Petite Histoire

  • Published on
    25-Jun-2015

  • View
    1.577

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

histoire de la posie franaise pour lycens

Transcript

<p>Synthse labore par Isabelle FARIZON .Points de dpart : A la dcouverte de la posie de Denis FAUCONNIER Coll. Rseau, GALLIMARD et Les Nouvelles Pratiques du Franais 1re , HATIER</p> <p>Petite histoire de la posie</p> <p>Classe de 1re</p> <p>ANTIQUITEStatut et fonction du pote</p> <p>Le pote-vates (= devin), dont linspiration est incarne par une Muse, parle une langue part, don de Dieu.</p> <p>Mouvements et fonctions de la posie</p> <p>La posie antique est lie aux mythes : - dORPHEE : il chantait et jouait si bien que nul ne pouvait lui rsister. Mais la double perte de son pouse Eurydice, le voua exprimer sa peine et sa solitude. mouvoir, sduire, confesser, exprimer ses sentiments personnels - dAPOLLON : intermdiaire entre les dieux et les hommes, il les aide lire dans le rel la volont divine rvler les secrets du monde, inciter la mditation - de DIONYSOS : Dieu du vin et de livresse qui suscitait les excs des Bacchantes, femmes dchanes et lubriques qui vivaient dans des forts sauvages. atteindre linconnu, crer, provoquer</p> <p>Formes et thmes La posie apparat comme sacre, essentielle, inspire et magique Orphe et le lyrisme : - thmes du regret, de lmoi amoureux, de la joie, de la douleur - formes : ode, lgie</p> <p>Apollon et llucidation du monde - thmes de la nature, des apparences trompeuses, du mystre, de la cration - formes : langue souvent obscure et mystrieuse</p> <p>Dionysos et la fureur potique - thmes de livresse, la dmesure, laventure, la folie, la fuite hors du rel, la violence, leuphorie</p> <p>MOYEN-AGEStatut et fonction du pote</p> <p>Le pote est un artiste : trouvres, troubadours, jongleurs et mnestrels, chantent des vers en saccompagnant de musique. Ils sont nomades ou ils vivent dans lentourage des Seigneurs.</p> <p>Mouvements et fonctions de la posie</p> <p>La posie mdivale comporte plusieurs aspects - la chanson de geste clbre les exploits et vertus guerriers magnifier le souverain, souder la collectivit - la posie lyrique courtiser la femme aime- la posie savante sadresse un public cultiv jouer avec le langage. La posie devient plus crite, avec une recherche de virtuosit verbale</p> <p>Formes et thmes</p> <p>La posie est conue pour la rcitation orale, la versification a pour fonction de Je suis comme la licorne qui s'bahit en favoriser la mmorisation regardant la jeune fille, prouvant un si doux malaise qu'elle se pme en son giron; alors on La chanson de geste la tue par surprise. C'est ainsi que m'ont - thmes : guerre, bless mort l'Amour et ma dame, en hrosme, courage vrit. Ils ont pris mon coeur que je ne puis - formes : registre pique ravoir.Thibaut de Champagne</p> <p>La posie lyrique - thmes : lAmour, lhonneur, la fidlit - formes : formes fixes (ballade, ode)</p> <p>La posie savante - thmes : sujets prtextes jeux de mots - formes : travail des images et des rimes, de la polysmieJe meurs de soif auprs de la fontaine, Chaud comme feu, et tremble dent dent ; En mon pays suis en terre lointaine ; Lez un brasier frissonne tout ardent ; Nu comme un ver, vtu en prsident, Je ris en pleurs et attends sans espoirFranois Villon</p> <p>Roland Roncevaux</p> <p>XVIe sicle</p> <p>Statut et fonction du pote</p> <p>Le pote a un rle social de haut-niveau : des mcnes lentretiennent en change de quoi, le pote leur rend hommage et leur crit des pomes de circonstance. Il se donne le statut de vates (intermdiaire entre les hommes et Dieu) et cherche slever par un usage renouvel et matris de la langue.