RH rémunération incitative IMF

  • Published on
    28-Nov-2015

  • View
    27

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>Accrotre la performance demploys dinstitutions de microfinance : La rmunration incitative </p><p>Outil 4 </p></li><li><p>Accrotre la performance demploys dinstitutions de microfinance : La rmunration incitative </p><p>Outil 4 Chantal Fortier, Conseillre en microfinance Octobre 2003 avec la collaboration de Stfanie-Mylna Leduc, Conseillre en microfinance Direction principale de la systmatisation et de linstrumentation, DID </p></li><li><p> Copyright Ottawa 2003 Dpt lgal: 4e trimestre 2003 Bibliothque Nationale du Canada Bibliothque Nationale du Qubec ISBN 2-921777-22-3 Tous droits de reproduction, dadaptation intgrale ou partielle sont strictement rservs et protgs par la loi du Droit dAuteur. </p></li><li><p>Lgende : F : disponible en franais </p><p>A : disponible en anglais </p><p>E : disponible en espagnol </p><p>LISTE DES PUBLICATIONS Micro-entreprise en Afrique sub-saharienne. Prsentation du secteur et pistes pour une stratgie d'interventionF (1990) CAHIER 9 tude de cas : Les caisses villageoises au Burkina FasoF </p><p>(Octobre 1996) CAHIER 10 tude de cas : La caisse associative dpargne et de crdit </p><p>des entrepreneurs et des commerants de Bamako (CAECE)F (Mars 1997) </p><p> CAHIER 11 tude de cas : La mise en place de caisses-mres dans le </p><p>cadre du projet dappui aux finances rurales de MadagascarF (Mai 1997) </p><p> CAHIER 12 tude de cas : Les caisses solidaires du MexiqueFE (Mars 1998) CAHIER 13 La microfinance et Dveloppement international </p><p>DesjardinsFA (Septembre 1997) CAHIER 14 Les caisses de crdit populaires au Vit-nam (Peoples </p><p>Credit Funds PCF)FA (Mars 1999) CAHIER 15 La rglementation et la surveillance des institutions de </p><p>microfinance FE (Dcembre 2002) CAHIER 16 Stratgies doptimisation des transferts et changes </p><p>dexpertisesFA (Juillet 2000) CAHIER 17 Is the RCC microfinance model sustainable and replicable? </p><p>PBC-DID microfinance project case study in Luanping, ChinaA (Janvier 2001) </p><p> CAHIER 18 Lithuanias Credit Union Network: Asociacija Lietuvos </p><p>Kredito Unijos - A Case StudyA (Septembre 2002) CAHIER 19 Limpact des coopratives dpargne et de crdit au </p><p>Burkina FasoFA (Avril 2002) </p></li><li><p>Lgende : F : disponible en franais </p><p>A : disponible en anglais </p><p>E : disponible en espagnol </p><p>LISTE DES PUBLICATIONS (Suite) OUTIL 1 Principes et mthodologie dimplantation de changementF </p><p>(Mars 1997) OUTIL 2 Le diagnostic du partenaireF (Mars 1997) OUTIL 4 Accrotre la performance demploys dinstitutions de </p><p>microfinance : La rmunration incitativeFA (Octobre 2003) RECHERCHE 1 Facteurs de succs et d'chec du crdit agricole dans les </p><p>pays conomiquement moins dveloppsF (Juin 1992) RECHERCHE 2 Les pratiques de microcrdit dans les pays en </p><p>dveloppement Revue de littratureF (Octobre 1996) </p></li><li><p>- I - </p><p>TABLE DES MATIRES REMERCIEMENTS ..........................................................................................................................III </p><p>1.0 INTRODUCTION ...............................................................................................................1 </p><p>2.0 OBJECTIFS, PRINCIPES ET CONDITIONS DE SUCCS..........................................2 2.1 OBJECTIFS ...................................................................................................................2 2.2 PRINCIPAUX MCANISMES DINCITATIFS FINANCIERS ET NON FINANCIERS..........2 2.3 PRINCIPES DE BASE.....................................................................................................3 2.4 CONDITIONS DE SUCCS ..........................................................................................4 2.5 RISQUES ET MISES EN GARDE ....................................................................................6 </p><p>3.0 CONCEPTION DUN CADRE DE RMUNRATION IN CITATIVE .....................7 3.1 OBJECTIFS ET MISSION DE LORGANISATION...........................................................7 3.2 ENVELOPPE BUDGTAIRE ET PONDRATION ...........................................................8 3.3 ADMISSIBILIT AU PROGRAMME...............................................................................9 3.4 LMENTS DCLENCHEURS..................................................................................... 