SERVICE AUX PERSONNES A DOMICILE (NF 311) Délivré par AFNOR Certification marque-nf

  • Published on
    11-Jan-2016

  • View
    43

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

REUNION DINFORMATION Assemble Gnrale CFDT Mtallurgie le 14.02.14. SERVICE AUX PERSONNES A DOMICILE (NF 311) Dlivr par AFNOR Certification www.marque-nf.com. Missions. Forte de son Projet Associatif et de Services, lADAP a pour mission : - PowerPoint PPT Presentation

Transcript

<ul><li><p>SERVICE AUX PERSONNES A DOMICILE (NF 311)Dlivr par AFNOR Certificationwww.marque-nf.com</p><p>REUNION DINFORMATIONAssemble Gnrale CFDT Mtallurgie le 14.02.14</p></li><li><p>Missions </p><p>Forte de son Projet Associatif et de Services, lADAP a pour mission :</p><p> dapporter domicile, aux personnes qui en expriment le besoin, un service daide la personne, tant sur le plan matriel que sur le plan psychologique au travers de la relation ainsi institue.</p><p> de crer des emplois dans les services la personne et les faire voluer vers leur qualification et leur professionnalisation.</p></li><li><p>Historique LADAP (Association dAide domicile aux Personnes) est issue dune association intermdiaire, lASSDAC (Association dAide aux Chmeurs) parce que 60% des demandeurs demplois qui sadressaient elle taient des femmes, lASSDAC a mis en place un service daide domicile, offrant des possibilits dactivits plus particulirement accessibles un public fminin.</p><p>LASSDAC a particip la cration dune association de services aux personnes telle que dfinie par L.120 du code du travail et la circulaire du 31 dcembre 1991, association qui a vu le jour en 1993 et a dmarr son activit propre en juin 1994.</p><p>AUJOURDHUI</p><p>LADAP permet la personne ge ou handicape dassumer son choix de vivre chez elle, en laidant et en laccompagnant dans sa vie quotidienne. Elle maintient au travers de la relation, les liens humains et lintgration sociale. Elle accompagne les familles dans les tches de la vie quotidienne et/ou la parentalit, elle offre des solutions de garde denfants.</p></li><li><p>Lactivit de lADAP en quelques chiffres2013120 Salaris1 400 Personnes Aides121 000 heures daide</p></li><li><p>*Contact Horaires douvertures :Du lundi au vendredi De 9h00 12h00 (sauf le jeudi matin de 10h30 12h00)et de 14h00 17h30 </p><p>Tlphone :02.51.47.95.26Mail :adap85@orange.frSite internet :www.adap-aideadomicile.frPLAN DACCESADAP31 rue Louis Auguste LansierCit des Forges, Btiment B, RDC85000 LA ROCHE SUR YON</p></li><li><p>Zones dintervention 23 communes dans le Pays Yon et Vie:</p></li><li><p>Prsentation de nos services en mode prestataire Aide la toilette, lhabillage, au lever et au coucherRepassageentretien du lingePrparation des repasEntretien du domicileMnageAccompagnement aux dplacementsGarde denfantsDmarches administrativesAide la prise des repasPetits travaux de bricolage, jardinagePetits travaux de coutureEn mode prestataire, lADAP est employeur des aides domicile.Services aux familles</p></li><li><p>Services aux familles Service de garde denfants Service de garde de nuitEn mode mandataire lusager est votre employeur. Nous avons pour mission de vous aider pour le recrutement et les remplacements des salaris, pour lorganisation du travail et pour la gestion administrative.Prsentation de nos services en mode mandataireDun soutien ducatif et social Prise en charge des nourrissons et des enfants Eveil, jeux, douche, sorties, cole, aide aux devoirs... Accompagnement administratif Rendez vous Ple Emploi, PMI...LADAP est conventionne par la CAF (Caisse dAllocations Familiales) de Vende et la MSA (Mutualit Sociale Agricole).Aprs une valuation des besoins au domicile de la famille, une Technicienne dIntervention Sociale et Familiale (TISF) ou une Aide Domicile, pourra alors intervenir dans le cadre :Dun soutien dans les tches quotidiennesPrparation de repasEntretien du lingeMnage </p></li><li><p>Organigramme </p></li><li><p>La mise en place de la prestation </p><p>Une valuation des besoins au domicile</p><p>La responsable de secteur lors de la visite, propose une valuation personnalise des besoins, elle oriente et conseille dans le projet daide.Elle propose un devis et effectue les dmarches auprs des organismes financeurs selon la situation:</p><p>soit la responsable de secteur informe des pices fournir pour constituer un dossier de prise en charge auprs de la caisse de retraite principale, de laide sociale, ou de la CAF. Elle en assure le suivi ainsi que la contractualisation de la prestation. soit certains financements (CPAM, ADPA, SNCF) sont assurs directement par le service social de lorganisme. Dans ce cas, la responsable de secteur transmet les coordonnes de lorganisme lusager. Elle met en uvre le plan daide et la tarification proposs par lorganisme.