Schwannome du plexus brachial

  • Published on
    05-Jan-2017

  • View
    216

  • Download
    4

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>Feuillets de Radiologie 2007. Elsevier Masson SAS. Tous droits rservs 119</p><p>Feuillets de Radiologie 2007, 47, n 2,119-123 2007. Elsevier Masson SAS. Tous droits rservs</p><p>Schwannome du plexus brachial</p><p>A.El Kharras, M.Lahutte, Y.Geffroy, C.Teriitehau, F.Minvielle, D.Jeanbourquin</p><p>Service dImagerie Mdicale, Hpital dInstruction des Armes Percy, 101, avenue Henri-Barbusse, 92141 Clamart Cedex.</p><p>Correspondance :A.El Kharras,</p><p>Im. A7, Apt. n15,Rsidence Menzeh, CYM,</p><p>10050 Rabat, Maroc.</p><p>Email : aelkharras@yahoo.fr</p><p>Observation</p><p>Monsieur H.C., g de 50ans, a t hospitalis pour la prise</p><p>en charge de paresthsies dans le territoire du nerf ulnaire</p><p>distal gauche voluant depuis 3ans sur un mode plus ou</p><p>moins chronique. La palpation a retrouv une masse axillaire,</p><p>de consistance ferme, rgulire, mobile sous la peau, dont la</p><p>pression tait responsable de paresthsies dans le territoire</p><p>cubital. Le reste de lexamen, clinique et biologique, tait</p><p>sans anomalie. Lchographie (fig. 1) a montr une masse</p><p>ovalaire bien limite, dchostructure hypochogne prdo-</p><p>minante avec quelques zones anchognes de type kystique.</p><p>Le scanner thoracique (fig. 2) ralis avec injection intravei-</p><p>neuse de produit de contraste a retrouv cette masse axillaire</p><p>isole de densit tissulaire homogne. Limagerie par rso-</p><p>nance magntique en coupes sagittales (fig. 3) et coronales</p><p>(fig. 4) a montr une masse des parties molles du creux axil-</p><p>laire de 49mm de diamtre, bien limite, homogne, en iso-</p><p>signal sur la squence en pondration en T1 par rapport aux</p><p>muscles de voisinage. Sur les coupes coronales en pondra-</p><p>tion T2 (fig. 5) et sagittales aprs injection de gadolinium</p><p>(fig. 6), cette masse prsentait un hypersignal htrogne</p><p>avec une double composante tissulaire et kystique. Elle a des</p><p>rapports troits avec le tronc antro-infrieur du plexus bra-</p><p>chial, refoulant en haut et en arrire lartre axillaire, en bas</p><p>et en avant la veine axillaire. Du fait de sa topographie, de ses</p><p>3333corrlations radio-pathologiques</p><p>Rsum SummaryLes auteurs rapportent un cas de schwannome du nerf cubital</p><p>rvl par une masse axillaire chez un patient de 50 ans. Ralisant</p><p>une revue de la littrature, ils soulignent la raret de cette patholo-</p><p>gie, et lintrt de limagerie dans le bilan de cette affection.</p><p>Brachial plexus schwannoma.</p><p>A 50-year-old man presented a schwannoma of the ulnar nerve.</p><p>A review of the literature revealed the uncommon incidence of</p><p>this condition, and the usefulness of imaging for surveillance.</p><p>Mots-cls : Nerf priphrique, Tumeur Key words: Peripheral nerves, Tumor</p><p>Figure 1. chographie de la rgion axillaire gauche. Masse ovalairebien limite, dchostructure hypochogne avec quelques zones an-chognes de type kystique.</p></li><li><p>Schwannome du plexus brachial</p><p>120</p><p>rapports avec les lments du plexus brachial et de ses carac-</p><p>tristiques en imagerie, le diagnostic de tumeur neurogne</p><p>dveloppe au dpend du plexus brachial est voqu. Le</p><p>patient a bnfici dune chirurgie qui permettait lexrse</p><p>complte dune masse dveloppe aux dpens dune des</p><p>branches de division du plexus brachial (fig. 7 9).