11 3.5 INDICATEURS ET PARAMTRES ............................................................................... 12 3.6 FRQUENCE DE VERSEMENT DES INCITATIFS......................................................... 14 3.7 MODALITS DE CONTRLE , DE SUIVI ET DVALUATION DES PARAMTRES ..... 15 3.8 INSTRUMENTATION ................................................................................................ 16 3.9 PRIODE DEXPRIMENTATION ET DAJUSTEMENTS ............................................. 16 </p><p>4.0 CAS PRATIQUES ............................................................................................................. 17 4.1 TUDES DE CAS ....................................................................................................... 17 </p><p>4.1.1 Cas #1 - Rmunration incitative base sur un ensemble d'indicateurs...................................................................... 17 </p><p>4.1.2 Cas #2 - Exemple 1 : Mix de mesures d'intressement............ 23 4.1.3 Cas #3 - Exemple 2 : Mix de mesures d'intressement............ 30 4.1.4 Cas #4 - Cadre de rmunration quatre indicateurs </p><p>et lments dclencheurs multiples............................................... 33 4.1.5 Cas #5 - Innovation et rmunration incitative: cibler </p><p>les emprunteurs et des organisations sociales ............................ 36 4.1.6 Cas #6 - Exemple 1 : Rmunration incitative des agents </p><p>de crdit et du personnel qui les soutient.................................... 39 4.1.7 Cas #7 - Exemple 2 : Rmunration incitative des agents </p><p>de crdit et du personnel qui les soutient.................................... 41 4.1.8 Cas #8 - Exemple 3 : Rmunration incitative des agents </p><p>de crdit et du personnel qui les soutient.................................... 43 4.2 LEONS APPRISES .................................................................................................... 45 </p><p>5.0 CONCLUSION ................................................................................................................. 46 </p><p>BIBLIOGRAPHIE........................................................................................................................... 47 </p></li><li><p>- II - </p></li><li><p>- III - </p><p>REMERCIEMENTS </p><p>Ce document a t rendu possible grce lapport de plusieurs collaborateurs. </p><p>Notamment, plusieurs institutions nous ont aliments en partageant leur exprience </p><p>en matire de rmunration incitative. Bien que nous ne les mentionnions pas </p><p>directement afin de conserver la confidentialit, nous tenons tout particulirement </p><p>les remercier de leur apport. </p></li><li><p>- IV - </p></li><li><p>ACCROTRE LA PERFORMANCE DEMPLOYS DINSTITUTIONS DE MICROFINANCE : LA RMUNRATION INCITATIVE PAGE 1 </p><p> DVELOPPEMENT INTERNATIONAL DESJARDINS </p><p>1.0 INTRODUCTION </p><p>De plus en plus, nombreuses sont les institutions de microfinance ayant dfini un cadre de rmunration incitative li la performance, afin daccrotre la productivit et dappuyer la ralisation des objectifs institutionnels. Dune part, ces stratgies ont pour objectif d'attirer et de retenir les ressources les plus performantes et d'autre part, de renforcer lorganisation en sassurant de ladhsion du personnel aux valeurs de linstitution. Mais au -del de lenjeu de motiver le personnel, sur quels fondements ces politiques dintressement doivent-elles se poser afin