SG Leopard Adepte Fev84 104

  • Published on
    03-Aug-2015

  • View
    54

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<p>10</p> <p>Malgr l'essor trs important pris par le tout-terrain RC, l'laboration et la construction des dtffrerrtsmodles restaient l'apanage de constructeurs spcifiquement TT. Toutefois, il tait prvisible qu'un march en pleine expansion ne laisserait pas indiffrents les grands constructeurs de voitures RC tels PB, SG, Serpent. Depuis un an, on parle d'un 4 x 4 Serpent, mais rien ne 'semble vouloir venir de Hollande et, la surprise gnrale, c'est SG qui, le premier, ouvre le bal avec son Lopard. Pour rattraper le temps perdu, SG utilise une recette toute simple: on regarde ce qui se fait de mieux dans le domaine et on y ajoute son savoir-faire</p> <p>vcnURE magazineUn constructeur sort ses griffesUn Yankee avec le label SG</p> <p>__</p> <p>Re</p> <p>Partant d'un chssis plat, SG y a appos une transmission 4 x 4 compose de trois diffrentiels (dont un Pour son Leopard, SG ne s'est pas central) avec deux couples cniques. embarrass avec des considrations Avant de parler de la transmission de style et d'innovation. Le principe intgrale, il est ncessaire de revenir de base est simple le Yankee 4 x 4 sur le chssis car il prsente la particuest champion d'Europe depuis deux larit d'tre perc symtriquement ans et c'est un engin qui monopolise gauche et droite. Cela permet les places d'honneur. "Utilisons donc d'inverser totalement la disposition les mme armes que lui" a d se dire du moteur et des lments Re. Par la F. Sabattini ! mme occasion, il est possible de Et comme par hasard, la conception doubler le servo de direction pour gnrale du Lopard ressemble obtenir une puissance suprieure, au comme deux gouttes d'eau celle du _ niveau de la commande de direction. TT dijonnais. Compte tenu des rsulFidle au principe Yankee, la transtats probants de ce dernier, il est vimission utilise donc 3 diffrentiels. dent qu'a priori la conception du Ainsi, il est naturel de retrouver sur le Lopard inspire confiance. Lopard les mmes avantages et les</p> <p>11</p> <p>12</p> <p>mme inconvnients de ce type de transmission. Parmi les avantages, on constate une grande souplesse d'utilisation, en particulier sur les terrains scabreux o l'adhrence est trs diminue. D'autre part, le diff. central diminue notablement les efforts mcaniques exercs sur les couples cniques lors des acclrations ou la rception des sauts. Parmi les inconvnients les plus notables, le diff, central "balance" toute la puissance 'du moteur sur le train (AV ou AR) dlest lors d'un passage bossel. Il s'ensuit une perte de puissance et de motricit importante. Ce phnomne fort gnant pour la vivacit de l'engin sera attnu en partie en remplissant le corps du diff. central avec de la graisse trs trs paisse (ou en effectuant des modifications pour rendre le diff. "plus rigide"). D'autre part, la disposition particulire de la couronne ne facilite pas un changement rapide et il faut dmonter toute la transmission centrale pour accder la couronne. Mais il faut avouer que l'ensemble des 4 x 4' - hormis le Micro Racing - est critiquable sur ce dernier point. La rpartition de la puissance sur les deux trains est assure par deux couples cniques au module de dents fort rassurant. La conception des cellules recevant ces couples semble trs srieuse au niveau de la rigidit et leur tanchit est remarquable grce en partie un couvercle en Lexan. Pour la transmission secondaire sur les roues" SG rompt avec la tradition Yankee et, au lieu d'utiliser'des cardans ttes hexagonales, la firme italienne a fait confiance des cardans croisillons. Ces derniers limitent un peu le dbatte ment mais, par contre, ils sont moins sensibles l'usure que les cardans hexagonaux. Mais en fait la diffrence joue peu et le point le plus critique concerne toujours les risques de perte des cardans sur le train AV. Dans ce domaine, SG a mis les bouches doubles, car, en plus des butes intgres sur les fuses AV, on dispose d'un limiteur de dbattement des roues lors du braquage. Ce sytme, conu partir de biellettes, diminue considrablement les risques de perte de cardans mme s'il fait un peu "bricolage". Pour les suspensions, pas de surprises. Elles sont du type triangules l'AV comme FAR. Leur dessin reprend largement celui des pices de la Columbia. Par contre, il semble</p> <p>. que le plastique utilis pour le moulage des triangles soit d'une matire plus souple que pour les pices de la Columbia. Compte tenu de la vocation spcifiquement tout-terrain du Lopard, ce plastique plus souple devrait diminuer les risques de casse. L'amortissement a t confi aux amortisseurs hydrauliques de fa Columbia