Roch Hachana 5771-2010

  • Published on
    23-Mar-2016

  • View
    216

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Dcouvrez dans ce magazine des recettes sucres et mielles pour une anne encore plus douce, de magnifiques cartes de Chana Tova raliser soi mme pour faire plaisir et notre rubrique pour les enfants

Transcript

  • Le magazine des ftes juives

    Hag SamahRoch Hachana 2010 - 5771

    GratuitDcouvrez dans ce magazine des recettes sucres et mielles pour une anne encore plus douce, de magnifiques cartes de Chana Tova raliser soi mme pour faire plaisir et notre rubrique pour les enfants

  • ditorial

    Pour tout commentaire: hagsameahmag@gmail.com

    Nous voici nouveau runis pour ce troisime numro consacr Roch Hachana ! Cest avec soin et avec un plaisir vident que nous lavons concoct, le cur rjoui par vos nombreuses lettres de soutien et par le doux parfum qui flotte inluctablement sur le mois de Tichri. Dans ces pages vous trouverez de magnifiques cartes de Chana Tova personnalises raliser soi mme pour faire plaisir aux parents, grands parents et amis, des recettes sucres, nouvelle anne oblige, ainsi quun Message du Rabbi de Kalov lapproche du jour sacr de Roch Ha-chana. Et pour les enfants, nous avons choisi un jeu ainsi quune trs belle histoire qui les invitera ouvrir leurs curs, se rapprocher les uns des autres, resserrer les rangs pour vivre unis, en harmonie. Il y est question de pardon, et de rconciliation. A Roch Hachana nous mangeons des pommes trempes dans du miel. Que de douceurs en vrit ! Pourquoi la pomme, pourquoi le miel ? Il existe tant daliments sucrs quon aurait pu choisir leur place. Bien des rponses ont t donnes, toutes plus rvlatrices les unes que les autres. Nous en avons retenu une cependant que nous aimerions vous exposer ici. Beau fruit rond la forme harmonieuse, la pomme se prte naturellement aux bndictions dusage pour la nouvelle anne ; le miel lui, plus doux encore que ce fruit, est pourtant fabriqu par labeille, un insecte, donc non comestible et qui pique de surcroit ! Mais labeille est travailleuse, capable de produire un aliment doux et dlicat. Cest ce que Hag Sameah souhaite tous nos lecteurs et tout notre peuple : Que lanne qui vienne soit pour nous comme la pomme , emplie de rjouissances et de succs faciles. Et que nous soyons comme labeille, capables de nous investir pour extraire des fleurs de la vie le nectar, ce liquide sucr mais inconsommable par lhomme ltat brut, afin de le transformer en miel.Bonne lecture et

    Hag Samah !

    Acheter vos diamants au prix de la bourse de Ramat Gan

    Un seul numro:06-62-52-22-41

  • L'une des coutumes les plus favo-rites et clbres que nous, les Juifs, avons l'habitude d'observer au cours du dner de Roch Hachanah est celle de tremper une pomme dans du miel pour exprimer nos espoirs que la nouvelle anne soit douce. Toute-fois, pourquoi choisir justement une pomme pour ce rituel et non tout autre fruit sucr qui ferait tout aus-si bien l'affaire ? Quel est le profond symbole de la pomme et quel mes-sage nous transmet-elle en ce Jour imposant du Jugement ?Le Roi Salomon, dans son Cantique des Cantiques (Chir Hachirim) utilise une mtaphore et compare les En-fants d'Isral (Bne Isral) "un pom-mier parmi les arbres de la fort"

    Nos sages, de mmoire bnie, expli-quent cette mtaphore de la manire suivante : tout comme le pommier est unique en cela que ses fruits sor-tent avant ses feuilles, de la mme manire, les Enfants d'Isral ont pro-clam au Mont Sina :" Nous ferons et nous entendrons"(Naas Venichma).Le pommier symbolise le dsire et l'enthousiasme accomplir une mis-sion donne, avant mme de prendre la moindre prcaution en se couvrant au pralable d'une protection comme une couverture de feuilles. Ainsi, les Enfants d'Isral ont-ils saut sur l'oc-casion d'accomplir les commande-ments d'Hachem avant mme d'en-tendre ce qu'il tait exig d'eux.

    Hachem tait tellement mu, si l'on peut dire, par l'engagement in-conditionnel des Enfants d'Isral pour Sa Torah qu'Il a demand:

    " Qui a rvl mes enfants ce se-cret, exactement les mmes mots que les anges clestes de service pro-clament lorsqu'ils accomplissent leur service ?"De par leur nature, les anges de D. rpondent immdiatement positi-vement toute mission divine sans avoir besoin d'en comprendre le pourquoi et le comment. Ils ont une foi complte dans le fait que les com-mandements d'Hachem sont bons par excellence, sans question. Il est surprenant que les Enfants d'Is-ral, de simples tres mortels faits de chair et de sang, sujets aux vices et faibles humains, surent faire preuve du mme niveau d'engagement in-conditionnel aux commandements d'Hachem (mitsvoth) que les anges.Il n'en fut pas de mme pour les autres nations du monde. Quand Ha-chem leur proposa Sa Torah, ils s'en-