</p> <p>Mouvements et fonctions de la posie</p> <p>La posie est un instrument important de la Renaissance -la posie courtoise reprend lhritage mdival -la posie renaissante refuse cet hritage, mais prne limitation des potes antiques et des potes italiens, auxquels ils empruntent les formes (odes, sonnets) et les thmes ; ils dfendent la langue franaise en la valorisant par lcriture potique -la posie engage : face aux guerres de religion (fin XVI), les potes dfendent les Catholiques (RONSARD) ou les Protestants (DAUBIGNE), et dveloppent la satire.</p> <p>Formes et thmes La Posie de la Renaissance est une posie de Cour, plus raffine et plus littraire Les potes de La Plade RONSARD, DU BELLAY - thmes : vision raffine de lamour -formes : empruntes aux potes antiques et italiens : odes, sonnets ; limitation compte plus que loriginalit ; travail de la langue pour lloigner de son usage courant.La Plade car ils sont sept comme les sept toiles de la constellationEmbrasse-moi, embrasse-moi encore et encore : donne m'en un de tes plus savoureux, Donne m'en un de tes plus amoureux : je t'en rendrai quatre plus chauds que braise.Las, te plains-tu ? Viens, que j'apaise ce mal en t'en donnant dix autres encore plus doux. Ainsi mlant nos baisers si heureux jouissons l'un de I'autre notre aise. Alors chacun de nous aura une double vie. chacun vivra en soi et en son ami. Laisse-moi, Amour, imaginer quelque folie :</p> <p>Ode Cassandre Mignonne, allons voir si la rose Qui ce matin avait dclose Sa robe de pourpre au soleil, A point perdu cette vespre Les plis de sa robe pourpre, Et son teint au vtre pareil. Las ! voyez comme en peu d'espace, Mignonne, elle a dessus la place, Las, las ses beauts laiss choir ! vraiment martre Nature, Puisqu'une telle fleur ne dure Que du matin jusques au soir ! Donc, si vous me croyez, mignonne, Tandis que votre ge fleuronne En sa plus verte nouveaut, Cueillez, cueillez votre jeunesse : Comme cette fleur, la vieillesse Fera ternir votre beaut. Ronsard</p> <p>je suis toujours mal, car je vis replie sur moi, et je ne puis trouver de satisfaction sans me ruer hors de moi-mme. Louise Labb</p> <p>Lcole lyonnaise clbre -thmes : lAmour sous une forme idalise et/ou sensuelle -MAURICE SCEVE, LOUISE LABBE</p> <p>Le pote reste trs dpendant du pouvoir (mcnat) et doit se soumettre la censure. Il frquente les salons littraires tenus par de riches particuliers (souvent des femmes Statut et fonction du pote intellectuelles et raffines). Le pote baroque du dbut du sicle, libre et fantaisiste, fait place un pote disciplin, soumis lautorit et la rigueur classiques.XVIIe sicle</p> <p>Mouvements et fonctions de la posie</p> <p>LE BAROQUE (1re moiti du sicle) : reflte lvolution des mentalits et des murs suite aux guerres de religion ; la crativit, loriginalit, les excs deviennent une chappatoire aux angoisses du rel. La posie invite la mditation religieuse ou clbre la libert individuelle par la crativit. LA PRECIOSITE devient une marque de distinction aristocratique. La posie est le genre littraire suprieur. LE CLASSICISME (2me moiti du sicle) : pour Louis XIV les Arts et des Lettres contrls et rationaliss (acadmies, retour aux modles antiques) doivent clbrer les Grands et exalter les valeurs traditionnelles avec clart, modration, respect des rgles.</p> <p>Formes et thmes La posie baroque -thmes : violence, inconstance, illusion, fascination pour la mort, mtamorphoses refltent lincertitude et le pessimisme sur la condition humaineCHASSIGNET, SPONDE, SAINT-AMANT</p> <p>Assis sur un fagot, une pipe la main, Tristement accoud contre une chemine, Les yeux fixs vers terre, et lme mutine, Je songe aux cruauts de mon sort inhumain. Lespoir, qui me remet du jour au lendemain, Essaie gagner du temps sur ma peine obstine, Et me venant promettre une autre destine Me fait monter plus haut quun empereur romain. Mais peine cette herbe est-elle mise en cendre, Quen mon premier tat il me convient descendre, Et passer mes ennuis redire souvent: Non, je ne trouve point beaucoup de diffrence De prendre du tabac vivre desprance, Car lun nest que fume, et lautre nest que vent. SAINT-AMANT</p> <p>La posie prcieuse - thmes : amour platonique, refus du rel - formes : raffinement, travail du langage</p> <p>La posie classique - thmes : patrie, courage, foi -formes : la posie est codifie : mesure, sobrit, exactitude, ordre, quilibre, raison.BOILEAU, MALHERBE, LA FONTAINE</p> <p>Au XVII e sicle, le genre potique diminue sauf dans son usage thtral.