</p><p>Lexamen anatomopathologique et immuno-histochimique</p><p>(fig. 10) a conclu une tumeur conjonctive de type schwan-</p><p>nome remani, sans critre de malignit.</p><p>Discussion</p><p>Les tumeurs nerveuses primitives du plexus brachial sont</p><p>rares [1] et les schwannomes reprsentent les tumeurs</p><p>bnignes les plus frquentes des troncs nerveux priphriques</p><p>[2]. Il sagit de tumeurs nerveuses encapsules dveloppes </p><p>partir des cellules de la gaine de Schwann et ne contenant pas</p><p>de fibre collagne ou de tissu nerveux [3]. Elles sobservent </p><p>tout ge, prfrentiellement entre 30 et 40ans, et sigent</p><p>Figure 2. TDM thoracique en coupe axiale. Masse axillaire gauche iso-le, en avant de la veine et lartre axillaire (flche) rehaussementhomogne.</p><p>Figure 4. IRM en coupe coronale en squence pondre T1. Masse axil-laire bien limite, refoulant en haut lartre axillaire (flche noire) eten bas la veine axillaire (grosse flche noire).</p><p>Figure 3. IRM en coupe sagittale en squence pondre T1. Massehomogne et isointense relative aux muscles de la paroi.</p><p>Figure 5. IRM en coupe coronal en pondration T2. Masse de signal ht-rogne avec zones en hypersignal (flche noire). Noter le sige excentrdu plexus brachial (grosse flche noire) par rapport la masse.</p></li><li><p>Feuillets de Radiologie 2007. Elsevier Masson SAS. Tous droits rservs 121</p><p>A. El Kharras et al.2222corrlations radio-pathologiques</p><p>sur le trajet des principaux troncs nerveux du membre sup-</p><p>rieur.</p><p>La croissance de la tumeur est lente et le diagnostic clinique est</p><p>souvent tardif. Elle se traduit par des douleurs spontanes de</p><p>type radiculaire ou local, des paresthsies ou des engourdisse-</p><p>ments du membre suprieur. La palpation montre une masse</p><p>de consistance ferme, non pulsatile et mobile [4]. Cette palpa-</p><p>tion peut produire des paresthsies sur le trajet du nerf affect</p><p>qui correspond au signe de Tinel, aide prcieuse au diagnostic</p><p>lorsquil est prsent [1, 4]. Le diagnostic diffrentiel se fait avec</p><p>les adnopathies, les lipomes et les angiomes [5].</p><p>Limagerie garde donc son intrt dans le diagnostic et</p><p>lexploration propratoire des schwannomes du plexus bra-</p><p>chial [4, 5]. LIRM est actuellement, lexamen de choix devant</p><p>toute suspicion de tumeur nerveuse du plexus brachial. Grce</p><p>Figure 6. IRM en coupe sagittale T1 avec injection intraveineuse degadolinium qui montre la masse axillaire double composante tissu-laire et kystique.</p><p>Figure 7. Vue chirurgicale du schwannome du plexus brachial. Les flchesindiquent la partie distale du plexus brachial, et les sutures noiresindiquent la partie distale.</p><p>Figure 8. Vue chirurgicale. Dissection partielle des fascicules nerveux(flche) passant en priphrie du schwannome.</p><p>Figure 9. Vue chirurgicale. Plexus brachial (flche) aprs rsection dela tumeur.</p><p>Figure 10. Coupe danatomopathologie (H.E.S 100). Aspect deschwannome typique avec nodules de Verocay (flche).</p></li><li><p>Schwannome du plexus brachial</p><p>122</p><p> son tude multiplanaire, lanalyse du signal et la recherche</p><p>de lsions associes dans le cadre dune neurofibromatose,</p><p>elle fournit des renseignements prcis sur lorigine de la</p><p>tumeur et sur son extension [6, 7]. La lsion est arrondie ou</p><p>ovode, fusiforme, bien dlimite, pouvant tre trs volumi-</p><p>neuse, situe sur le trajet dun nerf priphrique, hypointense</p><p>ou de signal intermdiaire en squence pondre T1. Sur les</p><p>squences en pondration T2, le signal du schwannome est</p><p>variable, souvent en hypersignal htrogne. Cet aspect</p><p>serait d au pourcentage diffrent en tissu de type Antoni A</p><p>et Antoni B au sein de la tumeur. Une zone centrale de haut</p><p>signal peut sobserver en pondration T2 en rapport avec une</p><p>dgnrescence kystique [6]. Le rehaussement de signal est</p><p>variable aprs injection intraveineuse de gadolinium [8].