PhD Thesis by Loic Marcou

  • Published on
    02-Oct-2015

  • View
    13

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

The greek thriller in the 20th century . Analysis.

Transcript

  • 1

    UNIVERSIT PARIS-SORBONNE COLE DOCTORALE I : Mondes anciens et mdivaux

    UFR des tudes grecques

    T H S E pour obtenir le grade de

    DOCTEUR DE LUNIVERSIT PARIS-SORBONNE

    Discipline : Lettres grecques modernes

    Prsente et soutenue publiquement par : Loc MARCOU

    le samedi 25 octobre 2014

    Titre :

    LE ROMAN POLICIER GREC (1953-2013) Les enjeux littraires du genre policier en Grce

    ___________________________

    Directeur de thse : Monsieur Henri TONNET

    ____________________________

    JURY

    M. Constantin BOBAS, professeur dUniversit (Lille III) M. Marc LITS, professeur dUniversit (universit de Louvain-la-Neuve) M. Ptros MARTINIDIS, professeur dUniversit (universit Aristote, Thessalonique) M. Jean-Yves MASSON, professeur dUniversit (Paris IV-Sorbonne) M. Henri TONNET, professeur dUniversit mrite (Paris IV-Sorbonne)

  • 2

    POSITION DE THSE

    Le roman policier grec : un genre mconnu en France et en Grce Contrairement ses homologues occidentaux (le detective novel britannique1, le

    roman de dtection franais2, le roman noir ou le thriller anglo-amricain3, le giallo4 italien, le kriminalroman allemand5, le polar scandinave6, etc.), le roman policier grec est totalement mconnu en France. lexception des rcits de Ptros Markaris, le lecteur franais ignore tout ou presque du roman policier hellnique.

    En dehors de certains (no-)hellnistes ou de quelques amoureux des Lettres no-grecques, rares sont en effet les lecteurs ayant entendu parler en France de la nouvelle gnration dcrivains qui se sont spcialiss dans le polar (Apostolidis, Galanopoulos, Lakopoulos, Mamaloukas, Martinidis, Rangos), a fortiori de la premire gnration dauteurs policiers grecs (Maris, Chairopoulos, Kakouri, Marakis, Markakis, Papageorgiou).

    Cette mconnaissance nest pas propre la France. Dans son pays dorigine, le roman policier grec a longtemps t ddaign par les lites littraires, mme si le genre a dsormais quitt les talages des marchands de livres populaires ou les devantures des kiosques pour tre vendu en librairie. De manire symptomatique, en Grce, le genre policier ft-il grec ou tranger ne constitue toujours pas un objet dtude luniversit. Cest ce qui explique quil soit une terra incognita pour la recherche.

    Le corpus dtudes et la problmatique 1 Sur ce point, voir la thse fondatrice de Rgis Messac, Le detective novel et linfluence de la pense

    scientifique, Paris, 1929 (cette thse est disponible aux ditions Belles Lettres, collection Encrage , Paris,

    2011). 2 Sur le premier roman policier franais, on se reportera la thse dElsa Delavergne, La Naissance du roman

    policier franais du Second Empire la Premire Guerre mondiale, Classiques Garnier, Paris, 2009 ou ltude

    plus ancienne de Jean-Paul Colin, La Belle poque du roman policier franais, aux origines dun genre

    romanesque, Delachaux et Niestl, Lausanne-Paris, 1999. 3 Sur le roman noir anglo-amricain, les tudes sont lgion. Voir, entre autres, de Benot Tadi, Le Polar

    amricain, la modernit et le mal, P.U.F., Paris, 2006. Sur le genre du thriller, voir notamment Yves Reuter, Le

    Roman policier, Armand Colin, 128, Paris, [2009] 2011. 4 Sur le roman policier italien, voir entre autres les articles de Laurent Lombard, matre de confrences

    luniversit dAvignon : Le roman policier italien, entre mystre et silence , in Mouvement, Paris, ditions La

    Dcouverte, n15-16, 2001, pp. 59-66 ; Le roman policier italien , in Magazine 813 , Paris, n 78, 2001, pp.