</p> <p>XVIIIe sicle</p> <p>Statut et fonction du poteMouvements et fonctions de la posie</p> <p>Le pote est dconsidr par rapport au philosophe ; il est relgu un rle subalterne : amuser, formuler joliment, inculquer la morale</p> <p>LES LUMIERES La posie, brime par la rigueur classique, nest plus considre comme prminente ; elle ne rpond pas, non plus, aux nouvelles valeurs du XVIII: raison et naturelFormes et thmes</p> <p>La posie des Lumires - thmes : socio-politiques - formes : didactique VOLTAIRE </p> <p>La posie devient un genre mineur</p> <p>XIXe sicle</p> <p>Le pote romantique, intercesseur entre les hommes et Dieu qui lui donne son inspiration, retrouve dans la nature ses tats dme et dchiffre les mystres du monde et de lexistence (potemage). Le pote est incompris des bourgeois, mais il se sacrifie pour guider le Peuple vers un avenir meilleur, vers le Progrs et la Beaut. Le pote parnassien redevient un artisan du langage, un orfvre, un sculpteur de mots : la virtuosit technique lui donne un rang suprieur et le coupe de lhomme du commun. Il revendique limpassibilit. Les potes maudits se sentent marginaux, entre souffrance et fiert face ce statut anti-conformiste ; ils sont volontiers provocateurs ; hypersensibles( il faut se faire voyant RIMBAUD) ils transmettent des motions subtiles parfois nigmatiques ( veut dire ce que veut dire, littralement et dans tous les sens RIMBAUD) : le lecteur doit tre un interprte et pas seulement un rcepteur.</p> <p>Statut et fonction du pote</p> <p>Mouvements et fonctions de la posie</p> <p>LE ROMANTISME (1800-1850) La posie refuse lhritage philosophique et rationnel des Lumires Dans une socit bourgeoise, matrialiste et individualiste o la valeur reconnue est largent, elle revendique lexpression de la sensibilit. En raction une politique librale et conformiste, elle sengage pour dfendre lhumanit souffrante ; Enfin, elle revendique la libert de la crationLE PARNASSE Contre la posie romantique dvalue en strotypes , les parnassiens veulent revenir la primaut de lesthtique sur le message (thorie de lArt pour lArt) LE SYMBOLISME (aprs 1850) Il pousse les audaces romantiques : limage devient symbole, mystrieuse, suggestive, qui permet daccder au monde intrieur complexe du pote et un ailleurs dont la ralit nest quun signe dchiffrer (mysticisme). Le pome exploite les mots dans leur polysmie, leur musicalit, leurs nuances. Le XIXe sicle est le sicle o la posie redevient un genre majeur</p> <p>Formes et thmes</p> <p> temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! Suspendez votre cours : Laissez-nous savourer les rapides dlices Des plus beaux de nos jours ! Assez de malheureux ici-bas vous implorent, Coulez, coulez pour eux ; Prenez avec leurs jours les soins qui les dvorent ; Oubliez les heureux. LAMARTINE Le Lac (extrait) O vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ? Ces doux tres pensifs que la fivre maigrit ? Ces filles de huit ans qu'on voit cheminer seules ? Ils s'en vont travailler quinze heures sous des meules HUGO Melancholia in Les Contemplations (extrait) Le pote en des jours impies Vient prparer des jours meilleurs. ll est l'homme des utopies, Les pieds ici, les yeux ailleurs. HUGO Fonction du pote In Les Rayons et les Ombres (extrait) Du temps que j'tais colier, Je restai un soir veiller Dans notre salle solitaire. Devant ma table vint s'asseoir Un pauvre enfant vtu de noir, Qui me