</p><p>Dans certains cas, lIRM permet de distinguer un schwannome</p><p>dun neurofibrome, en prcisant le caractre excentr de la</p><p>tumeur par apport au nerf dorigine dans le cas dun schwan-</p><p>nome [6, 7]. Les aspects tomodensitomtriques des schwan-</p><p>nomes ne sont pas spcifiques, la tumeur se prsente sous</p><p>forme dune masse tissulaire le plus souvent bien limite par-</p><p>fois multilobule, et le rehaussement de densit est variable</p><p>aprs injection diode. La littrature dcrit aussi la possibilit</p><p>de suggrer le diagnostic de schwannome du plexus brachial</p><p>en pratiquant une ponction biopsie laiguille fine avant le</p><p>traitement chirurgical [9]. Cependant le diagnostic de certi-</p><p>tude est ralis par lexamen anatomopathologique aprs</p><p>exrse complte de la lsion en montrant de nombreux l-</p><p>ments cellulaires fusiformes agencs en contingents de type</p><p>A et de type B dAntoni, ne contenant pas ou trs peu dl-</p><p>ments nerveux intra lsionnels, et marque par la prsence</p><p>de la protine S100 (marqueur cytoplasmique de la cellule</p><p>de Schwann) [8, 10].</p><p>Le traitement est dans tous les cas chirurgical. La technique</p><p>microchirurgicale avec monitoring lectrophysiologique et</p><p>sans curarisation est souhaitable. Lexrse complte extra</p><p>capsulaire est souvent possible avec respect des fascicules</p><p>passant en priphrie [4, 5].</p><p>En conclusion, malgr le caractre rare, le diagnostic de</p><p>schwannome du plexus brachial doit tre voqu devant une</p><p>masse palpable supra claviculaire ou axillaire, et dans les cas</p><p>de nvralgies cervicobrachiales persistantes. Limagerie par</p><p>rsonance magntique est lexamen de choix dans le bilan</p><p>lsionnel propratoire.</p><p>Rfrences</p><p>1. Binder DK, Smith JS, Barbaro NM. Primary brachial plexus tumors:imaging, surgical, and pathological findings in 25patients. NeurosurgFocus 2004; 16: E11.</p><p>2. Kim DH, Murovic JA, Tiel RL, Moes G, Kline DG. A series of 397 periphe-ral neural sheath tumors: 30-year experience at Louisiana State Uni-versity Health Sciences Center. J Neurosurg 2005; 102: 246-55.</p><p>3. Nuss DW, Battalora A. Schwannoma of the cervical plexus. Arch Oto-laryngol Head Neck Surg 1990; 116: 224-5.</p><p>4. Leal Filho MB, Aguiar A, de Almeida BR, Dantas Kda S, Vieira MA, daSilva RG jr. Schwannoma of brachial plexus: report of two cases. ArqNeuropsiquiatr 2004; 62: 162-6.</p><p>5. Maiuri F, Donzelli R, Benvenuti D, Sardo L, Cirillo S. Schwannomas ofthe brachial plexus: diagnostic and surgical problems. Zentralbl Neu-rochir 2001; 62: 93-7.</p><p>6. Rettenbacher T, Sogner P, Springer P, Fiegl M, Hussl H, zur Nedden D.Schwannoma of the brachial plexus: cross-sectional imaging diagnosisusing CT, sonography, and MR imaging. Eur Radiol 2003; 13: 1872-5.</p><p>7. Ku HC, Yeh CW. Cervical schwannoma: a case report and eight yearsreview. J Laryngol Otol 2000; 114: 414-7.</p><p>8. Kichari JR, Hussain SM, Den Hollander JC, Krestin GP. MR imaging ofthe brachial plexus: current imaging sequences, normal findings, andfindings in a spectrum of focal lesions with MR-pathologic correlation.Curr Probl Diagn Radiol 2003; 32: 88-101.