POP 20110113

  • Published on
    28-Jun-2015

  • View
    269

  • Download
    2

Embed Size (px)

Transcript

Quand Njomboor est hant par Aminata TallLAPSUS REPETITIFS LORS DE LA RENTREE DES COURS ET TRIBUNAUX

Le Sngal laisse filer 5 milliards Le Gaipes soppose lattribution des licences pour viter le pillage des ressources halieutiques et parle de mauvaise copie de lopration licences de pche pour Sngal 92 Le Syndicat national de la pche, de lagriculture et du secteur informel prend le contre-pied Tensions en vue entre le Sngal et la Mauritanie

Les dessous denjeux La vrit dans une milliards affaire dagressionULAIREPage 2

REFUS DOCTROI DE LICENCES DE PECHE A DES BATEAUX ETRANGERS

Le P O PPages 4-5

Quotidien dinformations de proximit - ISSN 0851 2444 - N 3341 - Jeudi 13 Janvier 2011- Prix : 100 FCFA

Les villageois chassent les enseignants

UN DRAME EVITE DE JUSTESSE A SANDINIERY

Page 2

MACHINATION A RUFISQUE

Le visage lisse dAdjinou Sy prtendument victime dune agression lacide

lacide

Page 3

PRESIDENTS DES FEDERATIONS NATIONALES SPORTIVES

Khoureychi Thiam, ministre de lEconomie maritime et de la Pche

Sar Seck, prsident du Gaipes

Ces inamovibles toujours au posteTony Ndoye, prsident Fdration des Sports Travaillistes Albertine Gonalves, prsidente de la Cnp de gymnastique

Page 16

Off OffRitiAttardons-nous donc un peu sur la rentre solennelle des Cours et Tribunaux prside, hier, par son excellence Njomboor. Et cest pour dire que les diffrents acteurs de la justice et ceux du pouvoir excutif lont droul comme du mburu ak soow (du pain et du lait caill). Cest--dire dans une harmonie et une convergence de vues si parfaites quelles mritent dtre soulignes. Loin de nous nak lide de souhaiter la guerre entre les deux pouvoirs. Toujours est-il que contrairement aux deux annes prcdentes o Mes Moussa Flix Sow et Mame Adama Guye, usant dun discours la limite provocateur, avaient suscit une raction du chef de lexcutif, El Hadj Buur Saalum, hier, ce fut tout fait le contraire, car la crmonie sest droule sur fond de Riti mutuel (violons accords). . Des positions qui avaient eu le mrite de rappeler de fait la sparation des pouvoirs.

de leurs maris et pourquoi linverse ne se fait pas ? Ce nest pas pour rien quon lappelle Njomboor celui-l !

HumourRestons donc toujours avec lhumour dbordant de Njomboor qui sest galement demand pourquoi certains hommes contestent la parit et se gardent de partager lespace de la cuisine avec les dames, mme sils leur empruntent aujourdhui des boucles doreilles ou des bracelets ? Quoi quil en soit, si les femmes veulent conserver le monopole de la cuisine, Njomboor leur dit ceci. Je ne vois pas dinconvnient si lpouse trouve du plaisir servir son mari et si le mari ressent galement du plaisir se faire servir par sa dame. O est le problme, sest-il demand. Eh bien ! vrais dire, nous aussi nous ny voyons aucun topo, Buur !

T E U S S

Tunis est bien loin dAbidjan, mme si les deux capitales partagent le continent noir (?). Mais ces deux villes partagent autre chose. Le feu qui y couvait sous la cendre a fini par prendre, attis par les vents du dsespoir chez des Tunisois sans emploi et par ceux de lenttement dun Abidjanais dcid entraner ses concitoyens dans la fournaise du ct de la Lagune Ebri. Et la volont de couvrir le feu par une chape rpressive, dans un cas comme dans lautre, ne fera quenvenimer la situation. Les nuits vont cer-

Mirage

2

tainement tre plus longues Abobo, fief des pro-Ouattara assailli par des fidles Gbagbo, mais cest dsormais la gurilla assure, car des armes circulent de part et dautre. Le risque dembrasement total est donc grand, en Cte dIvoire, moins que les menaces soient rapidement excutes par lUa et la Cedeao. En tout cas, en Tunisie comme en Cte dIvoire, les miracles chants semblent tourner en eau de boudin. Bienvenue les mirages.Samba ALAAR

MutuelDes ritis du genre : le 3e Festival mondial des milliards gchs pardon des arts ngres, manifestation culturelle tant souhaite et attendue par les populations. Ou encore, la mise en exergue du bilan positif de Kheuch Sy, lors de son dernier passage la tte du dpartement de la Justice. Bref ! Njomboor a su prendre la balle au rebond en en disant autant aux acteurs de la justice. Mieux, il sest flicit de la volont affiche par le barreau de collaborer, avant de dire la disponibilit de son gouvernement par rapport cette perspective. Teuss !!!

Faustin DiattaL'limination prmature des Lionceaux de la Can des cadets qui se droule au Rwanda est mal accueillie par les footeux sunugaaliens. Mais le ministre des Sports n'est pas seulement dgot par cette contre-performance. Car nak Faustin Diatta s'interroge sur les cas de maladie des joueurs. Je n'ai pas compris. Je constate que les joueurs taient en bon tat. Ils se retrouvent avec des diarrhes et du paludisme alors qu'ils s'taient acclimats, aprs avoir t mis en regroupement au Cneps de This. Nous constatons qu'ils ont rat le match contre les Burkinabs. Ils ont peuttre manqu de chance, mais ils sont ptris de talent, se lamente le patron du sport sunugaalien. C'est dire que ceux qui ont conduit la dlgation ainsi que les encadreurs ont des comptes rendre au peuple, qui a souffert de ce dsastre.

