RAPPORT DE GESTION BMO Marchés des capitaux ?· BMO Marchés des capitaux BMO Marchés des capitaux…

  • Published on
    15-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>Rapp</p><p>ort</p><p>dege</p><p>stio</p><p>nRAPPORT DE GESTION</p><p>BMO Marchs des capitauxBMO Marchs des capitaux offre un large ventail de produits et services pour aider sa clientle constitue de grandesentreprises, dinstitutions et dadministrations publiques raliser ses ambitions. Par lintermdiaire de ses 30 bureauxrpartis sur cinq continents, dont 17 en Amrique du Nord, BMO Marchs des capitaux met son expertise au service deses clients dans les domaines suivants : prise ferme de titres de participation et demprunt, crdit aux grandesentreprises et financement de projets, services-conseils en matire de fusions et acquisitions, oprations de banquedaffaires, titrisation, gestion de trsorerie et gestion du risque de march, change, instruments drivs, recherche surles actions et les titres demprunt, et ventes et ngociations institutionnelles.</p><p> Nous continuons daxer notre stratgiesur la cration dun secteur nord-amricaindes marchs financiers grce uneapproche unifie en matire de couvertureclientle. Lexprience client qui enrsultera nous fera progresser verslobjectif de devenir le conseiller deconfiance de nos clients. Tom MilroyChef de la directionBMO Marchs des capitaux</p><p>Forces et facteurs de cration de valeur Une combinaison quilibre et diversifie de secteurs dactivit soutenant</p><p>notre socit bien tablie. Une expertise nord-amricaine reconnue et qui continue de se dvelopper,</p><p>combine une plateforme de distribution largie, nous confrant uneconnaissance intgre des marchs frontaliers.</p><p> Une prsence internationale dans des marchs stratgiques et des secteursdactivit choisis.</p><p> Des services hors pair de recherche sur les actions ainsi que de vente et dengociation dactions.</p><p>Dfis La volatilit persistante des marchs et le climat dincertitude conomique </p><p>lchelle mondiale. Les exigences rglementaires en constante volution.</p><p>Nos secteurs dactivitLquipe Banque daffaires et services aux socits offre entre autres desconseils stratgiques sur les fusions et acquisitions et sur lexcution de cestransactions, les rorganisations et les restructurations de capital, de mme quedes services dvaluation et dattestation dquit. Nous mettons la dispositionde nos clients des services de mobilisation de fonds par la prise ferme de titres departicipation et demprunt, ainsi quun vaste ventail de produits de prt et dedette, de solutions de gestion de bilan et de services de gestion de trsorerie.Pour faciliter leurs activits commerciales lchelle internationale, nousproposons nos clients des services de financement du commerce internationalet dattnuation des risques. Enfin, nous offrons une large gamme deservices bancaires et de services dexploitation aux institutions financiresnord-amricaines et internationales.</p><p>Lquipe Produits de ngociation propose des services de vente, de ngociationet de recherche. Nous fournissons aux institutions, aux entreprises et aux particu-liers des solutions intgres portant sur les titres de participation et demprunt, lechange, les taux dintrt, le crdit, la titrisation et les produits de base. Nousoffrons galement nos clients des services de dveloppement de produits, dengociation pour compte propre et dmission de titres. En outre, nous assuronsune gestion efficace du risque de liquidit et de financement pour nos clients,tout comme pour BMO Groupe financier.</p><p>Nos stratgiesDvelopper des relations approfondies avec les clients afin daccrotrenotre revenu net et de dgager un RCP solide tout en maintenant unquilibre risque-rendement appropri, particulirement : en largissant notre plateforme de distribution, principalement aux</p><p>tats-Unis; en alignant le capital et les capacits sur les occasions daffaires; en concentrant nos efforts sur les secteurs stratgiques, tout en amlio-</p><p>rant nos capacits pour largir la porte de loffre de BMO Marchs descapitaux.