coupls des ressorts hlicodaux. Dans ce domaine. ces amortisseurs sont cataloguer parmi</p> <p>"'_ de leur "'~ de leur en duret ressorts ete sur le ontre,on ::e garde au pour adap"liiI!:::!C~-. .e dbatteParmi les :~;!I!5. -:::;C"'LCU' ...;cC-""', on peut trs pratt-</p> <p>_____________</p> <p>reoit une plaque de renfort fixe sur l cellule AV et sur l'un des paliers supportant le diffrentiel central. Toutefois, un arceau-cage vient complter l'quipement du Lopard. Certes, les contraintes exerces sur le chssis en course ncessitent un tel accessoire mais malheureusement, on constate une augmentation sensi-</p> <p>vcnUREmagazine</p> <p>_</p> <p>Unconstructeur Re sort ses griffes</p> <p>ble du poids dans la mesure o, malgr l'utilisation de tubes d'alu, cet arceau pse environ 400 g (pour rfrence, une carrosserie peinte annonce 200 g sur la balance). Mais, au vu de la conception gnrale du Lopard, il semble que SG ait prfr jouer la carte de la robustesse car il faut reconnatre que tous les lments sont largement surdimensionns. D'autre part, la technique utilise, largement inspire de celle de Yankee, prsente de srieuses rfrences dans le domaine de la comptition tout terrain de haut niveau.</p> <p>Une qualit de fabrication rarement rencontre en TTSi, dans le domaine de la piste, nous sommes depuis assez longtemps habitus des fabrications exemptes de reproche, le tout-terrain souffrait encore trop d'imprcision. Avec le Lopard, SG impose sans aucun doute une nouvelle norme. Lors de l'assemblage, nous n'avons souffert d'aucune imprcision et les perages, moulages et usinage sont excellents tous points de vue. Comme son habitude, SG propose des sachets renfermant les diffrentes pices, numrots afin de faciliter l'assemblage, ainsi qu'un clat gnral avec, au verso, des plans plus dtail- ' ls. Toutefois, cette notice est un peu sommaire et quelques photos reprsentant l'engin assembl seraient les bienvenues car le montage de certaines pices peut paratre obscur aux nophytes. Mais il est vrai qu'en gnral les 4 x 4 ne s'adressent pas aux dbutants! Le montage dbuteUn demi train AV avec le limiteur de dbattement de direction</p> <p>L'clat du Lopard.</p> <p>que utiliser grce une entretoise coulissante sur chaque triangle suprieur du train AV. Cette possibilit, moins primordiale en 4 x 4 qu'en 4 x 2, permet de moduler l'adhrence et la stabilit de l'engin, en particulier sur les lignes droites. Afin de diriger le chssis, le LopardLa petite vis qui maintient les rotules des fuses AV</p> <p>La cellule AR.</p> <p>&lt; </p> <p>-----------</p> <p>LE LEOPARDles couples coniques IAV et AR) ne ncessitent aucun rglage.</p> <p>par la ralisation des cellules A V et AR. Elles sont d'un montage symtrique et toutes les pices sont compatibles. Mais attention au sens de montage des couples cniques. Si vous n prenez pas garde au sens de rotation, vous vous retrouverez vite avec un engin incapble d'avancer. Pour assurer la fixation de la couronne cnique sur le diffrentiel on n'oubliera pas de mettre un point de frein-filet sur chaque vis. Aprs le montage des deux cellules, on peut attaquer les suspensions. La seule opration qui requiert un peu d'attention est la mise en place des roulements dans les fuses A V. Le plus pratique est d'enfoncer les roulement l'aide d'un cylindre en nylon (ou en bois) et d'un' maillet ou d'un petit marteau. Cette opration mene </p> <p>Les excellents armortisseurs S.G.</p> <p>bien, on pourra finir le montage des suspensions. Il n'est pratiquement pas ncessaire de raliser les triangles pour permettre le passage des axes et obtenir une rotation trs libre de tous les triangles. Il suffit de fixer un axe</p> <p>dans le mandrin d'une pereuse et de faire tourner quelques secondes cet axe dans les triangles pour obtenir une rotation trs satisfaisante sans modifier l'alsage des triangles. D'autre part. il. faut surveiller le montage invers des triangles suprieurs et infrieurs afin d'viter le frottement des amortisseurs sur ces derniers. Aprs montage et remplissage (huile moteur voiture 20 W40 ou graisse silicone Lubricomet aprs reperage des pistons), les amortisseurs hydrauliques cornplteront les cellules AV et AR (faire attention la duret des ressorts - plus durs l'AR -) Pour le</p> <p>vcnURE magazine-montage de la transmission centrale on ne rencontre aucune difficult mais avant de la fixer dfinitivement "ur le chssis, il est bon de vrifier le bon alignement des deux paliers, D'autre part. nous avons enlev une plaquette de frein de manire obtenir suffisamment de dbattement de la came pour viter les risques de freiner en pleine acclration, Lors de l'installation des deux saveserves. il faut les relier par une barre</p>