Le tutorat par les pairs comme stratgie ? stratgies assurant au maximum dlves de russir.

  • Published on
    16-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

  • Le tutorat par les pairs comme stratgie dapprentissage de la lecture

    Travail prsent Madame Danielle Higgins

    par

    Michel ric Stephenson 1497124

    dans le cadre du cours Didactique des langues llmentaire

    PED3754

    Universit dOttawa Facult dducation

    23 septembre 2011

  • 2

    Table des matires

    Introduction p. 3

    1- Une stratgie avantageuse pour lapprentissage de la lecture p. 3

    2- Une stratgie qui mise sur les forces des lves p. 4

    3- Une stratgie avec des critres de mise en application p. 5

    4- Une stratgie concrte p. 6

    Conclusion p. 7

    Bibliographie p. 8

  • 3

    Introduction

    La lecture est lune des comptences de base identifie comme gage de succs par le ministre de

    lducation. Cette pousse vers des connaissances approfondies en littratie donne matire rflexion

    au sujet des pratiques permettant aux enfants de matriser ces attentes. tant donn que la lecture est

    un des trois domaines du programme-cadre en Franais au primaire, il est important dexplorer les

    stratgies assurant au maximum dlves de russir.

    La stratgie du tutorat par les pairs1 est une voie par laquelle lapprentissage de la lecture peut

    seffectuer, et ce, dans un contexte de gestion de classe saine, de pdagogie diffrencie et de dialogue

    authentique en milieu minoritaire. En quatre temps seront examins en quoi la stratgie est avantageuse

    pour lapprentissage de la lecture; comment elle mise sur les forces des lves; de quoi elle est

    caractrise pour sa mise en application; et trois exemples dexercices dont le tutorat par les pairs est le

    fil conducteur. Puisque lapproche socioconstructiviste en ducation met au cur dun apprentissage

    contextualis2 laccent sur les expriences de lenfant en socit, le tutorat par les pairs, ax sur

    lentraide, les connaissances antrieures et le vcu, parat digne dexploration.

    1- Une stratgie avantageuse pour lapprentissage de la lecture

    Le tutorat par les pairs peut se dfinir comme tant une interaction structure entre deux lves o l'un

    deux fournit l'autre un support scolaire. Le premier prsente une tche, corrige les erreurs et fournit un

    feed-back concernant la prcision des rponses de l'autre. 3 Or, le travail en dyade et les drivs

    (comme le cercle de lecture) peuvent tre considrs comme du tutorat par les pairs, tout dpendant de

    la structure accorde par lenseignant. Ces types de stratgies sont cits comme exemples dans les

    crits ministriels.4 5

    Certes, le tutorat par les pairs est une stratgie utile dans diffrents contextes. Soit, les enseignants de

    classes multiples ou rgulires, dont les effectifs ont diffrents styles dapprentissage, peuvent recruter

    des lves, dits forts (tuteurs), afin quils puissent travailler avec les lves moins performants en

    lecture. 6 La stratgie peut aussi tre indispensable dans un contexte de classe rgulire avec des

    lves bnficiant des programmes-cadres dALF, du PANA ou encore dun PEI.

    1 Dautres termes employs en franais sont le mentorat par les pairs , lentraide par les pairs , et en anglais peer assisted learning strategy . 2 MARTEL, V. (2005). mergence d'une communaut d'apprentissage en rseau l'ordre primaire : l'activit de transformation d'un environnement d'apprentissage par la direction, les enseignants et les lves (tude de cas) , dans Collections Mmoires et thses lectroniques, Universit Laval, dans http://archimede.bibl.ulaval.ca/archimede/fichiers/22874/ch02.html#d0e447, page consulte le 27 septembre 2011. 3 ALLARD, J. (1995). Procdure de tutorat par les pairs en classe rgulire, dans Bulletin de lAssociation qubcoise des psychologues scolaires, volume 8, numro 3, p. 1. 4 MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO (2003-B). Stratgie de lecture au primaire: Rapport de la table ronde des experts en lecture. Toronto: Imprimeur de la Reine pour lOntario, p. 30. 5 MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO (2003-A). Guide denseignement efficace de la lecture de la maternelle la 3e anne. Toronto: Imprimeur de la Reine pour lOntario, cit plusieurs reprises. 6 BOURNOT-TRITES, M., LEE, E. et SROR, J. (2003). Tutorat par les pairs en lecture: une collaboration parents-cole en milieu dimmersion franaise, dans Revue des sciences de lducation, volume 29, numro 1, p. 208.

