Méditation par la Pleine Conscience

  • Published on
    05-Jan-2017

  • View
    215

  • Download
    2

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>Mditation par la Pleine ConscienceJohan ILLY et Rollon POINSOT,</p><p>Psychologues-Psychothrapeutes</p><p>Journes et Mini-retraiteSamedi 02 et Dimanche 03 octobre 2010</p><p>Le Catalan, Jouques (13)</p><p>www.pleineconscience-paca.com</p></li><li><p>Qu'est-ce que la Pleine conscience ?</p><p> Jon Kabat-Zinn (2005), "O tu vas, tu es" : Pleine conscience (Mindfulness) signifie diriger </p><p>son attention dune certaine manire, cest--dire dlibrment, au moment prsent, sans jugement de valeur sur l'exprience vcue. </p></li><li><p>L'attention est, un moment donn et de faon volontaire,</p><p>dirige sur un point choisi,sans jugement et avec bienveillance.</p><p> Pratique de l'attention et de l'veil </p><p> Mode de fonctionnement mis en place volontairement sur un temps donn, dans des pratiques formelles ou dans les activits quotidiennes</p><p> Mode d'tre favorisant l'acceptation inconditionnelle de l'exprience du moment (sensations, motions, penses, lments de l'environnement)</p><p> Dtachement du mode habituel ractif (jugement, valuation, catgorisation) qui est la source des souffrances individuelles (auto-dprciations, inquitudes, anticipations anxieuses...)</p></li><li><p>Diverses techniques sont mises en pratique dans cette approche </p><p> La pratique de la mditation sur le corps et la respiration ; </p><p> Des exercices dattention sur les perceptions internes et externes, les sensations corporelles, les penses et motions ; </p><p> La mise en vidence du pilotage automatique de lindividu, et le dveloppement du mode tre en parallle du mode faire ; </p><p> Le reprage des habitudes cognitives qui alimentent les ruminations mentales, et l'entranement lacceptation du moment prsent. </p></li><li><p>Quelles sont les indicationsde la Pleine conscience ?</p><p> La mditation par la Pleine conscience peut bnficier la plus grande majorit des personnes. </p><p> Certaines indications spcifiques peuvent tre galement soulignes : </p><p> Prvention de rechutes dpressives, Gestion du stress, de l'anxit chronique, de l'insomnie, Gestion de l'impulsivit (crises de colre, de boulimie), Gestion de la douleur chronique, Gestion de la dtresse face la maladie chronique, Amlioration du perfectionnisme excessif. </p></li><li><p>Quelles sont les contre-indicationsde la Pleine conscience ?</p><p> Du fait de l'engagement en temps de pratique, en ressources attentionnelles et en implication personnelle, certaines conditions ncessitent une prise en charge pralable la mindfulness et une entrevue avec un spcialiste (psychologue, psychiatre, mdecin form) est alors profitable.</p><p> C'est notamment le cas pour les difficults suivantes : </p><p> Dpression en phase aigu, Troubles de l'attention, Attaques de panique rcurrentes, Trouble bipolaire non stabilis, Troubles psychotiques (hallucinations, dlires), Etats dissociatifs ou psychologiques aigus (abus physiques, motionnels </p><p>ou sexuels). </p></li><li><p>Quels sont les liens entrePleine conscience et psychothrapie ? La pleine conscience s'intgre directement </p><p>diffrentes psychothrapies, comme la thrapie cognitive base sur la pleine conscience (Mindfulness-Based Cognitive Therapy, MBCT) ou la gestion du stress base sur la pleine conscience (Mindfulness-Based Stress Reduction, MBSR).</p><p> D'autres interventions font rfrence la pleine conscience, comme la thrapie d'acceptation et d'engagement (Acceptance and Commitment Therapy, ACT). </p></li><li><p>La thrapie cognitive base sur la pleine conscience(Mindfulness-Based Cognitive Therapy, MBCT)</p><p> La MBCT est une approche qui intgre des techniques de thrapie cognitive avec la pratique de la mditation. Dveloppe par Zindel Segal, John Teasdale et Mark Williams, elle est destine notamment prvenir les rechutes dpressives chez les personnes en rmission. </p><p> La MBCT vise la prise de conscience du mode de fonctionnement de l'esprit. Les penses sont vues comme des vnements mentaux, indpendamment de leur contenu et de leur charge motionnelle. </p><p> Cette approche permet de se tenir l'cart des ruminations ngatives et de se dconnecter de la spirale conduisant la rechute dpressive. </p></li><li><p>La gestion du stress base sur la pleine conscience(Mindfulness-Based Stress Reduction, MBSR)</p><p> La MBSR favorise l'utilisation de la mditation dans le cadre de la gestion du stress, de l'anxit et de la douleur chronique. </p><p> Elabore par Jon Kabat-Zinn, cette approche se rvle tre un outil favorisant un mode de fonctionnement plus apais dans la vie quotidienne. </p><p> Ses indications sont larges et ne visent pas uniquement la pathologie. </p></li><li><p>Quelle est l'origine de la Pleine conscience et ses liens avec le bouddhisme ?</p><p> La Pleine conscience a t adapte des pratiques de mditation traditionnelles qui trouvent leurs origines dans le bouddhisme Theravada et Mahayana, en Inde depuis 2500 ans. Les caractristiques de la Pleine conscience sont lies au Vipassana (mditation de la vision intrieure). </p><p> Les descriptions occidentales modernes de la littrature scientifique sont consistantes avec les conceptualisations bouddhiques traditionnelles de la pleine conscience. </p><p> De fait, les pratiques mditatives sont de plus en plus utilise dans le champ de la sant, physique ou mentale, et font l'objet de nombreuses recherches appliques. </p><p> Issue de traditions millnaires, la Pleine conscience s'inscrit dans le monde contemporain comme une "mditation laque", dtache des aspects religieux de ses origines. </p></li><li><p>Quelles diffrences entrerelaxation et mditation ?