Quelle pédagogie pour lenseignement des technologies

  • Published on
    04-Apr-2015

  • View
    102

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li> Page 1 </li> <li> Page 2 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies </li> <li> Page 3 </li> <li> Luniversit recrute lenseignant universitaire sur la base dun diplme dans la spcialit. Aucun critre pdagogique apparent nest mis en vidence pour ce recrutement La matrise de la connaissance dans une spcialit, nimplique pas forcment un enseignement et une transmission de linformation de faon perceptible ltudiant. Cela malgr un lexistence dun excellent metteur, de trs bon rcepteurs et un canal de transmission viable. </li> <li> Page 4 </li> <li> Les rcepteurs narrivent pas comprendre linformation qui leur parvient. La conclusion qui peut tre tire est que linformation qui arrive aux rcepteurs (tudiants) est code et que ces rcepteurs ne possdent pas le code. La lassitude et la dmobilisation de ltudiant sinstallent Perte de temps pour des objectifs dapprentissage nuls. </li> <li> Page 5 </li> <li> Dans le mtier qui est le mien, on cherche toujours lorsquon ralise deux circuits qui doivent travailler ensemble les adapter lun lautre pour assurer un transfert maximum de puissance (connaissance). Quand les circuits parlent des langages diffrents, on ralise un circuit dinterface. Comment peut-on utiliser les comptences de lenseignant pour les adapter pour lobjectif dun apprentissage efficace. Cest ce monde que nous allons essayer de regarder </li> <li> Page 6 </li> <li> Constat Lenseignement dispens est base sur lenseignant qui dispense son savoir Ltudiant est en gnral dans une situation de passivit La participation active de ltudiant ne se retrouve quau niveau des TD et des TP. Lenseignant universitaire est recrut sur la base dun diplme Le critre pdagogique est occult </li> <li> Page 7 </li> <li> Constats Les TD (exercices) ou TP (manipulations) noffrent ltudiant que des applications relatives au savoir acquis pendant le cours Ltudiant est limit du point de vue initiative. Son cot actif est limit une restitution dun acquis sans tre certain de sa comprhension La certitude dun apprentissage est absente. </li> <li> Page 8 </li> <li> Ncessits Dans un enseignement de type technologique, lacquisition de savoir doit tre accompagne de pratiques sous forme de problmes et non sous formes dapplications Le laboratoire doit jouer un lieu important ou lapprenant doit vrifier sa comprhension des choses et dvelopper laspect critique et de rflexion. </li> <li> Page 9 </li> <li> Constats Questionnement incidences Dans lenvironnement relatif luniversit Algrienne et les dveloppements, le cours magistral ne peut tre la porte de tous les apprenants Faut-il alors, revenir dans chaque cours des niveaux dadaptation pour que tous les apprenants puissent suivre? Cela entame la charge horaire destin lacquisition de nouvelles connaissances. Doit-on alors se limiter lenseignement strict du cours, en estimant que les pr requis ont t correctement assimils?. </li> <li> Page 10 </li> <li> Conclusions et rsultats Erreur fondamentale de considrer cela, car lors de leur entre luniversit, les tudiants viennent dhorizons diverse et nont pas fondamentalement les mmes acquis Ceci risque de crer de vrais handicaps et dboucher ainsi des aspects de rejets. Ces handicap vont tre trans dannes en annes. Ce qui va induire implicitement lenseignant baisser le niveau de son cours. Ce rflexe induit ncessairement un nivellement de niveau </li> <li> Page 11 </li> <li> Il y a ncessit rsoudre ces problmes. Comment ??? Lenseignement suprieur aujourdhui est tourn vers la professionnalisation Certains auteurs prconisent quune certaine rponse est apporte par la lutilisation et le dveloppement de la pdagogie active base sur la notion de problme La pdagogie qui mobilise la forme du problme sinscrit priori dans un contexte de professionnalisation </li> <li> Page 12 </li> <li> Pdagogie active Lapprentissage par problme qui est rattach au courant de la pdagogie active, rejette les pdagogies de la transmission classiques. Ce qui incite la modification du rle de lenseignant. Il doit tre comme un tuteur ou un accompagnateur. La pratique de ce courant de la pdagogie active a pour objectif la recherche dun plus grande motivation de lapprenant. Rendre lapprenant acteur de son apprentissage, permet le dveloppement du sens de la critique et de la rflexion </li> <li> Page 13 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies Pdagogie active Objectifs de lA pprentissage P ar le P roblme. Savoirs daction Socialisation Dveloppement individuel Savoirs scientifiques </li> <li> Page 14 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies Lapprentissage par le problme est une approche qui a pour objectif de susciter la motivation lors du processus dapprentissage La question pratique est aborde ds le dpart. Lapprenant se pose la question sur lemploi des connaissances dj acquises et sur les connaissances quil doit acqurir