</p><p>9. Saifuddin A. Imaging tumours of the brachial plexus. Skeletal Radiol2003; 32: 375-87.</p><p>10. Guerra MF, Campo FR, de Artinano FO, Perez JS. Schwannoma of thebrachial plexus: an unsual cause for a cervical mass. J Oral MaxillofacSurg 2001; 59: 942-4.</p></li><li><p>Schwannome du plexus brachial</p><p>3333test de formation mdicale continue</p><p>Feuillets de Radiologie 2007. Elsevier Masson SAS. Tous droits rservs 123</p><p>Quavez-vous retenu de cet article ?Testez si vous avez assimil les points importants de cet article en rpondant ce questionnaire sous forme de QCM.</p><p>1. Le schwannome du plexus brachial est :</p><p>A: Une tumeur bnigne la plus rare des troncs </p><p>nerveux priphriques;</p><p>B: Rvle souvent par des douleurs radiculaires </p><p>et des paresthsies;</p><p>C: Son diagnostic est facilit par lIRM;</p><p>D: Lamyotrophie du membre suprieur concern </p><p>est le principal signe rvlateur;</p><p>E: Rencontre prfrentiellement chez les </p><p>enfants.</p><p>2. Quelle est la proposition fausse ?</p><p>A: Le schwannome est une tumeur nerveuse </p><p>dveloppe partir des cellules de la gaine de </p><p>Schwann et contenant de fibre collagne et de </p><p>tissu nerveux;</p><p>B: La croissance de la tumeur est rapide et le </p><p>diagnostic clinique est souvent prcoce;</p><p>C: Le signe de Tinel est prcieux pour le </p><p>diagnostic;</p><p>D: Laspect microscopique est sous forme de </p><p>cellules fusiformes regroupes en nodules;</p><p>E: Ltude immuno-histochimique nest pas </p><p>indispensable.</p><p>3. Quelle est la proposition fausse ?</p><p>A: Laspect en imagerie mdical du Schwannome </p><p>du plexus brachial est trs spcifique;</p><p>B: La TDM reprsente lexamen de choix devant </p><p>toute suspicion de tumeur nerveuse du plexus </p><p>brachial;</p><p>C: Laspect en IRM est variable sur la squence </p><p>pondre en T2;</p><p>D: Le diagnostic de certitude est ralis par </p><p>lexamen anatomopathologique;</p><p>E: Le traitement est souvent chirurgical.</p><p>Rponses : p. 140</p><p> /ColorImageDict &gt; /JPEG2000ColorACSImageDict &gt; /JPEG2000ColorImageDict &gt; /AntiAliasGrayImages false /CropGrayImages true /GrayImageMinResolution 150 /GrayImageMinResolutionPolicy /OK /DownsampleGrayImages true /GrayImageDownsampleType /Average /GrayImageResolution 72 /GrayImageDepth -1 /GrayImageMinDownsampleDepth 2 /GrayImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeGrayImages true /GrayImageFilter /DCTEncode /AutoFilterGrayImages true /GrayImageAutoFilterStrategy /JPEG /GrayACSImageDict &gt; /GrayImageDict &gt; /JPEG2000GrayACSImageDict &gt; /JPEG2000GrayImageDict &gt; /AntiAliasMonoImages false /CropMonoImages true /MonoImageMinResolution 1200 /MonoImageMinResolutionPolicy /OK /DownsampleMonoImages true /MonoImageDownsampleType /Average /MonoImageResolution 300 /MonoImageDepth -1 /MonoImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeMonoImages true /MonoImageFilter /CCITTFaxEncode /MonoImageDict &gt; /AllowPSXObjects false /CheckCompliance [ /None ] /PDFX1aCheck false /PDFX3Check false /PDFXCompliantPDFOnly false /PDFXNoTrimBoxError false /PDFXTrimBoxToMediaBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXSetBleedBoxToMediaBox false /PDFXBleedBoxToTrimBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXOutputIntentProfile (GWG_GenericCMYK) /PDFXOutputConditionIdentifier () /PDFXOutputCondition () /PDFXRegistryName () /PDFXTrapped /False</p><p> /SyntheticBoldness 1.000000 /Description &gt;&gt;&gt; setdistillerparams&gt; setpagedevice</p></li></ul>