</p></li><li><p>Prises en charge financires possibles LADAP est conventionne par:</p><p>les organismes de retraite: CARSAT, RSI, MSA, MGEN, Caisse des Dpts et Consignations, CMCAS, Caisse Militaire de Scurit Sociale, etc...,</p><p>le Conseil Gnral dans le cadre de lADPA (Allocation Dpartementale Personnalise lAutonomie), de lAide Sociale ou de la PCDH (Prestation de Compensation du Handicap),</p><p>les mutuelles (Heures gratuites accordes en sortie dhpital),</p><p>la CPAM dans le cadre de la prestation de garde malade et des sorties dhpital en urgence.</p></li><li><p>*Votre aide domicile est en possession dun tlphone portable lui permettant denregistrer son arrive et son dpart de votre domicile. Le client est en possession dun badge qui lui est remis par la responsable de secteur lors de sa visite. Ils dterminent ensemble lemplacement de ce badge au domicile. Le badge et le porte carte sont la proprit de lADAP. Ils devront tre restitus en cas de fin de contrat.</p><p>Arrive de laide domicile :Le client doit prsenter larrive de son aide domicile le badge afin quelle enregistre son arrive.</p><p>Dpart de laide domicile :Le client doit de nouveau prsenter son badge pour la fin de lintervention. A ce stade lintervention est valide, et vaut signature.</p><p>Tlgestion mode demploi </p></li><li><p>LADAP CEST AUSSI : Comit Entreprise Tlgestion Espace ressources Runion suivi Soutien de psychologue Formation continue Le CHSCT Certification NF 311 Tenue de travail Travail en rseau Planning et fiches de mission</p></li><li><p>Adaptation du logement - Personne en situation de handicap: vous devez vous adresser la MDPH Maison dpartementale du handicap, au 185 Boulevard Leclerc, la Roche sur Yon.</p><p>- Personne ge de plus de 60 ans: vous devez vous adresser au CLICS celui de la Roche sur Yon le CLIC Entour 'ge: 29 rue Anatole France, la Roche sur Yon</p><p>3 organismes spcialise: Habitat et Dveloppement Ocan dans les locaux de la MSA, PACT Vende 10 rue Benjamin Franklin, la Roche sur Yon, lANAH, association nationale pour lamlioration de lhabitat situe la DDE.</p><p> Caisses de retraite principales et complmentaires. </p><p> Villes et intercommunalits.</p></li><li><p>Loi sur l'adaptation de la socit au vieillissement </p><p>Anticipation, Adaptation, Accompagnement de la perte d'autonomie </p><p>Le Premier ministre a annonc plusieurs des propositions soumises cette concertation :</p><p>Anticiper et prvenir : en favorisant l'accs de tous aux outils et technologies qui facilitent et scurisent la vie des personnes ges leur domicile (appareils antichute, tlassistance, domotique...). Un dispositif d'aides avec les dpartements devra tre tudi pour rendre plus accessibles financirement ces outils.</p><p>Adapter l'ensemble de notre cadre de vie au vieillissement : cela passe par le dveloppement de l'offre de logement intermdiaire, entre domicile et tablissement. "Outre ladaptation de 80 000 logements dj annonce par le prsident de la Rpublique, nous proposons de moderniser les foyers logements et les diverses offres dhabitats regroups" a notamment expliqu le Premier ministre.</p></li><li><p>Loi sur l'adaptation de la socit au vieillissement </p><p>Lancer un "acte II de l'Apa" pour permettre chaque personne ge de choisir de rester son domicile mme si survient une perte d'autonomie : proposer davantage dheures daide domicile et des prestations plus diversifies ceux dont le plan daide est aujourdhui insuffisant au regard de leurs besoins, et rduire la contribution financire des bnficiaires (allgement du reste charge).</p><p>Intgrer dans lApa un "droit au rpit" pour les aidants, en leur accordant une aide financire en cas de recours pour leur proche g un accueil de jour, accueil de nuit ou un hbergement temporaire.</p><p>Faciliter les dmarches : en crant un portail internet regroupant l'ensemble des informations utiles la prise en charge de la perte d'autonomie. "Trop souvent, les personnes ges et leurs aidants ont le sentiment de traverser un vritable parcours du combattant face la complexit des dispositifs daide et de prise en charge. Il faut transformer ce parcours du combattant en parcours dautonomie."