pour essayer de rsoudre le problme pos ou du moins le comprendre. </li> <li> Page 15 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies Dans la mthode APP, lenseignement est partag en 3 phases: Phase 1 : travail collectif pour la dfinition et lexplication du problme ainsi que la formulation des objectifs atteindre Phase 2 : travail individuel de recherche de documentation pour atteindre lobjectif dapprentissage Phase 3: mise en commun des connaissances et faire un bilan par rapport lobjectif atteindre. </li> <li> Page 16 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies La mthode dAPP parait intressante mettre en pratique surtout pour son approche de professionnalisation Reste quelles sont les moyens quelle exige? Est-on en droit dessayer sa pratique dans lenvironnement qui est le notre surtout avec lavnement du LMD? Avant de rpondre, essayons de voir les impratifs de cette mthodologie </li> <li> Page 17 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies Exigences de la mthode APP. Travail en groupe Groupes restreints Groupes non figs pour renforcer le phnomne denvironnement variable La formation du tuteur (enseignant) doit lui permettre de jouer son rle correctement Recherche bibliographique individuelle (phase2) Le choix et la conception du problme </li> <li> Page 18 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies Lenvironnement pour lapplication de cette approche nest pas favorable Lenseignant ne matrise pas lapproche Ltudiant naccepte pas cette approche Malgr son aspect attractif, cette mthode na pas que des adeptes </li> <li> Page 19 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies La ralit est quil nexiste pas de bonnes et de mauvaises mthodes denseignement Cependant, il est ncessaire dadopter une mthode denseignement. Cela vite limprovisation, le hasard et les caprices. Le choix dune mthode doit tre en cohrence avec Les objectifs atteindre Les capacits des tudiants, Les contraintes de lenvironnement Les ressources disponibles </li> <li> Page 20 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies Nouvelle approche Avant que lapprentissage ne seffectue par une transmission des connaissances (cours magistral) Lapprentissage seffectue par une mthode de dcouverte Une recherche lier cette dcouverte au vcu Cette dcouverte est effectu par un aspect interrogatif recherche de rponses des questions </li> <li> Page 21 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies Nouvelle approche La mthodologie est la rsultante de plusieurs mthodes avec un propre apport Elle a pour objectif Dimpliquer les apprenants De capter lattention de ltudiant et de lui donner le got dadhrer lapprentissage propos De dvelopper le sens de curiosit et de motivation de ltudiant Dinstaller laspect critique et de rflexion. De confronter ltudiant des exemples, des applications, des analogies et des limitations </li> <li> Page 22 </li> <li> Point de vue Procder aussi des actions De pratique Dillustration De questionnement Toutes ces actions doivent intervenir avant La thorie Les questions abstraites, Cest loccasion pour les tudiants de runir dautres connaissances sur des choses nouvelles pour mieux les aborder, les comprendre et les apprendre </li> <li> Page 23 </li> <li> Le But ??? Motiver ltudiant ? Pourquoi ? Motiver ltudiant cest : susciter chez lui un tat dynamique qui va linciter par lui-mme sinvestir, persvrer et porter un intrt de plus en plus grand sur lenseignement ou lapprentissage quil reoit Lorsque la motivation est prsente ltudiant va rvler des capacits : Rechercher les informations ncessaires en consultant les diffrentes sources qui soffrent lui Vouloir dcouvrir la suite de son enseignement </li> <li> Page 24 </li> <li> Exemples de pratiques En technologie </li> <li> Page 25 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies Nouvelle approche exemples dapplications Premier exemple : les composants passifs Le condensateur enseignement classique. v0v0 0 C R v Charge du condensateur Dcharge du condensateur </li> <li> Page 26 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies Nouvelle approche exemples dapplications Les tudiants attentifs ont compris que le condensateur se charge et se dcharge de faon exponentielle. Point. Au cours de lexprimentation, il est constat que rares sont ceux qui ont compris le fonctionnement de ce composant. Son utilisation dans les circuits pose les plus grandes difficults Ce simple composant est devenu un ennemi pour les apprentis lectronicien. Il fallait trouver un moyen pour bien comprendre le fonctionnement de ce composant et quil redevienne ainsi un ami. </li> <li> Page 27 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies exemples dapplications le condensateur Nous allons oublier les quations Le condensateur est un rservoir dnergie Le condensateur prend de lnergie chez les riches (en nergie) Les condensateurs donne de lnergie aux plus pauvres ( en nergie) </li> <li> Page 28 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies exemples dapplications le condensateur K1 K2 K3 Pile 9V Voltmtre Lampe de rsistance R 1) K1 Ferm : le condensateur se charge 4) K3 ferm : la lampe (rsistance) na pas dnergie Le condensateur va lui donner toute lnergie qui est ses bornes. 