Rapport Stage

  • Published on
    10-Aug-2015

  • View
    1.147

  • Download
    35

Embed Size (px)

Transcript

<p>Remerciement</p> <p>Cest avec une grande reconnaissance et un vif respect, que jadresse mes profonds remerciements ceux et celles qui ont contribu lenrichissement de mes connaissances. Je tiens donc remercier principalement la direction de lusine Centrale Laitire de Sal et monsieur le directeur des ressources humaines pour mavoir donn lopportunit deffectuer mon stage dans de bonnes conditions.</p> <p>Je tiens remercier dans un premier temps mon encadrant EMSI monsieur FERFRA pour avoir assur la partie thorique et le suivit du stage. Ma reconnaissance sadresse aussi monsieur BENAZIZI , qui a accepter de mencadrer dans lusine . je tiens aussi a exprimer ma profonde reconnaissances aux oprateurs machine pour leur amabilit et leur disponibilit maider ds mon arrive dans lentreprise et aussi pour leur aide considrable lors de la prparation de ce projet. Par ailleurs je tiens les remercier, pour lexprience enrichissante et pleine dintrt quils mont fait vivre durant ces 6 semaines de stage. Les employs du service conditionnement pour lattention particulire dont ils mont entour sachant rpondre toutes mes interrogations. Ainsi que lensemble du personnel pour leur accueil sympathique et leur coopration professionnelle.</p> <p>IntroductionLacquisition dun avantage concurrentiel est conditionne par la ractivit de lentreprise, sa capacit proposer aux consommateurs une offre sans cesse renouvele et son aptitude assurer la disponibilit dun produit qui rpond leurs exigences dans les plus court dlai ; cette dernire condition ne peut tre raliser que par un systme organisationnelle, performant capable de grer toute les tape de production toute en facilitant la communication entre les diffrents services de lorganisme. Partant de ce constat, la Centrale Laitire doit rationnaliser lexploitation de son patrimoine constitu de son personnel, de ses quipements et de ses matires premires pour augmenter la disponibilit des quipements, prolonger la dure de vie des machines, maitriser les couts de la maintenance toute en faisant des conomies de temps et dargents a long terme. Elle doit donc se focaliser sur lajustement de son fonctionnement interne en matrisant le processus de production et en chassant tous les types de gaspillages qui jalonnent la chane de valeur.</p> <p>Jai choisie de subdiviser mon travail est subdivis en trois parties savoir : Partie 1 : Il fournit une prsentation gnrale de la Centrale Laitire Partie 2 : Il comprend une explication dtailler du cycle de prparation du mixtes au sein de lusine</p> <p>Partie 3: Il est ddi la prsentation de la machine RK3 ainsi qua lapplication de la mthode AMDEC sur celle-ci.</p> <p>Partie N I</p> <p>I. 1. Prsentation de la centrale laitire Cre en 1940, Centrale Laitire est une socit anonyme qui opre dans le secteur agroalimentaire et qui a pour activit la fabrication, le conditionnement et lexpdition de produits laitiers et drivs. Filiale du Groupe ONA depuis 1981 et en partenariat avec le Groupe Danone, la socit dispose dune gamme de produits diversifie quelle commercialise sous sa marque ainsi que celle de DANONE, comprenant : lait pasteuris, lait strilis UHT, lait en poudre, lait ferment, yaourt, beurre, fromage frais et desserts lacts. I.1.1. Fiche didentit de lentreprise</p> <p>Dnomination sociale: Centrale Laitire Maroc lait Raison sociale: Socit Anonyme (SA) Domaine dactivit: Agroalimentaire / production Effectif: 2694 Capital social (2008): 9. 834. 480. 