    3-55. 5 Sur le krimi allemand, voir lanthologie rcente de Vincent Platini : Krimi : une anthologie du roman policier

    sous le troisime Reich, Anacharsis, Paris, 2014. 6 Sur ce point, voir entre autres de Thierry Maricourt, Dictionnaire du roman policier nordique, Belles Lettres,

    Encrage , Paris, 2010.

  • 3

    Inspire par les articles publis par le professeur Henri Tonnet dans diverses revues7, notre thse de doctorat sest assigne pour objectif de combler ce vide en sintressant un genre qui, plus que tout autre, a eu mauvais genre en Grce. Dsireux deffectuer un panorama de la littrature policire grecque pouvant servir de point de dpart des travaux ultrieurs (comme des monographies sur Yannis Maris ou sur Ptros Markaris), nous avons choisi dtudier cette production romanesque sur six dcennies, de 1953 2013. Quelles raisons ont prsid au choix de ce dcoupage chronologique ?

    La date de 1953 est gnralement considre en Grce comme lacte de naissance du roman policier hellnique. Cest en effet lt 1953 quun journaliste de trente-sept ans, connu pour son engagement dans la Rsistance au cours de la Seconde Guerre mondiale et dnomm Yannis Tsirimokos (il signera par la suite ses textes sous le pseudonyme de Yannis Maris), publie en feuilletons un rcit intitul Crime Kolonaki. Cest le dbut de l ge dor du roman policier grec, qui dure jusqu la mort de Maris (1979), mme si la dictature des colonels (1967-1974) marque dj un temps darrt pour le premier roman policier hellnique. Quant la date de 2013, elle correspond la publication du dernier volet de la trilogie de la crise de Ptros Markaris (Pain, ducation, Libert) et elle semble constituer laboutissement de ce que lon est en droit dappeler le nouveau roman policier grec (Henri Tonnet).

    Si cette priode de soixante ans nous a sembl commode pour tudier le roman policier hellnique en diachronie, prcisons aussi que nous avons effectu une archologie du genre en identifiant les textes constituant sa prhistoire. Ainsi, nous nous sommes intress certains rcits plus anciens, comme Le Notaire (1851) dAlexandre Rizos Rangavis, Les Petites Filles et la mort (1903) dAlexandre Papadiamandis ou encore Le Crime de Psychiko (1928) de Paul Nirvanas, autant de textes comportant des crimes mais ntant pas des romans policiers stricto sensu.

    Aprs avoir parcouru les rcits du corpus, il nous est vite apparu que la problmatique de notre thse tournerait autour de deux questions. La premire est la suivante : est-on fond parler dun roman policier grec dot de caractristiques thmatico-narratives intrinsques ? Le 7 Sur ce point, voir Henri Tonnet :

    [ Rflexions sur lvolution du roman policier no-hellnique ], .

    . , , Athnes (2005) ; Rflexions sur lvolution du roman policier grec , Autour du

    roman grec moderne. Sept tudes, revue Mesogeios/Mditerrane, 2006, pp. 29-30 ; Le roman policier en

    Grce, de 1995 aujourdhui , Revue des tudes no-hellniques, n 3, Paris/Athnes, 2007, pp. 127-145 ; Le

    roman policier grec des origines 2008 , Desmos, n 30, Paris, 2009, pp. 11-21 ; Le roman policier grec dhier

    et daujourdhui , Sicle 21, n17, Paris, 2010, pp. 13-16.

  • 4

    rcit policier ayant surtout t en Grce une affaire de traducteurs et dimitateurs pendant les premires dcennies du XXe sicle puis aprs la Seconde Guerre mondiale, la question mritait dtre pose. La deuxime question peut tre formule ainsi : existe-t-il un continuum ou une inflexion entre le premier roman policier grec (celui des annes daprs-guerre) et le nouveau roman policier hellnique (celui des annes quatre-vingt-dix et deux mille) ?