2) K1 ouvert : le condensateur garde sa charge : le condensateur = rservoir dnergie 3) K2 ferm : on vrifie que le condensateur a pris toute la tension (9V) de la pile et il la garde ses bornes </li> <li> Page 29 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies exemples dapplications le condensateur Effet cumulatif Le condensateur est soumis un signal carr A chaque niveau haut du signal carr, le condensateur va essayer de prendre la valeur max de la tension qui lui est applique (charge) A chaque niveau bas, il va voir quelquun qui est moins riche que lui En nergie, il va lui en donner autant quil peut (dcharge). Il y a une contrainte de temps de charge et de dcharge (constante de temps du condensateur) La valeur moyenne du signal dentre est capte par le condensateur </li> <li> Page 30 </li> <li> Conclusion Le condensateur est un rservoir dnergie Le condensateur cherche toujours rcuprer lnergie la ou elle est Le condensateur alimente en nergie tout dispositif qui en consomme Le condensateur quand il cherche rcuprer de lnergie, il se charge. Quand il en donne, il se dcharge. La manire dont il se charge ou il se dcharge dpend de lui et de son entourage. On parle alors de constante de temps de charge et de dcharge. On peut revenir maintenant ltudes des quations de fonctionnement du condensateur. </li> <li> Page 31 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies 2 me exemple: Loscillateur tude classique Un oscillateur est un circuit non linaire. Il est dcrit par une quation diffrentielle dordre suprieur ou gal 2 du type : Pour simplifier, on va faire abstraction de laspect non linaire. On va sintresser un oscillateur simple de type RLC. r i v C L ++ </li> <li> Page 32 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies 2 me exemple: Loscillateur tude classique Les solutions obtenus pour ce type dquations sont de la forme: r i v C L ++ Lanalyse de cette fonction en rapport avec les valeurs de r permet la reprsentation de la tension v : v v0v0 t 0 v t 0 v0v0 v t T 0 v0v0 r : leve r : faibler = 0 </li> <li> Page 33 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies 2 me exemple: Loscillateur nouvelle approche Aucune quation nest mise en vidence Utilisation des connaissances dj acquises Le condensateur rcupre de lnergie chez ceux qui en ont et en donne ceux qui nont pas. Le condensateur ne peut pas rcuprer de lnergie consomme Ltudiant est laise. On ne lui demande pas de comprendre lemploi dquations mais on cherche capter son attention Lattention capte, si le sujet lintresse, ltudiant va aller plus loin. On cre chez lui de la motivation </li> <li> Page 34 </li> <li> Oscillateur LC Oscillateur RLC </li> <li> Page 35 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies 3 me exemple: La Transmission radiolectrique </li> <li> Page 36 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies 3 me exemple: La Transmission radiolectrique approche classique ampli O.L ampli O.L microphone HP dmodulation modulation ampli Antennes </li> <li> Page 37 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies 3 me exemple: La Transmission radiolectrique Dans une transmission radiolectrique. Il y a deux oprations fondamentales : la modulation et dmodulation Sinusoidal Analogique Sinusoidal Numrique ASK; FSK; PSK AM; FM; PM. Types de modulations </li> <li> Page 38 </li> <li> Quelle pdagogie pour lenseignement des technologies 3 me exemple: La Transmission radiolectrique Exemple de modulation Un cours classique en modulation de frquence se rsume comme suit : On a une porteuse, lorsquon procde la modulation de frquence, cest la frquence du signal qui varie en fonction de lamplitude du signal modulant. Lexpression du signal module en frquence : </li> <li> Page 39 </li> <li> Exemple de modulation Lorsque le signal modulant est sinusodal on aura : m : indice de modulation Lexpression du signal modulant est : </li> <li> Page 40 </li> <li> Exemple de modulation Le dveloppement de lexpression du signal modul en frquence : J n : sont les fonctions de Bessel. Lexpression de la tension VFM permet de dduire ltendue de la bande spectrale occupe par londe module en frquence. </li> <li> Page 41 </li> <li> Exemple de modulation Ltendue de la bande occupe dpend de lindice de modulation. Aprs envoi et rception du signal modul, il faut dmoduler le signal larrive. Des circuits (compliqus) sont cet effet prsents Leur fonction est de traduire toute variation de frquence en variation damplitude (opration inverse de la modulation) Ces dispositifs ne vont pas tre prsents dans ce cadre. </li> <li> Page 42 </li> <li> Pourquoi toutes ces oprations (modulation dmodulation) Ltudiant se pose la question pourquoi toutes ces oprations compliques? Pourquoi, on nenvoie pas le signal utile travers latmosphre...</li></ul>