No197 - conscience phono

  • Published on
    13-Jun-2015

  • View
    1.252

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

Revue dite par la Fdration Nationale des Orthophonistes 2, rue des Deux-Gares, 75010 PARIS e - m a i l : fn o@ w ana do o.fr Rdaction - Administration : 2, rue des Deux-Gares, 75010 PARIS Tl. : 01 40 34 62 65 F a x : 01 40 3 7 41 42 Abon nement normal : 525 F Abon nement rduit : 380 Frserv aux adhrents de la F.N.O., d e l A.R. P. L.O.E.V. ou dune as so ci at i on e urop en ne membre d u C .P. L.O. L.

Revue cre par lA.R.P.L.O.E.V. ParisDirecteur de la publication : le Prsident de la F.N.O. :

Jacques ROUSTIT

Membres fondateurs du comit de lecture : Pr ALLIERES A. APPAIX S. BOREL-MAISONNY G. DECROIX R. DIATKINE H. DUCHNE

M. DUGAS J. FAVEZ-BOUTONNIER J. GERAUD R. GRIMAUD L. HUSSON Cl. KOHLER Cl. LAUNAY F. LHERMITTE L. MICHAUX P. PETIT

Abonnement tudiant : 210 Fr se rv a ux tudiant s en o rthophoni e

Abonnement tranger : 600 F

G . PORTMANN M. PORTMANN B. V A L L A N C I E N .

Comit scientifique Aline dALBOY Dr Guy CORNUT Ghislaine COUTURE Dominique CRUNELLE Pierre FERRAND Lya GACHES Frdric MARTIN Pr Marie-Christine MOUREN-SIMEONI Bernard ROUBEAU Liliane SPRENGER-CHAROLLES Monique TOUZIN Rdacteur en chef Jacques ROUSTIT Secrtariat de rdaction Marie-Dominique LASSERRE Abonnements Emilia BENHAMZACommission paritaire : 61699Impression : TORI 141-143, rue de Charenton, 75012 Paris Tlphone : 01 43 46 92 92

Sommaire

Mars 1999

N 197

Rducation Orthophonique, 2, rue des deux gares, 75010 ParisCe numro a t dirig par Monique Touzin, orthophoniste

LA CONSCIENCE PHONOLOGIQUE

La conscience phonologique dans le cadre dune valuation psycholinguistique de lenfant Bill Wells, Joy Stackhouse, Maggie Vance, Londres

4

1. Sensibilit phonologique et traitement mtaphonologique : comptences et dfaillances Monique Plaza, Charge de recherches, CNRS, Paris 2. Dficits phonologiques et mtaphonologiques chez des dyslexiques phonologiques et de surface Liliane Sprenger-Charolles, Philippe Lacert, Pascale Col, CNRS, Paris Willy Serniclaes, Laboratoire de Phontique exprimentale, Bruxelles 3. Evaluation de la mmoire de travail verbale chez six enfants prsentant une hmiplgie congnitale Monique Sanchez, Sibylle Gonzalez, Annie Ritz, Service de Rducation Pdiatrique, Pierre-Bnite 4. Conscience phonologique et surdit Annie Dumont, Orthophoniste, Paris

13 25

53 69

1

1. Approche rducative de la conscience phonologique auprs dune enfant prsentant une dysphasie et une dyslexie Guillemette Bertin, Isabelle Retailleau, Orthophonistes, Sibylle Gonzalez, Mdecin neurologue, Lyon 2. Phonorama : matriel dentranement de la comptence mtaphonologique Naseman Issoufaly, Orthophoniste, Drancy, Batrice Primot, Orthophoniste, Groslay 3. Pratique de la D.N.P. et dveloppement de la conscience phonologique Danile Prado, Orthophoniste, Brianon

79 95 125

1. Evaluation de la conscience phonologique et entranement des capacits phonologiques en grande section de maternelle Michel Zorman, Mdecin, Laboratoire Cogni-Sciences et Apprentissages, Grenoble 2. Entranement la parole et au langage acoustiquement modifis : une relation entre lentranement la discrimination auditive du mot et les mesures dvolution du langage Steven L. Miller, Nancy Linn, Paula Tallal, Michael M. Merzenich et William M. Jenkins, Scientific Learning Corporation, Berkeley, USA

139

159

183

2

La conscience phonologique dans le cadre d'une valuation psycholinguistique de l'enfantBill Wells, Joy Stackhouse, Maggie Vance

Rsum Les principes de l'examen psycholinguistique de la conscience phonologique sont illustrs en utilisant une tude de cas. Zoe a t atteinte de troubles svres du langage oral. A l'ge de 9 ans 8 mois, elle prsente d'importantes difficults de langage crit. Nous avons fait une valuation psycholinguistique, utilisant comme cadre d'valuation une liste de questions afin d'identifier les niveaux de traitements dficitaires l'origine du trouble prsent par l'enfant. Les rsultats indiquent que Zoe n'a pas encore atteint l'tape mtaphonologique, caractrise par la conscience phonologique, que la plupart des enfants atteint l'ge de 4 ou 5 ans. L'analyse de ses erreurs de lecture et d'orthographe indique qu'elles sont lies aux dficits sous-jacents de traitement phonologique. Mots cls : conscience phonologique, psycholinguistique, langage oral, langage crit.