    Crime Kolonaki : un point de dpart du roman policier grec ? Sil est vrai que la naissance de la littrature policire occidentale na pas t le fait dun seul auteur ou dune gnration spontane qui aurait miraculeusement vu le jour, on peut affirmer quil en est all de mme pour la Grce. Au lieu de considrer Crime Kolonaki comme le point de dpart de la littrature policire hellnique, nous nous sommes plutt efforc de montrer ce que le premier texte de Maris devait des traditions antrieures (strotypes des rcits pulp grecs8, thmatiques du roman populaire, recettes des matres de la littrature policire occidentale). Au cours de nos recherches, il nous est vite apparu que le premier roman policier grec tait trs largement plac la croise des chemins (entre roman-feuilleton et rcit policier) et, surtout, quil ntait pas vierge de certaines influences. bien des gards, le commissaire Bkas de Maris ressemble dj, en effet, au commissaire Maigret de Simenon9, mme si le policier grec nest pas en qute de l homme nu comme son homologue de la police judiciaire parisienne. Traquant grand(e)s-bourgeois(e)s aux murs dpraves, anciens collaborateurs la solde de lAllemagne hitlrienne, ex-nazis ayant fait main basse sur un trsor ravi aux Juifs pendant la guerre, le policier petit-bourgeois de Maris est pour sa part en qute du mauvais Grec : celui qui a trahi ou spoli son pays en senrichissant frauduleusement pendant la guerre et, surtout, celui qui a chang didentit pour chapper la Rsistance ou la police. Proche de luvre de Simenon dans la mise en scne dun policier flegmatique, le roman policier de Maris ne tarde donc pas scrter un autre imaginaire et utiliser des leitmotive qui seront ensuite repris inlassablement dun rcit lautre : lusurpation ou la permutation didentit ( plastoprosopope ), le trafic dantiquits grecques, le retour en Grce du nazi assist de son collaborateur, la qute dun trsor drob la communaut juive de Grce pendant la guerre, etc.

    8 Les revues pulp Maska et Mystirion naissent en Grce en octobre 1935.

    9 Sur ce point, voir Maro Prvlaki : [ Notre ami Yannis Maris ], La Littrature

    de laprs-guerre: Thmatiques et formes dcriture, INALCO, Paris, 1992, pp. 93-103.

  • 5

    Dun roman policier lautre : de la gnration des annes cinquante celle des annes quatre-vingt-dix et deux mille Au cours de notre enqute sur des enqutes, nous avons constat que la littrature policire hellnique avait connu une profonde transformation de 1953 2013. De manire gnrale, lon peut affirmer quen lespace de six dcennies, le roman policier grec a connu une triple volution.

    En premier lieu, on ne peut manquer dobserver que le lectorat et le medium changent. Aprs 1995, lon constate quil ny a pas de retour en Grce dun lectorat populaire vers le policier. Dornavant, le genre sduit un lectorat plus cultiv, dsireux non seulement de se divertir mais surtout de comprendre les enjeux de lhistoire ou de la socit grecques. Dsormais, ce nest plus dans les revues pulp Maska et Mystirion ou en livre de poche dans la collection bon march des ditions Pechlivanidis que ce lectorat dcouvre les enqutes de Llos Livas (Apostolidis), de Kostas Charitos (Markaris) ou de Dimitris Skouros et dAlexis Olmzoglou (Martinidis). Cest en livre grand format, distribu par des maisons ddition ayant pignon sur rue (Agra, Gavriilidis, Kastaniotis, Mtechmio, Nfli, etc.). Si le roman policier hellnique a quitt le kiosque pour entrer dans la librairie, cest aussi parce quil a chang de statut ou dambition. Le premier roman policier grec sinscrivait lvidence dans le champ de ce que lon dnomme aujourdhui la paralittrature10. Rapidement crits et destins une consommation rapide, les premiers rcits policiers grecs, aux titres tous plus loquents les uns que les autres (Crime Kolonaki, Crime en coulisses, Un cadavre Psychiko, Assassinat de Miss Hellas, LAssassin portait un smoking), constituaient de fait une littrature fongible . Nayant dautre but que celui de divertir un public populaire, ils mettaient en scne un policier petit-bourgeois (les commissaires Bkas et Spartalis) ou un priv doprette (Johnny Feel, Notis Kangas) lucidant des enqutes avec le flegme du paterfamilias ou avec la gouaille du dtective toujours prompt commenter ses propres exploits. crit sous influence, ce premier roman policier lorgnait sur la (para)littrature policire occidentale : de manire schmatique, lon peut dire que Maris a

