique) A lextrieur de lcole : prises en charge diverses : orthophonie, psychomot, CMPCLAS, club coup de pouce Voir aussi avec les parents ce quils peuvent proposer pour aider leur enfant Dfinir ce qui va tre concrtement demand lenfant pour la russite de son projet </li> <li> Page 21 </li> <li> 5. La dfinition des modalits dvaluation Dfinir les chances et la priode du projet Chercher les indicateurs permettant dvaluer le PPRE POUR UNE PRISE DE DECISION Arrt du PPRE Poursuite du PPRE avec des rajustements </li> <li> Page 22 </li> <li> QUELQUES POINTS IMPORTANTS La matrise de la langue est au cur de toutes les actions, dans tous les domaines et dans toutes les disciplines. Veiller ne pas isoler llve bnficiant dun PPRE La mise en place de groupes de besoin doit tre souple et doit varier avec le temps (sinon groupes de niveaux) Le travail dquipe est indispensable. </li> <li> Page 23 </li> <li> Les reprsentations des enseignants sur llve en difficult (stage PPRE 9-10 novembre 2006) Les lves qui risquent de ne pas matriser les connaissances et comptences identifies comme indispensables par les repres du socle commun relvent dun PPRE. [] Il sagit dlves rencontrant des difficults importantes ou moyennes. Les lves rencontrant des difficults graves ou durables bnficient au Collge dune prise en charge spcifique . Circulaire du 25 aot 2006, BO n31 du 31 aot 2006. </li> <li> Page 24 </li> <li> Les reprsentations des enseignants sur llve en difficult (stage PPRE 9-10 novembre 2006) Quest-ce quun lve rencontrant des difficults moyennes ? russite d'exercices plus ou moins stabilise (prononciation de certains sons, confusions) chec pas systmatique abandon, fatigabilit difficults passagres : on peut agir </li> <li> Page 25 </li> <li> Les reprsentations des enseignants sur llve en difficult (stage PPRE 9-10 novembre 2006) Quest-ce quun lve rencontrant des difficults importantes ? difficults dans plusieurs domaines dchiffrage sans comprhension lecture orale ni rapide ni expressive facteur temps : persistance de l'chec aide d'un(e) intervenant(e) extrieur(e) (orthophoniste...) abandon, fatigabilit, mme sur tches amnages russite avec aides interrrogation sur les capacits cognitives </li> <li> Page 26 </li> <li> Les reprsentations des enseignants sur llve en difficult (stage PPRE 9-10 novembre 2006) Quest-ce quun lve rencontrant des difficults graves et durables ? question du handicap quand toutes les aides chouent question de l'orientation (CLIS...) </li> <li> Page 27 </li> <li> Reprsentations des enseignants sur lerreur d'aprs JP Astolfi, L'erreur, un outil pour enseigner , ESF, 1997, p. 11-17 Lerreur est intressante Elle constitue un processus intellectuel Elle est logique un indicateur du chemin la laisser apparatre, voire la provoquer Elle remet en question l'enseignant dans son narcissisme, la toute-puissance de son savoir ou alors l'enseignant cherche l'viter (comportementalisme : dcomposition des tches en sous-objectifs trs prcis) deux voies viter : la sanction de l'erreur de l'lve ou la culpabilit de l'enseignant 3e voie : l'erreur comme un processus </li> </ul>