Obligations vs Actions

  • Published on
    27-Jun-2015

  • View
    1.516

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

OBLIGATIONS VS. ACTIONS

BOURSE REGIONALE DES VALEURS MOBILIERESOBLIGATIONS VS. ACTIONSPotentiel et Utilit d'une alternative de financement et d'investissement.Pat Laba

Dcembre 2010

BRVM

UEMOA

OBLIGATIONS VS. ACTIONS

Le march obligataire de la Bourse Rgionale des Valeurs Mobilires est un compartiment disposant d'une bonne capacit de croissance moyen-long terme. Il y 'a un intrt grandissant de plusieurs compagnies cotes explorer cette fentre de financement, pour optimiser leur cot moyen de capital, l'instar des banques; mais aussi les gouvernements de la rgion, en l'occurrence la Cte d'ivoire ou le Sngal et le Burkina Faso qui entreprennent des projets d'infrastructures considrables . Les lignes obligataires ont vu leur nombre crotre annes par annes tmoignant l'attrait pour cette fentre d'missions de titres ngociables. S'agissant de l'investissement, la proportion des actifs obligataires dtenue en portefeuille par les institutionnels de la zone s'est vue augmente en relation avec la croissance des lignes disponibles sur le march. C'est un march domin par les banques et les institutions publiques qui se partagent plus de trois quart des missions obligataires. Certaines compagnies pour certaines dj cotes sur la place et d'autres sous forme de placement priv alimentent la profondeur de march . Les perspectives conomiques et financires demeurent positives dans l'UEMOA, avec une stabilit montaire et budgtaire constante, une croissance continue, il n'est pas donc de savoir si nous observerons plus de dveloppement sur le march obligataire. Ce qui importe, est l'horizon temporel dans lequel peut se raliser ce dveloppement au vu des actifs actuels, de leur rendement, et la rgulation qui anime le fonctionnement de ce compartiment. Les autorits de rgulation et les institutions financires participant l'activit de ce march ont effectivement un rle prpondrant en expliquant et attirant l'attention sur les potentiels des obligations.

BRVM

UEMOA

OBLIGATIONS VS. ACTIONS

Une Amorce sur les Caractristiques des obligationsDESCRIPTION Une obligation est un titre de crance, qui habituellement paie au dtenteur un taux d'intrt fixe pendant une priode de temps fixe. C'est donc une collection de flux de trsorerie, comme illustr dans la figure 1. Dans notre exemple hypothtique, l'obligation a une dure de vie de cinq ans et paie des intrts fixes de C% de la valeur nominale sur une base annuelle. A la fin de la sixime anne, en plus du paiement de l'intrt, les fonds du prt de l'obligation sont rembourss. Montant de l'mission CFA

FCFA C%

FCFA C%

FCFA C%

FCFA C% FCFA C% Remboursement CFA

annes 1 2 3 4 5

Figure 1: Flux de trsorerie associ une obligation 5 ans, avec coupon annuel. La flche pointant au dessus reprsente le flux de trsorerie dcaiss et les flches pointant vers le bas reprsentent les flux de trsorerie encaisss par l'investisseur. Le diagramme de flux de trsorerie d'une obligation de maturit cinq ans, avec un taux d'intrt fixe ou coupon de 5%, montreraient des paiements d'intrt de 500 FCFA pour chaque obligation 10 000 FCFA, avec un remboursement a la cinquime anne de 10 500 FCFA, reprsentant le dernier coupon et le remboursement .

BRVM

UEMOA

OBLIGATIONS VS. ACTIONS

TYPE D'EMETTEUR L'metteur de l'obligation est le premier trait de distinction. En effet c'est la nature de l'metteur qui affectera la manire dont l'obligation sera observ dans le march. En gnral quatre types d'metteurs se distinguent, les gouvernements et leurs institutions comme le trsor publique, les agences publiques, les organisations rgionales et internationales, et les compagnies o on retrouve les banques et d'autres secteurs professionnels. MATURITE DE L'OBLIGATION La maturit d'une obligation est le nombre d'annes aprs lequel l'metteur remboursera l'obligation. Durant cette priode, l'metteur procdera des paiements priodiques sur l'emprunt. La maturit renseigne aussi sur la date partir de laquelle la dette cessera d'exister, quelle priode l'metteur s'acquittera de son emprunt en payant le principal. La dure l'chance que l'on considre comme la maturit est d'une importance considrable dans le profil de l'obligation. Le rendement associ l'investissement dpend de la dure l'chance, sans oublier que le prix de l'obligation varie tout au long de son existence. PRINCIPAL ET TAUX DU COUPON Le principal d'une obligation est le montant que l'metteur s'accorde rembourser au dtenteur de l'obligation la date d'chance. Le taux du coupon est le taux d'intrt que l'metteur s'accorde payer chaque anne pour une obligation caractristique annuelle et chaque six mois si l'obligation est de caractristique semi-annuelle. Le taux du coupon multipli par le principal de l'obligation donne le montant du coupon. Par exemple une obligation avec un coupon de 7% annuel sur un principal de 10 000000 FCFA correspond un paiement annuel d'intrt 700 000 FCFA. le paiement des intrts certaines missions semi-annuel, dans ce cas les dtenteurs de l'obligation reoivent les paiements chaque six mois ajusts avec la priode. dans notre exemple, ce la correspond payer 350 000 FCFA chaque six mois.