    10

    Sur ce concept, voir en France : Francis Lacassin et Jean Tortel, Entretiens sur la paralittrature, Plon, Paris,

    1970. On se reportera aussi aux travaux de Boyer, Cougnas, Fondanche et Thoveron. En Grce, voir Ptros

    Martinidis, [Plaidoyer pour la paralittrature], Ypodomi, Athnes, [1984] 1992

    et Panos Moullas, . 19 [Le Champ de

    lphmre. lments sur la paralittrature du XIXe sicle], Sokolis, Athnes, 2007.

  • 6

    parfois imit Simenon, que Markakis a repris certains scnarios dAgatha Christie11 ; quant Nikos Marakis, il sest inspir du hros de Peter Cheyney (Lemmy Caution) en racontant les enqutes du (faux) dur Notis Kangas. Le nouveau roman policier grec (1995-2013) notamment celui des trois auteurs sriels de notre corpus contemporain (Apostolidis, Markaris, Martinidis) se situe aux antipodes de la premire production policire hellnique. Dune gnration lautre, lon assiste en effet un changement de paradigme : le polar populaire est dsormais devenu un roman policier littraire. Si Andras Apostolidis multiplie les clins dil la littrature policire occidentale (notamment Ellroy auquel il renvoie dans Lobotomie. Tablod grec) ou au premier roman policier grec (notamment Maris auquel il ne cesse de faire allusion dans ses nouvelles), Ptros Martinidis est lauteur dont les rcits sont caractriss par la plus grande littrarit (Jakobson). Saturs dallusions la littrature occidentale (quelle soit policire ou gnrale), les romans policiers de lcrivain thessalonicien sont aussi ceux qui multiplient le plus les rfrences aux tragdies grecques antiques, tant celles du cycle des Labdacides (dipe Roi), qu celles du cycle des Atrides (LOrestie, Iphignie Aulis) ou aux autres (Les Trachiniennes, Les Troyennes). Ces rfrences ne sont pas gratuites. Lesprit toujours tourn vers le prestigieux hritage antique du pays, lcrivain grec de rcits policiers sait par essence que lhomme est le jouet des caprices du destin et que nul ne peut tre dit heureux avant lheure de sa mort , pour reprendre le propos de Solon rapport par Hrodote12.

    De manire gnrale, les rfrences intertextuelles la tragdie grecque corroborent le changement de cap du roman policier hellnique. travers le leitmotiv du trafic duvres dart antiques, lAntiquit tait certes prsente dans le premier roman policier grec mais pour alimenter une intrigue rocambolesque cousue de fil blanc. En renvoyant au genre de la tragdie antique, un rcit tel que Reflets du destin (Martinidis) montre au contraire que le roman policier grec affiche ses prtentions littraires. Force est de constater, cet gard, que luvre en apparence plus populaire de Ptros Markaris renvoie parfois, elle aussi, lAntiquit grecque. Dans Le Justicier dAthnes, lassassin ne se compare-t-il pas en effet

    11

    Cest le cas dans Un cadavre Psychiko [ ] (1960), whodunit dans lequel Markakis

    sinspire lvidence de La Mystrieuse Affaire de Styles (1920) dAgatha Christie. 12

    Hrodote, Histoires I, 32. Rappelons que cette formule est un lieu commun de la philosophie grecque antique

    et quon la retrouve sous une forme comparable chez les potes tragiques : Eschyle, Sophocle et Euripide.

  • 7

    Apollon larcher qui, dans le premier chant de lIliade13, lance ses traits sur les hommes pour apaiser sa colr...