000 MAD Chiffre daffaire (2008): 5 264 MDh Rsultat net ralis (2008): 467 MDh Siege social: Tour A, 3me Etage, Twin Center Marif ; Casa PDG (President Directeur general): Mr. Driss BENCHIKH</p> <p>I.1.2. Dates clsLes vnements les plus marquants depuis la cration de la centrale laitire jusqu' noS jours sont les suivant :</p> <p>I.1.3. Implantation gographiqueLa Centrale laitire approvisionne ses quatre usines auprs de 600 centres de production, regroupant plus de 80 000 leveurs rpartis sur 4 grandes zones de collecte : Tadla, Doukkala - Chaouia et Gharb-Sas. En aval, le rseau de distribution de la centrale laitire, compos de 400 camions, dessert plus de 60 000 points de vente situs dans les diffrentes rgions du Maroc. La centrale laitire dispose galement dagences commerciales dans les principales villes marocaines.</p> <p>Figure I.1. Implantation gographique des usines de la Centrale LaitireAvec une production dpassant les 547 000 tonnes de lait et de Produits Laitiers Ultra Frais (Desserts, Boissons, Yaourts et Fromages) par an, la part de march de la Centrale Laitire dpasse 60%.</p> <p>I.1.4. Organisation structurelle de lentrepriseLorganigramme de lentreprise est prsent par le schma suivant :</p> <p>Figure I.2: Organigramme de la Centrale Laitire</p> <p>I.1.5. Actionnaires de la Centrale LaitireLa centrale laitire compte plusieurs actionnaires, dont les principaux sont le holding ONA et le groupe DANONE.</p> <p>Ventes</p> <p>Groupe DANONE ONA Investisseur institutionnel Autres investisseur</p> <p>Figure I.3: Partenaire de la centrale laitire</p> <p>I.1.6. Gammes de produitsLa centrale laitire dispose de quatre sites de production, chaque site est charg de lapprovisionnement du march national dun produit donn. Unit de Sal : Fabrication des yaourts tuvs (ex : Yawmy Assil), les yaourts brasss (ex : Moufid, Yawmy Velout ), et les Drinks (ex : Raibi et Yawmy Moov) Unit de Mekns : Fabrication du lait frais pasteuris, le fromage frais et les desserts lacts (ex : Danette, Danino ) Unit dEl Jadida : Fabrication du lait frais pasteuris, lait en poudre, lait UHT, lait ferment aromatis, beurre et Yawmy Assiri. Unit de Fkih Ben Salah : Fabrication du lait frais pasteuris et le lait concentr.</p> <p>I. 2. Prsentation de lUsine de SalDans le cadre de la mise niveau de son outil industriel et afin de dcongestionner l'unit de fabrication de Casablanca, la Centrale Laitire a cr l'usine de Sal en 1982. Elle l'a dote d'quipements la pointe de la technologie afin de garantir la fabrication des produits laitiers conformes aux normes de qualit et ce dans un environnement sain et scuris. Lusine de Sal est devenue le site model du groupe Centrale Laitire , et cela par la performance et lamlioration continue de ses produits et systme de fabrication et de production et par son mode de production qui est oprationnelle 24 h sur 24 grce au relais de trois quipes de travail. Lusine de Sal a connu deux extensions essentielles : 1992 : Premire restructuration industrielle de lusine Automatisation des installations de Process et Conditionnement. 1996 : Deuxime restructuration industrielle de lusine qui a permis daugmenter la capacit de lusine de 50 000 t 0 90 000 t et la rcupration de tous les produits laitiers frais (PLF) qui taient conditionnes lusine de casa.</p> <p>I. 2.1. Fiche didentit de lUsine</p> <p>Adresse: usine Sal route de Kenitra, 11000 Ville : Sal Tlphone : 05 37 78 21 18 Site web : www.centralelaitiere.com Fax : (212) 0537 78 19 86 Directeur : ABD LAH NAOU</p> <p>I.2.2. Organigramme de lusineLorganigramme de lusine est prsent par le schma suivant :</p> <p>Figure I.4: Organigramme de lusine de sal</p> <p>I.2.3. Structure de lusineLe site de Sal stend sur une superficie de 20 hectares et contient toutes les installations ncessaires pour assurer une production en continu des yaourts tuvs et brasss ainsi que celle des drinks. Lusine de Sal est rpartie en deux zones principales. La premire zone qui est lamont de lusine, est nomme le Process , cest l o se droule lopration de rception et de prparation du lait. Quant la deuxime zone qui constitue lavale de lusine, est nomme le Conditionnement , et cest cet endroit que seffectue la fabrication et le conditionnement des produits tuvs, brasss et des Drinks.