BRVM

UEMOA

OBLIGATIONS VS. ACTIONS

Emetteurs et Participants du march ObligataireEMETTEURS Dans la plupart des pays les dpenses du gouvernement excdent les recettes fiscales. ce manque gagner est compens par des emprunts travers l'mission de dettes. les marchs obligataires domestiques sont souvent domins par les missions du gouvernement; ces missions serviront de rfrence dans l'valuation des autres emprunts notamment ceux du secteur priv. Les entreprises du priv et supranationales mettent des obligations pour financer des projets d'infrastructures majeurs et aussi couvrir des dpenses en cours. La finance d'entreprise est un cocktail de dettes et de capital, et un projet ncessitant des fonds sera financ soit par augmentation de capital, l'mission de dette, ou les deux la fois. PARTICIPANTS Le march de la dette doit simplement son existence aux besoins de financement des gouvernements et des entreprises. l'offre de fonds provenant essentiellement de l'pargne des mnages, des entreprises, et l'augmentation de liquidit montaire dans le systme par la banque centrale, rencontre les besoins en financement. Cependant, les exigences des pargnants et des emprunteurs sont diffrents, dans le sens o ceux qui pargnent ont un horizon de temps d'investissement beaucoup plus court que l'horizon de temps des emprunteurs. D'o l'mergence et l'importance des intermdiaires financiers. INTERMEDIAIRES FINANCIERS Les intermdiaires financiers agissent au nom d'un emprunteur ou d'un prteur, pour l'achat ou la vente d'une obligation come instruit par le client. Les intermdiaires aussi agissent entre emprunteurs et prteurs en plaant les fonds comme il l'est exig. Ceci a conduit la cration des premires banques. Une banque de dtail opre principalement avec les finances des mnages et des petites entreprises dans des activits de crdit et dpts; en plus de ceci elle fournit des services de gestion de trsorerie, comme des comptes pargne. la SGBCI, la Banque Atlantique, la Bicici sont des exemples de banque de dtail. Une banque de dtail doit maintenir un minimum de rserve de trsorerie pour faire face aux retraits ventuels; les dpts restants serviront de crdits. En plus des dpts qui sont utiliss pour des crdits, une banque de dtail utilise aussi le march interbancaire pour fournir des crdits.BRVM UEMOA

OBLIGATIONS VS. ACTIONS

Une banque d'investissement traite avec les tats et ses institutions, les entreprises et les investisseurs institutionnels. Elle joue un rle d'agence pour les clients et est le premier vhicule travers lequel une entreprise empruntera des fonds sur le march obligataire. la B.N.I. est un exemple; elle joue aussi le rle de grossiste ou market-maker sur le march. Le processus d'mission obligataire par lequel une banque met des obligations au nom d'un client et transmet les fonds levs au client est connu sous le nom d'Origination obligataire. Les banques d'investissement excutent aussi d'autres fonctions pour les clients institutionnels comme le conseil, et la gestion de fonds. INVESTISSEURS Il existe une grande varit d'investisseurs sur le march obligataire, se caractrisant par leur horizon d'investissement. Investisseurs institutionnels Court-terme On y retrouve Les banques, socits de construction disposant de trsorerie, grants de fonds, la banque centrale, et les caisses de trsorerie d'entreprises. Investisseurs institutionnels Long-terme Les fonds de pension ou caisses de retraite et les compagnies d'assurance vie sont les participants majeurs. leur horizon d'investissement est fonction de la nature des crances rembourser; d'o la recherche d'actifs d'investissements long -terme qui correspondent l'horizon de la dette dtenue en bilan. Investisseurs institutionnels horizon mixte ils reprsentent la plus grande catgorie d'investisseurs, avec les compagnies gnrales d'assurance, et la plupart des corps d'entreprises dans le secteur financier. PROFESSIONNELS DE MARCHE Les compagnies d'intermdiation financires, les banques, socits de gestion constituent les professionnels de marchs. Leur horizon temporel varie du court au long terme. Ces participants traitent entre eux, avec des investisseurs et les grossistes ou market-maker.

BRVM

UEMOA

OBLIGATIONS VS. ACTIONS

Evaluation du prix d'une obligationLes principes d'valuation sur le march obligataire sont exactement les mmes que ceux sur les marchs financiers, nonant que le prix d'un instrument financier correspond la valeur actuelle nette de tous les flux de trsorerie futurs de l'instrument. le prix d'une obligation sur la BRVM est exprime en valeur nominale de base 10000. Par exemple pour le prix d'une obligation en FCFA est de 9800, al