davoir un effet positif sur la performance institutionnelle? Quels sont les paramtres permettant de dfinir une stratgie de rmunration incitative qui soit approprie? Comment concevoir un cadre de rmunration qui tient compte des particularits de lorganisation? Ce document a pour objectif de prsenter les principes respecter, les conditions dutilisation optimales ainsi que les options possibles en matire de stratgies de rmunration incitative, une fois qua t arrte la dcision de mettre en place un tel cadre. En plus de prsenter les principales tapes pour la conception dun cadre de rmunration incitative, ce guide prsente de faon confidentielle les pratiques exprimentes par quelques partenaires de Dveloppement international Desjardins (DID) ainsi que par diver ses institutions de microfinance cites dans la littrature. Dun point de vue mthodologique, des entrevues approfondies auprs des partenaires de DID ont t menes sur le terrain, enqutes appuyes par une revue documentaire provenant la fois de nos partenaires et de diffrents praticiens reconnus dans lindustrie de la microfinance. Le prsent outil constitue donc un guide daccompagnement dans la conception dun cadre de rmunration incitative et ambitionne didentifier les facteurs ou lments influenant le choix dun mcanisme appropri. Enfin, le lecteur devra garder lesprit quun cadre de rmunration doit forcment tre adapt lenvironnement et aux caractristiques propres lorganisation, et quil sera consquemment peu probable de rpliquer intgralement une exprience, aussi russie soit elle, lextrieur de son contexte particulier. </p></li><li><p>ACCROTRE LA PERFORMANCE DEMPLOYS DINSTITUTIONS DE MICROFINANCE : LA RMUNRATION INCITATIVE PAGE 2 </p><p> DVELOPPEMENT INTERNATIONAL DESJARDINS </p><p>2.0 OBJECTIFS, PRINCIPES ET CONDITIONS DE SUCCS </p><p>Cette section prsente sommairement le concept de rmunration incitative. Les objectifs de la rmunration incitative, les principaux mcanismes dincitatifs, les principes de base, les conditions de succs et les mises en garde sont les principaux lments abords. </p><p>2.1 OBJECTIFS </p><p>Lobjectif principal dune politique de rmunration incitative1, quel que soit le groupe cible demploys auquel elle sadresse, est dassurer la cohsion entre les objectifs individuels et les objectifs institutionnels. La mise en place dune telle stratgie est justifie par le conflit dagence 2 existant entre les membres (propritaires de linstitution) et les gestionnaires et employs grant linstitution au quotidien. Pour les institutions de microfinance, la pluralit des objectifs institutionnels (prennit de linstitution atteinte par des rendements financiers, dploiement et objectifs sociaux) justifie dautant plus un cadre de rmunration incitative. Que ce soit pour une institution de microfinance ou un autre type dentreprise, un cadre de rmunration bien conu permettra de : </p><p> Motiver et responsabiliser les employs en crant un environnement de travail </p><p>stimulant o leur rle est formellement dfini. Appuyer latteinte des objectifs institutionnels . Attirer et retenir les ressources humaines les plus performantes. Renforcer linstitution en favorisant ladhsion s es valeurs et sa mission. Accrotre la productivit. Exercer un contrle sur les cots dopration et sur la qualit des actifs . </p><p> Bien que plusieurs institutions attribuent la rmunration incitative latteinte de ces diffrents objectifs, il est cependant ardu disoler les effets spcifiques dune telle stratgie. Bien souvent, il sagira de lapplication simultane de plusieurs procdures, politiques ou mesures internes qui produira les effets recherchs. Ainsi, un cadre de rmunration incitative - mme le mieux conu - ne constitue quun lment de la structure dune institution financire et ne saura compenser la prsence de faiblesses organisationnelles. </p><p>2.2 PRINCIPAUX MCANISMES DINCITATIFS FINANCIERS ET NON FINANCIERS </p><p>Il existe de nombreuses possibilits et de