</p> <p>I.2.4 Plan 3D de lusine</p> <p>Figure I.4: Plan 3D de lusine de sal</p> <p>I.2.5. Produits commercialissTypes de produits Familles de produits Parfums Vanille Arome/Fruit</p> <p>Etuvs</p> <p>Yawmy Assil Banane Vanille</p> <p>Arome</p> <p>Brasss</p> <p>Moufid Abricot</p> <p>Arome</p> <p>Fraise Pistache Yawmy Velout Pche Fraise Yawmy Nature Activia Activia Vanille Crales Fruit Fruit</p> <p>Raibi</p> <p>-</p> <p>Arome</p> <p>Vanille</p> <p>DrinksYawmy Moov Fraise</p> <p>Arome</p> <p>Crales Tableau I.1 :Produit fabriquer par lunit de Sal</p> <p>Fruit</p> <p>I.2.6. Organisation des machines de conditionnement au sien de lusine</p> <p>Figure I.5: Cartographie des machines dans la zone conditionnement</p> <p>RAIBI : ARCIL 4 ; CMA1 DANUP : ERMI ; REMI MOUFID: ARCIL5; RK3 YAWMY ASSIL: ARCIL3; CMA2; RK1 VELOUTE: ARCIL2; ARCIL6; TP1; RK1 ACTIVIA: ARCIL2; ARCIL6</p> <p>Partie N II</p> <p>II.1. Diffrentes tapes du procd de fabrication :</p> <p>Pour dtailler les procds de fabrication et dcrire litinraire que le lait achemine depuis le camion-citerne (rception) jusqu lexpdition vers les agences commerciales il faut suivre les diffrentes tapes du procd de fabrication qui sont reprsentes comme suit :</p> <p>Figure II.1: Processus de fabrication des produits de lusine de Sal</p> <p>Le procd de fabrication comprend gnralement 6 tapes communes tous les produits et qui sont : la rception et la prparation du lait, le poudrage, le traitement des recettes, le conditionnement et enfin le passage par la chambre tuve pour les produits tuvs. Juste aprs, tous les produits passent par le tunnel puis par la chambre froide avant leur expdition vers les agences commerciales concernes.</p> <p>II.1.1. Rception et prparation du laitLe lait arrive du site expditeur (Fquih Ben Saleh) dans des camions-citernes. Loprateur donne lordre au soutirage du lait, ce dernier passe par un changeur plaques pour viter toute monte de temprature, puis une filtration pour viter le passage des particules indsirables. Il est envoy ensuite vers un refroidisseur o il est refroidi une temprature de 4 C, avant dtre transfr vers lun des sept Tanks de Rception (TR) pour un stockage qui ne dpasse pas 15 heures.</p> <p>Figure II.2: Pompage du lait</p> <p>II.1.2. PoudrageLe lait est pomp vers la salle de poudrage o il y aura un ajout de diffrents ingrdients (sucre, poudre de lait crm, agent de texture, vitamines ). Une fois ces ingrdients ajouts au lait, pralablement prpar, on obtient ce quon appelle le Mix auquel sera ajout par la suite larme ou le fruit pour obtenir les produits tuvs, brasss ou les Drinks. Lusine de Sal possde 3 lignes de poudrage qui peuvent assurer lenrichissement de 60 000 l/h simultanment. Comme le montre la figure ci-dessous, lors du poudrage, le lait est soutir en rgime continu depuis les tanks vers lune des poudreuses disponibles. Lajout des ingrdients est automatis. Ainsi, on ajoute du sucre, de lamidon et de la glatine dont le rle est de confrer au produit la consistance et la viscosit dsires. Quand le poudrage se termine, le circuit vers la poudreuse se coupe. Grce une vanne, un circuit ferm est cre au niveau du tank ce qui permet dhomogniser le lait avec les ingrdients. Au retour du lait poudr ou mix au Tank de Rception, il passe par un filtre pour liminer toutes les impurets provenant du poudrage. Il est stock une temprature de 6C. Ce refroidissement est assur par un changeur plaques o circule de leau glace ou glycole.</p> <p>Figure II. 3. Schma synoptique de la rception et du traitement du lait</p> <p>Figure II. 4. Schma synoptique de lunit de poudrage</p> <p>II.1.3. Traitement des recettesCette tape comprend trois sous tapes qui sont la pasteurisation, lhomognisation et la fermentation.