Préparation à l’habilitation é ?· Habilitation Electrique (Première Partie) – Pascal Vitry…

  • Published on
    13-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>Habilitation Electrique (Premire Partie) Pascal Vitry Page 1 / 13 </p><p>Prparation lhabilitation lectrique </p><p>(Premire Partie) </p></li><li><p>Habilitation Electrique (Premire Partie) Pascal Vitry Page 2 / 13 </p><p>1 - Dfinition : </p><p>Lhabilitation est la reconnaissance par un employeur de la capacit dune personne accomplir en scurit les tches fixes. Pour tre habilit, le personnel doit avoir acquis une formation : </p><p> A la prvention des risques lectriques, </p><p> A la scurit des personnes. </p><p>Il doit en plus avoir les aptitudes physiques ncessaires. Lhabilitation nest pas directement lie la classification professionnelle ou hirarchique. Elle est matrialise par un document tabli par lemployeur et sign par celui-ci et par lhabilit. </p><p>2 - Domaine dutilisation : </p><p>Lhabilitation est ncessaire notamment pour : </p><p> Accder sans surveillance aux locaux rservs aux lectriciens, </p><p> Excuter des travaux ou des interventions dordre lectrique, </p><p> Diriger des travaux ou des interventions dordre lectrique, </p><p> Procder des consignations dordre lectrique, </p><p> Effectuer des essais, mesurages ou vrifications dordre lectrique, </p><p> Assurer la fonction de surveillant de scurit. </p><p>3 - Conditions dhabilitation : </p><p>Lemployeur doit sassurer que les personnes habiliter possdent les connaissances suffisantes sur : </p><p> Une formation relative la prvention des risques lectriques, </p><p> Les instructions ncessaires pour le rendre apte veiller sa propre scurit et celle du personnel qui est plac ventuellement sous ses ordres, </p><p> La conduite tenir en cas daccident, </p><p> Les mesures de prvention vis vis des autres risques lis lactivit et lenvironnement de lentreprise. Il doit galement sassurer que ces personnes : </p><p> Possdent les aptitudes ncessaires la ralisation des tches vises par lhabilitation, </p><p> Prsentent un comportement compatible avec la bonne excution de ces oprations. </p><p>4 - Le titre dhabilitation : </p><p>Le titre dhabilitation est dcern par lemployeur uniquement des personnes de son entreprise possdant les connaissances de scurit requises, ayant les aptitudes et comportement ncessaires lexcution des oprations demandes. Lhabilitation est matrialise par un document tabli par lemployeur et sign par celui-ci et par lhabilit. La dlivrance dune habilitation par lemployeur ne dgage pas pour autant ncessairement la responsabilit de ce dernier. </p><p>5 - Les sources de courants : </p><p>Courant continu Courant alternatif Les piles </p><p>Les batteries daccumulateur Les redresseurs </p><p>Les machines tournantes (gnratrices) </p><p> Alternateurs Onduleurs </p><p>Quelle que soit la source il existe un danger ! </p></li><li><p>Habilitation Electrique (Premire Partie) Pascal Vitry Page 3 / 13 </p><p>Les accidents dorigine lectrique ont pour principaux effets : </p><p> Llectrisation : cest la raction du corps humain due un contact accidentel avec llectricit. </p><p> Llectrocution : cest une lectrisation qui entrane la mort. </p><p> Les brlures par arcs et projection. </p><p> Les chutes, consquences dune lectrisation </p><p> Llectricit peut aussi tre lorigine dincendie ou dexplosion. </p><p>60 % des lsions sont des brlures et 6 % des lsions internes. Les mains et la tte sont le plus touches. </p><p>6 - Les causes daccidents : Lorigine de l'accident dpend des types de contact entre la personne et l'lment sous tension. Ces types de contact sont de deux sortes : Contact direct : contact de personne avec une partie active d'un circuit lectrique. Contact indirect : contact de personnes avec une masse mise accidentellement sous tension la suite d'un dfaut d'isolement. </p><p>Contact direct : </p><p> Contact indirect : </p><p>Contact entre une partie active