</p><p>Nos moyens de diffrenciation Mettre profit notre expertise de premier ordre et les relations tablies</p><p> lgard des secteurs et produits stratgiques (par exemple la recherchedans le domaine des ressources naturelles et les produits structurs), cequi facilite lacquisition de clients.</p><p> Profiter de notre capacit, en tant que chef de file sur le march, deservir les entreprises amricaines de moyenne capitalisation en leurproposant une offre intgre et un bilan solide.</p><p> Offrir un modle bancaire universel nord-amricain efficace, stableet fiable.</p><p> Miser sur nos pratiques rigoureuses en matire de gestion des risques,qui favorisent un quilibre risque-rendement optimal.</p><p>Principaux facteurs et mesuresde rendement 2011 2010 2009</p><p>Revenu net (en millions de dollars) 920 816 870Revenus de produits de ngociation</p><p>(en millions de dollars) 2 031 2 040 2 017Revenus des activits de banque daffaires</p><p>et services aux socits (en millions de dollars) 1 310 1 238 1 068Participation la prise ferme de titres</p><p>de participation (transactions) 1) 222 213 226Participation la prise ferme de titres</p><p>demprunt (transactions) 1) 190 134 115Solde moyen des prts et acceptations</p><p>(en milliards de dollars) 2) 22,2 25,4 34,9Classement pour les services de recherche sur</p><p>les actions canadiennes 3) #2 #2 #1Indice de mobilisation des employs (%) 4) 74 71 70</p><p>1) Grandes socits mettrices canadiennes en Amrique du Nord.2) Fond sur les prts courants.3) Rapport Brendan Wood International.4) Source : Sondage annuel auprs des employs de BMO effectu par Burke Inc., socit de</p><p>recherche indpendante.</p><p>Mise en gardeLa section BMO Marchs des capitaux contient des dclarations prospectives.Voir lencadr intitul Mise en garde concernant les dclarations prospectives.</p><p>56 BMO Groupe financier 194e Rapport annuel 2011</p></li><li><p>Rapportde</p><p>gestion</p><p>Ratio de productivit (%) </p><p>201120102009</p><p>56,5 55,7 57,1</p><p>La productivit reflte notreinvestissement continu dans lessecteurs cls de nos activits.</p><p>Revenu net etrendement des capitaux propres(RCP)</p><p>201120102009</p><p>Nombre de transactionsValeur (en milliards de dollars amricains) RCP (%)</p><p>50</p><p>71</p><p>12,9</p><p>28,3</p><p>41,8</p><p>201120102009</p><p>11,613,7 13,9</p><p>4e</p><p>rang</p><p>2e</p><p>rang</p><p>Fusions et acquisitions* enfonction du volume daffaireset de la valeur en dollars</p><p>La hausse des revenus dcoulant desfusions et acquisitions sexplique parlaccroissement du nombre de transactions.*Les chiffres des transactions aux tats-Unisportent sur la priode de douze moisclose le 30 septembre 2011, et ceux destransactions effectues au Canada portentsur lexercice clos le 31 octobre 2011.</p><p>Ngociation de blocs dactionscanadiennes Volume etclassement</p><p>2e</p><p>rang</p><p>BMO Marchs des capitaux(en pourcentage du volume total)</p><p>Nous continuons faire figure de chefde file en matire de ngociation deblocs dactions grce notre expertisedans le domaine et aux relationstroites que nous tablissons avecles clients.</p><p>Le RCP sest amlior grce aurendement solide des activits et la baisse du niveau du capital.</p><p>75</p><p>201120102009</p><p>870 816920</p><p>15,8 18,720,4</p><p>Revenu net (en millions de dollars)</p><p>Objectifs et ralisations du groupe en 2011largir notre plateforme de distribution, principalement aux tats-Unis. Nous avons renforc nos capacits dans le march des titres revenu fixe,</p><p>notamment en tant choisis comme ngociant principal par la Federal ReserveBank de New York, augmentant ainsi nos activits sur ce march auxtats-Unis.</p><p> Nous avons largi notre plateforme de distribution optimise qui comprend desanalystes en vente et ngociation de prts et dobligations institutionnels.