</p> <p>II.1.3.1. La pasteurisation La pasteurisation est un procd de conservation des aliments (dans notre cas il sagit du lait) par lequel ceux-ci sont chauffs une temprature dfinie (95C) pendant une dure limite, puis refroidis rapidement. Elle a pour objectif la destruction de 90% des germes pathognes ainsi que la formation de lacide formique qui active les bactries lactiques. Aprs le poudrage, le lait poudr est achemin vers un pasteurisateur (changeur plaques) trois sections. Le lait est donc pomp depuis lun des tanks de Rception vers la 2me section du pasteurisateur o il va subir un prchauffage avec le lait sortant en parallle. Il passe par la suite par un homognisateur puis retourne au pasteurisateur, plus prcisment la 3me section o il sera chauff par de leau chauffe son tour par de la vapeur pour amener sa temprature 95C, cette temprature est maintenue pendant un temps appel temps de sjour qui ne dpasse pas 5 6 minutes au sein du chambreur (serpentin entour par une paroi calorifuge. Son rle est de prolonger la dure du traitement du lait, dviter la caramlisation et de vider les tuyaux pour laisser la place un autre lait. Le lait quitte donc le chambreur une temprature de 95C et passe encore une fois par la 2me section o il va jouer le rle du fluide caloporteur pour le lait lentre du pasteurisateur. Il continue son chemin vers la 1re section o il se met en contact avec de leau glace. Le lait pasteuris est ainsi refroidi jusqu une temprature de 43C2C pour les brasss et jusqu une temprature de 6C2C pour les tuvs. Lusine de Sal possde quatre pasteurisateurs dune capacit globale de 50 000 l/h. II.1.3.2. Lhomognisation Cest une tape qui consiste fragmenter les globules de matire grasse en minuscules particules qui nauront plus la capacit de sassembler pour remonter la surface (formation de la crme).Elle conduit une stabilisation de lmulsion grasse. Aprs le prchauffage 55 C, le lait entre dans lhomognisateur une faible pression de lordre de 3 bars et T = 70 C, il se fait projeter travers un clapet de diamtre rglable une grande pression (180 bars), et sous leffet du mouvement du va et vient des pistons se trouvant lintrieur de lhomognisateur, le Mix sera alors bien homognis. II.1.3.3. La fermentation Immdiatement aprs lhomognisation et le traitement thermique, le lait est refroidi la temprature de fermentation, Il sera directement mis dans des tanks o la fermentation aura lieu. La fermentation se fait par linoculation de deux germes spcifiques du yaourt : Lactobacillus bulgaricus, et Streptococcus thermophilus qui ont pour rle dacidifier le milieu, en effectuant une transformation du lactose en acide lactique travers un mtabolisme fermentatif. Pour les yaourts brasss et les Drinks, la fermentation se fait dans les Tanks de Maturation (TM) qui sont maintenus une temprature voisine de 45 C. Lorsque la maturation touche sa fin, le Mix est refroidi 6 C pour arrter la fermentation, avant de le stocker dans des Tanks Tampon (TT) do il sera soutir vers la ligne de conditionnement (voir figure). Pour les yaourts tuvs, le schma de fabrication est lgrement diffrent. En effet, juste aprs sa sortie du pasteurisateur, le Mix pasteuris sera conserv 6 C dans des tanks</p> <p>appels Tanks Etuvs (TE). Il sera ensuite envoy vers les lignes de conditionnement du yaourt tuv.</p> <p>Figure II. 5. Schma synoptique du traitement des recettes</p> <p>II.1.4. ConditionnementLe conditionnement est le dernier maillon de la chaine de fabrication des produits finis avant leur passage par la chambre tuve (pour les produits tuvs), le tunnel puis par la chambre froide. Les Yaourts fabriqus sont conditionns dans des pots en plastique. Lopration de conditionnement est assure par 12 automates appels "conditionneuses...</p>