  • 4

    Sur le plan de la motivation, llve ayant des dfis par rapport la lecture qui travaille avec un collgue

    plutt quavec un enseignant pourrait adopter une attitude positive envers cette activit. Ce qui

    encourage llve est de recevoir une rtroaction immdiate et davoir un travail adapt ses besoins.7

    Paralllement en criture, les rtroactions verbales en situation de tutorat donnent le mme effet

    positif en plus de hausser les occasions dattention individualises.8 Pour leur part, les tuteurs y gagnent

    sur le plan de la confiance en soi parce quils peuvent tre encourag davoir accompagn un autre

    lve.9 10

    Enfin, pour les administrateurs, le tutorat peut permettre de joindre les objectifs ministriels en matire de

    cibles de rendement11, damnagement linguistique et dducation antidiscriminatoire. Dans un premier

    temps, ceux-ci sont invits prendre en ligne de compte les russites des groupes dlves, au-del des

    russites individuelles. Cela peut avoir pour effet de mieux prparer une quipe-cole une cohorte dont

    on anticipe les dfis et de reconnatre le travail dynamique qui se passe dans la salle de classe. Dans un

    deuxime temps, un lve qui a un sentiment dattachement son cole puisquen salle de classe on

    reconnat ses capacits, contribuera un milieu plus actualisant par rapport sa francophonie et son

    identit sociale. Pour preuve, le ministre de lducation du Manitoba discute du tutorat comment moyen

    par lequel lcole se crera un climat dcole positif et un lieu scuritaire pour les lves .12

    2- Une stratgie qui mise sur les forces des lves

    Le tutorat par les pairs est une stratgie qui mise sur les forces des participants. Cette stratgie sinsre

    dans une approche de dialogue authentique, fortement prconise en milieu minoritaire, telle que

    propose dans le projet de la pdagogie culturelle13. Selon cette approche pdagogique, la

    communication orale manant dun change entre lves en actualisation de soi est signifiante lorsque

    btie sur le partage de soi-mme, le oser-dire . Cela peut seffectuer dans le cadre dun exercice

    permettant aux lves de choisir une littrature qui interpelle.

    Pour ainsi dire, lenseignant peut structurer une sance de tutorat dont le contenu fait appel laffectif14

    afin de donner un sens authentique la lecture15 16. Lenseignant qui accompagne une dyade dlves

    devra dlibrment les amener poursuivre malgr les dfis encourus. Clment (2009) explique que :

    7 ALLARD, J. (1995). loc. cit., p. 1. 8 BLAIN, S. et LAFONTAINE, L. (2010). Mettre les pairs contribution lors du processus dcriture: une analyse de limpact du groupe de rvision rdactionnelle chez les lves qubcois et no-brunswickois, dans Revue des sciences de lducation, volume 36, numro 2, p. 487. 9 BOURNOT-TRITES, M., LEE, E. et SROR, J. (2003). loc. cit., p. 208. 10 MINISTRE DE LDUCATION DU MANITOBA. (2009). Cap sur linclusion : Puiser mme les ressources caches. Winnipeg : Imprimeur de la Reine pour le Manitoba, p.3.10 11 MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO (2001). Lecture au primaire: un guide sur ltablissement des cibles relatives au rendement des lves. Toronto: Imprimeur de la Reine pour lOntario, p. 5. 12 MINISTRE DE LDUCATION DU MANITOBA. (2009). loc. cit., p.3.10. 13 PAIEMENT, L. (2004-2009). Les 7 fondements de la pdagogie culturelle , dans Leadership et pdagogies culturels, dans http://www.pedagogieculturelle.ca/les7fondements/, page consulte le 23 septembre 2011. 14 CLMENT, N. (2009). loc. cit., p. 182. 15 MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO. (2003-A). loc. cit., p. 63.

