Les OGM Par Julie SOUFFLET, Cloé BONNE, Anaïs BROQUERE et Anaïs GALDIN

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    107

  • Download
    4

Embed Size (px)

Transcript

  • Page 1
  • Les OGM Par Julie SOUFFLET, Clo BONNE, Anas BROQUERE et Anas GALDIN
  • Page 2
  • Introduction
  • Page 3
  • Quest-ce quun OGM ?
  • Page 4
  • Un organisme gntiquement modifi est donc un organisme dont on a modifi le patrimoine gntique en lui ajoutant un ou plusieurs gnes appartenant une espce diffrente. Les gnes introduits peuvent provenir de nimporte quel organisme : virus, bactrie, levure, champignon, plante ou animal. Les OGM correspondent des organismes ou parties d'organismes vivants qui sont biologiquement actifs, cest dire qui sont capables de transfrer ou de rpliquer leur matriel gntique. Ils peuvent se dissminer dans l'environnement ; par exemple dans le cas d'une plante, il s'agit aussi bien de la plante entire que des fruits, graines, pollens... En revanche, les produits qui en drivent tels que la farine, lhuile...ne sont pas considrs comme des OGM. En effet, ces produits, du fait des traitements subis, ne peuvent pas se reproduire ou transmettre du matriel gntique. n La transformation gntique peut tre effectue sur de nombreuses espces vgtales, depuis les crales jusqu'aux lgumes ou aux arbres. En tout, ce sont plus de 60 espces qui peuvent tre transformes. Les OGM les plus avancs correspondent surtout des espces de grande culture comme le mas, la betterave et le colza. Les gnes introduits sont trs divers mais actuellement ce sont principalement des caractres d'intrt agronomique qui sont le plus dvelopps. n LOGM a acquis un ou plusieurs nouveaux caractres gntiques quil transmettra sa descendance. n Les OGM ne sont plus un simple produit de laboratoire. Des plantes transgniques sont ainsi cultives sur une cinquantaine de millions dhectares dans le monde, surtout aux tats-Unis, en Argentine, au Canada, en Chine, en Afrique ou en Australie.
  • Page 5
  • Page 6
  • Dans quel but les OGM ont-ils t crs ? n Depuis que l'homme cultive des plantes et lve des animaux, il les fait voluer en slectionnant ceux qui ont la meilleure productivit. Cette volution sous forme de slection, de croisement, de greffe a permis ainsi de crer de nouvelles varits ou races qui n'existaient pas spontanment et constituent des amliorations : meilleurs rendements, meilleure qualit, meilleure rsistance aux maladies, aux ravageurs, la scheresse. Ces volutions ont t souvent irrversibles, ce qui fait qu'aujourd'hui, il est trs difficile de retrouver le bl ou la vache d'origine. n Lhomme en est venu crer des OGM afin de mieux connatre et comprendre les gnomes et le fonctionnement des gnes. Une fois ces connaissances acquises, lhomme peut ainsi modifier gntiquement certains animaux et vgtaux afin quils soient plus productifs, plus rsistant aux maladies et aux parasites (insectes). De plus en modifiant certains tres vivants, on peut leur faire produire des protines ncessaires la mdecine, la synthse de mdicaments par exemple. Grce ces travaux, il a t possible de travailler sur des transferts de caractres beaucoup plus prcis en agissant directement sur les gnes. n C'est ce qui a amen la cration d'OGM dont les premiers sont apparus en laboratoire depuis une vingtaine d'annes pour les plantes. Outre ces faits, les OGM peuvent permettre de sauver des vies grce aux protines cres et laugmentation de la production de nourriture.
  • Page 7
  • Quels OGM a-t-on dj produits et dans quel but? n La technique de transgne est rcente. Seul un petit nombre de plantes transgniques sont disponibles, mais les applications sont nombreuses..
  • Page 8
  • Les OGM : avantages et inconvnients n Les avantages : En insrant des gnes dans des plantes comme le riz ou le bl, on peut accrotre la valeur nutritive et offrir une solution la lutte contre la famine dans le monde. De la mme manire, des gnes insrs dans les animaux dlevage augmenteraient leur rendement laitier. Dans le domaine agricole, des plantes gntiquement modifies, telles que le mas, la betterave et le colza possdent des proprits de rsistance des insectes ravageurs des cultures, et de tolrance certains herbicides, permettant alors den utiliser moins et de faon plus raisonne ou dutiliser des produits plus respectueux de lenvironnement. En outre, le gnie gntique ouvre de nouvelles possibilits, jusqualors peu exploites, en termes dadaptation des plantes des conditions extrmes telles que la scheresse, la salinit, le froid ou les maladies (rsistance au doryphore de la pomme de terre, par exemple). Le gnie gntique pourrait galement permettre dliminer des substances toxiques produites naturellement par certaines plantes. Les OGM permettraient galement davoir des animaux ou des plantes plus productifs. Quelques exemples dOGM: -Le saumon modifi est plus gros et plus rsistant au froid. - Une tomate modifie a une priode de conservation beaucoup plus leve. - Un mas modifi tue lui-mme ses prdateurs et rsiste aux herbicides. - Un soja modifi contribue la rsolution de certains problmes cardiovasculaires.
  • Page 9
  • Page 10
  • Page 11
  • Page 12
  • Page 13
  • Page 14