</p><p> Lune des diffrences principales correspond au fait que la relaxation vise une "performance" (dtente et relchement musculaire...) alors que la mditation consiste en une prise de conscience de l'exprience vcue, sans objectif particulier.</p><p> La relaxation vise explicitement un relchement, une dtente physique, musculaire et motionnelle. Sa pratique est oriente vers un objectif attendu que les pratiquants cherchent atteindre. Elle est galement souvent associe une baisse de la vigilance. </p><p> La mditation ne vise pas l'atteinte d'un objectif particulier, mais correspond un mode d'tre ouvert l'exprience du moment, quelle qu'elle soit, sans chercher la modifier. Les bnfices observs en lien avec la pratique ne sont pas recherchs volontairement dans les sances. La mditation correspond un mode d'veil, d'attention et de conscience. </p></li><li><p>Quelle est l'efficacit de lamditation par la Pleine conscience ?</p><p> La Pleine conscience prsente des preuves defficacit comme approche de rduction du stress dans la population gnrale. Elle est utilise pour apprendre grer le stress et la dtresse motionnelle associe diverses maladies chroniques : </p><p> Dans la douleur chronique, elle permet une rduction de la dtresse motionnelle, des symptmes psychologiques et de l'incapacit fonctionnelle. Ces bnfices sont stables jusqu quatre ans aprs la prise en charge. </p><p> Elle est efficace pour minorer le stress, lanxit, la dysphorie dans la population gnrale, et elle amliore l'empathie, le sentiment et la capacit de contrle personnel. </p><p> Auprs de patients souffrant de diffrents cancers, les rsultats montrent une rduction respective de 65 % de la perturbation de lhumeur et de 35 % des symptmes de stress. </p><p> Auprs de patients dprims en rmission depuis peu, cette pratique combine la thrapie cognitive rduit de moiti le taux de rechute dpressive pour les personnes ayant prsent trois pisodes ou plus.</p></li><li><p>Quelles sont les explications psychologiques de la Pleine conscience?</p><p> Les caractristiques de cet tat intgrent divers aspects de rgulation attentionnelle : L'attention soutenue permet d'tre pleinement prsent dans le </p><p>moment, focalis sur un point unique de conscience en se dsengageant des penses et motions. </p><p> L'attention contrle permet d'observer la ralit du moment prsent, le pratiquant percevant les caractristiques objectives de sa situation sans laborer de jugement sur celle-ci. Ainsi dans l'exprience, les penses et les motions qui parviennent spontanment la conscience sont observes pour ce quelles sont, sans jugement ou interprtation de celles-ci. </p><p> L'attention diffuse permet de reconnatre et accepter la situation pour ce quelle est, le pratiquant restant ouvert lexprience de faon ce que toute information disponible soit observe intentionnellement et sans attachement un quelconque point de vue ou rsultat. Le mditant reste ouvert et disponible pour observer la prsence de chaque pense ou motion lors de sa survenue, comme de sa disparition. </p></li><li><p> La Pleine conscience reflte un type de capacit mta-cognitive dans laquelle le mditant la capacit dobserver ses propres processus mentaux, cest--dire percevoir ses penses ou ses motions comme des vnements mentaux, qui nont pas plus de valeur ou dimportance que ce que le pratiquant leur permet davoir. Les tats motionnels ne sont plus "plaisants" ou "dplaisants" par eux-mmes, mais ils sont observs comme des vnements mentaux. </p><p> Cette pratique favorise lamlioration de la tolrance motionnelle et la diminution de la ractivit motionnelle. Les situations sont abordes avec la mme conscience objective, les vnements nont pas de valeur par eux-mmes autre que celle quon leur permet davoir. </p><p> Ainsi, en plus des capacits de rgulation attentionnelle, la pleine conscience peut tre conceptualise comme un ensemble dattitudes et une tendance gnrale lorientation et lapproche de lexprience. </p></li><li><p>Que puis-je lire surla Pleine conscience ?</p><p> KABAT-ZINN Jon (2010). Mditer. Ed. Les Arnes. KABAT-ZINN Jon (2009). L'veil des sens. Ed. Les Arnes. KABAT-ZINN Jon (2009). Au coeur de la tourmente, la pleine conscience. </p><p>Ed. de Boeck. KABAT-ZINN Jon (2005). O tu vas, tu es. Ed. J'ai lu, coll. Aventures </p><p>secrtes. MAEX Edel (2007). Mindfulness : apprivoiser le stress par la pleine </p><p>conscience. Ed. de Boeck. NHAT HANH Thich (2008). Le miracle de la pleine conscience. Ed. J'ai lu, </p><p>coll. Aventures secrtes. RICARD Mathieu (2008). L'art de la mditation. Ed. Nil. SEGAL Zindel, WILLIAMS Mark, TEASDALE John (2006). La thrapie </p><p>cognitive base sur la pleine conscience pour la dpression. Ed. de Boeck. TRUNGPA Chgyam (2007). Le chemin est le but. Ed. Seuil, coll. Points </p><p>sagesses. WILLIAMS Mark, TEASDALE John, SEGAL Zindel (2009). Mditer pour ne </p><p>plus dprimer. Ed. Odile Jacob. </p></li></ul>

Recommended

View more >