  • 5

    Grce ces discussions et questionnements, chaque lve prend conscience, de manire explicite, de sa faon de procder pour comprendre et rsoudre un problme, pour dvelopper une stratgie et pour autovaluer ses succs et difficults; bref, llve () applique les stratgies acquises dans des situations diffrentes. 17

    Pour preuve, on rapporte un taux de succs lev cette approche affective de la stratgie de tutorat

    aux tats-Unis.18 Les rsultats sont peut-tre positifs parce que le tutorat par les pairs positionne llve

    dans sa zone proximale de dveloppement, propose des textes complets afin dy construire un sens et

    encourage des changes incitant la pense critique.19

    3- Une stratgie avec des critres de mise en application

    Afin de correspondre la dfinition ministrielle de lire : une activit visuelle, cognitive et mtacognitive

    [qui] se droule en trois temps : avant, pendant et aprs la lecture 20, on peut numrer des critres

    pour russir la mise en application de la stratgie de tutorat par les pairs. Est noter que la plupart des

    rfrences au travail en dyade dans le programme-cadre de Franais se rapportent majoritairement au

    cycle moyen.21

    Prparer sa classe

    Pour dbuter, former les tuteurs pour les outiller fournir une aide stratgique .22 Un enseignant

    pourrait, par exemple, faire appel lenseignement explicite pour dmontrer la procdure pour que les

    lves comprennent la dmarche daccompagnement et dvaluation en plus de renforcer lestime de soi

    et viter le dcouragement. En outre, cest desquiver des dsagrments que de crer des groupes par

    degr de coopration 23, ce qui entend jumeler des lves qui estiment positivement la lecture avec

    ceux qui y prtent peu dattention.24

    La classe entire peut, elle aussi, bnficier dune prparation afin que soient clairement nonces la

    dmarche suivre et les attentes des exercices.25 Encore, passer par lenseignement explicite26 est un

    outil didactique permettant lenseignant de faire comprendre les tapes. Dailleurs, lenseignant peut

    mettre en vidence les habilets de comprhension comme la fluidit, le rsum et la prdiction27.

    16 MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO (2007). Guide denseignement efficace en matire de littratie de la 4e la 6e anne (Fascicule 6- La lecture). Toronto: Imprimeur de la Reine pour lOntario, p. 6.42. 17 CLMENT, N. (2009). loc. cit., p. 182. 18 LABBO L. et TEALE W. (1990). et KREUGER E. et BRAUN B. (1998) dans BOURNOT-TRITES, M., LEE, E. et SROR, J. (2003). loc. cit., p. 198. 19 GIASSON, J. (2004) dans CLMENT, N. (2009). loc. cit., p. 185. 20 MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO (2003-A). loc. cit., p. 1.17. 21 MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO (2006). Le curriculum de lOntario de la 1re la 8e anne- Franais. Toronto: Imprimeur de la Reine pour lOntario, pp. 41, 52, 62. 22 BOURNOT-TRITES, M., LEE, E. et SROR, J. (2003). loc. cit., p. 197. 23 ALLARD, J. (1995). loc. cit., p. 3. 24 CARBONI, R. (2007). Leffet du tutorat par les pairs sur la comprhension en lecture dlves de milieu dfavoris, mmoire prsent lUniversit du Qubec Montral, Montral : Service des bibliothques, p. 12. 25 ALLARD, J. (1995). loc. cit., p. 3. 26 CLMENT, N. (2009). loc. cit., p. 198. 27 CARBONI, R. (2007). loc. cit., p. 12.

  • 6

    valuer efficacement

    Les dyades peuvent tre formes au sein dune mme classe ou bien entre les lves de diffrents

    niveaux28. Cette dernire approche peut appuyer llve dans sa construction identitaire puisquelle

    linterpelle agir comme modle de son identit francophone auprs des plus jeunes. Cette action est

    une exprience positive qui le responsabilise dans sa francophonie.29

    Pour permettre de bien valuer et diriger un exercice, il est important davoir une liste de tches bien

    dfinie et une grille dvaluation spcifique pour les tuteurs.30 Celles-ci peuvent inclure le choix du livre,

    la prise de note, le moyen de remplir la grille dvaluation () et des stratgies daide (lanticipation, la

    lecture en chur, la lecture interactive, lidentification des mots laide du contexte et du dcodage et la

    comprhension et le dveloppement du vocabulaire laide de cartes-clairs) 31.

    4- Une stratgie concrte

    Ci-dessous sont recenss quelques exemples dexercices selon la stratgie de tutorat par les pairs.

    Certains ne relvent pas directement du tutorat par les pairs, mais peuvent tre adapts pour rpondre

    aux critres.