sous tension et un lment conducteur reli la terre. </p><p>TRS FRQUENT </p><p>Contact entre une partie active sous tension et une autre partie active sous tension. </p><p>FRQUENT </p><p>Contact entre une masse mise accidentellement sous tension et un lment conducteur reli la terre. </p><p> RELATIVEMENT FRQUENT </p><p>Contact entre une masse mise accidentellement sous tension et une autre masse mise accidentellement sous </p><p>tension. TRS RARE </p></li><li><p>Habilitation Electrique (Premire Partie) Pascal Vitry Page 4 / 13 </p><p>7 - Origine des risques : </p><p>Les risques sont diffrents suivant : </p><p> Les caractristiques du courant, </p><p> Les conditions d'humidit, </p><p> Le temps de passage, </p><p> Le trajet du courant dans le corps, </p><p> Ltat physiologique de la personne. </p><p>8 - paramtres lectriques : </p><p>Ces paramtres sont interdpendants et se retrouvent dans les quations de base de llectricit qui scrivent selon plusieurs formules quivalentes. </p><p>Symboles utiliss : </p><p>P : puissance (W) Q ou E : quantit dnergie (J) U : tension (V) I : intensit du courant (A) t : temps de contact (s) </p><p>R : rsistance () </p><p>Loi dOhm : U = R x I I = U / R </p><p>Un rcepteur thermique a une rsistance dun Ohm lorsquil est travers par un courant dun ampre et lorsquil existe une tension dun volt entre ses extrmits. </p><p>Loi de Joule : P = R x I </p><p>La puissance lectrique transforme en puissance calorifique dans une rsistance pure est le produit de la rsistance par le carr de lintensit. </p><p>Energie libre : Q = U x I x t </p><p>9 - Lintensit du courant est la cause essentielle du danger : </p><p>La rsistance du corps humain est dfinie suivant des valeurs conventionnelles : </p><p> Local ou emplacement non mouill : 5000 ohms </p><p> Local ou emplacement mouill : 2500 ohms </p><p>Cette rsistance peut tre augmente par le port de vtements, de gants et de chaussures. </p><p>Le courant est dangereux partir de : </p><p>10 mA en courant alternatif 40 mA en courant continu </p><p> En milieu sec, en courant alternatif, la tension de contact </p><p>dangereuse est de : U = R x I = 5000 x 0.01 U = 50 Volts En milieu humide, en courant alternatif, la tension de contact </p><p>dangereuse est de : U = R x I = 2500 x 0.01 U = 25 Volts </p><p>1 W = 1 Joule en 1 seconde 1 Wh = 3600 J </p></li><li><p>Habilitation Electrique (Premire Partie) Pascal Vitry Page 5 / 13 </p><p>Effets du passage du courant Alternatif </p><p>Intensit Perception des effets Temps </p><p>0,5 1 mA Seuil de perception suivant ltat de la peau </p><p>8 mA Choc au toucher, ractions brutales </p><p>10 mA Contraction des muscles des membres 4 minutes 30 </p><p>20 mA Dbut de ttanisation de la cage thoracique 60 secondes </p><p>30 mA Paralysie ventilatoire 30 secondes </p><p>40 mA Fibrillation ventriculaire 3 secondes </p><p>75 mA Fibrillation ventriculaire 1 seconde </p><p>300 mA Paralysie ventilatoire et fibrillation ventriculaire 110 millisecondes </p><p>500 mA Paralysie ventilatoire et fibrillation ventriculaire 100 millisecondes </p><p>1000 mA Arrt cardiaque 25 millisecondes </p><p>2000 mA Centre nerveux atteints instantan </p><p>La ttanisation est une paralysie des muscles. Le sujet peut succomber par asphyxie du fait du blocage de sa cage thoracique. La fibrillation ventriculaire est la contraction anarchique du muscle cardiaque. Elle ne cde jamais spontanment, mais seulement grce des contre-chocs lectriques appliqus par un dfibrillateur. Le risque de fibrillation commence partir de 40 mA. La dfibrillation lectrique est ralise en extrme urgence pour rduire une Fibrillation Ventriculaire ou certaines Tachycardies Ventriculaires. Cette dfibrillation est systmatiquement accompagne des gestes de ranimation cardio-pulmonaire imposs par la situation d'un Arrt Cardiaque. Pour une impulsion sinusodale : Pour gnrer un choc de 360 joules, le condensateur du dfibrillateur est charg ~5000 volts, la tension qui