    qurirent tout d'abord du contenu. Aprs avoir entendu les diverses restrictions auxquelles ils ne pou-vaient pas adhrer, ils refusrent en bloc l'offre divine de Ses Saints En-seignements. En fait, le Talmud relate dans Chab-bat 88a le mpris des gentils pour la foi aveugle des Juifs dans la Torah d'Hachem. Un saducen (membre d'une secte rejetant la loi orale) ob-servait le Sage Rava, le visage en-foui dans ses livres saints. Rava tait tellement absorb dans son tude qu'il ne s'tait mme pas aperu qu'il tait assis sur ses mains, exer-ant une telle pression sur ses doigts que ceux-ci saignaient. Le saducen s'exclama avec dgot " Quelle na-tion imptueuse tes-vous, votre bouche va plus vite que vos oreilles (c'est--dire : vous avez proclam au Mont Sina : nous ferons puis nous entendrons) Vous tes toujours aussi imptueux !" Du point de vue du saducen, l'tude et l'observance de la Torah taient pour Rava une cause de grande souffrance. D'aprs lui, les Bne Isral avaient surestim leurs capacits en acceptant en bloc ces rglements et ces lois sans mme prendre en considration les cons-quences d'une telle acceptation aveugle. Et ceci, videmment tait la source d'un douloureux saignement. Ce que le saducen n'avait pas rus-si comprendre est que Rava avait atteint, par son tude intense des sublimes enseignements d'Hachem, un niveau d'extase de transcendance spirituelle qui le rendait absolument indiffrent sa propre condition physique. C'est la forme de plaisir la plus pure qu'un tre humain peut atteindre.

    On rapporte des histoires sur des grands matres de la Hassidout qui se sont propulss dans l'tude de la Torah au point que leurs visages brillaient d'une lumire de l'au-del. Ils taient tellement immergs dans leur tude qu'ils oubliaient souvent de manger ou de boire des journes entires. Cela dmontre un niveau de foi totale dans les bienfaits d'Ha-chem, un complet asservissement et une dvotion l'accomplissement de Sa volont. Et voici prcisment ce que nous, les Juifs, en tant qu'en-fants et serviteurs d'Hachem, avons pour but de raliser en ce jour de Roch Hachanah o nous proclamons D. Roi de l'Univers. Et c'est ainsi qu' Roch Hachanah, nous prenons une pomme, invo-quant les mrites de nos anctres qui se sont engags ainsi que toutes les futures gnrations du peuple juif accomplir loyalement le service divin par n'importe quelle circons-tance. En faisant cela, nous nous d-dions la mission ternelle de notre saint peuple de proclamer Hachem comme souverain suprme de toute la cration. Nous trempons la pomme dans le miel avec l'espoir et la prire qu'Ha-chem accepte notre service et ouvre nos coeurs et nous fasse comprendre combien il est doux de se rapprocher de Lui en ce jour le plus saint qui soit et ensuite tout au long de l'anne. Puisse Hachem nous bnir tous d'une bonne et douce anne, une anne d'lvation spirituelle et d'abon-dance matrielle. Et puissions-nous tous tre inscrits et scells dans le livre de la vie et mriter de voir l'ultime rdemption d'Hachem et la dlivrance de Ses saints et prcieux enfants. Amen.

    Message du Rabbi de Kalov pour Roch Hachanah 5770

    Une pomme par Jour pour le Jour Sacr

  • 1 kg de farine

    2 oeufs + 1 oeuf pour la dorure

    1 verre (2dl) d'huile de tournesol

    1 verre (200g) de sucre en poudre

    1 c c de sel fin1 cube de levure de bire (42g)

    2 verres (4dl) d'eau tide.

    1. Dlayer la levure avec un peu d'eau tide.

    2. Dans une bassine verser tout les ingrdients sauf l'uf de la dorure.

    3. Ptrir nergiquement.

    4. Couvrir avec un torchon et laisser monter. Couper en morceaux.

    5. Dans un moule rond graiss, couper des boules et en faire des boudins. Avec l'un des boudins, former un cercle et le poser au milieu du moule. Puis, nouer chacun des boudins (faire un nud) et les dposer un un, l'un cot de l'autre, en remplissant le moule, laisser monter.

    6. Badigeonner avec l'uf battu.

    7. Prchauffer le four en mme temps 175C.

    8. Faire cuire la couronne jusqu' ce qu'elle soit bien dore.

    9. Faire bouillir les ingrdients du nappage.

    10. Badigeonner la couronne avec le sirop ds sa sortie du four.

    1

    Crumble pommes-poires au ChoColatiNGrDieNts (pour 6 persoNNes)Pte

    60 gr de margarine

    75 gr de farine

    50 gr de cassonade

    1 sachet de sucre vanill

    2

    ralisatioN1. Rhydrater les raisins dans un verre d'eau tide.

    2. Mlanger du bout des doigts, la margarine ramollie, la cassonade, le sucre vanill et la farine.

    3. Graisser un moule. Dposer de fines tranches de pommes, alternes avec des tranches de poires, puis saupoudrer avec la poudre d'amandes.

    4. Avec le couteau plucheur, couper des copeaux de chocolat et les dposer avec les raisins (pralablement schs) sur les fruits.

    5. Rpartir la pte crumble sur l'ensemble de la prparation

    6. Prchauffer le four 210C (th 7) et laisser cuire en surveillant, 15 20 minutes.

    NappageEau, miel et sucre

    iNGrDieNts

    Prparation : 50min Cuisson : 25min

    ralisatioN

    la CouroNNe De paiN De rosh hashaNa

    (1 2 CouroNNes)

    Prparation : 10 min Cuisson : 15 min

    Crumble

    2 grosses poires

    3 belles pommes

    Quelques copeaux de chocolat

    20 gr de poudre d'amandes

    30 gr de raisins secs

  • ralisatioN 1. Faites la pt