    Stratgie gagnante : Laissez-les parler dans Moi, lire? Tu blagues! Le ministre de lducation, en tchant de dcortiquer des stratgies pour inciter les garons lire,

    propose une srie de stratgies gagnantes. Laissez-les parler invite les enseignants penser des

    moyens daugmenter le travail en quipe pour permettre aux enfants de socialiser au sujet de la lecture.

    Par exemple, on propose des cercles littraires dont les lves choisissent le livre pour des discussions

    planifies et diriges. Ils ont recourt la prise de note, au dessin et aux conversations ouvertes afin de

    permettre dautovaluer la comprhension du texte et la participation. La prsentation la classe, en fin

    dexercice, peut ancrer les membres du cercle un objectif fixe. Cela pour rsultat daugmenter le

    vocabulaire, dinteragir de faon saine, travailler les habilets en fluidit et en rsum, miser sur la

    pense critique et vivre des expriences authentiques qui sont stimulantes en franais.32

    Lire deux cest mieux de R. Carboni

    Cette activit de tutorat par les pairs a t conue pour un projet de recherche scrutant la comprhension

    en lecture auprs dlves de milieux dfavoriss. Jumels, des lves forts et faibles (incluant

    des lves avec des difficults dapprentissage) ralisent des exercices de comprhension dirigs. Ces

    28 BOURNOT-TRITES, M., LEE, E. et SROR, J. (2003). loc. cit., p. 198. 29 ASSOCIATION CANADIENNE DDUCATION DE LANGUE FRANAISE (2006). Cadre dorientation en construction identitaire. Qubec : ACELF, pp. 18-19. 30 ALLARD, J. (1995). loc. cit., p.3. 31 BOURNOT-TRITES, M., LEE, E. et SROR, J. (2003). loc. cit., pp. 200-201. 32 MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO (2005). Moi, lire? Guide pratique pour aider les garons en matire de littratie. Toronto: Imprimeur de la Reine pour lOntario, pp. 30-33.

  • 7

    exercices font appel des personnages qui sont en effet des points de repre pour faire discuter au sujet

    des romans abords. partir dun jeu dont la motivation principale est le gain de points, des exercices

    sont effectus sur plusieurs mois, compter de deux fois par semaine pour des priodes de soixante-

    quinze minutes. Chaque personnage reprsente une habilet dvelopper. Sont travailles les

    habilets de fluidit (miser sur la reconnaissance rapide des mots), de rsum (jouer sur la mmoire), de

    vocabulaire (sattarder sur trouver une dfinition) et de prdiction (en sinvestir dans limagination

    raliste). En tout, cette formule prvoit la lecture de quinze romans et a t conue pour le cycle

    moyen.33

    Auteur studio

    Ce logiciel crateur permet aux lves de crer des histoires et des contes. La dmarche, qui nest pas

    base sur le modle fort/faible, exige quun lve compose une histoire afin que son partenaire puisse le

    lire. Llve est appel lillustrer, le sonoriser et y apposer du graphisme pour inciter sa lecture. Ce

    logiciel vise lamorce dune lecture deux (joignant ainsi le domaine de lcriture) partir dun processus

    de cration ax sur lapprentissage du vocabulaire. Lusage de Auteur studio donne aussi lieu aux TIC,

    ce qui prn par le ministre de lducation.34 Elle est conue pour le cycle primaire.35

    Conclusion

    Le tutorat par les pairs est une stratgie qui concorde avec les objectifs dun enseignement efficace. Elle

    est avantageuse en raison de sa capacit de motiver les lves et joindre les objectifs de lenseignante et

    des administrateurs. Elle mise sur les forces vives de la classe en soutenant la motivation et lestime de

    soi des lves tout en fait appel au vcu. Elle possde des critres spcifiques qui assurent une mise en

    application donnant du sens aux activits. Enfin, des exemples dactivits font preuve de moyens

    concrets qui renforcent les comptences ncessaires pour la lecture.

    La stratgie du tutorat par les pairs est caractrise la fois par sa structure et par sa dpendance sur la

    volont des participants de persvrer dans les tapes. Le semblant de chaos dune classe dlves en

    dyades qui discutent vivement devra alors tre interprt comme de lentraide qui sinstalle en raison de

    cette libert de parole accorde par les paramtres de la stratgie.