traverse un patient 50 Ohms atteint environ 3000 volts et le courant atteint environ 60 ampres. Les chocs dits de basse nergie (90 150 J) et les chocs dits de haute nergie (200 360 J). </p><p>La rsistance varie selon plusieurs paramtres : </p><p>La peau qui est le principal obstacle au dplacement des lectrons dans le corps a une rsistance value entre 600 et 6000 </p><p> (selon les tudes internationales). </p><p>La rsistance de la peau varie en fonction : </p><p> De la surface de contact : plus la surface augmente, plus la rsistance diminue, </p><p> De la pression : plus la pression augmente, plus la rsistance diminue, </p><p> De lpaisseur : peau paisse des talons, surface calleuse, peau mince du nourrisson </p><p> De la sudation : chaleur, absorption dalcool, boissons chaudes, mdicaments, </p><p> De la prsence dhumidit : la rsistance dune peau sche est nettement plus importante que celle dune peau humide, </p><p> De la dure de contact : lorsque le temps de contact augmente, la rsistance diminue, </p><p> De la tension de contact : plus cette tension est leve, plus la rsistance diminue. </p><p> Dautres paramtres tels que ltat de fatigue, le poids, la taille, sont des paramtres variables trs difficiles valuer avec prcision. La rsistance du corps humain varie en fonction de l'tat de la peau (sche, humide, mouille) et de la tension de contact la rsistance du milieu interne est relativement fixe : 750 ohms (mains-pied) et 500 ohms (main-main) </p><p>R (k) </p><p>Evolution de la rsistance du corps humain en fonction de la tension de contact (peau sche, peau </p><p>humide, peau mouille, peau immerge). </p></li><li><p>Habilitation Electrique (Premire Partie) Pascal Vitry Page 6 / 13 </p><p>Les paramtres quil faut tenir compte dans lvolution des risques dordre lectriques sont : </p><p>I : courant qui circule dans le corps humain U : tension applique au corps humain R : rsistance du corps humain t : temps de passage du courant dans le corps humain </p><p>10 - Les mesures de protection : </p><p>10.1 - Protection contre des contacts directs : </p><p>10.2 Accidents du llectricit en France : </p><p>Accidents dus l'lectricit </p><p>Anne AT-arrt AT - IP Dcs 2010 713 74 5 </p><p>2006 834 74 11 </p><p>2005 802 90 5 </p><p>2004 865 79 22 </p><p>2003 837 87 6 </p><p>2002 915 97 8 </p><p>2001 876 69 16 </p><p>2000 888 84 12 </p><p>1995 930 122 12 </p><p>1990 1 308 177 35 </p><p>1975 2 793 360 67 AT-arrt : accidents du travail avec arrt AT-IP : accidents ayant entran une incapacit permanente (source CNAMTS) </p><p>10.3 - Protection contre des contacts indirects : </p><p>Sans coupure automatique Par coupure automatique (Dispositif diffrentiel) ou sans la masse raccorde la terre </p><p>NON ! </p><p>Clac </p><p>OUI ! </p><p>Conducteur de terre </p><p>Conducteur </p><p>de terre </p><p>d Eloignement </p><p>Eloignement des pices nues sous tension (protections </p><p>collectives) </p><p>Obstacles (protections collectives) Armoires lectriques fermes </p><p>Isolation (protection intrinsque) avec un surveillant de scurit </p></li><li><p>Habilitation Electrique (Premire Partie) Pascal Vitry Page 7 / 13 </p><p> Par lemploi de matriel de classe II </p><p>CLASSE SYMBOLE UTILISATION </p><p>0 Pas de symbole </p><p>Interdite dans lindustrie </p><p>I </p><p> Matriel devant tre reli obligatoirement la terre </p><p>Prises de courant machine laver, cafetire, </p><p>II </p><p>Matriel double isolation, jamais relier la terre </p><p>Prises de courant radio rveil, hi-fi, </p><p>III </p><p> Lampe baladeuse alimente en </p><p>TBTS, non relie la terre </p><p>Classe 0 : Matriel dans lequel la protection contre les chocs lectriques repose sur lisolation principale. Ceci implique quaucune disposition nest prvue pour le raccordement des parties conductrices accessibles (masses). </p><p>Classe I : Matriel dans lequel la protection contre les chocs lectriques ne repose pas uniquement sur lisolation principale mais qui comporte