</p><p>Lancer un "acte II de l'Apa" pour permettre chaque personne ge de choisir de rester son domicile mme si survient une perte d'autonomie : proposer davantage dheures daide domicile et des prestations plus diversifies ceux dont le plan daide est aujourdhui insuffisant au regard de leurs besoins, et rduire la contribution financire des bnficiaires (allgement du reste charge).Intgrer dans lApa un "droit au rpit" pour les aidants, en leur accordant une aide financire en cas de recours pour leur proche g un accueil de jour, accueil de nuit ou un hbergement temporaire.Faciliter les dmarches : en crant un portail internet regroupant l'ensemble des informations utiles la prise en charge de la perte d'autonomie. "Trop souvent, les personnes ges et leurs aidants ont le sentiment de traverser un vritable parcours du combattant face la complexit des dispositifs daide et de prise en charge. Il faut transformer ce parcours du combattant en parcours dautonomie."Lancer un "acte II de l'Apa" pour permettre chaque personne ge de choisir de rester son domicile mme si survient une perte d'autonomie : proposer davantage dheures daide domicile et des prestations plus diversifies ceux dont le plan daide est aujourdhui insuffisant au regard de leurs besoins, et rduire la contribution financire des bnficiaires (allgement du reste charge).Intgrer dans lApa un "droit au rpit" pour les aidants, en leur accordant une aide financire en cas de recours pour leur proche g un accueil de jour, accueil de nuit ou un hbergement temporaire.Faciliter les dmarches : en crant un portail internet regroupant l'ensemble des informations utiles la prise en charge de la perte d'autonomie. "Trop souvent, les personnes ges et leurs aidants ont le sentiment de traverser un vritable parcours du combattant face la complexit des dispositifs daide et de prise en charge. Il faut transformer ce parcours du combattant en parcours dautonomie."Lancer un "acte II de l'Apa" pour permettre chaque personne ge de choisir de rester son domicile mme si survient une perte d'autonomie : proposer davantage dheures daide domicile et des prestations plus diversifies ceux dont le plan daide est aujourdhui insuffisant au regard de leurs besoins, et rduire la contribution financire des bnficiaires (allgement du reste charge).Intgrer dans lApa un "droit au rpit" pour les aidants, en leur accordant une aide financire en cas de recours pour leur proche g un accueil de jour, accueil de nuit ou un hbergement temporaire.Faciliter les dmarches : en crant un portail internet regroupant l'ensemble des informations utiles la prise en charge de la perte d'autonomie. "Trop souvent, les personnes ges et leurs aidants ont le sentiment de traverser un vritable parcours du combattant face la complexit des dispositifs daide et de prise en charge. Il faut transformer ce parcours du combattant en parcours dautonomie."</p></li><li><p>Loi sur l'adaptation de la socit au vieillissement</p><p>Une rforme en deux temps</p><p>La concertation prendra fin en fvrier 2014, afin de permettre une saisine du Conseil conomique, social et environnemental au premier trimestre 2014 et une prsentation en Conseil des ministres au printemps 2014. Ainsi, la loi dadaptation de la socit au vieillissement, dite "loi autonomie" pourra tre vote avant la fin de lanne 2014, pour entrer en vigueur ds janvier 2015.</p><p>Puis en 2015, ouverture du second chantier sur la prise en charge en maisons de retraite</p><p>La deuxime tape de la rforme, dont la mise en uvre est prvue pour la seconde partie du quinquennat, portera sur laccompagnement et la prise en charge en tablissement. Elle intgrera des mesures permettant de rduire le reste charge des rsidents en EHPAD. Objectif Garantir tous une offre en maisons de retraite accessible financirement</p></li><li><p>Loi sur l'adaptation de la socit au vieillissement</p><p>Un engagement financier immdiat</p><p>Les mesures en faveur dun maintien domicile le plus longtemps possible seront finances ds 2015 par les 645 millions deuros de la Contribution additionnelle de solidarit pour lautonomie (Casa). Mais ds 2014 et avant mme le vote de la loi, le Gouvernement engage un effort de 100 millions deuros qui seront dbloqus de la Casa et affects des mesures rpondant des besoins urgents : rhabilitation de maisons de retraite, soutien au secteur de laide domicile, et, pour la premire fois, appui la rnovation des foyers-logements.</p></li><li><p>31 rue Louis-Auguste LansierCit des Forges Btiment b, RDC 85 000 La Roche sur YonTl : 02.51.47.95.26 Fax : 02.51.47.32.18Site internet : www.adap-aideadomicile.fr</p><p>*</p></li></ul>