    33 CARBONI, R. (2007). loc. cit., pp. 16-21. 34 MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO (2006). loc. cit., p.22. 35 MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO (2003-A). loc. cit., p. 8.7.

  • 8

    Bibliographie36 ALLARD, Janique (1995). Procdure de tutorat par les pairs en classe rgulire , dans Bulletin de lAssociation qubcoise des psychologues scolaires, volume 8, numro 3, dans http://www.aqps.qc.ca/public/publications/bulletin/08/08-03-02.htm, page consulte le 23 septembre 2011. ASSOCIATION CANADIENNE DDUCATION DE LANGUE FRANAISE (2006). Cadre dorientation en construction identitaire. Qubec : ACELF. BARNIER, Grard (2000). Le tutorat entre pairs et lentraide pdagogique , dans Les rapports du Comit national de coordination de la recherche en ducation: questions dducation- Rapport de lquipe de lInstitut universitaire de formation des matres dAix-Marseille/LAMES, Universit de Provence Aix-Marseille I: Marseille. BLAIN, Sylvie et LAFONTAINE, Lizanne (2010). Mettre les pairs contribution lors du processus dcriture: une analyse de limpact du groupe de rvision rdactionnelle chez les lves qubcois et no-brunswickois , dans Revue des sciences de lducation, volume 36, numro 2, pp. 469-491. BOURNOT-TRITES, Monique, LEE, Elizabeth et SROR, Jrmie (2003). Tutorat par les pairs en lecture: une collaboration parents-cole en milieu dimmersion franaise , dans Revue des sciences de lducation, volume 29, numro 1, pp. 195-210. CARBONI, Roxane (2007). Leffet du tutorat par les pairs sur la comprhension en lecture dlves de milieu dfavoris , mmoire prsent lUniversit du Qubec Montral, Montral, Service des bibliothques, 76 pp. CAVANAGH, Martine et BLAIN, Sylvie (2009). Relever quatre dfis de lenseignement de lcrit en milieu francophone minoritaire , dans Cahier franco-canadiens de lOuest, volume 21, numro 1-2, pp. 151-178. CLMENT, Nathalie (2009). Une rencontre affective avec la lecture: un modle innovateur de lenseignement de la lecture , dans Revue du Nouvel-Ontario, numro 34, pp. 175-217. PAIEMENT, Lise (2004-2009). Les 7 fondements de la pdagogie culturelle , dans Leadership et pdagogies culturels, dans http://www.pedagogieculturelle.ca/les7fondements/, page consulte le 23 septembre 2011. MARTEL, Vronique (2005). mergence d'une communaut d'apprentissage en rseau l'ordre primaire : l'activit de transformation d'un environnement d'apprentissage par la direction, les enseignants et les lves (tude de cas) , dans Collections Mmoires et thses lectroniques, Universit Laval, dans http://archimede.bibl.ulaval.ca/archimede/fichiers/22874/ch02.html#d0e447, page consulte le 27 septembre 2011. MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO (2001). Lecture au primaire: un guide sur ltablissement des cibles relatives au rendement des lves. Toronto: Imprimeur de la Reine pour lOntario. MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO. (2003-A). Guide denseignement efficace de la lecture de la maternelle la 3e anne. Toronto: Imprimeur de la Reine pour lOntario.

    36 La bibliographie et les notes bibliographiques ont t formules selon Rdiger ses travaux au Dpartement dhistoire. Normes et conventions.

  • 9

    MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO. (2003-B). Stratgie de lecture au primaire: Rapport de la table ronde des experts en lecture. Toronto: Imprimeur de la Reine pour lOntario. MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO. (2005). Moi, lire? Guide pratique pour aider les garons en matire de littratie. Toronto: Imprimeur de la Reine pour lOntario. MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO. (2006). Le curriculum de lOntario de la 1re la 8e anne- Franais. Toronto: Imprimeur de la Reine pour lOntario . MINISTRE DE LDUCATION DE LONTARIO. (2007). Guide denseignement efficace en matire de littratie de la 4e la 6e anne (Fascicule 6- La lecture). Toronto: Imprimeur de la Reine pour lOntario. MINISTRE DE LDUCATION DU MANITOBA. (2009). Cap sur linclusion : Puiser mme les ressources caches. Winnipeg : Imprimeur de la Reine pour le Manitoba.

Recommended

View more >