</p><p> Nous avons intgr une nouvelle quipe de prt de titres internationaux. Nous avons poursuivi le dveloppement de notre secteur des options sur</p><p>actions cotes aux tats-Unis, en formant une nouvelle quipe de vente et decouverture clientle afin damliorer le service offert aux clients existants.</p><p>Aligner le capital et les capacits sur les occasions daffaires. Nous avons continu dvelopper nos capacits en matire de recherche ainsi</p><p>que de ngociation et de vente dactions amricaines, en intgrant nos rangsdes spcialistes chevronns dans les rgions cls.</p><p> Nous avons accru nos capacits dans le secteur des mtaux et des mines lextrieur de lAmrique du Nord et recrut de nouveaux leaders de faon pouvoir tirer profit des occasions daffaires offertes par nos principaux clients.</p><p> Nous avons mis sur pied un processus normalis de priorisation des clientspour le secteur Banque daffaires et services aux socits au Canada et auxtats-Unis.</p><p>Mettre laccent sur les secteurs stratgiques tout en accroissant noscapacits pour largir davantage loffre de BMO Marchs des capitaux. Nous avons accru la couverture sectorielle des activits du secteur Banque</p><p>daffaires et services aux socits et de celles de nos services de recherche,notamment dans les domaines de lalimentation, des produits de consomma-tion et du commerce de dtail, de lnergie et de la technologie.</p><p> Nous avons enrichi notre bassin de talents dans certains secteurs cibls enAmrique du Nord et ailleurs dans le monde.</p><p>Autres ralisations Nous nous classons depuis 31 ans au premier ou au deuxime rang pour len-</p><p>semble des services dispenss par notre quipe de recherche au Canada,selon le sondage de Brendan Wood International visant les investisseursinstitutionnels.</p><p> Nous occupons le premier rang pour la ngociation dactions, selon ltudeeffectue en 2011 par Brendan Wood International sur les actions mises parles institutions.</p><p> Nous sommes passs du 20e au 16e rang pour la recherche sur les actionsamricaines, selon ltude de 2011 sur les actions amricaines deGreenwich Associates.</p><p> Nous avons pris la position de tte pour la qualit globale de la recherche, etnous nous sommes classs au premier rang pour lutilit de la recherche; deplus, notre nom est celui qui a t cit le plus souvent par les investisseurs dumarch des titres revenu fixe pour ce qui est de laccs au personnel derecherche, selon les rsultats de ltude de 2011 sur les titres revenu fixenord-amricains mene par Greenwich Associates.</p><p> Nous avons obtenu la cinquime position ex aequo pour lensemble de nosservices dans le sondage Best on the Street 2011 Analyst Survey du WallStreet Journal; 43 analystes taient en nomination et nous avons remportsix prix.</p><p> Nous avons dcroch la premire place pour ce qui est de la part de marchdes instruments drivs de taux dintrt auprs des investisseurs du marchdes titres revenu fixe, selon les rsultats de ltude de 2011 sur les titres revenu fixe nord-amricains mene par Greenwich Associates.</p><p> Nous avons surpass les autres banques canadiennes, selon les clients dusecteur des drivs nergtiques au Canada qui ont valu notre capacit comprendre les besoins des clients, notre couverture de march et nosreprsentants, dans une tude mene en 2011 par Greenwich Associates surles produits nergtiques.</p><p> Nous avons t classs au premier rang par les investisseurs du march destitres revenu fixe sur drivs de taux dintrt pour notre crativit et notreconnaissance du march, et au deuxime rang pour la qualit et la solidit denos activits, selon ltude sur le march des titres revenu fixe mene en2011 par Greenwich Associates.</p><p> Nous avons t nomms meilleur fournisseur de services de change pourlAmrique du Nord dans le classement mondial de la Global Banking &amp; FinanceReview de 2011.</p><p> Pour la deuxime anne daffile, nous avons remport le prix de lameilleure banque daffaires au monde dans le secteur minier selon la revueGlobal Finance.