Cest ce mme esprit qui a toujours orient et guid nos responsabilits. Cest pourquoi, en dpit de tout ce qui a t dit sur notre gestion de la Lonase, nous restons serein et anim du sentiment de la mission accomplie, dit M. Wane qui ajoute : Nous nous honorons de faire partie de ceux-l.

Dans le rang l'gard de ses dtracteurs qui laccusent de tous les pchs d'Isral dans sa gestion de la Lonase, Bala Wane affirme : Nous nous rservons le droit dinterpeller les auteurs de ces allgations et tissus de mensonges pour apporter des preuves de ce quils ont avanc dans la presse. Il va mme jusqu' assimiler ces accusations de la diversion. Nous ne nous laisserons pas divertir de notre seul et unique combat qui reste la rlection de (Njomboor) en 2012 , clame l'ex-Dg de la Lonase qui invite tous les militants, amis et sympathisants resserrer les rangs et largir les bases du parti en vue dun plbiscite de (leur) candidat.

Cheikh Anta Diop, Mme Penda Mbow, et lconomiste et banquier Jean Louis Corra, sous la modration du journaliste Rfi Sbastien Jdor.Cela se passera Sciences-Po Paris, 27 Rue Saint Guillaume 75007 Paris Amphithtre Jacques Chapsal. Les Sunugaaliens de Paname qui dsirent sy rendre peuvent emprunter le mtro Ligne 4 (arrt Saint Germain des Prs) ou Ligne 12 (arrt Rue du Bac ou Svres Babylon).

SandiniryLe pire a t vit de justesse, hier, dans le village de Sandiniry, du ct de Sdhiou. En effet, la suite dun incident qui a eu lieu mardi, lorsque Mme Fatou San professeur au collge du village, accompagne dun collgue, M. Ndour, a t bloque dans la rue, malmene et humilie par un Kankourang, alors quelle rentrait chez elle aux environs de 18 heures, la situation a failli dgnrer hier. Les professeurs qui ont constat que ctait la quatrime fois que des Kankourang sen prenaient eux ont dcid de boycotter les cours pour la journe du mercredi. Les villageois ont alors dcid de les dloger du bled. Hier, vers 18 heures, arms de btons et de coupe-coupe, ils ont alors envahi le collgue o loge Mme le Principal et dcid dexpulser du village les trois personnes que sont le Principal, Mme San et M. Ndour.

Ndawsi TallLe cas de Ndawsi Tall qui vient dtre dfnestre de Kr Gumak pour un portefeuille de ministre dEtat, en charge de la Fonction publique, sur lequel elle a crach, proccupe-t-il Njomboor au point de lui faire perdre le nord ? La question mrite dtre pose au vu de la situation pour le moins cocasse quon a vcue, hier, avec lui, lors de la rentre solennelle des Cours et Tribunaux. Car Buur a commis un lapsus quil a ritr plusieurs fois. En effet, en voulant citer, pour la fliciter, Mme Ciss Aminata Fall, qui a prononc le discours dusage, le chef des alternoceurs na pas cess de rpter Aminata Tall. Regrette-t-il dj davoir organis le dpart de la Prsidence de la dame de fer? Xam ! En tout cas, Njomboor avait du mal tout au long de son speech viter ce lapsus.

ChinoisTime is money, disent les Amricains. Les Chinois aussi ne sont pas du genre perdre inutilement leur temps. Ils lont ouvertement affich, hier, avec des va-et-vient nen plus finir pour marquer leur dpit et protester. Et c'tait pour dsapprouver le retard accus pour le dmarrage de la crmonie de signature de contrat d'excution de la quatrime phase portant rhabilitation et modernisation des stades de Matam, Ziguinchor et SaintLouis. La crmonie prvue pour commencer 16 heures n'a dbut qu'avec une heure et 35 minutes de retard. Vous savez qui est l'origine de cette honte ? Xana nos ternels retardataires de Rien tous les soirs. Parce que pour cette manifestation, il fallait montrer des images Njomboor qui tient beaucoup son projet chinois de stades rgionaux.

Sacr fanL'expression d'une grande ferveur envers une idole peut vritablement conduire toutes les folies et tous les carts. Cela, Mansour Seck, ce jeune homme g d'une trentaine d'annes, jug hier la barre du Tribunal dpartemental des flagrants dlits de Ndakaaru, ne le contestera pas. Alors qu'il faisait son training sur un terrain vague Pikine, il a, dit-il, soudainement t alert par le vacarme qui a suivi la chute du lutteur Bombardier, vaincu par son idole lui, Ykini. Suite cela, il n'a trouv mieux faire pour jubiler que de sauter sur une charrette en stationnement dans les parages. La bride du cheval en main, il a donn le ton l'animal d'un coup de fouet et c'est parti cent l'heure.

Sandiniry (bis)Les autres professeurs, soutenus en cela par les enseignants du primaire du village, ont alors dcid de se solidariser avec leurs collgues en quittant aussi le village. Mais comme il fallait traverser le fleuve pour gagner lautre rive et rallier Sdhiou, cel