une mesure de scurit supplmentaire sous forme de moyens de raccordement des parties conductrices accessibles (masses). </p><p>Classe II : Matriel dans lequel la protection contre les chocs lectriques ne repose pas uniquement sur lisolation principale mais qui comporte des mesures supplmentaires de scurit telle que la double isolation ou lisolation renforce. </p><p> Classe III : Matriel dans lequel la protection contre les chocs lectriques repose sur lalimentation sous trs basse tension de scurit TBTS. </p><p>11 Trs basse tension : </p><p>Locaux secs </p><p>Locaux mouills Locaux immergs </p><p>En alternatif </p><p> 50 V 25 V 12 V </p><p>En continu </p><p> 120 V 60 V 25 V </p><p>Les dispositifs de protection courant diffrentiel rsiduel permettent la protection des personnes contre les contacts indirects en cas de dfaut disolement la terre dinstallations ou dquipements lectriques et trs exceptionnellement contre les contacts directs dans le cas de dispositifs haute sensibilit. Ils peuvent tre galement mis en uvres dans certaines installations pouvant prsenter des risques particuliers : isolant risquant dtre dfaillant (chantiers, enceintes conductrices), risques dincendie, dexplosion, </p></li><li><p>Habilitation Electrique (Premire Partie) Pascal Vitry Page 8 / 13 </p><p>11.1 - TBTS (trs basse tension de scurit) qui correspond une isolation double avec parties actives isoles de la terre, </p><p>La Trs Basse Tension de Scurit est ralise l'aide d'un transformateur de scurit deux enroulements (primaire et secondaire) lectriquement spars par une isolation double ou renforce en vue de limiter, dans le circuit aliment par l'enroulement secondaire, les risques en cas de contact simultan accidentel entre la terre et les parties actives ou les masses portes au mme potentiel en cas de dfaut d'isolement. </p><p> Types de sources de scurit : </p><p>Transformateur disolement, groupe moteur, gnrateur autonome : piles, accumulateurs, moteur thermique, </p><p> Conditions lectriques : </p><p>Le secondaire ne doit pas tre reli la terre. Les masses des appareils lectriques devront : ne pas tre relies la terre ni un conducteur de protection tre isols de toutes les autres masses </p><p>Ne pas oublier que le risque de court-circuit existe toujours, sauf si la puissance de transformateur est faible (</p></li><li><p>Habilitation Electrique (Premire Partie) Pascal Vitry Page 9 / 13 </p><p>Les obstacles sont constitus : </p><p> soit de paroi pleine ou perce de trous </p><p> soit de grillage </p><p>Tous les obstacles, coffret dappareillage, armoires de tableaux, cache-bornes de moteurs, portes en tle ou en grillage dans les postes HT, doivent tre maintenus en place et en bon tat. </p><p>Remarque importante : </p><p>La suppression des obstacles, quelle quen soit la classe de tension, ne sera ralise que par des lectriciens. Les indices minima de protection du matriel sont IP 2X en Basse Tension et IP 3X en Haute Tension. Ils assurent la protection contre les contacts directs. Lisolation doit tre adapte la tension de linstallation et conserver lusage ses proprits, eu gard aux risques de dtrioration auxquels elle peut tre expose. </p><p>Exemple : protection des conducteurs et cbles. Les canalisations souples doivent tre raccordes aux appareils mobiles de faon exclure : </p><p> toute flexion nuisible de lisolant lentre de lappareil, tout effort de traction ou de tension sur les conducteurs leur point de connexion. </p><p>Pour les canalisations enterres, la limite dincertitude est de 1,5 m. Une canalisation lectrique souterraine se reconnat par le grillage rouge plac au-dessus d'elle (au minimum 20 cm) et aux indications donnes par l'exploitant. </p><p>Couleurs des grillages de signalisation et des conduits de protection : </p><p>lectricit ROUGE </p><p>Eau BLEU </p><p>Tlcommunications VERT </p><p>Gaz JJAAUUNNEE </p><p>Fibre optique BBLLAANNCC </p><p>Le Code du travail n'indique pas pr...</p></li></ul>