</p><p> Nous avons particip 313 transactions de prise ferme de titres demprunt desocits et dadministrations publiques, qui ont permis de mobiliser169 milliards de dollars. Nous avons particip 246 transactions de prise fermede titres de participation qui ont permis de mobiliser 31 milliards de dollars.</p><p> Nous avons dispens des services-conseils dans le cadre de 75 fusions etacquisitions menes bien en Amrique du Nord, et values 41,8 milliardsde dollars amricains.</p><p>Objectifs du groupe en 2012 Offrir avec constance une exprience client suprieure grce une</p><p>approche unifie en matire de couverture clientle. Continuer accrotre nos capacits, particulirement aux tats-Unis. Dvelopper nos capacits dans les secteurs o nous pouvons nous</p><p>diffrencier de la concurrence sur le march.</p><p>BMO Groupe financier 194e Rapport annuel 2011 57</p></li><li><p>Rapp</p><p>ort</p><p>dege</p><p>stio</p><p>nRAPPORT DE GESTION</p><p>Contexte et perspectives de BMO Marchs des capitauxBMO Marchs des capitaux a amlior ses rsultats pour lexercice 2011, refltantla solidit et la rsilience de nos activits de base. En dpit du ralentissement delconomie nord-amricaine au premier semestre, les conditions ont t plusfavorables pour nos services de banque daffaires grce lintensification delactivit dans les secteurs des fusions et acquisitions et des prises fermes. Malgrcertains indices annonciateurs dun possible redressement, la faiblesse per-sistante de lconomie amricaine a entran une forte diminution de la demandede prts aux grandes entreprises et une baisse des revenus tirs des services auxgrandes entreprises. Au Canada, les revenus tirs des services aux grandesentreprises ont galement recul, mais de faon moins prononce, lactivitconomique et les investissements des entreprises y ayant t relativement plusvigoureux. Par ailleurs, le rendement de nos activits lies aux produits de ngo-ciation a subi le contrecoup de la volatilit accrue et de lincertitude souleve parles inquitudes au sujet de lconomie europenne.</p><p>En supposant que lEurope russisse matriser les difficults lies sa dette et son conomie, le Canada et les tats-Unis pourraient connatre une croissancemodre en 2012. Lconomie amricaine demeure affecte par lrosion de laconfiance des consommateurs et la prcarit des marchs de lhabitation. Comptetenu des liens commerciaux troits qui unissent toujours nos deux pays, il est prvoir que nous ne serions pas labri dun ralentissement de lconomie amri-caine, bien que la souplesse des politiques montaires et fiscales pourrait amortir lechoc. La faiblesse actuelle de la conjoncture et lincertitude qui rgne dans lesmarchs mondiaux devraient dissuader la Banque du Canada et la Rserve fdralede relever les taux dintrt avant 2013. En 2012, nous mettrons laccent surlobtention dun rendement des capitaux propres lev et dun revenu net stable etde qualit suprieure. Au cours de lexercice 2012, la croissance dpendra de laperformance des marchs financiers et des marchs des produits de base, ainsi quede lactivit conomique gnrale et de la confiance des entreprises.</p><p>Rsultats financiers de BMO Marchs des capitauxLe revenu net de BMO Marchs des capitaux a augment de 104 millions de dol-lars, ou de 13 %, pour stablir 920 millions, la hausse des revenus et la baissede la dotation la provision pour pertes sur crances ayant t contrebalancesen partie par laccroissement des frais.</p><p>Les revenus se sont accrus de 63 millions de dollars pour passer 3 341 millions, ce qui reflte la vigueur et la rsilience de nos activits. Laffai-blissement du dollar amricain a rduit les revenus de 69 millions de dollars.</p><p>Le revenu net dintrts a diminu de 186 millions de dollars, ou de 13 %,comparativement celui enregistr au dernier exercice, ce qui sexplique par leflchissement du revenu net dintrts tir des activits de ngociationattribuable la faiblesse de la conjoncture des marchs et par la baisse desrevenus tirs des services de banque prive attribuable aux...</p></li></ul>

Recommended

View more >