multiples combinaisons permettant de concevoir un cadre de rmunration incitative. Le tableau qui suit rsume les stratgies les plus frquemment utilises : </p><p> 1 Dans ce document, lexpression rmunration incitative fait rfrence lintressement des </p><p>ressources humaines, sous forme montaire ou non montaire, en fonction de leur performance ou de leur rendement. </p><p>2 Les gestionnaires nont pas ncessairement les mmes intrts que les actionnaires (les membres dans ce cas-ci). Ils peuvent souvent profiter dun avantage informationnel. Comme les gestionnaires travaillent pour le bien des actionnaires, il faut trouver des mcanismes permettant denligner leurs objectifs avec ceux des membres. </p><p>JULIOTexte surlign </p></li><li><p>ACCROTRE LA PERFORMANCE DEMPLOYS DINSTITUTIONS DE MICROFINANCE : LA RMUNRATION INCITATIVE PAGE 3 </p><p> DVELOPPEMENT INTERNATIONAL DESJARDINS </p><p> Incitatifs financiers </p><p> Incitatifs non financiers </p><p>Versements dincitatifs montaires lis la performance et au rendement. </p><p>Enrichissement des tches. </p><p>Fonds de pension. Opportunits davancement et plan de carrire stimulant. </p><p>Programme dacquisition de vhicules motoriss ou de rsidences. </p><p>Programme de reconnaissance de la performance (gala, remise de certificats, nomination titre de meilleur employ, etc.). </p><p>Assurance-vie et maladie. Environnement de travail motivant. </p><p>Augmentations salariales. Possibilit de cong sabbatique . </p><p>Voyages. Dlgation de pouvoir. </p><p>Vacances ou congs spciaux. Offre de sessions de formation ou de perfectionnement. </p><p>Notons que le prsent document dcrit et dfinit plus spcifiquement les mcanismes de versement dincitatifs financiers lis la performance. Les autres aspects, particulirement non financiers, ne devraient cependant pas tre ngligs lors de llaboration dune politique dintressement. </p><p>2.3 PRINCIPES DE BASE </p><p>Pour tre efficace, une stratgie de rmunration incitative doit ncessairement tre adapte aux besoins, aux objectifs et aux valeurs qui sont vhiculs par lorganisation. Des principes de base essentiels sous-tendent nanmoins la conception de mcanismes ayant des effets significatifs et permettant de rcompenser les comportements valoriss par linstitution. Ces principes peuvent ainsi tre schmatiss : </p></li><li><p>ACCROTRE LA PERFORMANCE DEMPLOYS DINSTITUTIONS DE MICROFINANCE : LA RMUNRATION INCITATIVE PAGE 4 </p><p> DVELOPPEMENT INTERNATIONAL DESJARDINS </p><p> Figure #1 </p><p>Les principes de base de la rmunration incitative </p><p> 2.4 CONDITIONS DE SUCCS </p><p>La philosophie de linstitution et linterrelation fondamentale entre lessor de linstitution et le dveloppement professionnel des ressources humaines doivent tre refltes dans le cadre de la rmunration incitative. Conu partir des principes de base numrs prcdemment, le mcanisme doit galement considrer les aspects suivants : </p><p>Transparence Les bnficiaires </p><p>doivent comprendre et connatre les mcanismes de rmunration applicables. </p><p>quit Les objectifs doivent </p><p>tre ralistes, ralisables, </p><p>mesurables et imputables aux bnficiaires. </p><p>Flexibilit Le cadre de </p><p>rmunration doit pouvoir tre ajust au </p><p>besoin selon lvolution et la tendance des </p><p>rsultats. </p><p>Simplicit Les mcanismes </p><p>doivent tre faciles grer et les paramtres limits aux lments </p><p>prioritaires linstitution. </p><p>Importance La rmunration doit tre significative afin de discriminer entre </p><p>les performances souhaites et non </p><p>souhaites. </p><p> Les principes de base de la rmunration </p><p>incitative </p></li><li><p>ACCROTRE LA PERFORMANCE DEMPLOYS DINSTITUTIONS DE MICROFINANCE : LA RMUNRATION INCITATIVE PAGE 5 </p><p> DVELOPPEMENT INTERNATIONAL DESJARDINS </p><p> Vrifier que les stratgies conues procureront des bnfices supplmentaires Un budget prvisionnel permettra dvaluer les impacts financiers de limplantati...</p></li></ul>