Abstract Some principles of psycholinguistic assessment of phonological awareness are illustrated by means of a case study. Zoe, who in the past had severe speech difficulties, at the age of 9 years 8 months presents with serious written language problems. We carried out a psycholinguistic assessment using a framework which comprises a list of questions designed to identify the levels of deficit underlying the child's difficulties. Results indicated that Zoe had not yet reached the Metaphonological Phase, which is characterised by phonological awareness and which most children reach by the age of 4 or 5. Analysis of reading and spelling errors suggests that these are linked to the underlying speech processing deficits. Key Words: phonological awareness, psycholinguistics, spoken language, written language.

3

Bill WELLS, Joy STACKHOUSE, Maggie VANCE Department of Human Communication Science University College London Chandler House, 2 Wakefield Street, London, WC1N 1PG, Angleterre. e-mail : bill.wells@ucl.ac.uk

N

ous prsentons ici une tude de cas pour illustrer quelques principes de l'examen psycholinguistique de la conscience phonologique et aussi pour illustrer l'intgration d'un examen de la conscience phonologique dans le cadre d'une valuation comprhensive du traitement de la parole. Zoe est une jeune fille qui a t atteinte de troubles svres du langage parl, dont nous avons fait une tude linguistique (phontique et phonologique) et psycholinguistique quand elle avait 5 ans 11 mois (Wells & Stackhouse 1992, Wells 1994, Stackhouse & Wells 1997). A l'ge de 9 ans 8 mois, Zoe prsente toujours des difficults rsiduelles de langage oral, ainsi que des difficults prononces du langage crit.

x LectureSur le Wechsler Objective Reading Dimensions (WORD) Basic Reading subtest (Wechsler, 1993), elle a obtenu un score standard de 81 (9e percentile) soit un ge quivalent de 7 ans 6 mois. Voici quelques erreurs sur le Graded Nonword Reading Test (Snowling, Stothard & McLean, 1997). [tw pf] [stnt] [t mb] ['bw ] ['m l z] ['n twd].

x OrthographeVoici quelques erreurs que Zoe a faites :

4

Mots cibles Ecriture de Zoe CLOWN DRESS FLOOR STAR SNAIL SMALL GIRAFFE BROTHER SLEEPING COLLAR PUPPET TELEPHONE UNDERSTAND ELEPHANT UMBRELLA PYJAMAS Nous avons fait une valuation psycholinguistique de Zoe l'ge de 9 ans 8 mois, dans le but de tester l'hypothse selon laquelle les dficits de traitement phonologique identifis 5 ans 11 mois sont l'origine de ses problmes actuels en lecture et orthographe. Nous nous intressons surtout aux preuves de conscience phonologique, par exemple aux tests de rime (production, dtection), parce que l'hypothse de dficit phonologique suppose que les problmes de dyslexie ont leur origine un dficit de traitement phonologique, qui se manifeste par une conscience phonologique peu dveloppe. Le cadre d'valuation psycholinguistique que nous proposons prend la forme d'une liste de questions afin d'identifier les niveaux de traitements dficitaires l'origine du trouble prsent par l'enfant (cf. Figure 2 : Profil psycholinguistique). Ces questions sont organises en fonction d'un modle de traitement de l'information (Figure 2) qui distingue l'entre, la sortie et les reprsentations internes des mots dont l'information linguistique (y compris phonologique et smantique) est stocke de faon permanente en mmoire long terme (Constable, Stackhouse & Wells, 1997). Ce cadre diffrencie les processus de traitement bottom-up (ascendants) des processus de traitement top-down (descendants). Les processus descendants portent sur l'information linguistique contenue au niveau des repr-

5

sentations internes ; les processus ascendants exigent l'analyse et le maniement de phnomnes sensoriels et physiques : par exemple sur le versant entre , la dtection des signaux acoustiques et sur le versant sortie , les mouvements articulatoires. Nous prsentons l'examen psycholinguistique de Zoe en utilisant le profil psycholinguistique (Figure 1). Cependant, nous ne couvrons pas chaque question en dtail et nous ne suivons pas toujours l'ordre des questions sur le profil. Pour avoir de l'information supplmentaire sur l'tablissement du profil, le lecteur peut se rfrer Stackhouse & Wells (1997).

Fig. 1 : Modle psycholinguistique

x Etude de l'entreA. L'enfant a-t-il une perception auditive adquate? Les tests audiomtriques n'ont dcel aucune perte auditive chez Zoe B. L'enfant peut-il discriminer les sons de la parole sans se rfrer aux reprsentations lexicales? Ce niveau de traitement d'entre peut tre analys par la recherche des capacits discriminer des diffrences entre des non-mots. Dans ce cas, l'enfant ne peut pas utiliser les reprsentations phonologiques des mots stockes et existantes. Zoe devait dterminer si des paires de non-mots taient identiques ou non, par exemple BEKSET - BESKET ; SPODER - SPODER. Zoe a obtenu 87,5 % de rponses correctes, ce qui est dans la gamme des rsultats obtenus par les enfants de 7 ans avec un dveloppement normal (Stackhouse & Wells, 1997).

x Etude des reprsentationsE. Les reprsentations phonologiques de l'enfant sont-elles exactes ? L'valuation ici a comport une preuve de dcision lexicale sur image. L'examinateur prsente une image, par exemple d'un poisson. L'examinateur prononce haute voix ou bien le mot correct (FISH), ou bien une version inexacte (FIS). L'enfant doit