Retraitement de type II Décohésionnement & Stabilisation

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    127

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Page 1
  • Retraitement de type II Dcohsionnement & Stabilisation
  • Page 2
  • Plan de la prsentation Dfinition Produits Applications Procdures de travail Conclusion
  • Page 3
  • Dfinitions Dcohsionnement Procd qui consiste concasser le revtement bitumineux sur toute son paisseur ainsi quune partie de la fondation granulaire sous-jacente Stabilisation Procd qui consiste injecter un liant stabilisateur des agrgats concasss ou dcohsionns afin d'augmenter la capacit portante de la chausse.
  • Page 4
  • Classification de matriaux recycls (MR) Granulat conventionnel Bton de ciment Enrob bitumineux 0 % 100 % MR-1 MR-2 MR-3 MR-4 MR-5 MR-6 MR-7
  • Page 5
  • Exigences sur le pourcentage de bitume (LC 26-100)
  • Page 6
  • Matriaux Enrob bitumineux existant (50 % 100 %) Granulat de la fondation suprieure ou correction granulaire (0% 50 %) mulsion de bitume polymre (2,0 % 3,5 % dajout) Ciment Portland Type 10 (0,0 % 1,5 % dajout) Vieux revtement Nouveau revtement Structure granulaire Fondation recycle Injection dmulsion
  • Page 7
  • Liants pour les MR Liants bitumineux mulsions de bitume Bitume mouss Liants hydrauliques Ciment Portland Chaux hydrate Autres (laitiers, cendres volantes) Liants mixtes mulsion ou bitume avec addition dagents hydrauliques
  • Page 8
  • Effets des additifs hydrauliques Ciment Portland et autres agents cimentaires Cure rapide Agent dadhrence Renforcement Augmente la stabilit et la rsistance leau Chaux Agent dadhrence (minraux argileux) Augmente la rsistance leau
  • Page 9
  • Avantages des liants mixtes Curage uniforme et rapide sur toute lpaisseur de la couche Rsistance initiale leve Rsistance leau suprieure Permet de traiter avec succs certains granulats marginaux
  • Page 10
  • Source: A.A Loudon & Partners, 1998 T-2 1 -3 X10 ECAS T-3 3 -10 X10 ECAS 11.2913.4015.9927.7521.41 T-4 10-30 X10 ECAS T-5 30-100 X10 ECAS T-1 0,3-1,0 X10 ECAS Structures typiques incluant une stabilisation aux liants mixtes
  • Page 11
  • Source: A.A Loudon & Partners, 1998
  • Page 12
  • Aspect des spcimens aprs 10 cycles de gel/dgel 0,0% ciment0,8% ciment1,6% ciment mulsion: CSS-1
  • Page 13
  • quipements
  • Page 14
  • Application Autoroute
  • Page 15
  • Application Route
  • Page 16
  • Application Municipal
  • Page 17
  • Application Aroport
  • Page 18
  • Critres dutilisation Dco. Stab. Dcohsionnement et malaxage des vieux enrobs et des granulats sur 300 mm (max. 500 mm) Stabilisation sur 100 300 mm) Matriaux de correction et additifs: oui Correction des profils : oui Limites de trafic : non Limites gomtriques: non
  • Page 19
  • Avantages du Dco. Stab. limine les frais de dpotoir et de transport pour le vieux pavage Correction des profils de la route Bris du patron de fissures en profondeur Rutilisation maximum des matriaux en place Permet de recrer une structure de la fondation homogne et stable Permet d'amliorer la capacit portante de la route conomie des cots trs avantageuse
  • Page 20
  • Procdures de travail chantillonnage
  • Page 21
  • Page 22
  • Page 23
  • Page 24
  • Procdures de travail Formulation
  • Page 25
  • Contrle par grosseur des tamis chantillons provenant de chaque section qui ont t tamiss et spars par grosseur. Ceux-ci vont tre reconstitus pour les essais.
  • Page 26
  • Page 27
  • Procdures de travail Facteur critique de qualit
  • Page 28
  • Page 29
  • Essais: Marshall Modifi MTQ LC-26-002 Contrle du temps de cure pour les essais la temprature ambiante et aprs immersion.
  • Page 30
  • Page 31
  • Page 32
  • Dcohsionnement
  • Page 33
  • Nivelage et compactage
  • Page 34
  • Ajout de ciment
  • Page 35
  • Stabilisation bitume mouss
  • Page 36
  • Nivelage et compactage final
  • Page 37
  • Contrle qualit
  • Page 38
  • Possibilit de Nivelage 3-D
  • Page 39
  • Faits marquants Des performances quivalentes une construction neuve (Info DLC: suivi de 30 projets raliss) Le MTQ a adapt la mthode de design AASHTO partir de lhistorique de performance (Disponible sur le site WEB du MTQ) Standardisation de la classification des matriaux recycls au Qubec (MR)
  • Page 40
  • Faits marquants Les documents contractuels spcifient des objectifs de performance et transfrent la responsabilit du contrle de la qualit lentrepreneur Le MTQ reconnat lquivalence entre le bitume mouss et les mulsions Lajout de poudre de ciment devient pratique courante (jusqu un maximum de 1.5%)
  • Page 41
  • Retour sur linvestissement Dcohsionnement - stabilisation produisent un matriau bitumineux la moiti du cot Des couches minces sur des surfaces trs dgrades produisent un mauvais retour sur linvestissement Dcohsionnement - stabilisation performent leur meilleur sur des routes qui ont de bonnes fondations (faible glivit)
  • Page 42
  • Lunion fait la force Ne dit-on pas : lunion fait la force? Dans votre cas, a peut signifierencore plus dconomies. Pourquoi ne pas penser des ententes conjointes entre municipalites voisines ou MRC? Plus il y a de volume de m2 restaurer, plus il y a dconomies dchelle et plus les cuts fixes sont amortis. Tout le monde y gagne.
  • Page 43
  • Conclusions Rsultats excellents sur la grande majorit des projets des 14 dernires annes largit lventail de solutions qui nest plus limit aux couches dusure et la reconstruction Un financement accru assurerait une conomie long terme en permettant plus de projets de retraitement (r-ingnierie de ltat)