ressemblait comme un frre MUSSET Nuit de Dcembre (extrait)</p> <p>La posie romantique : - formes anciennes modernises : sonnets, odes, ballades - thmes lyriques de la nature : la mer, les soleils couchants, les paysages dautomne, les oiseaux, du rve, de la solitude et de lincomprhension - formes : lyrisme douloureux (lgie) - thmes sociaux : dfense du peuple, des enfants, satire des bourgeois. - thmes de la cration potique et de la fonction du pote - Thmes de la laideur, de lexotisme, de ltrange - formes : formes nouvelles (chansons), originalit des images potiques, mlange des tons et des registres, dislocation de lalexandrin.</p> <p>MUSSET, HUGO,LAMARTINE</p> <p>La posie parnassienne - thmes de la nature immuable : ex : Le rcif de corail de J.M. DE HEREDIA ou des objets : Emaux et Cames de GAUTIER, BANVILLE ou des animaux : Pomes barbares LECONTE DE LISLE - formes : classiques, hrites de lAntiquit, travail technique et minutieux du langage. La posie symboliste - thmes du pote maudit, exclu, solitaire - thmes de lailleurs, du rve, de la musique : - thmes : paysages-tats dme o lharmonie prime sur le sens -formes : recherche de formes nouvelles : pome en prose, vers libresOn n'est pas srieux, quand on a dix-sept ans. - Un beau soir, foin des bocks et de la limonade, Des cafs tapageurs aux lustres clatants ! - On va sous les tilleuls verts de la promenade.Rimbaud Roman</p> <p>Le Pote est semblable au prince des nues Qui hante la tempte et se rit de l'archer; Exil sur le sol au milieu des hues, Ses ailes de gant l'empchent de marcher. Baudelaire LAlbatros</p> <p>Marine Les chars d'argent et de cuivre-- (a) Les proues d'acier et d'argent-- (b) Battent l'cume,-- (b) Soulvent les souches des ronces-- (a) Les courants (b) de la lande, (a) Et les ornires immenses (a) du reflux, (b) Filent circulairement vers l'est, (c) Vers les piliers (b) de la fort,-- (a) Vers les fts (a) de la jete, (b) Dont l'angle est heurt par des tourbillons de lumire. (c) Rimbaud Illuminations Les lments (a/b/c) sontajouts et montrent les liens de sonorits ou de sens</p> <p>BAUDELAIRE, VERLAINE , RIMBAUD,</p> <p>XXe et XXIe sicle</p> <p>(dbut et milieu du XXe) Le pote assume son statut marginal et russit le concilier avec une vie ordinaire ; il travaille avec dautres artistes (peintres, musiciens). Chaque pote est libre de crer comme il veut</p> <p>Le pote fait partie dun mouvement collectif littraire et politique (sympathie pour le communisme) ; provocateur, il fait Statut et fonction de la posie un art de vivre : passivit ( Lit et ratures ), ouverture linsolite et la nouveaut, esprit de crativit, du pote amiti et amour, libert, engagement. (aujourdhui) Le pote est un homme ordinaire, intgr la socit, discret, qui trouve dans la posie une autre faon dtre lui-mme ; parfois reconnu par les media : Printemps des Potes, pomes adapts en chansons.</p> <p>Mouvements et fonctions de la posie</p> <p>LEsprit nouveau (dbut du XXe) La modernit cre de nouvelles ralits (urbanisation, progrs techniques, dcouverte des pays trangers avec leur culture, peinture cubiste et abstraite) auxquelles la posie cherche saccorder : refus des coles potiques, modernisation des formes DADASME et SURREALISME (entre deux guerres) Aprs la 1re GM, sous linfluence de Freud, le dadasme (dmolition du sens et du langage), puis le surralisme cherchent changer la posie en se librant de la raison au moyen de toutes les formes de cration : peinture, sculpture, photo, cinma, criture automatique. Son programme est lexploration de ces continents inconnus que sont linconscient, le merveilleux, le rve, les tats hallucinatoires </p> <p>Plus de mouvement (1950 jusqu aujourdhui) Aprs la 2me GM, libert de cration, mfiance envers les coles et les idologies : refus de lengagement, mais interrogations sur la cration, les pouvoirs du langage (Oulipo), le monde et...</p>